Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trente jours avant l’attentat de Strasbourg, la rencontre Castaner-Netanyahou

Juste avant l’étrange tuerie dite « terroriste » de Strasbourg, le ministre de l’Intérieur avait été en contact direct – et sans motif légitime – avec le Premier ministre israélien. La preuve en sources.

 

Ce détail – dans lequel s’est niché le diable – avait échappé à l’auteur de ces lignes.

Le 11 novembre 2018 – soit 30 jours exactement avant le mystérieux « attentat » de Strasbourg, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur en poste depuis moins d’un mois, a eu une opportunité rare, voire privilégiée sur le plan protocolaire : participer aux côtés du Premier ministre israélien à une cérémonie évoquée par Panamza et dédiée aux soldats juifs tombés durant la première guerre mondiale.

 

 

Une anomalie interpelle : pourquoi lui ?

La représentation du gouvernement français aurait dû normalement incomber à Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État en charge des anciens combattants et de la « politique mémorielle » auprès de la ministre des Armées.

Certes : Castaner – dans la droite ligne judéo-sioniste de son ami Valls – est aussi en charge des cultes mais il ne s’agissait pas là d’une cérémonie cultuelle.

Personne n’imagine que le ministre de l’Intérieur, sous prétexte de son rôle d’intermédiaire auprès des églises, mosquées et synagogues puisse – par exemple – se manifester à chaque festival culturel dédié à l’histoire de l’architecture chrétienne, aux arts islamiques ou au folklore juif…

Reste la question : pourquoi Castaner a-t-il été mis en contact avec Netanyahou, dirigeant d’un pays dont certains ressortissants ont joué un rôle-clé dans la diffusion de la thèse d’un tireur « djihadiste » ?

Sans doute que son bras droit Laurent Nunez, ancien patron de la DGSI et proche de l’extrême droite israélienne, serait en mesure d’apporter une réponse.

À suivre...

Voir aussi, sur E&R :

Triangulation pour comprendre l’influence d’Israël en France,
lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2110534

    Le truc flasque avec une écharpe tricolore, je l’ai déjà vu quelque part. Ne serait-ce pas les grosses limaces que l’on trouve dans les jardins et qu’on appelle des Loches ?

     

    Répondre à ce message

  • #2110538

    Ce n’est même pas la peine de chercher plus loin tellement la ficelle est grosse, et qui devient un corde d’amarrage .Ce Castaner ,ancien joueur de poker , côtoyant la pègre à son époque, maintenant déguisé en sinistre de l’intérieur est vraiment une baltringue .Faire confiance à ce genre d’individu serait certainement pas fortuit .

     

    Répondre à ce message

  • #2110541

    Si on considère qu’Israël a été à l’origine de la création et du soutien de Daesh (ISIS), pourquoi est-ce que la France reçoit un criminel de guerre ?

     

    Répondre à ce message

  • #2110571
    Le 28 décembre 2018 à 13:44 par France occupée
    Trente jours avant l’attentat de Strasbourg, la rencontre Castaner-Netanyahou

    Merde, quand même :
    Remercions Meyer Habib (çà se passe en Israel non ?), qui avec son écharpe bleu-blanc-rouge témoigne de son attachement machin, mais surtout de la soumission de l’État français à l’État d’Israel !
    Et cela en toute sérénité !

    Là si t’as toujours pas compris, sors maintenant, on va te rembourser ta place - enfin au prorata de ce que t’as vu !

     

    Répondre à ce message

  • #2110654

    Ils travaillent vraiment contre les citoyens. L’ on a bien vu que tout l’édifice institutionnel ne tient à pas grand chose et il suffit seulement d’une prise de conscience des forces de l’ordre pour que tout s’écroule

     

    Répondre à ce message

  • #2110655

    D’une manière générale, au delà de cet événement particulier, je ne comprends pas comment la France peut entretenir des relations diplomatiques et commerciales aussi étroites et cordiales avec un pays qui mène une politique coloniale, qui est une quasi théocratie (et de plus en plus), qui fait un tri ethnico-religieux parmi ses citoyens, qui spolie et opprime un peuple, qui tire à balles réelles sur des manifestants pacifiques, qui méprise ouvertement le droit international, qui bombarde les pays voisins en-dehors de tout mandat de l’ONU, qui ne respecte aucune résolution de l’ONU, qui utilise des armes interdites par la convention de Genève, qui revendique d’assassiner ses opposants politiques, etc., etc.

    Quand on voit le mépris et la haine affichés à l’égard de certains pays qui ne commettent pas le quart de tout cela (Vénézuela, Iran, Russie, Chine...), c’est pour le moins incohérent.
    Comment concilier ce soutien inconditionnel à Israël, tout en ânonnant en permanence les Droits de l’Homme, la démocratie, les valeurs de la République, le droit... ?

     

    Répondre à ce message

  • #2110868

    Qu’ils sont mignons ces" bisounours".. on leur donnerait le Bon Dieu sans confession !

     

    Répondre à ce message

  • #2110898

    Il est quand même à souligner que Cherif Chekatt n’est pas parti comme un orage dans un ciel bleu, et sans "raison identifiable" à l’assaut du marché de Noël strasbourgeois.
    Les policiers étaient venus au préalable l’ "exciter" chez lui, alors qu’il avait déjà à son actif 27 condamnations et 27 libérations. Il était soupçonné d’un nouveau forfait, une tentative d’homicide perpétrée en août 2018.
    On le voit : un personnage anodin chez qui, on peut se pointer sans précautions particulières...
    Donc sans vouloir "complotiser", ils sont venus perquisitionner chez lui (et ont trouvé une grenade) sans s’assurer qu’il ne pourrait pas physiquement en réchapper car ne se trouverait pas là ou bien s’enfuirait, ce qu’il a fait.
    Il était fortement imaginable que perdu pour perdu, il avait alors des chances non-négligeables de se transformer en terroriste surarmé, ce qu’il a fait.
    Il y a des gens qui peuvent être téléguidés dans le terrorisme sans instructions particulières.

     

    Répondre à ce message

  • #2111304

    Je croise et parle avec des gens portant des kippas, des bérêts, des voiles, des chapeaux, des dreadlocks, etc, et je n’y prête pas d’attention particulière quant à leur accessoire. Mais voir ces p*** du gouvernement porter UNIQUEMENT des kippas me met hors de moi. C’est une insulte d’après moi. Ceux là, mieux vaut que je ne les croise pas...

     

    Répondre à ce message

  • Suite à cette rencontre Castaner a eu des étoiles plein les yeux !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents