Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Trois exemples de la propagande mensongère du lobby homosexuel

"Il y a 300.000 familles homoparentales en France". C’est FAUX. Il s’agit d’une affirmation sans fondement visant à faire reprendre par les médias un chiffre mensonger dans le but de banaliser l’idée d’une "famille" homoparentale.

"63 % des Français sont favorables au mariage entre homos". C’est FAUX. Le site internet du Figaro organisait le week-end dernier un sondage portant sur la question suivante : Faut-il autoriser le mariage homosexuel ? Le NON l’a emporté à 70,42 % sur un total de 80.157 votants. Ce sondage confirme celui réalisé a peu près au même moment sur le site de bfmtv qui donnait le NON à 68% sur un peu plus de 8.000 votants. Le NON l’emporte également lors du vote organisé jeudi dernier par le JDD.

"500.000 participants à la Marche LGBT de Paris". C’est FAUX. Selon la police, cette gay pride aurait rassemblé 60.000 personnes. Un chiffre qui est déjà très complaisant. Et il faut encore préciser qu’une bonne partie d’entre-eux ne sont pas homosexuels mais sont venus là comme ils vont à une techno-parade ou à une fête de l’Humanité.

Rejoignez Civitas et participez avec nous à une vaste campagne nationale.

  • Le lobby homosexuel veut échapper à tout vrai débat en taxant d’homophobe quiconque s’oppose à ses revendications les plus folles. Avec Civitas, libérons la parole des Français !
  • Le lobby homosexuel veut obtenir l’inversion des normes. Avec Civitas, défendons la nature réelle de la famille et du mariage.
  • Le lobby homosexuel revendique le droit à l’enfant. Avec Civitas, défendons le droit de l’enfant à être élevé par un père et une mère.
  • Le lobby homosexuel s’impatiente et s’inquiète. C’est le moment d’aider Civitas à organiser la riposte !

"Mais si, pour les manifestants LGBT, cela presse autant, c’est une question de stratégie. Pas question de laisser trop de temps aux opposants pour organiser une contre-offensive. D’autant que certains fourbissent déjà leurs armes, comme l’institut Civitas (...) qui a lancé cette semaine une "campagne de lobbying", assurant qu’elle "ira crescendo contre le mariage homo." (extrait d’un article publié sur le site du journal Libération le 30 juin)

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #184359

    ...question de stratégie...opposants...contre-offensive...fourbissent déjà leurs armes...campagne de lobbying.

    Les mots sont intéressants. Quand une cause (celle des homos) est sacrée ; on peut (et on doit) mener une guerre sainte (mais sainte ou pas : une guerre reste une guerre).


  • Il doit s’agir de 300.000 familles monoparentales... quel détournement !


  • ah , bravo .
    je suis Homo est je vous félicite ...le Lobby Gay est une pure arnaque ! .

    - les homos sont Manipuler , qui parle est agit en notre nom ? .
    de plus , en quoi une différence de sexualité devrai nous faire obtenir des droits ? .
    (la sexualité doit rester dans le domaine du Priver).

    - que les minorités restent a leurs place et l’équilibre Divin ne s’en portera que mieux ,
    faut arrêter la folie des grandeurs et redevenir " raisonnable " .

    salutations

     

  • Je suis contre le mariage gay et je pense aussi que les chiffres sont faux, mais comment croire CIVITAS qui se base sur des sondages FIGARO et BFMTV.
    Ce qui est certain, c’est que le contre nature ne pourra jamais l’emporter sur la raison d’être de l’animal et donc de l’homme.
    On doit certainement être dans la symbolique du 1% contre 99 % et on doit se taper ce genre de news obscène toutes les semaines.
    A quoi cela sert-il de faire parti de la majorité nationale si c’est pour se faire dicter nos vies par les moins nombreux ?


  • Homophobie enfant de l’antisémitisme.
    Encore une arnaque et un chantage du lobby gay.


  • Pour ma part, et ça n’engage que moi je pense que c’est un faux problème.
    C’est un autre style de poupée qu’on agite pour tenir l’opinion occupée.
    Je dis pas que c’est bien ou mal, je dis que effectivement ça concerne pas grand monde donc le débat on s’en fout. Faites-le ou pas mais qu’on passe à autre chose, la masturbation intellectuelle
    sur ce sujet n’a pas grand intérêt.

    Puis tant qu’on est sur les sujets sociétaux au moins le cannabis ferait rentrer de l’argent ? non ^^

     

    • +1 cyril ! :p


    • #184488

      @cyril
      La médiocrité et la légèreté intellectuelle que vous affichez est consternante !, à moins que ce ne soit la mauvaise foi qui vous dicte de telles énormités ! En effet, l’une des techniques favorites de la subversion est de dénigrer un grave sujet de société, de pratiquer la vulgarité crasse, de rendre infantile tout débat sérieux et de botter en touche avec un sourire entendu. Les millions de veaux avachis tous les soirs devant leur écran de télévision en raffolent.

      Vous vous livrez à une véritable guerre contre l’intelligence et votre intervention sur le site d’Alain Soral est une grave offense, une provocation de bas étage, une obscénité sans nom. Vous salissez et réduisez sciemment tout débat intellectuel sérieux à une discussion de piliers de comptoirs avinés, aux rires gras et imbéciles. Votre vraie place est aux "chiottes" tant vous polluez l’atmosphère.

      Il serait temps, compte tenu de l’extrême gravité de la situation de notre France en danger mortel, de nous épargner de telles horreurs. Ce serait faire là, faire œuvre de salubrité publique et, établir un cordon sanitaire est de la plus grande urgence. Il y va de la crédibilité de ce site car, on ne peut pas tout faire et tout laisser dire au nom de la "liberté". Vraiment.


    • Entièrement d’accord avec "le petit reporter".
      Si on parle de ce sujet, c’est que, NON, on ne s’en fiche pas. NON, chacun ne fait pas ce qu’il veut. Ce n’est pas parce que des sujets sociétaux en masquent d’autres (comme les trains) qu’ils ne participent pas à la destruction d’un monde que nous cherchons à préserver. Nous combattons la mondialisation SOUS TOUS SES ASPECTS.
      Un peu de cohérence cher Cyril. Vous êtes nouveau ici ?


    • #184756

      Petit reporter, grand recadrage.


    • c’est re-moi le petit con qui n’a rien comprit à votre grand projet.
      Bon déjà, relisez le message "cela n’engage que moi" c’était pour avancer une idée et j’aurais aimé entendre des arguments contre et/ou pour, ce que je ne vois point.

      "Vous vous livrez à une véritable guerre contre l’intelligence et votre intervention sur le site d’Alain Soral est une grave offense, une provocation de bas étage, une obscénité sans nom"

      Oh la tout doux bijoux, prône la réconscilliation va..

      Par contre on sent assez bien le refus catégorique, presque dogmatique qui laisse pas de place à la discussion.

      Et le combat de la monidialisation par refus du mariage homosexuel... mouais ya moyen de ce recentrer non ?

      Un petit argument suis va dans votre sens histoire de pas passer pour un mal poli. Comme vous je suis contre la PROMOTION de l’homosexualité. Mais pas contre l’homosexualité en tant que tel c’est peut etre ce qui nous sépare mais c’est pas grave ce qui nous unis e plus fort que ce qui nous sépare non ?


  • on a délibérément mis au "rebut "(sphère privé ) la religion chrétienne, pour qu’un siècle plus tard on jette en place publique le mariage homosexuel, l’adoption d’enfants par les couples gays !Une minorité dirige ,une majorité s’écrase ! Voilà ce à quoi on devait s’attendre et demain sera pire !


  • Bonjour,
    la revendication première des gays est "on s’assume alors acceptez-nous" hors lorsque l’on "s’assume" (après un travail d’introspection sur ses défauts et qualités) c’est l’humilité par rapport à nos défauts qui nous pousse à renforcer nos qualités. Mais l’homosexualité est une déviance alors tu peux être la meilleure personne du monde, tu restes "déviant" et si tu est humble par rapport à cette déviance, tu fais profil bas, tu ne revendiques rien et tu t’assume tout seul, en tout cas pas dans le cadre du mariage et encore moins dans celui de l’adoption !


  • J’ignore si le pourcentage de français favorables au mariage homosexuel est manipulé mais il y a bien manipulation puisque les médias l’associent directement avec la question de l’adoption homosexuelle...

     

    • Je suis pas juriste mais si j’ai bien compris le fait que tu autorises le mariages homosexuel ça permets de reconnaitre les couples homosexuels comme une cellule familiale "normale", et donc de pouvoir postuler à ce titre à l’adoption d’enfant.

      Les deux sujets sont bel et bien liés.


  • “Il y a 300.000 familles homoparentales en France". C’est FAUX. Il s’agit d’une affirmation sans fondement visant à faire reprendre par les médias un chiffre mensonger dans le but de banaliser l’idée d’une "famille" homoparentale.”

    et vous qu’est ce qui vous permait de dire que c’est faux ? vous vous basez sur quoi ?

     

  • Je suis en partie d’accord avec l’article. Je voudrais cependant revenir sur deux points :

    - pourquoi être contre le mariage gay, quelles sont les conséquences ? Cela ne les regarde qu’eux, et je comprends qu’ils aient envie d’obtenir ce droit

    - au sujet de l’adoption, il est vrai que dans notre société actuelle, l’enfant risquerait de souffrir de moqueries ou autre. Cependant, si l’enfant est assez âgé et d’accord avec le fait d’avoir des parents gays, je ne vois pas où est le problème.

     

    • Les conséquences du mariage homosexuel est le changement du sens du mot mariage. On change le mot pour changer la chose. Il n’y a aucune raison valable de changer l’ordre naturel.
      Quand l’enfant est privé de son père ou de sa mère, il lui manque forcément quelque chose parce qu’il se construit dans l’altérité et la différence sexuelle. L’homosexualité, c’est le refus de l’altérité. Ce n’est pas sain.


    • Ils ne manquent pas forcément de quelque chose, la preuve avec certains cas. Il vaut mieux une adoption homosexuelle qu’un enfant dont les parents hétéro font n’importe quoi avec lui. Il faut faire du cas par cas, d’où l’idée du consentement de l’enfant pour l’adoption.

      Quant au mariage, ce n’est qu’une question de mot, ce n’est pas bien grave. Les mots et les lois évoluent, après tout. Pour l’adoption je veux bien concevoir que c’est plus difficile, vu qu’un enfant est en jeu. Et puis un article qui soutien une association comme Civitas me laisse doublement de marbre. Je suis allée faire un tour sur leur site, et le cliché homosexuel affiché pour tenter de nous convaincre est selon mon point de vue ridicule. Dans ce cas qu’ils nous montrent les jeunes hétérosexuels dépravés, les filles qui tombent enceinte à 16 ans etc. Ils devraient clairement d’y prendre autrement.


    • Lydis

      Parce que certains heteros font n’ importe quoi on doit priver un enfant de repère et de fondement afin de faire enfoncer.... pardon évoluer la société ?
      Quand à l’ homoparentalite c’ est un défi contre nature qui se retournera contre vous et vous l’ aurez bien cherché


    • Détruire la famille (dans le sens traditionnel) c’est détruire la dernière parcelle constituée. Rien ne doit s’opposer à "la marche irrésistible de l’empire". Affaiblir cette dernière cellule de résistance possible passe par la mono-représentation, un univers de femmes, un univers d’homme ne se rencontrant pas, ne s’enrichissant pas de leur capacité d’analyse différenciée et complémentaire vécue dans l’intimité. La famille lesbienne ou gay : Une mono couche pour une mono culture dans un monde réduit. De la déliquescence programmée qui doit, après la destruction du sentiment, initiée par mai 68 (baise et MST) finaliser la perte de repères , détruire l’appartenance à un monde bisexué, l’appartenance à des générations de familles "hétéros" qui ont permis de construire un rempart protecteur malgré les failles. S’il ne fallait qu’une métaphore : pouvons-nous déchoir en dessous d’un couple d’hirondelles ?


    • #184766

      Les mots ont leur importance...
      Un lesbienne pourrais demander que sur sa carte d’identité il soit inscrit qu’elle est un mâle, puisque c’est comme ça qu’elle ressent la chose ?
      Mariage est l’union TRADITIONNELLE entre un homme et une femme. Des amis Pacsés ne disent JAMAIS qu’ils sont mariés... et pour cause.
      Union civil ça leur plait pas comme nom ? C’est un hold-up idéologique.


    • Toujours le même couplet complètement hors-sujet"c’est pas pire que deux parents qui maltraitent leur enfant".En partant par là,vaut mieux être élevé uniquement par sa mère ou son père que par deux parents qui maltraitent leur gosse. Mais ces enfants de famille monoparentales souffrent d’un manque d’une figure paternelle ou maternelle et ce manque peut provoquer de lourdes conséquences sur leur avenir affectif,professionnel ou autre. Bien sur qu’il faut un père et une mère pour que l’enfant puisse s’épanouir,être complet ,avoir un équilibre,ce qu’une famille homoparentale ne lui amènera jamais.


    • Toujours le même discours, peut être parce qu’il est logique ? Avez vu vous des témoignages d’enfants dont les parents sont homosexuels ? Ils ne semblent pas avoir un manque ou un problème psychologique. Pareil, un ami à vécu seul avec sa mère parce que son père ne le reconnaissait pas, et il va très bien. Beaucoup de personnes devraient être comme lui. Avant d’affirmer que c’est mauvais, allez sur le terrain et informez vous avec des témoignages. Sur ce sujet, j’ai beau être hétérosexuelle, j’en connais un rayon, et voir la vision arriérée des catho sur leur site et le cliché du gay me met hors de moi. Pourquoi ne pas avoir montré de pédophile, tant qu’à faire ?

      Je peux concevoir les inquiétudes, mais le mariage n’est plus culturel depuis bien longtemps, le fait de se marier à la mairie en est en partie la preuve. Après que l’on empêche les gays de se marier à l’église parce que ça brise la tradition, je suis d’accord. En plus, bizarrement, c’est souvent les religieux qui s’opposent au mariage. Venant de gens qui sont venus s’imposer partout dans le monde là où l’homosexualité n’était pas mal vue, l’argument n’est pas valable. Évidemment qu’il y a gens gays extrémistes, mais parmi ceux que je connais, aucun ne l’est. Du cas par cas, toujours...


    • Des parents homosexuels, c’est un non-sens. Tout enfant est issu d’un père et d’une mère !

      Les attaques libérales procèdent souvent de la même façon : revendications non-représentatives, victimisation, déferlement médiatique, pseudo-égalitarisme, diabolisation de la Tradition, et surtout modification du sens des mots, comme dans 1984 d’Orwell, ou le progrès de la dictature dans les esprits s’accompagne d’un nouveau dictionnaire, toujours plus faux et plus pauvre.


  • C’est bien ce que je pense... Les homos, tous des pédés !
    Perso, je me disais que peut-être il valait mieux des gosses "bien élevés" chez des homos ( pas sapiens, mais hommes ou femmes) que des gosses malheureux chez des hétéros... Heureusement, Marion est passée par là... J’ai réfléchi. Et leur pourriture de Gay-pride assortie de ce reportage sur ces vieilles gouinnasses youp’ qui dès l’enfance "matérialisent" leurs tares en émasculant ce gamin, Tammy... ne font que me conforter dans ma nouvelle idée... De la merde ! Un peu comme l’autre con dans "nuit fauvesde mes deux" qui prenait son pied en se faisant pisser ou chier dessus, et je passe sur la "gaytée" israélienne, pitoyable. Non, à la réflexion, ces ordureries, confirmées dans ce petit article, sont à combattre. Alors désolé les mecs, (enfin quand je dis les mecs... je parle des tarlouzes qui essaient ici de "minimiser" ce que font leurs "confrères", style mais nous on est pas comme çà, évidemment !), désolé, disais-je, combat ! Et si pas contents, allez vous faire enk’ pauvres dégénérés.

     


    • il vaut mieux des gosses "bien élevés" chez des homos que des gosses malheureux chez des hétéros



      Phrase idiote car je te rétorquerais : il vaut mieux des gosses "bien élevés" chez des hétéros que des gosses malheureux chez des homos.

      Les deux phrases s’annulant, elles ne sont aucunement utilisables comme argument. C’est de la logique de base...


    • Sauf que les hétérosexuels peuvent donner naturellement la vie. Donc on fait quoi, on empêche l’adoption des gays et on contrôle les naissances ? Votre argument n’est pas valide. De plus, la plupart des parents qui adoptent veulent tellement avoir un enfant, et les procédures d’adoption sont tellement longues et difficiles, que les homosexuels qui élèveraient mal l’enfant se feraient rare. Ils ne sont pas tous dépravés et extrémistes, ce que beaucoup de chrétiens imbéciles semblent oublier


    • Mais n’ importe quoi. C’ est pas par rapport à la religion c’ est le respect de la narure.
      Et c’ est quoi la prochaine étape clonet un nourrisson pour faire plaisir à l’ egocentrisme libertaire de ceux qui voient à travers leur nombril ?
      Il y a très peu d’ enfants élevés par des homos, et tu ne peux pas savoir si ce dernier est réellement épanouit. Il faut avant tout comprendre qu’ un humain se fabrique avec deux sexes opposés, que tu le veuille ou non.
      Fonder une famille n’ est pas un jeu.


    • Demandez a votre ami si ça ne lui a pas manqué d’avoir une mère.Ce n’est pas parce qu’on ne fini pas en hôpital psychiatrique que le manque n’est pas là.Et ce manque ne sera jamais comblé et engendrera souvent des problèmes de représentation par rapport au sexe manquant chez les parents.


    • Hello Stéphane,
      Si dés fois vous repassez par là...
      Ben, heu, mon commentaire se voulait un peu "2ème degré"... (y compris pour la phrase idiote)... Je suis évidemment d’accord avec votre point de vue sur cette phrase "souvent répétée" par les "ayants’droit"...
      Mon propos était quelque chose "comme pour dire" que dans ce cas "comme dans l’autre", le lobbying à la mord moi le zguégue (moitié pleurniche, moitié culpabilisant), y’en a marre. Et gonflant aussi les pédérastes qui veulent "atténuer" le problème, genre "Moi j’en suis, mais bon, j’suis pas comme çà". On l’est ou non, et si on l’est, on assume et on s’écrase, si possible sans se "mettre en valeur" (2ème degré là aussi). Quant à l’adoption ou le parrallèle avec les hétéros, les autres commentaires sur ce post me permettent de ne pas insister.
      Bien cordialement.


  • Ça ne m’étonnerait pas que la majorité des Français (de souche ou non) soient d’accord avec le mariage taré & cie. Ils s’amusent de la Gay Pride, parlent de sexe en famille, sont fiers quand leur femme fait du "topless" sur plage publique, etc. La droite des valeurs c’est du passé dans notre pays. Démocratiquement on est illégitime.

     

    • Et quand on sait que dans ce même pays on se scandalise pour un modeste voile.
      C’ est la religion inversée mise en place par la franc maçonnerie laïque.


    • ferme la, on ne demande jamais l’avis aux français, on nous bombarde la cervelle avec les médias aux ordres, quand on vote on nous crache à la gueule (référendum 2005). Pour ma part, j’ai jamais parlé de sexe en famille (ce qui n’empêche pas d’en parler avec tact, faut pas tout mélanger), quand une femme que je connais fait du ’topless’, je suis gêné, j’ai honte mais je n’ai jamais rien dit (avant de reconnecter mes neurones récemment) par peur de passer pour un immonde machiste misogyne qui refuse de ’comprendre’ que la liberté des femmes c’est la femme-objet sexuel.
      Alors oui, le dressage impérial ça marche sur une partie d’entre nous, mais il y aurait un vrai débat de société, sans intermédiaire dégénéré, on aurait pas toutes ces merdes sur la gueule.


    • Oui, la droite des valeurs a depuis au moins 40 ou 50 ans perdu le combat idéologique. (pas seulement en france)
      Ses partisans, trahis à maintes reprises, se sont résignés, car ils sont fatigués de prêcher dans le désert pour des populations qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.


    • Pourquoi tu fais le chaud à me dire de la fermer ? J’ai juste établi un constat. Bien évidemment que les gens n’y sont pour rien, ils sont nés dans cette société de tarés. Le libre arbitre n’existe quasiment pas.


    • @Mansur :
      c’est juste que j’ai trouvé ton analyse absolument gratuite (en plus d’être défaitiste). Ce dressage est très superficiel et si on libère la parole hors du dressage pavlovien toute la magie sociétaliste disparait comme le sel dans l’eau (je sais, je l’ai vécu). Et je ne sais pas du tout par combien de nos contemporains ces ’valeurs’ de ’gôche’ sont partagées. Je trouve ça un peu fort de taper sur les cerveaux empoisonnés plutôt que sur les empoisonneurs : y’a jamais eu de référendum sur l’avortement, personne n’a voté pour qu’on soit envahi de vulgarité partout,etc, etc.
      (PS : pour précision, mon ’ferme la’ n’était qu’un caustique ’ferme la physiquement’ dieudonnien, je ne joue pas au guerrier virtuel)
      amicalement


  • Le mariage homo, encore une diversion de la gauche molle !

    Pendant ce temps-là le continent européen est entrain de s’effondrer sous le poids de la dette illégitime.

    PERSO,le maraige homo je m’en fous !et l’institut civitas ne me semble pas trop dans la résistance à l’empire,ils ne font que valider la fausse opposition gauche-droite,partisans du choc des civilisations,bref le genre de "droite" qu’on trouve au figaro,valeurs actuelles,etc.

     

  • Ça va donner quoi le complexe d’œdipe chez ces enfants ? Double fusion avec double maman ? Ou double fusion avec double papa ? Quel délire ! Quel souk psychologique ! J’ai bien peur que la partie soit finie.

     

    • Je vous invite à chercher des témoignages d’enfants sur l’homoparentalité. J’ai une amie d’enfance dont le père est homosexuel, qui a quitté sa femme quand elle avait 2 ans, et qui n’a jamais eu de problèmes psychologiques, elle se porte très bien. S’il faut argumenter, autant en utiliser des pertinents.

      Le seul élément délicat reste l’adoption, comme j’ai expliqué plus haut. Mais dans ce cas il faut soit interdire la monoparentalité et l’homoparentalité, soit autoriser les deux, ça n’a pas de sens sinon... et si l’enfant et conscient et consentant, où est le problème ? Il faut faire au cas par cas. C’est sûr que quand on voit les gays trash ou les lesbiennes hystériques, ça fait peur, mais une partie de la population gay est modérée, et s’occuperait mieux des enfants que certains couples hétérosexuels (il suffit de voir la jeunesse actuelle...)


    • @ lyndis
      "... et si l’enfant et conscient et consentant, où est le problème ?", sauf que l’enfant est innocent par nature. Comment peut-il être conscient et consentant sur quelque chose de contre-nature ? La première des choses étant de transmettre à un enfant les valeurs les plus naturelles possibles...


    • @Lindis
      salut,
      tu réagis comme un bœuf. Tu prends un exemple de ta bulle, tu en fais une généralité sans conceptualisation, et tu vois les choses sur le court terme. Rassure-toi, la plupart des hommes ont ta façon de penser.
      Pas étonnant que les sionistes nous détestent.


    • Pas la peine d’être agressif, je ne te répondrais même pas. Je suis là pour débattre, pas pour me faire traiter de bœuf.

      Quand je parle de conscience de l’enfant, j’entends par là des enfants assez âgés, de 10 ans minimum par exemple, mea culpa pour ne pas avoir précisé. Je comprends que ça puisse rebuter certains, et je suis entièrement d’accord qu’on a pas à imposer à l’enfant une adoption par des homosexuels


  • Euhhh, je suis d’accord sur le chiffres des 300.000 familles parentales, je sais pas d’où ils sortent ça... Par contre brandir le sondage du site web du Figaro... ça décrédibilise tout l’article. Tout le monde sait que les sondages sur les sites genre "Figaro"— "Libération" etc sont fortement marqués par l’orientation politique des lecteurs, c’est pas du tout représentatif, Figaro étant à droite les lecteurs sont à 80% de droites donc le sondage reflète la pensé de droite. Inversement à Libération. Ces sondges ne reflètent rien, les politiques s’en sont d’ailleurs grandement servi durant la présidentielle, Hollande sortait des sondages Libération avec des gros scores, Sarkozy sortait des sondages Figaro avec des gros scores, logique.


  • Le changement c’est maintenant

    Hollande n’avait donc pas menti, il aurait juste pu préciser qu’il s’adressait uniquement aux pédés.

     

  • #184823

    J’invite les gens à se remémorer l’histoire de Sodome et Gomorrhe et de retenir pourquoi ils ont été chatiés.
    Tolérer le mariage gay revient à aller à l’encontre des lois divines.
    La franc-maçonnerie ne croit pas en DIEU et va à l’encontre de Ses volontés.
    Ils oeuvrent pour leur "nouvel ordre mondial" et nous ne devons surtout pas les laisser faire.
    Ce qu’ils ont comploté contre l’humanité est monstrueux.
    Nous devons résister et faire le nécessaire pour que des lois comme celle en faveur du mariage gay ne soient pas votées.
    Il faut que les gens continuent de rechercher la vérité car les médias et les politiciens sont de grands menteurs et imposteurs.
    Il faut soutenir tous les résistants du monde contre les illuminatis !
    A tous les Malcom X, Alex Jones, Thierry Meyssan,Cheikh Imran Hosein etc...Ceux qui cherchent la vérité et la diffusent pour le bien de l’humanité,
    Que DIEU vous fasse miséricorde, vous protège et vous accorde son vaste paradis amen/ameen.
    De tout coeur avec ceux qui souffrent depuis déjà longtemps du complot des illuminatis, de Palestine, d’Afghanistan, d’Irak, d’Afrique et de partout dans le monde, à cause de leurs guerres injustes, qui subissent la famine, les agressions, viols, tortures et pires sévices, qui sont traumatisés, victimes des pédophiles, du sida et autres maladies qu’ils leur ont tranmsis volontairement pour réduire la population mondiale, ceux qui attendent du secours, ceux à qui on a volé leurs richesses, pillées leurs terres,massacrés et insultés ;ceux qui sont morts et dont les corps ont été souillés et leurs tombes profanées...
    C’est l’humanité toute entière qui souffre.
    Mais comme le disent les résistants, on ne laissera jamais tomber !!!
    On est des milliers et des milliers dans le monde à être anti-illuminatis et on en veut pas de leur nouvel ordre mondial !!!
    Que DIEU accorde son paradis à ceux qui sont morts dans la lutte, aux martyrs amen/ameen.

     

    • Que Dieu t’entende ! les gens sont tellement vautrés dans l’immoralité ,l’appât du gain ,le consumérisme qu’ils ne leur reste plus une seule cellule saine dans leur cerveau , lobotomisés depuis des lustres !mêmes les électrochocs seront peu efficaces !


  • Le chiffre de 500 000 participants à la gay pride est tellement invraisemblable que cela porte à rire ! Il faut quand même oser pour affirmer des énormités pareilles ! Complètement délirant ! Si cela continue ils pourront rivaliser avec la carnaval de Rio !


  • Bonjour,

    Je voudrais aussi souligner qu’à chaque fois qu’on est contre cette ignominie du "mariage homosexuel" on est assimilé à des rétrogrades qui y sont opposés avant tout pour raisons religieuses. (attention je ne dis pas que tous les religieux sont rétrogrades)
    Ca m’énerve : je suis athée, je me fous complètement de la religion. Et je suis marié. Pas à l’église, évidemment.
    Non religieux, je suis pourtant totalement contre le fait de me voir assimiler à des homosexuels. Lorsque j’aurais des enfants, je ne veux pas qu’ils pensent que l’union de leur père et de leur mère c’est la même chose que l’union de deux homosexuels (donc de deux "mères" et de deux "pères"). Pour une raison toute simple : Parce que ce n’est pas la même chose !!

    Et aussi : en instituant ce "mariage homosexuel" qui n’en ai pas un et n’en sera jamais un pour moi, je me sens insulté.
    Et en plus je suis inquiet pour mes enfants à venir. Il est déjà suffisamment difficile de leur fournir une bonne éducation sans en plus ajouter un non-sens aussi troublant dans leur système de valeur.

    J’ajouterai qu’indépendamment de l’outrage personnel subit, et de la crainte à venir pour mes enfants ; toute la société française et le Droit français est bâti autour du mariage. C’est, avec la propriété privée, les deux concepts les plus important de notre Code civil !
    On voudrait détruire la société française que l’on ne s’y prendrait pas mieux.

    Ne nous laissons pas faire.

    Le plus important c’est que chacun veille personnellement à l’éducation de ses enfants. C’est le combat le plus important à mener.
    Prenez le temps d’éduquer vos enfants, faites passer cette activité avant toutes les autres... si vous ne vous en sentez pas capable, n’ayez pas d’enfants. Car cela serait malheureusement amener de l’eau au moulin qui nous empoisonne.

    Bon courage tout le monde, ne perdez pas espoir. Soyez digne.

     

  • Bonjour,

    Je voudrais aussi souligner qu’à chaque fois qu’on est contre cette ignominie du "mariage homosexuel" on est assimilé à des rétrogrades qui y sont opposés avant tout pour raisons religieuses. (attention je ne dis pas que tous les religieux sont rétrogrades)
    Ca m’énerve : je suis athée, je me fous complètement de la religion. Et je suis marié. Pas à l’église, évidemment.
    Non religieux, je suis pourtant totalement contre le fait de me voir assimiler à des homosexuels. Lorsque j’aurais des enfants, je ne veux pas qu’ils pensent que l’union de leur père et de leur mère c’est la même chose que l’union de deux homosexuels (donc de deux "mères" et de deux "pères"). Pour une raison toute simple : Parce que ce n’est pas la même chose !!

    Et aussi : en instituant ce "mariage homosexuel" qui n’en ai pas un et n’en sera jamais un pour moi, je me sens insulté.
    Et en plus je suis inquiet pour mes enfants à venir. Il est déjà suffisamment difficile de leur fournir une bonne éducation sans en plus ajouter un non-sens aussi troublant dans leur système de valeur.

    J’ajouterai qu’indépendamment de l’outrage personnel subit, et de la crainte à venir pour mes enfants ; toute la société française et le Droit français est bâti autour du mariage. C’est, avec la propriété privée, les deux concepts les plus important de notre Code civil !
    On voudrait détruire la société française que l’on ne s’y prendrait pas mieux.

    Ne nous laissons pas faire.

    Le plus important c’est que chacun veille personnellement à l’éducation de ses enfants. C’est le combat le plus important à mener.
    Prenez le temps d’éduquer vos enfants, faites passer cette activité avant toutes les autres... si vous ne vous en sentez pas capable, n’ayez pas d’enfants. Car cela serait malheureusement amener de l’eau au moulin qui nous empoisonne.

    Bon courage tout le monde, ne perdez pas espoir. Soyez digne.


  • moi je suis pour que les homo aient les mêmes droits que les hétéros :
    le droit de faire des enfants ! car un couple hétéro qui veut un gosse ne va pas à l’orphelinat pour choisir son futur enfant !

    ensuite pour l’argument spécial "mieux vaut un couple homo gentil qu’un couple hétéro mechant"
    je trouve ça petit...


  • Petite quenelle envers ceux qui défendent l’homoadoption et homoparentalité :




    Les résultats les plus négatifs touchent les enfants issus de familles homoparentales lesbiennes. ...Elle montre entre autre que ces enfants sont plus souvent victimes d’abus sexuels (23% des enfants de mères lesbiennes étaient victimes d’abus par un parent ou un adulte, contre 2% chez les enfants issus de couples mariés), ont une moins bonne santé physique, sont plus souvent victimes de dépression, font plus fréquemment usage de marijuana, et plus souvent sans emploi ( 69% des enfants issus de familles homoparentales lesbiennes dépendent des prestations sociales, pour 17% de ceux issus de couples mariés)...

    Contrairement aux recherches du Professeur Regnerus, les études antérieures comparaient les enfants de parents homosexuels aux enfants de familles recomposées ou de parents seuls. Par ailleurs, le professeur ne s’appuie que sur des informations provenant des enfants eux-mêmes et non sur celles données par leurs parents...



    Source


  • 1ere ligne :"Il s’agit d’une information sans fondement"

    pourtant il me semblait à moi que les homosexuels n’ont pas trop de mal à le trouver, le fondement :o

    Je m’excuse d’avance pour ceux qui auront compris :(


  • Petite analyse civilisationnelle personnelle.

    Avant tout, je précise : j’ai des amies lesbiennes, avec qui je m’entends très bien et que je respecte, et j’ai côtoyé des gays avec lesquels cela s’est toujours très bien passé, donc pas d’homophobie.

    L’homosexualité devrait rester de l’ordre du privé et, surtout, à la marge.

    Pourquoi ? Ni pour raison d’intolérance, ni pour des valeurs Chrétiennes ou autres, mais par simple souci de pérennité de civilisation. Je ne suis pas expert, aussi ceci n’est qu’un avis perso, on pourra me corriger si je me trompe.

    Il semblerait que, si l’on regarde l’histoire, on puisse remarquer que les différentes civilisations ont durées tant qu’elles s’appuyaient sur des schémas de fonctionnement simple et surtout "dans la norme", normes sexuelles autant que morales, économiques et religieuses.

    A partir du moment où un certain nombre de phénomènes "non standards", voire, pour certains, absurdes (je ne parle pas de l’homosexualité là), commencent à émerger dans ces civilisations, cela signe leur déclin, et donc leur chute prochaine.

    En d’autres mots, le fait de mettre sur le devant de la scène l’homosexualité, comme en ce moment, est un stigmate du déclin de notre civilisation. Attention, je ne dis pas que c’en est la cause, juste un marqueur, un témoin lumineux qui clignote sur le tableau de bord de la santé de celle-ci.

    Pour revenir au civilisations passées, et en faisant un raccourci que les historiens me pardonneront, ou pas, (apportez des précisions si vous en avez, merci), et en m’excusant par avance au près des personnes de bonnes fois que je vais devoir mêler à des choses pas très glorieuses, je dirais que :

    Lorsque les orgies se multiplient, que les rois épousent leurs filles et les cousins leurs cousines, que la pornographie est partout, que les préférences et déviances sexuelles se multiplient, s’affichent et se revendiquent, que la pédophilie devient flagrante, que les élites s’engraissent et passent leurs temps à pinailler au lieu d’agir, que l’on affiche sa luxure et sa débauche aux coins des rues, que la violence, le meurtre et le vole s’amplifient, que plus rien de "sacré" ou de "moral" ne soude la population, que des puissances d’argent, de religions dévoyées et/ou étrangères jouent à saper ou à corrompre l’autorité, que l’on élève des sportifs, élites ou religieux au rangs de déités pour le peuple afin de lui cacher sa misère, alors, c’est le signe de la fin d’une civilisation.


Afficher les commentaires suivants