Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump : "L’ONU est un club, une perte de temps et une perte d’argent"

Donald Trump ouvre ce lundi la 72e assemblée générale de l’ONU à New York. Or, le président américain a la dent dure contre l’institution.

 

Sur la table des discussions de l’ONU cette semaine figureront les tensions avec la Corée du Nord, l’Accord de Paris sur le climat, les persécutions des Rohingyas... et Donald Trump, qui continue de faire des siennes. Alors que s’ouvre la semaine d’allocutions, de débats et de rencontres bilatérales entre les 193 membres des Nations unies, le président américain est une fois de plus le centre de l’attention puisqu’il est à l’origine d’une initiative pour la réforme de l’institution.

Et pour cause, à de nombreuses reprises, le milliardaire a ouvertement critiqué l’ONU, dont les États-Unis couvrent 22 % du budget, allant jusqu’à la qualifier de « club » où « les gens passent un bon moment ». Des déclarations qui n’adoucissent en rien l’ambiance de cette semaine compliquée.

 

 

[...]

L’ONU, « une perte de temps et d’argent » pour Trump

Ce n’est pas la première fois que l’attitude du président américain vis à vis de l’organisation internationale risque d’avoir des conséquences sur les politiques internationales. En décembre dernier, alors qu’il s’en prenait à son prédécesseur, Donald Trump – alors tout juste élu – avait mis un tacle aux Nations unies. « L’ONU a un potentiel tellement énorme. Elle n’est pas à la hauteur de son potentiel », avait-t-il dit aux journalistes devant sa luxueuse résidence en Floride.

« Quand est-ce que vous avez vu les Nations unies résoudre des problèmes ? Elles ne le font pas. Elles en créent », avait-il asséné.

Lire l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.