Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump autorise les réfugiés syriens à rentrer sous la protection du président Assad

Suite aux sommets de l’OTAN et d’Helsinki, la Russie et les États-Unis se sont accordés pour évacuer les personnels occidentaux de Syrie et rapatrier les réfugiés syriens.

 

Vladimir Poutine et Donald Trump sont convenus de considérer que les réfugiés syriens n’ont que très minoritairement fui la République arabe syrienne (moins de 50 000), mais massivement pour échapper aux combats et aux destructions (plus de 2 millions).

Il existe cependant une troisième catégorie : de nombreux habitants du Nord du pays se sont réfugiés en Turquie sur proposition turque. Alors que la chute du « régime » semblait inéluctable face à l’OTAN, Ankara leur avait promis une prise en charge en Turquie s’ils souhaitaient s’y réfugier quelques mois. Les chefs d’État ont choisi d’ignorer ce mobile qui relève de la guerre conduite par l’OTAN pour saigner le pays [1].

Les réfugiés sont principalement répartis dans les pays voisins (sauf en Israël) : en Égypte, en Irak, en Jordanie, au Liban et en Turquie.

Des Commissions seront créées avec chaque pays pour régler les problèmes de rapatriement. Elles comprendront toutes des représentants de Moscou, de Washington et de Damas.

On précise bien pour le moment qu’il s’agit uniquement de rapatriement à titre humanitaire et que ces Commissions ne valent pas rétablissement des relations diplomatiques. Cependant la normalisation est en marche.

Dans un premier temps, 890 000 Syriens du Liban, 300 000 de Turquie, 150 000 de Jordanie et 100 000 d’Égypte et d’Irak devraient être accueillis chez eux.

Observons que ce retour, s’il a lieu, contredira la totalité de la narration occidentale de la guerre contre la Syrie.

Notes

[1] « La fausse « crise des réfugiés » », « Comment l’Union européenne manipule les réfugiés syriens », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 7 septembre 2015 et 2 mai 2016.

Voir aussi, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.