Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump fustige "les haineux et les imbéciles" qui critiquent sa coopération avec la Russie

Donald Trump a soutenu que Moscou pouvait être d’une « grande aide » sur de nombreux dossiers internationaux et a vertement critiqué tous ceux qui ne souhaitaient pas avoir « une bonne relation avec la Russie », ciblant surtout le camp démocrate.

 

 

 

« Quand tous les haineux et les imbéciles se rendront-ils compte qu’avoir de bonnes relations avec la Russie est une bonne chose, pas une mauvaise chose ? » : le président américain a fait part, le 11 novembre sur Twitter, de sa volonté de coopérer avec la Russie. Selon Donald Trump, Moscou peut en effet être « d’une grande aide » sur de nombreux dossiers, tels que la Corée du Nord, la Syrie, l’Ukraine ou encore le terrorisme.

Un message qui s’adresse plus particulièrement au camp démocrate, dont la rhétorique anti-russe ne faiblit pas. Juste avant de monter à bord d’Air force One, le 11 novembre, le président américain avait d’ailleurs confié à des journalistes que la supposée ingérence de la Russie dans la présidentielle était un « coup monté » des démocrates. Il a en outre sous-entendu que ces derniers étaient jaloux de ne pas avoir réussi à développer une bonne relation avec Moscou, estimant qu’ils n’avaient pas le talent pour y parvenir.

« Hillary [Clinton] a essayé, elle a échoué, personne n’en parle », a rappelé le président américain, évoquant l’épisode du bouton « reset ». En mars 2009, celle qui était alors secrétaire d’État avait offert un grand bouton rouge en plastique à Sergueï Lavrov pour symboliser la volonté américaine de procéder à un redémarrage des relations entre Washington et Moscou. Cependant, le mot avait été traduit en russe part « перегрузка » qui signifie « surcharge », et pas « redémarrage », en russe « перезагрузка »...

« Obama a également essayé mais il n’avait aucune alchimie avec Vladimir Poutine », a poursuivit Donald Trump, une assertion qu’il a réitérée plus tard sur son compte Twitter.

Le président américain s’est également réjoui d’avoir eu de bonnes discussions concernant la Syrie avec son homologue russe, lors de leur brève rencontre au sommet de l’APEC. Les deux dirigeants ont fait une déclaration commune le 11 novembre pour dire que la crise syrienne ne se résoudrait pas par la voie militaire.

 

 

Lors de son discours à Da Nang, en marge du sommet de l’APEC, Donald Trump a insisté sur l’importance d’entretenir de bonnes relations avec « beaucoup de pays », notamment la Chine et la Russie. Il a rappelé que Moscou avait été lourdement sanctionné, estimant qu’il était désormais temps de « soigner le monde qui est brisé et cassé ».

 

En bonus, la poignée de main amicale entre Trump et Poutine lors du sommet de l’APEC :

 

Deuxième bonus : une amitié avec le leader nord-coréen est « possible »

 

Trump et Poutine face à l’Empire, lire chez Kontre Kulture :

Trump et Poutine face à l’Histoire, sur E&R :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • "L’intégralité territoriale et la Souveraineté de la Syrie".

    On comprend la fureur de L’Empire contre Poutine
    et ...Trump ! Ces deux là, interdits de rencontre,
    se parlent dans les couloirs ...
    Incroyable mais vrai !
    L’Empire est malade et ses médias sont fous .
    Les services de sécurité ne vont pas manquer
    de boulot !

     

    Répondre à ce message

  • Nous avons 2 acteurs puissants du mondialisme (et de la mondialisation à cause de la finance) qui sont la Chine et les USA
    Ces superpuissances ne seront jamais rejoint à moins que l’U.E disloque les nations en créant un super état (ce n’est pas le chemin qu’elle prend à cause de la finance ,elle prend le chemin inverse cad qu’elle disloque les états pour s’affaiblir grâce à la finance)
    Ces superpuissances ont acquit leur force grâce au déclin de l’Europe (Russie compris)
    Comme pour le principe de vase communicants,pour que les USA soit inatteignable il faut affaiblir la Chine en engraissant les pays dite émergeant.
    Il faudrait donc ostraciser la Chine.
    Sauf que la Chine ne l’entend pas de cette oreille.
    Comme jadis ,l’Asie , l’Afrique et l’Europe étaient le terrain de jeux de l’URSS et des USA ; l’Europe(Russie compris) et l’Amérique Latine seront les terrains de jeux de la Chine et des USA.
    Et comme jadis la France a tirer son épingle du jeux ,elle peut recommencer dans la nouvelle guerre froide (NEW COLD WAR),pour cela il faut que la France sorte de l’U.E

     

    Répondre à ce message

    • Sauf que tu oublies l’Inde, et que tu oublies également que la Chine, militairement, n’est ni au niveau des USA, ni même de la Russie, ni même de l’Europe (toutes armées des 25 confondues).

      La Chine est un empire économique et démographique uniquement.

      La seule chose qui fait que personne ne s’y attaque (ONG, autres pays etc.) c’est que :

      1 - c’est un pays « verrouillé » au niveau policier

      2 - c’est vaste avec des populations éparses et taiseuses

      3 - la peur d’un réveil militaire, justement

      Mais si demain les USA attaquent massivement et brusquement la Chine, cette dernière ne ferait pas le poids... sauf si les USA se loupent en assurant mal leurs arrières (comme au VietNam).

      Je rappelle juste au passage que la seule guerre jamais gagnée par les USA c’est leur guerre Civile.

      Même la guerre contre la Couronne n’avait été gagnée qu’avec l’aide des Français (les armées de Louis XVI).

      Donc finalement, les USA ne font plus peur militairement.

      Ils font surtout peur dans leurs coups fourrés...

       
    • @Yankeemachin
      "la Chine, militairement, n’est ni au niveau des USA, ni même de la Russie, ni même de l’Europe (toutes armées des 25 confondues)."
      La Chine a un potentiel militaire bien plus énorme que tous ces pays, avec ses réserves humaines de plusieurs centaines de millions de potentiels combattants. Les esprits et les volontés sont bien plus prédominants que l’aspect technologique. Quant au Yankees qui ont mal assuré leurs arrières au Viet-nâm, j’ai jamais lu des propos aussi débiles. Les Etats-Unis n’ont quasi-jamais gagné de guerre, excepté la mise à feu et à sang de l’Irak. Ce n’est pas une histoire "d’assurer ses arrières".

       
  • Bravo Mr Trump , la France devrait avoir le même discours , ce
    serait plus intelligent..... !

     

    Répondre à ce message

  • Si quelqu’un comprend quelque chose à cet homme et à sa stratégie qu’il se signale immédiatement.

     

    Répondre à ce message

    • #1838314

      @mandark
      Ce puissant homme d’affaire américain connaît bien le monde des affaires mais a ( peut être) sous estimé le réel pouvoir aux USA : le lobby communautaire ultra puissant aux ramifications internationales qui se vante " qu’aucun homme politique ne peut réussir s’il n’est pas adoubé par lui", un pouvoir médiatique national et internationale qui prolonge le pouvoir de ce lobby ultra puissant.
      Des lobbys financiers ( les mêmes), militaires, économiques dont vous ne mesurez ,apparemment, pas le pouvoir , celui de déclencher des guerres avec ses millions de morts pour leur profit.
      Trump marche tous les jours sur un champ de mines, avec les services de l’état ( justice, police, CIA...) contre lui.

       
    • Depuis qu’il est en poste y’a des pédophiles qui vont en prison, pas sûr que ce serait arrivé avec Clinton
      https://www.youtube.com/watch?v=_eU...

       
    • Il se sert des grandes puissances pour mettre la pression sur de plus petites puissances. La Chine contre la Corée, la Russie contre l’Iran (pour les faire dégager de la Syrie), et même du Liban contre le Hezbollah.

      En fait, Trump cherche à détruire les petits acteurs des réseaux de la résistance, car c’est aussi beaucoup grâce à eux si la Syrie à survécu. L’art du deal, malin le Trump.

       
  • Où est Macron ? A la gare de Maubeuge, criant à tous qu’il est enfin quelqu’un...

     

    Répondre à ce message

  • Mr Trump prend publiquement des postures antagoniques a l’agenda du Deep State (l’Etat Profond US), mais en pratique applique toujours la politique du Deep State.

    Pourquoi cette apparente contradiction ? Parce que la presidence de Mr Trump est en realite une fraude supreme du Deep State, qui dans sa formidable duplicite, detourne la colere du peuple en lui donnant l’illusion que son representant controle la Maison-Blanche.

     

    Répondre à ce message

    • C’est un peu plus compliqué que ça je pense. Il y a tellement de factions avec leurs intérêts propres en jeu que c’est pas forcément évident de s’y retrouver.

      "Pourquoi cette apparente contradiction ? Parce que la présidence de Mr Trump est en réalité une fraude suprême du Deep State, qui dans sa formidable duplicite, detourne la colere du peuple en lui donnant l’illusion que son représentant contrôle la Maison-Blanche."
      J’espère que tu dis vrai. Ca voudrait dire que l’état profond prend des risques énormes car il n’a plus d’autres choix. Ou alors nos zéiltes sont devenues très bêtes, ce qui est le risque quand on vit déconnecté des réalités de la vraie vie trop longtemps.

       
    • Le deep state avait tout misé sur Hilary, il était sur de son coup.
      Il s’est planté, maintenant il essaye de contrôler Trump, mais pas facile.
      C’est pour cela qu’il est toujours diabolisé dans les merdias du monde entier.
      Cette vue me semble plus simple et plus logique.

       
  • Heureusement que Trump a été élu ,aujourd’hui nous serions en guerre .Quoi qu’on dise cet homme est providentiel..

     

    Répondre à ce message