Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

Donald Trump a refusé d’endosser les habits présidentiels de ses prédécesseurs et a consacré son discours d’investiture à brocarder le Système et à annoncer un changement de paradigme. Il a constitué son équipe de Sécurité autour de deux thèmes : l’éradication de Daech et l’opposition au 11 Septembre ; deux caractéristiques qui visent à mettre un terme au processus de globalisation.

 

Le président Donald Trump a été investi, le 20 janvier 2017. Alors qu’il venait juste de prêter serment et n’a donc pas pu faire quoi que ce soit de bien ou de mal, les sponsors d’Hillary Clinton ont organisé le lendemain une gigantesque manifestation contre lui à Washington.

Preuve que ce qui est en jeu ne concerne pas uniquement les États-Unis, des manifestations identiques ont eu lieu dans de nombreux pays, notamment au Royaume-Uni. Bien sûr, les manifestants ne réagissent à aucun acte en particulier, mais se contentent d’exprimer leur angoisse. Beaucoup portaient des pancartes : « Je suis terrifié ».

Donald Trump, que ses adversaires présentent comme un personnage fantasque, dépourvu de ligne de conduite, a indiqué depuis longtemps ce qu’il compte faire. Il l’a d’abord montré, puis l’a dit, de manière à la fois allusive et claire : il entend restituer au peuple états-unien le Pouvoir qui lui a été confisqué le 11 septembre 2001 [1].

Avant même de se lancer dans la compétition électorale, Donald Trump a tenté d’ouvrir le dossier de ce Pouvoir usurpé en sponsorisant le mouvement pour la vérité sur la naissance du président Barack Obama [2] Il a montré, en s’appuyant sur le témoignage de la grand-mère du président, puis sur l’absence d’enregistrement dans les registres d’Hawaï, puis encore sur les irrégularités du certificat officiel, que celui-ci est né sujet de la Couronne britannique au Kenya.

Pourtant, au cours de la campagne électorale, lorsqu’il a acquis l’impression qu’il pouvait la gagner, il a clos ce dossier et s’est abstenu de toute provocation à l’égard du président. Il a cessé toute allusion à la dyarchie du Pouvoir. Il a par contre concentré son message sur l’usurpation du Pouvoir réel par une coterie dont Hillary Clinton est la porte-parole visible.

Ses prises de position qui n’ont aucun sens au regard des clivages traditionnels, que ce soit en matière de politique extérieure – est-il interventionniste ou isolationniste ? – ou d’économie – est-il libre-échangiste ou protectionniste ? –, sont au contraire limpides pour ceux qui souffrent de l’usurpation du Pouvoir [3].

Il n’a cessé de répéter, de manière assez claire pour être soutenu par ses concitoyens, mais de manière assez allusive pour éviter le choc frontal, que toutes les décisions prises depuis le 11 Septembre étaient illégitimes. Ce qui n’a rien à voir avec l’antagonisme entre Républicains et Démocrates, puisque ces décisions ont été avalisées par le Républicain Bush Jr. et le Démocrate Obama. Au contraire, cela à voir avec un clivage civilisationnel ancien entre la caste qui a fermé les yeux sur le 11 Septembre et ceux qui s’en sont trouvés écrasés, entre les adeptes du puritanisme du Mayflower et ceux de la Liberté [4].

Contrairement à ses prédécesseurs, il a écrit lui même son discours d’investiture et l’a centré sur ceci : « La cérémonie d’aujourd’hui a un sens très particulier, car il ne s’agit pas seulement de transférer le pouvoir d’une administration à une autre ou d’un parti à un autre. (…) Ce qui compte vraiment, ce n’est pas qui détient le pouvoir au gouvernement, mais le fait que le gouvernement est entre les mains du peuple américain » [5].

 

 

Dès le premier jour, et contrairement à la tradition US, il a mis en place une équipe de Sécurité nationale composée de grands soldats : les généraux James Mattis, John Kelly et Michaël Flynn. Alors que la presse la présente comme un ramassis incohérent de personnalités choisies indépendamment les unes des autres, il l’a au contraire composée pour reprendre le Pouvoir confisqué par une faction du complexe militaro-industriel.

Lire l’intégralité de l’article sur voltairenet.org

Notes

[1] L’Effroyable Imposture suivi de Le Pentagate, par Thierry Meyssan, Editions Demi-Lune, première édition 2003.

[2] « La Cour suprême appelée à suspendre l’élection de Barack Obama », « En 1979, l’administration US considérait Obama comme étranger », « Barack Obama publie un certificat de naissance retouché sur le site de la Maison-Blanche », Réseau Voltaire, 9 décembre 2008, 16 février 2010 et 5 mai 2011.

[3] « 15 ans de crimes », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 12 septembre 2016.

[4] « Les États-Unis vont-ils se réformer ou se déchirer ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 25 octobre 2016.

[5] « Discours d’investiture de Donald Trump », par Donald Trump, Réseau Voltaire, 21 janvier 2017.

Comprendre les réels enjeux du 11 Septembre avec Kontre Kulture :

Thierry Meyssan, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1650169
    le 24/01/2017 par Lumpenprolétariat
    Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

    Il parait qu’il veut reprendre les projets de deux oléoducs qui passent au beau milieu de réserves indiennes...

    Enfin, quand on a fait ses classes dans la téléréalité, à quoi bon s’attendre...

    Jean-Pascal président, il en a lui aussi dans le pantalon, l’agitateur !


  • #1650173
    le 24/01/2017 par K.B.H
    Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

    Bon article, qui m a fait je dois dire un peu changer d’avis (en bien) sur l équipe de Trump.. cependant étant moi même Musulmane et expatriée aux USA, et ce depuis de nombreuses annees maintenant, les dérapages passés de certains des membres de cette meme équipe au sujet des musulmans et de Trump lui meme ne me rassurent point, et j avoue oui m’être sentie plus en paix sous l ère d’Obama, et ce malgré le fait qu’il n’ait pas été un président exempt de tout reproche. Comprenez que pour les minorités du pays, c’est inquiétant dans un sens de savoir au pouvoir des gens qui, par le passé, n ont pas hésité à critiquer et amalgamer les minorités impunement et souvent injustement. Lorsqu’on ne fait pas partie de ces minorités on peut effectivement voir en Trump l’éventuel président qui remettra les choses à leurs places, un sauveur en quelques sortes.. Mais pour rassembler vraiment l’Amerique il suffirait en fait que cette administration s’adresse directement à ces minorités en leur disant "nous ne sommes pas là pour vous oppresser" mais pour l heure cela n a pas été fait.. pourtant je suis certaine que ça calmerait bien des esprits. Par exemple pour de nombreux Musulmans ici, le fait qu’un rabbin et plusieurs figures du catholicisme aient été invités à faire un discours lors de l investiture de Trump mais pas une figure de l’Islam à été vécu comme une mise à l écart. Poutine en l occurence, bien qu’il soit farouchement opposé à Daesh et qu terrorisme, ne fait pas d’amalgame entre les musulmans et le terrorisme, et respecte les minorités qui constituent son pays. Trump pourrait en prendre un peu de la graine.
    Les États Unis ont toujours été un pays d’immigration, mais pas d’assistana, ce qui est bien mieux qu’en France car ici pas d’espoir pour les glandeurs qui viendraient juste pour profiter des allocs. Évidement il y a toujours des brebis galeuses qui ne viennent pas pour developer et améliorer le pays mais pour le plomber, mais cela reste minoritaire. Globalement en Californie les immigrés sont là pour travailler, payent un bon paquet d’impôts au pays, et participent eux aussi au développement des États Unis, et sur ce point encore, le président Trump aurait certainement pu faire mieux qu’en caricaturant l’immigré..
    Je ne demande qu à me tromper à son sujet, et j’espère être agréablement surprise, c’est vrai moi je ne suis pas Américaine et donc certains diront "de quoi je me méle" mais mes enfants sont Américains pour certains et ils aiment leur pays.

     

    • #1650267
      le 24/01/2017 par kaori
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      Salam il me semble que Donald Trump a écouté les versets du Coran en arabe et traduits d’un Imam reconnu cela a même été filmé.


    • #1650338
      le 25/01/2017 par Hadrien
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      "j avoue oui m’être sentie plus en paix sous l ère d’Obama"
      Combien de vos coreligionnaires ont été massacrés, terrorisés, emprisonnés, ostracisés de part le Monde sous son ère ?

      S’ils veulent trouver toute leur place en Occident, que les musulmans dénoncent et se démarquent clairement des extrémistes wahhabites, salafistes, takfiristes et autres obscurantismes, de leurs sponsors des régimes tribaux arabes, du djihadisme conquérant, de l’islam politique instrumentalisé pour les perdre, qu’ils enseignent leurs textes mystiques à leurs ouailles dans la langue de leur pays d’appartenance afin qu’ils témoignent sans filtres des valeurs universelles de leur religion, qu’ils s’engagent pour avoir des représentants crédibles et honorables.


    • #1650471
      le 25/01/2017 par reymans
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      Tout cela n’a pas grand chose à voir avec le pékin lambda
      Cessons de subventionner le wahabisme/islamisme à l’échelle mondiale, certes, mais surtout et dans le meme mouvement tout aussi déterminé, faisons de meme avec le sionisme, bien plus dangereux et délétère

      Le reste viendra tout seul

      Bref cessons de regarder le doigt qui montre la lune svp

      Retour tres juste de K.B.H, merci à elle


    • #1650518
      le 25/01/2017 par Alpha
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      Son soutient incoditionnel à Israël n’est pas un bon signe pour les musulmans ! Les collonies reprennent de plus belle et l’élection de Trump a été fété en Israël...


    • #1650658
      le 25/01/2017 par Anonim
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      Qu’il paye un bon paquet d’impôts"... qui tombent dans les caisses d’Israel et de la mafia bancaire américano sioniste ! L’impôt est une escroquerie de la FED !!


    • #1650819
      le 25/01/2017 par K.B.H
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      @ Anonim
      je suis d’accord avec toi, cependant quand on habite dans un pays, on se conforme à ses lois. Donc ce n’est pas à moi de remettre cela en question de toute façon, je m’acquitte de mes obligations sans demander de comptes.


    • #1650924
      le 25/01/2017 par K.B.H
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      @kaori
      non pas le jour de l’inauguration .


    • #1650930
      le 25/01/2017 par K.B.H
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      @Hadrien
      Oui certes mais Obama n’allumait pas le feu dans son pays, ce qui fait que oui sous son ère beaucoup de musulmans se sont sentis plus sereins qu’à présent.
      Quant à dénoncer les crimes odieux de Daesh et de leurs semblables, la majorité le fait et se désolidarise de ces fous dangereux, mais les entendez vous ? cherchez vous seulement à les entendre ?
      Que voudriez vous qu’ils fassent ? Qu’ils manifestent dans la rue avec des pancartes "on n’aime pas daesh, daesh c’est les méchants et nous on est les gentils" ? On ne nous accorderait pas de crédit de toute façon.

      En ce qui concerne pour finir le fait de donner à la communauté musulmane des représentants honorables, je crois que ce n’est pas demain la veille, jusque là les représentants déjà n’ont pas été choisis par les musulmans eux même, ce qui souvent à fait que ces mêmes représentans ont plus servi leurs élites que leur communauté qu’ils étaient censé représenter...


  • #1650223
    le 24/01/2017 par Héliographe
    Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

    Il faut lire cet article !


  • #1650330
    le 25/01/2017 par suspicieux
    Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

    A propos du 11 septembre je n’ai pas souvenance que l’on ait jamais donné la liste des passagers morts dans les deux avions qui se sont "plantés" dans les tours . On n’a jamais non plus interviewer aucun de leurs parents, pas plus qu’aucun des parents des vilains terroristes...

     

    • #1650578
      le 25/01/2017 par SiirosE
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      Des documents sont disponibles, montrant que certains terroristes désignés du 11/09, étaient encore en vie et exerçant leur job au Moyen et Proche Orient plusieurs années après les attentats.


  • #1650406
    le 25/01/2017 par Martien
    Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

    Je suis plutôt sceptique sur les possibilités de rédemption des élites américaines. J’ai constaté en revanche que le mensonge, l’injustice et la terreur se retournent toujours, à terme, contre ceux les mettent en oeuvre... et contre ceux qui s’en "foutent" aussi.
    Une nouvelle qui vient de sortir dans les journaux philippins, j’habite aux Philippines,
    le massacre de journalistes et d’opposants politiques qui eut lieu sur l’île de Mindanao, une cinquantaine je crois, est l’oeuvre de terroristes islamiques sponsorisés par...
    facile à deviner. L’ancien président savait et a couvert les faits...


  • #1650432
    le 25/01/2017 par Alkali
    Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

    Ce qu’il y a de magique dans ces analyses, c’est que l’éléphant dans le magasin de porcelaine a non seulement disparu à la vue, mais il s’est évaporé. Il est maintenant possible non seulement de l’ignorer mais chose nouvelle de le traverser sans le sentir.

     

    • #1651053
      le 25/01/2017 par depassage
      Trump : le 11 Septembre, ça suffit !

      De quel éléphant parlez-vous ? Quand on fait un commentaire, c’est toujours pour qu’il soit lu et compris. Non ?