Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

La situation au Moyen-Orient n’a de cesse d’évoluer fortement ces dernières décennies. Sous le fallacieux prétexte des attentats du 11 septembre 2001, l’administration Bush a lancé sa guerre « contre le terrorisme » avec l’objectif annoncé d’un remodelage de la région en fonction des intérêts israéliens, courroie de transmission de ceux des USA. Sauf que cette stratégie, malgré un nombre inadmissible de victimes civiles et d’infrastructures dévastées, se révèle être un échec cuisant pour les deux administrations, tant américaine qu’israélienne. Seul gagnant : le lobby des armes.

 

L’Afghanistan puis l’Irak, la Libye puis la Syrie et maintenant le Yémen, sans oublier le Liban et la Palestine se sont révélés plus résistants que les plus illuminés des stratèges des deux puissances meurtrières que sont les USA et Israël l’avaient imaginé, et ces derniers sont désormais pointés du doigt par de plus en plus de citoyens mais aussi d’ONG comme étant des États hors-la-loi. Et si les chancelleries alliées de ces deux États n’osent encore parler de la sorte, de nombreux diplomates n’en pensent pas moins et des voix commencent à s’élever pour prendre quelque distance par rapport aux accords actuels.

La guerre en Syrie a probablement terminé d’achever la désastreuse image que ces deux États tentaient péniblement de sauver aux yeux du monde, tant les agissements de l’un comme de l’autre ont révélé les accointances et les complicités des USA avec les terroristes de Daech (voir : https://groupegaullistesceaux.wordp...) et d’Israël avec ceux d’Al-Nosra ou autrement dit d’al-Qaeda rebaptisé pour la cause (voir : https://www.youtube.com/watch?v=_8F...).

Dans les deux cas, ces États ont consacré depuis des décennies des sommes astronomiques à leurs sordides opérations de guerre pour ce « remodelage », pensant en ressortir vainqueurs avec l’idée de se rembourser par le pétrole et le gaz convoités dans ces pays dévastés. C’était sans compter sur les capacités de résistance de ces nations détruites qui, malgré les traumatismes encaissés, ont trouvé la force et le courage de s’organiser avec l’aide d’alliés solides et fiables pour contrer les plans machiavéliques des deux gouvernements prédateurs en question.

Et aujourd’hui, le bilan est catastrophique pour ces deux États voyous : non seulement ils ont échoué sur tous les fronts, que ce soit par leurs agressions directes ou par celles confiées à des mercenaires de pays tiers, mais en plus, par leur entêtement aveugle attestant in fine de leur incompétence, ils se sont mis la quasi-totalité des autres États à dos en refusant de certifier ce vendredi soir 13 octobre par la voix du président Trump, l’accord négocié pendant douze années (!) sur le programme nucléaire iranien, le PGAC (Plan global d’action commun ou Accord Iran & 5+1). Par une loi votée au Congrès, tous les 90 jours, le président des USA doit certifier cet Accord.

Les autres pays signataires (Russie + Chine + Grande-Bretagne + France + Allemagne ainsi que l’UE) ont suivi de près les contrôles stricts et réguliers effectués par l’AIEA (Agence internationale pour l’énergie nucléaire) dont son chef Y. Amano a assuré de la conformité (voir : http://www.presstv.com/Detail/2017/...) ainsi que les rapports qui en émanaient confirmant systématiquement le respect de tous les points de l’Accord par l’Iran. Mais, obsédés par leur plan de « remodelage du Moyen-Orient » à leurs seuls avantages, ces deux États voyous n’ont eu de cesse de dénoncer les termes et l’esprit du PGAC pour tenter de le faire annuler par les autres États signataires, ce qu’heureusement ceux-ci ont refusé.
Résultat : les USA et Israël sont plus isolés que jamais ; l’Europe envisage même de se rapprocher (enfin !) des positions russes et chinoises ; et l’Iran annonce que désormais, les USA risquent d’être considérés comme État terroriste et prie dès lors ceux-ci de démanteler les bases militaires qui se trouvent à portée de ses missiles balistiques de défense jusqu’à 2 000 km autour de ses frontières.

Pour enfoncer le clou et tenter de détourner l’attention, les USA cherchent un mauvais prétexte pour intervenir militairement en Corée du Nord, la menaçant toujours par la voix de son président, de la détruire totalement ; et Israël semble vouloir intervenir soit au Liban sous prétexte que le Hezbollah serait devenu membre à part entière du gouvernement libanais, soit à Gaza sous prétexte que le Hamas et le Fatah ont signé un accord de réunification que l’occupant sioniste a tout fait pour torpiller et refuse de reconnaître dans la mesure ou le Hamas est considéré comme « organisation terroriste ».

Dans les deux dossiers, et cela semble marquer un tournant dans l’habituel atlantisme européen, l’UE semble s’opposer à ces interventions et étonnamment même l’OTAN vient de déclarer qu’elle ne voulait pas s’engager militairement aux côtés des USA pour attaquer la Corée du Nord (voir : http://www.bfmtv.com/international/...).

Lire l’article entier sur mondialisation.ca

États-Unis & Israël, deux nations en guerre contre le monde,
lire chez Kontre Kulture

 

L’axe mortifère israélo-américain à l’oeuvre, voir sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1824156
    Le 21 octobre à 19:29 par Tarik
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    M’ouais je ne serais pas aussi optimiste... Ça fait des décennies qu’on annonce le déclin du tandem USA-Israël et pourtant sur le plan militaire (parce que c’est bien de ça dont il s’agit en terme de rapport de force) ils dominent toujours, les USA restent la première puissance militaire que personne ne conteste aujourd’hui (même lorsqu’ils coulent un sous-matin russe, Moscou reste statique sachant pertinemment que la Russie reste inférieure) et Israël dispose d’un arsenal militaire tout simplement effrayant (voir le doc sur Arte) et aucun pays n’a jamais clairement signifié son intention de le menacer contrairement à l’axe du mal qui menace et attaque à tout va...les puissances militaires majeures hors Europe (Inde, Russie, Chine, Turquie, Pakistan, Égypte...) sont, au mieux neutres et au pires encore sagement tenus en laisse, les pays européens restent globalement soumis (à des degrés diffèrents évidemment) à l’oncle Sam. Donc j’ai du mal à voir une quelconque lueur d’espoir pour les pays dissidents authentiques.

     

    Répondre à ce message

    • #1824485
      Le 22 octobre à 11:54 par francky
      USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

      Mon cher Tarik vous confondez - comme beaucoup - le quantitatif au qualitatif - raison qui fait que votre argument est totalement infondé.
      Aujourd’hui la guerre se gagne grace à l’electronique et grace aux missiles et sur ce point tous les experts militaires serieux (lire à ce sujet l’article de colonnel regis Chamagne, en tapant son nom sur un moteur de recherche vous le trouverez) le reconnaissent la Russie a entre 10 et 12 ans d’avance sur les US.
      A ce sujet la destruction d’un cruise missile US par un S300 russe en aout 2014 en Syrie a stoppé net l’idée de bombardé Damas. Les US ont compris qu’il ne disposait plus de la meilleur technologie.
      L’ex que vous citez date d’il y a plus de 15 ans, c est le sous marin Kourk qui a été torpillé (à priori...) par un sous marin américain qui voulait montré au monde l’alliance de la Russie avec la Chine (un général chinois se trouvait à bord et il a été evacué en priorité), ce qui n a pas eu lieu.
      Il y a eu aussi l’inverse qui n’a pas declanché de guerre de la part des US via à vis de l’URSS à l’epoque...
      Enfin concernant Israel, ils ont non seulement perdu leur 2 guerres contre le Hezbollah libanais mais aujourd hui les generaux israéliens savent pertinement que l’Iran à la possibilité de pulveriser leur pays avec ses missiles avant que l’aviation israelienne detruise l’Iran.
      Donc mon cher tous les vrais specialistes contestent que les USRAEL dispose toujours de l’armée la plus puissante au monde.
      Ce qui fait écrire à l’auteur et ceci de façon tres realiste que dans moins de 10 ans les 2 etats voyous (surtout Israel) ne seront plus que l’ombre d’ux même...

       
    • #1824587

      @francky
      "la destruction d’un cruise missile US par un S300 russe en aout 2014 en Syrie "
      Si vous parlez des deux missiles qui furent tirées depuis la Méditerranée Occidentale, c’était en 2013, après l’affaire de la Ghouta.

      "l’Iran à la possibilité de pulvériser leur pays avec ses missiles avant que l’aviation israélienne détruise l’Iran."
      Est-ce bien réaliste ?
      Peut-être avec des missiles installés en Syrie, à proximité d’Israël. La trajectoire courte permettant d’alléger beaucoup la charge de carburant, et donc d’augmenter la charge utile. Mais c’est loin d’être réalisé.

       
    • #1824609
      Le 22 octobre à 18:01 par Abdu
      USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

      « les USA restent la première puissance militaire que personne ne conteste aujourd’hui »

      La vie, ce n’est pas le script de Golan-Globus. Et puis ça date ! Années 80...

       
  • #1824159
    Le 21 octobre à 19:33 par jalon
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    Je trouve le constat de cet article trop optimiste alors je me permet de contre balancer.
    Croyez bien que tout ce petit monde à un plan B, C, D (et toutes les autres lettres de l’alphabet). Ils sont capables de s’adapter à toutes sortes de situations même celles où ils sont en difficulté (stratégie et art de la guerre). Il faut apprendre à raisonner comme eux (je n’ai pas dit de faire comme eux) si l’on veux vraiment les battre et là il va falloir s’enfoncer profondément dans les ténèbres en gardant la tête froide.
    J’ai bien aimé le commentaire d’un internaute qui comparait un jour « l’Empire » à un tsunami : capable de se retirer très loin (calme apparent) pour mieux revenir avec encore plus de force et de violence. Malgré la fin apparente du chaos de ses dernières années, la troisième guerre mondiale n’a - à ma connaissance - pas encore débutée, c’est donc peut être le calme avant la vraie tempête.
    Petite note de légèreté dans tout cela : ce soir sur TF1, il y a « danse avec les stars », bonne soirée et que Dieu vous garde.

     

    Répondre à ce message

    • #1824232
      Le 21 octobre à 20:51 par bertin
      USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

      A Jalon,

      Dès 1945,la guerre de l’Empire pour
      la domination universelle a commencé .
      En 1990,L’Empire a cru pouvoir Conclure
      après la chute de l’URSS .
      G Bush,déclare :"Dieu a créé l’Amérique
      pour diriger le Monde ".
      Mais la roche tarpéienne est près du Capitole .
      Alors aujourd’hui ,après l’échec gigantesque
      des "révolutions de couleur",l’Empire a
      des plans B,C,D...,et même un plan Apocalypse,
      mais la guerre de l’Empire pour la domination
      universelle est perdue !

       
    • #1824236
      Le 21 octobre à 20:57 par VIVACHAVEZ
      USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

      C’est sûr que "danse avec les loups" est très léger, aussi léger qu’un pet de l’oligarchie.....

       
    • #1824254
      Le 21 octobre à 21:27 par jalon
      USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

      @bertin

      Je ne connaissais pas cette expression (ni sa définition) : "la roche tarpéienne est près du Capitole », après renseignements, je la trouve chouette, merci de m’avoir appris quelque chose ce soir.

       
  • #1824190
    Le 21 octobre à 20:05 par jacques
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    si les dirigeants internationaux pouvaient laisser partir en guerre ce congloméra de toutes origines que sont les états unis , ils en rabattraient plus vite qu’ils ne le pensent voila un pays qui n’a que deux frontières et qui se croit toujours menacé alors qu’il agresse toute la planète ils ont irradiée la planète et même la haute atmosphère qui à mis plus de 50 ans à s’en remettre mais ils continu , c’est dire si ils sont de dangereux psychopathes qui ne mérite qu’une chose : le plus grand mépris

     

    Répondre à ce message

  • #1824204
    Le 21 octobre à 20:24 par lejoueurdego
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    Tout à fait d’accord,c’est la géographie qui prime,n’en déplaise à ces deux états devenus voyous.A mon avis,ils sont encore trop forts pour être vaincus par la seule guerre à l’heure actuelle,mais comme pour l’ancienne URSS,il y a des chances que les USA tout au moins,implosent de l’intérieur,alors leur allié sioniste se trouvera soudainement bien seul.La morale,qui parait bien loin de la politique,n’a cependant jamais quittée le fond de l’Histoire.

     

    Répondre à ce message

  • #1824289
    Le 21 octobre à 22:25 par rebouteux
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    Demandons-nous si :
    - notre pays est en perdition ?
    - notre continent est en perdition ?
    Or c’est pour tout le monde ou presque une évidence.

    Comparée aux États-Unis et à Israël, l’Europe souffre encore bien plus, car elle n’est même pas maîtresse chez elle !
    Le monde est un chaos sans nom... c’est pourquoi le mot d’ordre ne devrait plus être péjoratif pour nous.

     

    Répondre à ce message

  • #1824486
    Le 22 octobre à 11:57 par YannAmar
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    "Et le monde marchera avec un scorpion sous le talon . "

     

    Répondre à ce message

  • #1825574
    Le 24 octobre à 01:38 par Rusty James
    USA & Israël : deux États surpuissants en perdition

    Sur le declin des empires, un livre interessant de Paul Kennedy ecrit en 87, Naissance et declin des grandes puissances, c’est le point de vue d’un historien qui revient sur tous les grands empires (Hasbourg , Ottoman, etc...)
    Le declin tant attendu par certains finira bien par arriver, il faut juste etre un peu patient, ca se mesure sur une longue periode
    Pour etre une grande puissance, 3 conditions : Puissance militaire, Puissance economique et Puissance diplomatique
    La chine depassera les US au plan economique mais sur les deux autres plans ? Est-ce que la Chine va nous arroser de soft power ? Le nouvel Elvis sera-t-il Chinois ? who knows ...
    Avec le niveau abyssale de la dette des US, de l’Europe et du Japon, tout cela finira bien par imploser un jour et la crise de 29 ne sera qu’un petit soubresaut en comparaison
    Autre petite remarque de goy dans la tourmente, il me semble que le pouvoir de seduction des US s’erode aupres des nouvelles generations d’europeens et que le mythe du pays liberateur a du plomb dans l’aile. Et il me semble que les Elites americaines sont trop arrogantes pour s’en rendre compte. C’est peut-etre qu’un petit detail mais je vois ca comme un marqueur plus significatif que les questions de croissance, de renversement de regime, ou meme de lutte contre le terrorisme.
    Thoughts, comments anyone ?

     

    Répondre à ce message