Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ukraine – EuroMaïdan : une révolution multinationale

Un malentendu persiste sur le programme des révolutionnaires ukrainiens, souvent présentés comme des nationalistes, voire des ultranationalistes, en tout cas des patriotes, et sur la nature des événements, dépeints comme une sorte de « révolution nationale » contre l’impérialisme russe.

En admettant que ce dernier existe, force est de constater que les « nationalistes » ukrainiens ne sont pas tout à fait aussi actifs contre l’impérialisme américain. Bouter les Russes hors d’Ukraine peut constituer un programme légitime, mais pourquoi ne pas l’appliquer également aux Américains, dont la présence physique sur le territoire ukrainien se justifie encore moins que celle des Russes, pour des raisons géographiques évidentes ? On attend encore un deuxième Maïdan contre cette omniprésence des USA en Ukraine depuis les années 1990, qui se traduit notamment par le financement à coups de milliards de dollars de partis politiques, d’ONG, de think-tanks et de mouvements sociaux, comme l’ont reconnu George Soros et Victoria Nuland sur CNN, ainsi que par l’implication directe de la CIA et d’opérations militaires clandestines.

Ici, le piège à éviter est de se mettre à spéculer sur ce que pensent ou disent les « révolutionnaires ». La rigueur méthodologique exige de ne commenter ni les intentions supposées, ni même les paroles prononcées, mais seulement les faits accomplis dans le réel. Jugeons l’arbre à ses fruits, et les hommes à leurs actes. Concrètement, pratiquement, techniquement, dans les faits, le processus politique lancé par l’EuroMaïdan n’est pas en train de rendre l’Ukraine aux Ukrainiens mais de livrer l’Ukraine sur un plateau à une multitude d’intérêts étrangers. Ces intérêts étrangers sont spécifiquement occidentaux et se répartissent selon un axe Washington/Tel-Aviv, en passant par Londres, Bruxelles, Berlin, l’Union européenne, la finance prédatrice et le complexe militaro-industriel atlantiste incarné par l’OTAN. Le partage du gâteau par les multinationales se fera par la déconstruction économique de l’Ukraine, la privatisation des ressources publiques vendues aux grands groupes étrangers par les putschistes, la création d’une dette impossible à rembourser auprès du FMI, la corruption et le népotisme. Joe Biden, le vice-président des USA, n’a pas perdu de temps et nommait à la mi-mai 2014 son propre fils au conseil d’administration du plus gros producteur privé de gaz ukrainien :

« Alors que la question du gaz a été centrale dans les tensions entre Moscou et Kiev, Hunter Biden, fils du vice-président américain Joe Biden, siège au conseil d’administration de Burisma. Avec plus de 10 % de la production nationale, la société est le principal producteur privé de gaz d’Ukraine, selon le Wall Street Journal. Cette nomination a soulevé des interrogations alors que Joe Biden s’était déplacé à Kiev en avril pour discuter d’une aide des États-Unis afin d’améliorer la production gazière locale [1]. »

L’ingérence étrangère occidentale en Ukraine est donc endémique depuis la fin du communisme et n’a fait que s’accentuer avec l’EuroMaïdan. Examinons le parcours de quelques ressortissants ukrainiens cooptés par des acteurs géopolitiques extérieurs pour parvenir au sommet du pouvoir en Ukraine et maintenir ce pays dans un état de colonie occidentale.

Lire la suite de l’article sur scriptoblog.com

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est tout même "marrant" de se dire que 500.000.000 d’européens, 300.000.000 d’américains, etc. ... donc près un milliard d’individus imbéciles jouent le jeu de 200.000 milliardaires (dont 2 multimilliardaires au-delà de l’imaginaire) et d’ un peuple dit "élu" : c’est du grand banditisme de type mafieux !