Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ukraine : Klitschko, ou la construction d’un président par l’OTAN

Les médias nous donnent du « Vitali Klitschko l’opposant ukrainien ». Vitali Klitschko a été mis en selle en politique et jeté dans l’arène politique de Kiev par « l’industrie » politico-financière germano-américaine avec les young leaders. La Révolution orange, qui s’est appuyée sur Ioulia Timochenko, autre pouliche du complexe germano-américain, Berlin prenant toujours en charge sa santé, fut un échec.

Les forces de l’OTAN ont décidé dès 2010 d’investir sur un nouveau poulain qui représente par sa position d’ex-boxeur invincible la force dans le combat. Vitali Klitschko n’est pas ce cheval blanc autonome et libre tant idéalisé dans nos médias. Le parti UDAR, dont Vitali Klitschko est le patron, a été fondé avec le soutien de l’IRI (The International Republican Institut), en 2010 par la CDU, plus exactement par le think tank du parti d’Angela Merkel, l’Adenauer Stiftung, qui possède aussi ses bureaux à Kiev. Au même moment, des organisations américaines ou pro-américaines proches de l’OTAN ont organisé des conférences sur comment organiser le futur de l’Ukraine. Un mois avant les morts et les blessés de Kiev, Angela Merkel avait décidé de tout faire pour propulser Vitali Klitschko à la présidence de l’Ukraine à la place de Viktor Ianoukovitch.

Young leaders

The Canadian-Ukrainian Parliamentary Program (CUPP) (programme parlementaire ukrainien-canadien) est une de ces structures, tout comme l’US-Ukraine Foundation, chargée de préparer le futur de l’Ukraine sur le long terme en voulant instaurer la démocratie. Le CUPP a organisé dès 2010 des séries de rencontres de young leaders qui ont discuté des modèles pour l’avenir de l’Ukraine sur le développement politique, historique et culturel. En 2010, en parallèle de la création de l’UDAR, deux conférences ont eu lieu à l’université George Washington et à l’université d’Ottawa pour traiter d’ores et déjà de l’avenir politique, historique, culturel et éducatif de l’Ukraine.

Dès le mois de mai 2011, le CUPP a organisé une conférence au New College d’Oxford pour discuter de la politique intérieure de l’Ukraine, du développement de la société civile, des lois et de la politique étrangère de l’Ukraine sous la présidence de Viktor Ianoukovitch. Andreas Umland, chercheur né en RDA et considéré comme l’expert de l’Ukraine et de la Russie par les young leaders, était l’un des conférenciers du CUPP. M. Umland, qui n’arrêtait pas de vanter le rapprochement de l’Ukraine avec l’Union européenne en 2011, dit aujourd’hui haut et fort : « La seule issue possible à la guerre civile en Ukraine, c’est Vitali Klitschko. » Dans une analyse d’août 2013, Andreas Umland n’hésitait pas à dénoncer l’esprit patriotique retrouvé de la Russie en le qualifiant d’extrême droite ! Déjà dans un document publié pour l’OTAN, le chercheur publiait son avis sur le parti russe LDPR en parlant de fascisme russe.

Adenauer Stiftung-clan des Américains

En 2011 l’Adenauer Stiftung a dans un discours de 2011 à Kiev dit « Ioulia Timochenko est une amie et son parti politique est un important membre de notre famille politique », et affirmé dans ce même discours sa position commune avec le sénateur John McCain pour soutenir Ioulia Timochenko. En 1989, Manfred Wörner, alors secrétaire général de l’OTAN, avait félicité la fondation Adenauer dans son travail avec l’OTAN pour attirer les pays du pacte de Varsovie dans le camp américain.

Le 16 décembre 2013, John McCain est venu en personne soutenir Vitali Klitschko à Kiev. Huit jours avant la rencontre de John McCain à Kiev, Angela Merkel a officiellement fait savoir qu’elle voulait voir Vitali Klitschko remplacer l’actuel président ukrainien « pour torpiller les plans du Kremlin », comme l’écrit le Spiegel. La CDU déclare en public soutenir officiellement en logistique l’UDAR. Les liens entre l’UDAR, la CDU et les États-Unis ne sont plus un secret pour personne. L’opposition ukrainienne n’appartient pas au peuple ukrainien.

 

Voir aussi, sur E&R :
- « Roman Halauniov sur la crise ukrainienne »
- « Ukraine : Révolution orange, acte II »

En savoir plus sur les coulisses des révolutions avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le papa de Oulia Timochenko la fausse Ukrainienne s’appelle Abramovitch . Tiens... tiens...

     

  • On nous organise un match de boxe Klitschko-Poutine. C’est grotesque en plus d’être insupportable. Cette manipulation des peuples par des officines étrangères à la solde de l’oligarchie atlantico-sioniste n’est pas tolérable. Quelle part notre pays prend-il dans cette manipulation dangereuse pour la sécurité de l’Europe entière ?

     

    • Bah les Russes sont pragmatiques ! Il n’y a pas de raison de faire la guerre ici !
      Tout ce que les atlantistes sont entrain de provoquer (et leurs "opposants" sous perfusion) c’est une scission de l’Ukraine..

      Ce serait maladroit pour la Russie de chercher à ramener dans le giron russe un peuple violemment anti-russe (peut être plus anti-russe que pro-européen d’ailleurs !)
      L’Europe taxe et affame les peuples, la dette,etc... wait and see !


  • L’armée Russe est redevenue la deuxième du monde et ses missiles ont empèché les sionistes de détruire la Syrie de Bachar . Si les sionistes s’imaginent que Poutine va les laisser s’installer dans l’Ukraine, son arrière-cour, ils se foutent le doigt dans l’œil, pour Poutine l’Ukraine est dix fois plus importante que la Syrie .


  • la prophétie dit qu’une révolution éclatera en Russie si ça pête à cause de ça, alors là vraiment barrez vous car c’est bel et bien l’occident qui est derrière tout ça, et Poutine va vraiment mais vraiment pas être content !!!!


  • Dommage je l’appréciais bcp fallait qui prenne exemple sur fedor emelianenko patriote russe qui c’est lancé en politique


  • À l’image de sa façon dégueulasse de bosser "jab, retrait, jab, retrait.."

    Parenthèse sport : suis content que la boxe se casse la figure au profit du mma, ou là au moins la taille ne fait pas tout : un poids lourd "nain" comme fedor emelianenko ou cain velasquez peuvent se permettre de frapper une cible haute sans subir la masse ascerbe de gros gants de boxe rembourrés, sans parler du grapling ou il est aisé de plaquer au sol un type de plus de 2m...

    fin de la parenthèse


  • Dommage je l’appréciais bcp fallait qui prenne exemple sur fedor emelianenko patriote russe qui c’est lancé en politique


  • J’ai rencontré un Ukrainien aujourd’hui et forcément nous avons échangés sur l’actualité de Kiev et tenez vous bien, il m’a affirmé c’est que la bande à Mc Cain (cia) paye des fauteurs de troubles sur place et qui redistibuent des billets pour ratonner les flics et foutre le bordel en ville ! Selon lui c’est encore une fausse révolution dictée depuis l’extérieur du pays toujours par les mêmes pourritures infâmes !

     

  • Ce boxeur sera une marionnette très facile à manipuler pour les ventriloques sionistes, elle ne risque pas de leur porter la contradiction !


  • Si mon opinion intéresse quelqu’un, la voici : "Un peuple qui accepte tout sans rechigner n’a pas droit à la liberté de parole ! L’Ukraine va tomber aux mains des Soros et consorts et c’est tant mieux pour les femens !"
    Qu’on se le dise !


  • Peut-être l’Ukraine vat-elle vers la partition Est-Ouest avec le Dniepr pour frontière... ? mr mac cain, américain promotionnant l’europe pendant l’émeute de Kiev ça veut tout dire...Ils sont obligés de sortir de leurs cachettes pour s’investir, car un menteur ne délègue jamais. Le système des poupées russes ne sert qu’un temps, un jour, faute de mercenaire, il faut que celle du dessous sorte de celle du dessus...mac cain dans klitschko et dans mac cain (caïn...) celui dont la main est aux manettes dans ce qu’on appelle désormais ’europe’ (un lieu de l’Univers qui dévore ses habitants) L’amérique (ceux qui la ’gouvernent’) a bien appris la leçon qu’a donnée l’allemagne nazie, et par certains côtés l’élève a dépassé le maître. Quand on fait tourner la planche à billet à plein régime pour fabriquer des armes on appelle ça l’économie de guerre, comme en Allemagne entre 33 et 39. Et comme les mêmes causes ont toujours les mêmes effets... L’Ukraine comme détonnateur avec le tout premier coup de feu comme coup d’envoi des festivités.. !?


  • Qu’on aime ou pas Poutine, il est tout à fait normal que la mainmise des occidentaux sur l’Ukraine l’inquiète car si l’Ukraine entre un jour dans l’UE, cela signifie aussi son entrée dans l’OTAN et c’est fort logiquement, que la Russie tente d’empêcher ce processus !

    Que dirait les Américains si la Russie s’emparait, par exemple, du Canada ?

    Au sujet de l’Ukraine, les infos d’Arte, sous leurs airs "intellos" ; sont un chef d’oeuvre de propagande... Ou les pro-UE sont toujours du côté des "gentils". Et je me souviens de la "révolution orange" qui était clairement une manoeuvre de l’Occident qui fournissait tentes et vivres.

    Je trouve profondemment triste que les pays européens font l’objet de manipulations au risque d’embraser encore le continent. La présence de la puissance russe fait que l’on ne tombe pas complétement sous le joug américain mais dans l’idéal, si on pouvait avoir tous, une véritable indépendance... Ce n’est pas pour demain visiblement.

    Toute ma sympathie va au peuple ukrainien qui est le grand perdant de ces tristes manoeuvres....


  • Ce 27 grand émoi sur JSS News : "La petite amie NON JUIVE du fils Netanyahu fait débat en Israel" ; mon Dieu quelle horreur ! Les petits enfants de Bibi risqueraient de ne pas etre Juifs ! C’est la fin des haricots !


  • ah ah ! je suppose que c’est quelqu’un qui veut privatiser tout le secteur public ukrainien, abaisser les salaires, licencier des dizaines de milliers de fonctionnaires, diminuer les retraites, supprimer les lois sociales, "ouvrir" l’économie ukrainienne aux investisseurs US, réduire les dépenses de l’Etat et l’endetter à mort auprès des banques privées. On parie ? C’est même pas la peine !


Afficher les commentaires suivants