Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ukraine : la Pologne avait formé les putschistes deux mois à l’avance

Correction de l’auteur

Cet article repose sur des informations obtenues par l’opposition polonaise. C’est à tort que j’ai cité comme source l’hebdomadaire satyrique Nie qui a publié un pastiche mêlant le vrai et le faux. Les détails qu’il donne devront être vérifiés.

Quoi qu’il en soit, le Procureur général de Pologne a été saisi de l’affaire du stage de formation de Pravy Sector.

Thierry Meyssan, 22 avril 2014

 

Les mensonges ont la vie de plus en plus courte. Deux mois après le changement de régime à Kiev, la presse polonaise publie des révélations sur l’implication du gouvernement de Donald Tusk dans la préparation du coup d’État. Ces nouvelles informations contredisent le discours occidental et montrent que l’actuel gouvernement provisoire d’Oleksandr Tourtchynov a été imposé par l’Otan en violation du droit international.

 

Les mensonges ont la vie de plus en plus courte. Deux mois après le changement de régime à Kiev, la presse polonaise publie des révélations sur l’implication du gouvernement de Donald Tusk dans la préparation du coup d’État. Ces nouvelles informations contredisent le discours occidental et montrent que l’actuel gouvernement provisoire d’Oleksandr Tourtchynov a été imposé par l’Otan en violation du droit international.

L’hebdomadaire polonais de gauche, Nie (Non), a publié un témoignage choc sur la formation des militants les plus violents d’EuroMaidan [1].

Selon cette source, le ministre polonais des Affaires étrangères, Radosław Sikorski, a invité, en septembre 2013, 86 membres du Secteur de droite (Pravy Sector), prétendument dans le cadre d’un programme de coopération inter-universitaire. En réalité, les invités n’étaient pas des étudiants, et beaucoup étaient âgés de plus de 40 ans. Ils ne se sont pas rendus à l’université technique de Varsovie, contrairement à leur programme officiel, mais au centre de formation de la police de Legionowo, à une heure de route de la capitale. Sur place, ils ont reçu quatre semaines de formation intensive à la gestion des foules, à la reconnaissance des personnes, aux tactiques de combat, au commandement, au comportement en situation de crise, à la protection aux gaz de maintien de l’ordre, à la construction de barricades, et surtout au tir, incluant l’usage des fusils de snipers.

Cette formation est intervenue en septembre 2013, alors que les protestations de la place Maidan sont sensées répondre à un décret suspendant les négociations en vue de la signature de l’accord d’association avec l’Union europénne, signé par le Premier ministre Mykola Azarov le 21 novembre.

L’hebdomadaire précise que des photographies attestent de cette formation. On y voit les Ukrainiens en uniformes nazis avec leurs professeurs polonais en civils.

Ces révélations justifient un nouveau regard sur la résolution, adoptée début décembre 2013 par la Diète polonaise, selon laquelle le Parlement affirmait son « entière solidarité avec les citoyens ukrainiens qui, avec une grande détermination montrent au monde leur volonté de garantir la pleine appartenance de leur pays à l’Union européenne ». Bien entendu , les parlementaires ignoraient alors que leur pays avait formé au préalable les individus qui tentaient —et réussirent— de prendre le pouvoir.

Ce scandale illustre le rôle assigné par l’Otan à la Pologne en Ukraine, que l’on peut comparer à celui assigné à la Turquie en Syrie. Il a été tenu par le gouvernement du libéral pro-européen Donald Tusk. Le ministre des Affaires étrangères, le journaliste Radosław Sikorski, jadis réfugié politique au Royaume-Uni, a été le maître d’œuvre de l’intégration de la Pologne dans l’Otan. En sa qualité de membre du « Triangle de Weimar », il fut l’un des trois représentants de l’Union européenne à négocier l’accord du 21 février 2014 entre le président Viktor Ianoukovytch et les trois principaux leaders d’EuroMaidan [2].

Bien entendu, le président ukrainien ignorait qu’il avait formé les émeutiers. Quant au ministre de l’Intérieur et coordinateur des services spéciaux, Bartłomiej Sienkiewicz (l’arrière petit-fils de l’écrivain Henryk Sienkiewicz, auteur de Quo Vadis ?), il fut l’un des fondateurs de l’actuel service secret polonais, le Bureau de protection de l’État (Urząd Ochrony Państwa). Il fut aussi longuement le directeur adjoint du Centre d’études orientales (Ośrodek Studiów Wschodnich), un centre de recherches national sur l’Europe de l’Est et les Balkans, particulièrement sur l’Ukraine et la Turquie. Cet institut exerce une profonde influence sur la perception occidentale des événements actuels, via ses accords avec la Fondation Carnegie [3].

Durant le gouvernement de Ioulia Tymochenko (2007-2010), l’actuel président provisoire ukrainien, Oleksandr Tourtchynov, était le chef des services secrets puis vice-Premier ministre. Il travaillait à l’époque avec les Polonais Donald Tusk (déjà Premier ministre), Radosław Sikorski (alors ministre de la Défense) et Bartłomiej Sienkiewicz (directeur de la société de renseignement privée ASBS OTHAGO).

Pour renverser le gouvernement de son voisin, la Pologne s’est appuyée sur des militants nazis à la manière dont la Turquie s’appuie sur Al-Qaïda pour renverser le gouvernement syrien. Non seulement il n’est pas étonnant de voir les actuelles autorités polonaises s’appuyer sur les petits-enfants des nazis que la CIA intégra au réseau Gladio de l’Otan pour lutter contre l’Union soviétique, mais on se souvient de la polémique qui éclata lors de l’élection présidentielle polonaise de 2005 : le journaliste et député Jacek Kurski révéla que Józef Tusk, le grand-père de Donald Tusk s’était engagé volontairement dans la Wermacht. Après avoir nié les faits, le Premier ministre finit par admettre que son grand-père avait effectivement servi dans les armées nazies, mais affirma qu’il avait été enrôlé de force après l’annexion de Dantzig. Un souvenir qui nous en dit long sur la manière dont Washington sélectionne ses agents en Europe de l’Est.

En résumé, la Pologne a formé des émeutiers pour renverser le président démocratiquement élu d’Ukraine et a feint de négocier avec lui une solution d’apaisement, le 21 février 2014, alors que ses émeutiers étaient en train de prendre le pouvoir.

Par ailleurs, il ne fait aucun doute que le coup d’État fut commandité par les États-Unis, comme l’atteste la conversation téléphonique entre l’assistante du secrétaire d’État, Victoria Nuland, et l’ambassadeur Geoffrey R. Pyatt [4].

De même, il est clair que d’autres membres de l’Otan, notamment la Lituanie (jadis l’Ukraine était dominée par l’empire lituano-polonais), et Israël en sa qualité de membre de fait de l’état-major atlantique, ont participé au coup d’État [5]. Ce dispositif laisse à penser que l’Otan dispose aujourd’hui d’un nouveau réseau Gladio en Europe orientale [6]. En outre, postérieurement au coup d’Etat, des mercenaires états-uniens d’une filiale de la société Academi (Greystone Ltd) ont été déployés dans le pays en lien avec la CIA [7].

Ces faits modifient profondément la perception que nous pouvions avoir du coup d’État du 22 février 2014. Ils contredisent l’argumentaire diffusé aux journalistes par le département d’État états-unien (les points 3 et 5 de la note du 5 mars) [8]. et constituent un acte de guerre en droit international. Dès lors, le raisonnement des Occidentaux sur la suite des événements, y compris l’adhésion de la Crimée à la Fédération de Russie et les soulèvements actuels à l’Est et au Sud de l’Ukraine, sont nuls et non avenus.

Sur les « révolutions colorées » et les manipulations de l’Empire, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tiens , on a pas entendu grand chose à ce sujet ,bizarre vous avez bizarre ...,on nous cacherait certaines vérités ? ... Serait pt´et´temps qu’à ce niveau de l’info , un national de quelque chapelle soit il ,fasse entendre ...un peu plus FORT sa voix .


  • L’Histoire officielle nous présentera toujours les "Révolutions" comme "spontanées", nées de "la juste indignation des peuples" . Ben voyons .


  • Les Musulmans payés pour combattre Bachar risquent de se faire tuer...pour Israel ! comme les néo-nazis ukrainiens qui combattaient les russophiles et aujourd’hui les russophones pour la juive Timochenko : Musulmans et Nazis meme combat pour... Israel ! Comment peut-on etre aussi con ? Ca me dépasse...

     

    • Merci de ne pas mettre tous les musulmans dans le même sac (et pourtant, je n’en suis pas un).

      Il existe des chrétiens (américains par exemple) qui vont faire la guerre aux 4 coins du monde pour Israël. Les Padre Pio et Saint Pie X hurleraient de voir ça.

      Tout n’est pas si simple et c’est la que la parabole du bon grain et de l’ivraie prend tout son sens.

      Après je suis d’accord avec ton commentaire. Ils sont infiniment cons...


    • "Les musulmans" ? manifestement tu ne comprends pas grand chose .
      Que peuvent bien se dire Obouana et Poutine lorsqu’il se parlent au téléphone ?
      Dialogue possible :
      " Ecoute nous savons tous les deux de quoi il en retourne ,et si tu continues a manipuler les foules afin de te rapprocher de nos frontières , il y aura une alternative ,ou bien nous serons confrontés militairement , ce que je ne souhaites pas , ou bien je préparerai une conférence télévisée afin de donner tous les détails de la façon dont vous avez orchestré les révolutions de ces dernières années, avec les noms des protagonistes et les sociétés auxquels ils appartiènnent en éspérant que cela fasse réagir les médias occidentaux ."


    • @ Tom

      Vous oubliez une catégorie d’idiots utiles : les anarcho/trotsko/antifa & toute la presse de gôche, le show-biz de gôche et les politicards (de droite et de gôche) qui sont les idiots utiles des ultralibéraux.

      Définition des légions de l’empire : alliance de tous les idiots utiles de la planète


  • #792276
    le 19/04/2014 par The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet
    Ukraine : la Pologne avait formé les putschistes deux mois à l’avance

    Les mensonges ont la vie de plus en plus courte.

    A cela rajoutons la mémorable citation de Céline : " Le Mensonge peut courir un an, la vérité le rattrape en un jour."

    Sur place, ils ont reçu quatre semaines de formation intensive à la gestion des foules, à la reconnaissance des personnes, aux tactiques de combat, au commandement, au comportement en situation de crise, à la protection aux gaz de maintien de l’ordre, à la construction de barricades, et surtout au tir, incluant l’usage des fusils de snipers.

    Tiens, tiens... Personnellement, ces techniques, méthodes et entrainement me rappelle fortement une nation illégitime - qui détient illégalement l’arme atomique - au Moyen-Orient qui existe depuis 1948...
    D’ailleurs, cet article -
    http://www.egaliteetreconciliation....
    - du Réseau Voltaire, publié sur E&R, nous démontre une bonne fois pour toutes que c’est encore une fois le Sionisme qui en coulisse, tire les ficelles de ces fausses révolutions de malheur, peu importe le Pays en question, son Histoire et sa Culture : Elle a toujours les moyens de pourrir l’existence de ceux qui se mettent en travers de ses desseins.

    The Slender-Man

     

    • "Les mensonges ont la vie de plus en plus courte", excellente formule mais qui n’est valable malheureusement que pour E&R et quelques sites qui rament vaillamment à contre-courant . Pour la masse au cerveau lavé par un Niagara de mensonges bi-quotidiens avec les JT, rien n’a encore vraiment changé : interrogez vos connaissances sur l’actu, vous verrez qu’ils récitent leur JT .


    • #792532
      le 19/04/2014 par The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet
      Ukraine : la Pologne avait formé les putschistes deux mois à l’avance

      @ Totor

      interrogez vos connaissances sur l’actu, vous verrez qu’ils récitent leur JT .

      Pour être franc avec vous : J’ai mieux à faire que d’essayer de sonder un puits sans fond.

      The Slender-Man


  • C’est pénible, toujours les mêmes, otan, c.i.a. mossad.... Et la cerise sur le gâteau satanique : obama PRIX NOBEL DE LA PAIX ! Je vais arrêter de m’informer, je n’en peux plus....


  • Grâce à Internet, tout le monde sait que la "révolution populaire spontanée" de Kiev a été fomentée, organisée, et financée par les Etats-Unis et ses caniches européens ! Que les néo-nazis de Svoboda ou de Pravi Sector se soient chargés de la partie militaire, n’était un secret pour personne, et surtout pas pour Laurent Fabius, qui a été aux premières loges pour voir défiler cette peste brune avec ses drapeaux à croix gammée ( j’ai vu ça en direct sur Russia Today ).
    Alors, les leçons de démocratie de Barak Obama, de Laurent Fabius, de John Kerry, et de Catherine Ashton, ils peuvent se les mettre...Bien entendu, aucun média français n’a jamais présenté la réalité de la situation, et les commentaires, sur Orange par exemple, ont été censurés dès qu’ils contredisaient la version officielle : Méchants russes, les vilains ! Caca Boudin ! Manque de chance, il y avait Sergueï Lavrov, que ces guignols n’ont pas le moins du monde impressionné !


  • La Pologne, bras armé de l’Empire US, malgré le refus des polonais.

     

  • Et oui, nous avons affaire là à l’état profond américain et alliés (britanniques ? israël ? français ?). Rappelons que les services secrets britanniques seraient derrière une affaire récente d’espionnage de l’opérateur télécom belge Belgacom. Espionnages de masse, organisations de coup d’état s’appuyant sur des groupes extrémistes armés et des groupes d’agitateurs (organisation de défense des droits de l’homme, LGBT, Femen…). Ce sont des gens qui utilisent des méthodes issues du passé sans même réfléchir, alors que ces méthodes secrètes sont maintenant mises en échec en Syrie et encore plus en Ukraine. Le problème c’est que ces comploteurs n’ont pas du tout pris la mesure de la puissance qu’est internet qui rend leur marge de manœuvre actuellement très étroite. L’information qu’ils ne contrôlent plus va trop vite, et sans contrôle de l’information ils sont voués à l’échec. Dans leur inimaginable coup monté qu’étaient les attentats du 11 septembre, ils n’ont pas vu arriver youtube et dailymotion qui sont révolutionnaires dans le sens où il y a potentiellement 2 milliards d’internautes témoins de ce qui s’est passé. Plus c’est gros et mieux cela passe sauf que là cela ne passe plus. Tout le monde a pu assister à l’effondrement par démolition contrôlée de la troisième tour 7 heures après les attentats, alors que tous les spécialistes disent qu’il faut au moins une semaine pour mettre en place le dispositif de démolition. Donc des gens haut placé savaient que l’attentat du 11 septembre aurait lieu, plus aucun doute là dessus. Donc la thèse de l’attentat s’écroule au profit du complot. D’où la volonté de ce nouvel ordre mondial de censurer internet. Cette liberté d’opinion sur internet est déjà fortement entamée car on ne peut déjà plus poster de messages anonymes sur les forums comme c’était le cas avant. Tous les messages sont identifiables maintenant via les adresses ip qu’ont fournit en envoyant un email lors de l’inscription aux forums qui permettent à la police de retrouver les personnes. Les forces occultes ont le pouvoir de vous identifier rapidement et de vous créer des ennuis : licenciements, refus de prêts à la banque, impossibilité de trouver un avocat si vous avez un litige…vous êtes sans le savoir sur liste noire, ce qui revient au même que la censure : tu peux t’exprimer mais gare à toi si tu le fais.

     

  • http://www.dhnet.be/dernieres-depec...

    Ils cherchent vraiment la merde...ils vont finir par l’avoir

     

  • Et ça fait plus d’un an que la Pologne dirige une délégation européenne à Washington pour que les US exportent leur gaz de schiste.

     

  • Jacques Sapir en parle sur son blog (note 4) :

    http://russeurope.hypotheses.org/2199

    Ça lui vaudra peut-être d’être encore qualifié d’"extrême-droite" par les extrêmes-traîtres...


  • #793058

    le plus inquiétant dans toute cela c’est les médias qui ne font plus leur travail normalement ce genre d’informations doit faire plus l’actualité que les otages libérés pourtant pas un mot la dessus !


  • Le chef du gouvernement polonais, Donald Tusk, un Cachoube, se flatte cependant d’avoir de lointaines origines juives . On respire ma chère, il eut été incongru qu’au pays d’Auschwitz un "pur" Polonais , comme prétendait l’etre Walesa, puisse gouverner le pays .


  • En résumé : Un coup des USA soumis au lobby sata-sioniste, et donc la Pologne est dans la même situation désastreuse qu’en France...
    Sauf que chez nous ce sont les célébrités comme BHL et Fabius qui sont envoyées faire le sale boulot...

    D’ailleurs à ce propos : UKRAINE Laurent Fabius avoue le coup d’Etat monté avec l’Allemagne et la Pologne : http://www.youtube.com/watch?v=8FV2...


Afficher les commentaires suivants