Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un Canard enchaîné à Israël ? Pas un mot sur le scandale sexuel de son indic Haziza

8 jours après le déclenchement de l’affaire Frédéric Haziza, Le Canard enchaîné, journal prétendument subversif et indépendant, n’a pas consacré une ligne à propos de la plainte pour agression sexuelle visant son informateur judéosioniste.

 

On les croise parfois dans le métro ou sur les terrasses de cafés. Vieux, jeunes, cadres dynamiques, enseignants old school, bobos startupers, seniors curieux, étudiants en sciences politiques, de droite comme de gauche : le sourire aux lèvres et l’œil gourmand, tous dévorent le Canard enchaîné avec le sentiment d’entrapercevoir des secrets d’État et chacun d’entre eux entretient la croyance – illusoire – de tenir en mains un journal authentiquement rebelle et corrosif.

Mercredi 29 novembre, la nouvelle édition de l’hebdomadaire a totalement passé sous silence une affaire – à la fois médiatique, politique et sociétale – qui a pourtant fait grand bruit, huit jours auparavant.

 

 

Lire l’article entier sur panamza.com

À ne pas manquer, sur E&R :

Triangulation pour cerner le harceleur sexuel sioniste Haziza,
naturellement sur Kontre Kulture

 

Haziza le harceleur sioniste, sur E&R :

Le harceleur sexuel des élites, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents