Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un agent du FBI arrêté au Pakistan pour détention d’armes à bord d’un avion

Ce lundi, un Américain nommé Joel Cox, agent du FBI, a été arrêté au Pakistan pour avoir illégalement emporté des munitions et des armes blanches sur un vol commercial.

Il était en effet en possession de 15 balles de 9 mm et de couteaux. Un représentant du FBI a expliqué que ce n’est pas la détention d’armes elle-même qui a posé problème, celle-ci étant fréquente parmi les agents dispersés à l’étranger, mais le fait d’avoir amené ce type de matériel dans un avion, qui est contraire à la loi. L’agent a été placé en détention par les autorités pakistanaises.

De prudentes réactions diplomatiques ont rapidement suivi l’annonce de l’arrestation. Ce type d’événement fait écho aux nombreuses arrestations d’agents américains dans la région ces dernières années, et en particulier à la brulante « affaire Raymond Davis ». En 2011, un Américain, qui s’est avéré être un agent de la CIA, avait abattu deux hommes, en déclarant avoir réagi en état de légitime défense dans le cadre d’une agression avec armes. L’affaire avait provoqué un véritable incident diplomatique.

La presse a diffusé les déclarations du père de Joel Cox. Il affirme que son fils a été récemment envoyé au Pakistan, pour une mission de trois mois de nature administrative.

Le flou autour de la mission réelle de l’agent et sa possession de munitions à bord d’un avion ouvrent cependant la porte à tous les soupçons.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.