Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un camp de concentration dans un iTouch

Visiter un camp de concentration en compagnie d’un ancien déporté… décédé. C’est possible avec un iTouch.

Arrêté et déporté en 1942, libéré en avril 1945, le résistant liégeois Paul Brusson n’a eu de cesse, jusqu’à sa mort en octobre dernier, de témoigner contre la barbarie nazie et pour la défense de la démocratie. Ancien commissaire en chef de la police de Liège, il a commencé à accompagner de futurs policiers dans le camp de Mauthausen pour les sensibiliser aux valeurs démocratiques. Des voyages qu’il allait par la suite et pratiquement jusqu’à sa mort effectuer aussi avec de jeunes étudiants.

Fondateur, avec d’autres, des Territoires de la mémoire à Liège (Centre d’éducation à la résistance et à la citoyenneté) il était logique que le tout nouvel outil développé par l’organisme porte « sa marque ».

« Nous lançons un guide interactif et virtuel qui pourra être chargé dans un iTouch ou éventuellement un iPhone, explique Stéphane Wintgens, porte-parole des Territoires, un tout nouvel outil réalisé pour les adolescents et les jeunes adultes. »

Équipé de cet iTouch, il sera possible de visiter le camp de Mauthausen en compagnie de Paul Brusson. « C’est le camp où Paul Brusson a le plus longtemps été emprisonné. C’est là aussi qu’il conduisait les futurs policiers et accompagnait les écoles. » On découvre Paul Brusson, en vidéo, dans divers endroits du camp, évoquant chacun d’eux. S’y ajoutent d’autres photos d’époque provenant des archives des Territoires mais aussi des capsules documentaires pour élargir ses connaissances sur la période nazie et la guerre. La navigation est intuitive, un plan du camp permet de se déplacer dans les différents espaces et d’avoir accès aux diverses informations.

« C’est vraiment un nouvel outil que nous testons avec ce média guide. Si c’est positif, on peut très bien imaginer la même technologie utilisée pour d’autres lieux de mémoire. Visiter une ville via les endroits où se sont déroulés certains faits etc. »

L’outil reste pour l’instant réservé aux groupes de visiteurs (jeunes adultes), ceux-là même qu’accompagnait Paul Brusson. Dans quelques mois, une valise pédagogique l’accompagnera. Destinée aux écoles de toute la Communauté française, elle mettra également à leur disposition 40 Itouch.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #172323

    Demain la gouvernance globale ou la Shoah...


  • #172333
    le 19/06/2012 par gangan
    Un camp de concentration dans un iTouch

    Un croyant pratiquant de LA "religion" ce Paul Brusson :)


  • #172388
    le 19/06/2012 par Un autre
    Un camp de concentration dans un iTouch

    Utilité de la chose ? ( bon a part sur informé les gens pour soit les dégoûte ou pour les passionné de la chose )
    Je suis pas sure du tout de l’utilité d’une visite numérique , sauf peut etre pour les gens n’ayant pas l’argent pour un billet de train( sans jeux de mot) ou d’avion pour s’y rendre ..... informé les jeune on utilisant leurs média , Méthode intéressante , que je me risquerai a qualifié de stalinienne et encore plus de barbare .... comme si on avait pas assez de film sur la 2eme (ou seconde) guerre et des reportage sur les camps comme sa....


  • #172404

    Reste plus qu’à mettre au point l’ectogenèse, d’implémenter directement (et au delà de la puce électronique, le génome...) l’information dans le système génoneurovégétatif du foetus du futur, et le tour est joué. Plus simple : stérilité pour tout le monde (et même pour "eux", au final) : le règne de "je-ne-sais-pas-qui" sera enfin là, c’est à dire le néant. Finalement le "projet" (je ne suis pas fan de téléologie, désolé) total et terminal, ce doit être ça. Mais comme je n’ai qu’un petit cerveau temporaire et temporisé, je dois me tromper peut être, certainement, même.


  • #172422
    le 19/06/2012 par Jérémie
    Un camp de concentration dans un iTouch

    Petite question :
    Avec ça on pourra étudier les plans des chambres à gaz ?
    ^^

     

    • #172461

      C’est génial pour eux. Ils vont justement pouvoir modifier les plans et modéliser les camps "de leurs rêves" quitte à dévier un peu de la réalité.


  • #172456

    Mon Iphone je l’utilise plutôt pour écouter Faurisson.


  • #172532
    le 19/06/2012 par Anders
    Un camp de concentration dans un iTouch

    iTouch ?

    Machine inconnue : ça n’aura aucun succès.


  • #172576
    le 19/06/2012 par trinkelon
    Un camp de concentration dans un iTouch

    Moi au début j’avais pas compris, je croyais que c’était un jeu vidéo comme "Simcity" dans lequel on pouvait batir notre propre camp de concentration, avec carte blanche dans l’organisation et la construction mais obligation d’atteindre un certain rendement. Une sorte de "Shoananas-city" en gros.
    Je me disais aussi, "Mmh on va ptêtre un petit peu loin dans la subversion là quand même".

    Surement l’effet Dieudonné qui me rends maboul.


  • #172617
    le 20/06/2012 par La Résistance du sous-sol
    Un camp de concentration dans un iTouch

    Il existe la même application pour visiter le camp géant de Gaza ?

    Au moins là les prisonniers squelettiques sont encore sur place, on franchit encore un niveau dans le sordide voyeurisme comme ça.

    Bonne idée à soumettre à apple je trouve ! Enfin ça leur plaira peut être pas ...

     

  • #172683
    le 20/06/2012 par polytriiique
    Un camp de concentration dans un iTouch

    En espérant que des révisionnistes calés en informatique récupèrent ce programme pour montrer la triste réalité historique des camps de concentration nazis... ce serait là un excéllent outil car il permettrait aux plus curieux d’accéder facilement à des détails concrets de l’analyse révisionniste et de pouvoir faire une comparaison objective avec la version officielle (du moins pour ceux qui le peuvent compte tenu du niveau d’endoctrinement médiatico-scolaire)...


  • #172797
    le 20/06/2012 par Protis
    Un camp de concentration dans un iTouch

    Pour quand le camp de concentration de GAZA dans un iTouch ?


Afficher les commentaires suivants