Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un ex-conseiller de Sarkozy craint l’arrivée de nouveaux "Gilets jaunes puissance 100"

La crise sanitaire pourrait conduire à un conflit social, met en garde Raymond Soubie, spécialiste des politiques sociales et ex-conseiller de Nicolas Sarkozy. « Si tous les commerçants se disent, comme des Gilets jaunes puissance 100, qu’ils ne savent pas de quoi sera fait leur avenir, il y a un risque », souligne-t-il.

 

Invité d’Europe 1 le 11 novembre 2020, Raymond Soubie, spécialiste des politiques sociales et ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, s’est exprimé sur le risque d’un conflit social qui pourrait être provoqué par la crise sanitaire et économique.

« Il est difficile d’anticiper les conflits, mais c’est un risque », a-t-il dit. Et d’ajouter :

« Si tous les commerçants se disent, comme des Gilets jaunes puissance 100, qu’ils ne savent pas de quoi sera fait leur avenir, il y a un risque impossible à maitriser. »

 

L’incertitude des entrepreneurs ainsi que des salariés

M.Soubie évoque également une « série de facteurs négatifs » et une situation « en zig-zag » qui contribue à l’incertitude des entrepreneurs ainsi que des salariés.

« L’incertitude qui domine les entrepreneurs, les citoyens et les politiques, est un facteur de déstabilisation, donc de mécontentement, donc de potentiel conflit », souligne-t-il.

 

Une situation « jamais vue depuis la Seconde Guerre mondiale »

Raymond Soubie a rappelé que selon l’Insee, plus de 650 000 emplois ont été détruits au premier semestre, et que 350 000 autres pourraient l’être fin 2020.

« Nous sommes dans une situation sociale, psychologique et politique jamais vue depuis la Seconde Guerre mondiale », estime-t-il. Mais en dépit de ce « traumatisme de société », Raymond Soubie n’est toutefois « pas pessimiste ». Selon lui, il y a deux options actuellement : le calme social ou l’explosion des mécontentements. « Il faut envisager les deux hypothèses de manière égale », résume-t-il.

À lire, sur E&R :

 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J habite au Costa Rica. Nous avons eu des restrections mais pas de confinement officiel. Dès l instant où le gouvernement a cessé de verser une aide de 300 dollars par famille qui entrait dans les bonnes cases de l equivalant pole emploi (je dis bien une aide par famille pas par personne) et que les gens ont commencé à avoir faim, nous n avons plus entendu parler du covid, ouverture des frontieres reprise du tourisme ouverture des plages, le covid ne fait plus la une de l actualité (ajoutez à cela une tempête qui a ravagé le pacifique ces derniera jours). Tant que le gouvernement achètera la majorité des français en leur versant leur salaire alors quils sont confinés chez eux devant leur télé il n y aura pas de revolte. Le jour ou la moitié de la population n aura plus de quoi manger alors peut être pourra t on envisager un renversement.

     

    Répondre à ce message

    • C’est rassurant de savoir que dans d’autres parties du globe, le covid fait pshit. J’ai l’impression qu’il n’y a que les pays européens qui vont se manger le great reset... On va officiellement devenir l’UESS...

       
    • Le jour où la moitié des gens auront faim, à quel genre de révoltes vous attendez-vous exactement ? Quel scenario plausible ? Les banlieues colorées qui viennent confraternellement s’allier aux banlieues blanches pour marcher d’un seul homme sur l’élysée ? La haute bourgeoisie encourageant la police à désobéir, er sacrifiant ses biens ? La moyenne classe qui arrive encore à manger s’unissant avec celle qui n’y arrive plus ? Franchement vous pensez que ça déboucherait sur autre chose qu’une guerre civile ethnicisée, celle-là même que la dissidence E&R espère à tout prix éviter ?Comme s’il suffisait de s’en remettre à la bonne volonté de chacun. Comme si l’instinct de conservation communautaire n’était pas une expression tout à fait valable de bonne volonté, et qu’on ne pouvait pas s’en réclamer de bonne foi. Comme si le Réel et sa dimension raciale n’avait plus son mot à dire, et que ses fractures ou antagonismes n’étaient qu’une fiction médiatique qu’on pourrait contourner avec un slogan, aussi enchanteur soit-il. C’est plus facile d’écouter Lugan quand il parle de l’Afrique...

      Quand la moitié des gens auront faim, tout en ayant internet et la télé, ça va vite partir en cacahuètes, et toutes les lâchetés des 50 derniêres années devront se payer au centuple
      Ça s’appellera : prendre une leçon, dans le grand cour magistral qu’on avait séché depuis un moment : "qu’est ce que l’homme"

       
    • Fanny oui vu d ici nous aussi nous avons l impression quil n y a qu en europe que l on devient fous avec ce virus. Heureusement airfrance a repris ses vols et les francais debarquent sur nos côtes ils sont légèrement à fleur de peau il ne faut pas les lancer sur le sujet covid.

      Et tetar 1er je ne sais pas comment cette possible revolte finira, si guerre civile entre ethnicité si renversement des elites ou autre. Tout ce que je constate aujourd hui c est qu ici des l instant ou il n y avait plus d aides à verser ils ont rouvert les frontieres et cessé de parler du virus. C est pourquoi je me dis qu en france tant que la majoritè touchera son salaire à rester chez elle il ne se passera rien bien au contraire

       
    • Mais ici les suppots de satan (les merdias) nous bassinent avec le covid matin, soir et nuit. les merdias sont devenus depuis les 20 dernières années l’instrument du deep state pour nous soumettrent.

       
  • Ce monsieur dit que ce sera soit blanc, soit noir, et que ca n’est finalement pas très inquiétant pourvu qu’"on" soit pret.
    Lapalissade, et finalement très zen le pépé.

    Les manifs sont inutiles, la police est complètement soumise aux ordres quels qu’ils soient.
    Une résistance efficace s’en prendra aux structures qui servent les puissants et leur milices (et uniquement celles-là). Nul besoin de générer un chaos général, ils ne rêvent que de ça.

     

    Répondre à ce message

  • Une bonne coupure de réseaux et le tout est joué. On vous l’avait dit de se bouger avant !

     

    Répondre à ce message

  • C’est simple ; arrestation de toute la clique Covid, mise sous mandat de dépôt, instruction et jugement.
    https://www.youtube.com/watch?v=3jh...

     

    Répondre à ce message

    • C’est eux qui arrêtent qui ils veulent quand ils veulent, ils tiennent toutes les institutions. Il ne seront ni jugés avant, ni après l’effondrement qu’ils ont mis en place. Et ils arrêteront tout ceux qui leur pose problème. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. Ils ont crée le système dans lequel on fonctionne tous, et ils contrôlent à 100 pourcent 99.9 pourcent de la population française. Le 0.1 pourcent qu’ils ne contrôlent pas totalement si ils existent sont un simple passe temps pour eux, ils s’en amusent.

       
  • La lutte des classes est la seule cause de la révolution. Or, elle n’est plus dans les esprits. Ici-même, on ne parle que de changements sociétaux ! La peur du communisme est effroyablement repoussante. Pourtant, c’est de lui que viendra le salut, car il est la seule alternative au libéralisme qui nous assujettit chaque jour davantage ...

     

    Répondre à ce message

  • #2593049

    Après la muselière avec le masque attendez vous au revenu universel qui sera la laisse pour empêcher le peuple de se révolter massivement. Ce sera donc ´´ Allez à la niche le peuple esclave ´´ ou ´´ Macron dégage très vite le peuple arrive en masse ´´

     

    Répondre à ce message

  • "Le calme social"... A coups de piquouses Pfizer ?
    Prions pour que "l’explosion des mécontentements" arrive avant !

     

    Répondre à ce message

  • Le calme social ou l’explosion des mécontentements.....traduction la gouvernance globale ou la révolte des nations....10 ans de retard !!

     

    Répondre à ce message

  • #2593153
    Le 12 novembre à 11:34 par au pied des menteurs
    Un ex-conseiller de Sarkozy craint l’arrivée de nouveaux "Gilets jaunes (...)

    castex aprés le "fini la récré" , se permet de parler de tenir la bride .
    il nous prend vraiment pour des bestiaux.

    https://www.20minutes.fr/societe/29...

     

    Répondre à ce message


  • Selon lui, il y a deux options actuellement : le calme social ou l’explosion des mécontentements




    Putain, il est fort le mec, comme quoi politicien c’est un vrai métier.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents