Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)

 

 

L’état de grâce aura duré trois jours et demi, avant que le naturel foireux ne reprenne ses droits. Les macronistes, qu’on croyait purs de tout péché, la société civile, la morale, la main sur le cœur, tout ça, accumulent les fautes, les taches et les boulettes.

 

Gérard Collomb, qui a été blacklisté sous Mitterrand pendant près de 30 ans pour avoir participé à une fronde anti-Tonton dans le PS des années 70, a montré ses limites à l’Intérieur. À côté, Cazeneuve ferait presque figure de super-pro. Cazeneuve qui aurait, en cas de victoire de Marine Le Pen, conservé son fauteuil et créé une scission en haut de l’État, au profit de l’État profond, évidemment. Ses employeurs de l’ombre. Ah ouais, Rudy IIIe Reichstadt, on nage en plein complotisme ? Eh bien relis l’article de L’Obs, dirigé par Jean Daniel, le top de la bien-pensance et de l’anti-complotisme.

 

Le lion et le rat (fable)

Collomb, donc, cet oiseau de paix, a tout simplement divulgué des infos sur l’attentat de Manchester, des infos fournies par les enquêteurs britanniques, mais qui n’auraient pas dû être dévoilées au public. Gégé n’a pas pu s’empêcher, il a voulu faire un coup, et il s’est pris un retour de coup. La politique locale est une chose, la nationale en est une autre. À Lyon, il était un roi ; à Beauvau, il se change en Pierre Richard. Le lion du Rhône ne va peut-être pas rester en poste après les législatives, ou les vacances…

Il n’est certes pas le premier « premier flic de France » à dévisser devant un micro, mais là, il tutoie les sommets. Dans l’ordre, la fusion RAID-GIGN, alors que flics et gendarmes de choc ne peuvent pas se sentir, le « bonheur » des Français sous Sentinelle, et une vidéo de Capital sur l’argent public lyonnais qui ressort au mauvais moment... Après les larmes de la cérémonie du 14 mai à l’Élysée, c’est pas la semaine Collomb !

 

 

 

 

Le seul truc qui sauve Gégé, c’est l’affaire Ferrand. Qui est Ferrand ? Pas le maréchal, pas non plus le donneur de leçons d’histoire officielle sur Europe 1 – prénommé Franck – mais Richard, macroniste de la première heure et actuel ministre du Logement, ou de la Cohésion des Territoires, un nouveau machin, mais surtout secrétaire général de La République en marche. Une « République » qui commence à boiter du pied gauche, mais c’est pas grave. Richard n’a tué personne, il a juste embauché son fils parce que, disait-il, en Centre-Bretagne il ne trouvait pas le profil adéquat. Voici ses mots :

« Pas simple de trouver un jeune qui sache lire et écrire correctement »

Ce ne sera pas de notre faute s’il se prend des choux-fleurs et des patates dans la poire en revenant dans le Finistère... Attendez, c’est pas fini : en février 2017, il fustigeait l’embauche de son conjoint ou des ses enfants à l’Assemblée ! Sacré Riri, toujours le mot pour rire !

Du coup c’est plus cool pour Gégé, qui passe pour un gros gaffeur mais pas pour un gros menteur. Dans l’échelle de l’opprobre morale, c’est mieux. Mais soudain, au tour des femmes de foutre Macron dans l’embarras, avec Marlène et Françoise qui se mettent aussi à perdre une roue ! Marlène c’est la nouvelle secrétaire d’Etat à l’Égalité entre les meufs et les keums, qui a été épinglée pour un bouquin de cul pas vraiment méchant. Et Françoise c’est la Nyssen, nouveau ministre de la Culture, un maroquin auquel on aurait pu ajouter française, tant on a l’impression que nos ministres successifs bossent pour les Américains. N’est-ce pas, monsieur Aillagon ?

 

JPEG - 27.6 ko
Marlène Schiappa est une grosse coquine

 

Putain de trottoirs !

Bon, elle a fait quoi, la Schiappa ? Suite à l’affaire dite de La Chapelle, ce quartier de Paris où les femmes ne peuvent pas faire un pas sans se faire insulter, malgré les dénégations de Caroline de Haas qui a incriminé les « trottoirs » à la place des migrants, Madeleine a émis l’idée qu’on pourrait verbaliser les remarques et gestes sexistes. Depuis la révélation du scandale, des flics sont apparus miraculeusement dans le coin, et ça a fait baisser la tension. Une tension sexuelle, ethnique ou sociale, la chose peut s’appréhender de différentes façons. Le sujet est sensible, car les idéologies de droite et de gauche s’y affrontent, l’antiracisme se heurte au sexisme, tout ça...

 

 

Et tout ça, c’est l’antiracisme, l’antisexisme, l’anti-homophobisme, l’anti-antisémitisme, cette salade idéologique qui sert de base culturelle et morale au mondialisme. Dans la bouche de Françoise Nyssen, après l’affaire Hanouna, voilà ce que ça donne :

« Aucun dérapage qu’il soit sexiste, raciste, antisémite ou homophobe ne doit passer, qu’il s’agisse de la télévision ou d’Internet »

Alors là, Fanfan, t’a du boulot ! Moraliser le Net, va falloir te lever très, très, très tôt, cocotte.

 

Voir aussi :

16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
26
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
11
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19
13 septembre
Un jour en France : mercredi 13 septembre 2017
Macron 1er à Saint-Martin, "journalisme" à Europe 1, poissons des grands fonds
13
12 septembre
Un jour en France : mardi 12 septembre 2017
Philippot avec Campion, on ne vole pas un Sri-Lankais, 1€ Le Monde
27

Les limites du tout-sécuritaire, taper dans la caisse « France »,
et la folie féministe,
tout est sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1733662
    le 25/05/2017 par géronte
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    La blague du jour on la doit à Laurence Haïm : " Richard Ferrand est d’une probité exceptionnelle " . Culot ou inconscience ?

     

    • #1733723
      le 25/05/2017 par Mustapha
      Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

      Non plutôt de la chutzpah...


    • #1733820
      le 25/05/2017 par yaya
      Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

      Il paraîtrait que Bayrou déteste Ferrand depuis que ce dernier a essayé de réduire le nombre des "modem" devant recevoir l’investiture "République en marche" . Etant à la Justice il a une occasion en or de le tuer politiquement "pour donner un exemple de moralisation de la vie politique" bien entendu .


  • #1733663
    le 25/05/2017 par redsniper06
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    La France à Macron c’est le muppet show !!!...où Marlène Schiappa serait Peggy...Bayrou et Collomb les deux petits vieux !!!...amusez vous petit peuple dans la comédie de ce système corrompu et pourrit jusqu’à la moelle !!!...mais ne venez pas grogner si bientôt la comédie tourne à la tragédie !!!

     

  • #1733671
    le 25/05/2017 par VORONINE
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    FERRAND....Le parquet financier a décidé de ne pas poursuivre FERRAND ! La république exemplaire , suite ! Je crois de plus en plus que l’affaire CAHUZAC , si les faits sont bien réels , n’a été qu’un montage destiné à virer CAHUZAC du ministère de l’économie ( ou entre nous, vu sa formation et son activité pro, tirée par les cheveux, il n’avait aucune compétence ), pour y coller bébé macron et lui mettre le pied à l’étrier, en faisant parler de lui et en lui donnant un peu d’ampleur .

     

    • #1733822
      le 25/05/2017 par Scario
      Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

      Excellente remarque, j’avais jamais fait le lien entre CAHUZAC et bébé Hollande !

      Décidément on vit sous domination là, véritablement !


  • #1733683
    le 25/05/2017 par triskel
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    Sur Ferrand le "Canard" doit encore avoir du biscuit : puisse-t-il ne pas le lâcher et contraindre ce voyou à la démission honteuse - et puis ça augmentera son tirage .


  • #1733687
    le 25/05/2017 par Whyldman
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    Je serais bien tenté de voir un espoir dans les "gaffes" de Collomb (qui sera sûrement pas le seul vu le casting aux manettes), puisque à force d’aller trop loin ça devrait en principe finir par révolter et pas seulement verbalement.
    C’est tout l’intérêt de l’élection de Macron et sa clique, puisque désormais ils ne pourront pas se cacher derrière qui ou quoi que ce soit, ils sont au pouvoir on ne peut plus officiellement.

    Mais à force de voir nos corps constitués obéir aussi servilement à une hiérarchie pourrie jusqu’à la moëlle... je crains quand même le pire.
    Il a suffit de "l’affaire Théo" pour faire stopper les manifs policières, n’oublions pas que même le GIGN est resté planté devant le Bataclan parce que c’était les ordres, à part 2-3 quenelles les militaires protègent avec zèle les bâtiments de nos "élus" (on s’est compris ?!), je m’arrête là ça commence déjà à me déprimer mais je peux vous en sortir des dizaines comme ça...

    Ce à quoi certains rétorqueront en gros pour résumer "Oui peut-être mais là c’est à leur job qu’ils vont toucher, celui qui les nourrit et fait nourrir leurs familles, leurs avantages sociaux, matériels, etc etc "étsétéraaa"...donc là ça va pas se passer comme ça "n’de’diou !!!" ça va secouer dans les branchages"
    Oui moi le premier j’ai envie de penser ça, ne vous en faites pas.

    Mais c’est oublier bien vite à quel point "ils" sont forts pour enfumer, surtout quand la situation leur est favorable pour ça.
    - cf Pierre Jovanovic sur les soucis de versement de salaire
    - le matériel de moins en moins au niveau du job demandé
    (je suis bien placé pour savoir à quel point nos militaires doivent compléter eux-mêmes leur matos avant de partir en OPEX, à leurs frais)
    - une hiérarchie déjà quasi intégralement vérolée
    - avec une base parfaitement "formatée"
    (et pas qu’avec le fameux "devoir de réserve" qui n’est écrit nulle part en fait)
    - et j’en passe... j’arrive bientôt à la limite de caractères sorry.

    Donc vont-ils résister à l’uberisation eux-aussi, devant le "talent" d’enfumage macronien et les promesses de :
    - meilleurs salaires (et plus d’avantages sociaux)
    - mieux versés
    - meilleurs matériels privatisation oblige
    - etc etc....

    Ils peuvent même réussir au passage à faire oublier le concept de "défense de la patrie" (et de patrie tout court) puisque tout cela sera sous le sceau de
    "Pour mieux accomplir leur "noble mission humanitaro-securitaire" pour la paix mondiale(iste)"


  • #1733689
    le 25/05/2017 par Popaul
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    La première fois que j’ai vu Ferrand à la télé il m’a fait une très mauvaise impression : une gueule de faux jeton et d’apparatchik de la pire espèce . Mon intuition ne m’a pas trompé .


  • #1733708
    le 25/05/2017 par philippe
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    M. Collomb c’est le véritable sosie du père de la disparue dans La Chèvre, aussi bien physiquement que dans l’attitude, complètement déprimé le gazier.


  • #1733797
    le 25/05/2017 par Ronnie
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    "Madeleine a émis l’idée qu’on pourrait verbaliser les remarques et gestes sexistes"
    Ce serait une sorte de "taxe cabrón". La pollution verbale c’est comme l’autre pollution : pour l’Etat c’est surtout un bon prétexte pour récupérer des sous.


  • #1733970
    le 26/05/2017 par dixi
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    Madeleine a émis l’idée qu’on pourrait verbaliser les remarques et gestes sexistes.

    Qu’est ce qu’elle va leur verbaliser ? leur mettre un blâme ,au piquer,le bonnet d’âne .Après soumettre d’élargir les trottoirs , voila autre chose d’aussi niais .
    Ma pauvre dame ,ça ne s’arrange pas ,il faudrait créer le trophée de la connerie .Il y en a chez eux qui devraient agrandir les étagères .


  • #1734011
    le 26/05/2017 par The Médiavengers
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    Je pense qu’ils peuvent faire mieux. Après tout, on en a pris pour cinq ans ferme.


  • #1734016
    le 26/05/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
    Un jour en France : jeudi 25 mai 2017

    Gérard cancer du Collomb et Marlène Chiat pas droit !
    C’est une parodie de politique ?
    On dirait un sketch des inconnus non ?


Commentaires suivants