Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard

 

 

Dans l’entreprise actuelle de balançoire généralisée de la grande confrérie des pince-nichons, pelote-fesses, porcs épiques, harceleurs impénitents et autres violeurs hiérarchiques – par ordre croissant de dangerosité – tous les cas se mélangent.

 

On ne confondra pas l’amateur de brunes à gros seins qui, un jour de relâche mentale, pendant le grand éclair blanc dans la tête qui suit le pot d’adieu d’un valeureux collègue, débite un chapelet de vannes lourdes autour du concept de « vache laitière » à la collègue de bureau qui s’habille depuis deux ans en chauffeuse de couilles, avec le violeur psychopathe. Il faut savoir raison et mesure garder. De plus, certains coups de balance ressemblent à s’y méprendre à des règlements de comptes politico-médiatiques...

Il y a 72 ans, dans pas mal de villages de France, pendant les quelques mois que dura l’épuration, des justiciers enverront au peloton d’exécution rapide des pseudo-collabos qui savaient parfois trop de choses sur les faux résistants ou qui gênaient parfois des ambitions politiques locales... Si on pouvait ruiner la réputation d’un concurrent pour un sourire de traviole pendant un défilé de l’occupant, on ne se gênait pas ! On croyait cette époque révolue, voilà qu’elle se réveille au bénéfice de la grande Aktion nationale anti-porcs.

Le grand collabo balancé du jour n’est autre que Patrice Bertin, journaliste vedette de France Inter pendant près de trois décennies.

Patrice Bertin a été un professionnel puissant et un journaliste à la compétence unanimement respectée. Mais il est aussi un homme qui, selon des témoignages tout récemment réunis par la présidence de Radio France, a harcelé et agressé sexuellement plusieurs femmes croisées pendant une partie de sa carrière. Selon les informations de Mediapart, ces témoignages sont au moins au nombre de quatre, dont deux concernent des tentatives de viol. Ils couvrent une longue période, allant de la fin des années 1980 au début des années 2000, et ont pour certains commencé à circuler il y a plus de 15 ans dans les couloirs de la maison. Sans qu’ils ne deviennent jamais publics.

Pourquoi avoir attendu si longtemps ? C’est la présidence de Radio France qui donnera le « la » au moment du scandale Weinstein, annonçant officiellement que tout « collaborateur/-trice de Radio France qui s’estime victime ou agit en tant que témoin ou représentant du personnel peut contacter la déléguée à l’égalité des chances ». Patrice Bertin dénonce à son tour des « calomnies honteuses ». Dans l’article de Mediapart, qui diffuse l’affaire, un intertitre interpelle :

« Il m’a proposé de boire quelque chose, puis il m’a sauté dessus »

Une ancienne stagiaire raconte, les événements datant de... 1988 :

« Il m’a proposé de boire quelque chose, puis il m’a sauté dessus. Il a essayé de m’embrasser dans son salon et m’a entraînée sur le lit, dans sa chambre, juste à côté. Je me suis débattue, je lui ai donné des coups de pieds, je hurlais, je pleurais. » Ce que relate Marie se fait alors encore plus grave : « Comme je me débattais, il a sorti une carabine et m’a braquée avec. Mais voyant qu’il n’obtiendrait rien de moi, il a ensuite pointé l’arme sur lui en me disant : “Tu veux que je me suicide, c’est ça ?” J’ai finalement réussi à m’échapper. Alors que j’étais en train de courir dans l’escalier, il m’a lancé : “Je te préviens, si tu racontes quoi que ce soit, ta carrière est finie !” »

 

Une autre victime déclare qu’elle a été « détruite psychologiquement » par Patrice Bertin, et qu’elle est « encore glacée » quand elle le croise. Nous ne sommes pas la justice, la justice tranchera. L’article est signé « Dan Israël », journaliste issu du site de Daniel Schneidermann arretsurimages.net et passé chez Mediapart il y a cinq ans. Israël est un journaliste très communautaire qu’on ne peut accuser d’antisionisme. Allons droit au but, comme à l’OM : l’émulsion autour du cas « Patrice Bertin » est-il un contre-feu pour l’affaire Haziza ?

 

 

Dan Israël montre sur Twitter et sur les sujets d’actualité des positions totalement alignées sur celles du socialo-sionisme dominant. C’est peut-être une coïncidence, et cela ne retire rien aux harcèlements, s’ils sont avérés, que Patrice Bertin aurait exercés sur quelques ravissantes subalternes de la radio publique.

Décidément, tout le monde balance tout le monde dans la France de cette fin 2017. La différence avec avant (l’Internet), c’est que les agents de la dominance ne peuvent plus balancer aussi impunément. Par exemple, la comédienne Mimie Mathy voulait se payer un diplôme d’antifascisme à bon marché en considérant l’homme politique Nicolas Dupont-Aignan comme un type à qui on ne parle même pas. Manque de pot, NDA a contre-balancé le salaire de l’héroïne de TF1 :

 

 

NDA avait fait de même lorsqu’il avait été méprisé en direct par la paire du Grand Journal de Canal+ Denisot-Aphatie, la chaîne morte qui poursuit par voie d’huissiers ses abonnés historiques qui ne veulent plus payer la rançon pour des programmes de merde avec des animateurs pitoyables.

Lorsque, les yeux injectés de haine, le toutou de la bien-pensance Jean-Michel Aphatie avait attaqué le patron de Debout la France, ce dernier avait répliqué en demandant à Aphatie et Denisot de dévoiler leurs salaires respectifs. Qu’ils avaient refusé de donner, tout en chiant un petit peu dans leur froc de nantis devant les abonnés et les spectateurs en clair.

 

 

Eh bien on va faire plaisir à NDA et aux abonnés cocus de Canal, Aphatie c’était entre 40 et 50 000, tandis que Denisot, ça frôlait les 300 000 par mois. Un peu de justice dans ce monde de riches. Donc à la niche Mimie Mathy, Aphatie et Denisot avec leurs salaires indécents. Gardez votre fric, mais ne jouez pas aux justiciers de l’antifascisme ! Car le fascisme, au fond, c’est vous.

Dernier coup de poucave du jour, l’ex-ministre du droit des femmes Laurence Rossignol, qui essaye de revenir dans la course à l’occasion d’une campagne provocatrice de Robert Ménard en faveur du TGV Occitanie :

 

 

Aussitôt, la bienpensantosphère éructe à « l’ignoble », à « l’odieux », le HuffPost relate le fait divers « glaçant » (l’adjectif a remplacé nauséabond, usé jusqu’à l’os) datant de juin où un homme s’était suicidé après avoir ficelé sa femme sur les rails.

 

 

Dans ce cas, puisqu’il y a collusion entre le suicide doublé d’un meurtre et la provocation de Ménard, pourquoi ne pas incriminer par amalgame rétroactif Henri Salvador en 1964 ? Rossignol pourrait en outre faire d’une pierre deux (bons) coups, puisque le Salvador était un sacré sabreur de femmes. Allons au bout de nos idées, même les plus connes !

 

Rossignol : « Je demande retrait immédiat + poursuites »

Non mais pour qui elle se prend ? Pourquoi pas la décapitation ? L’émasculation ?

On rappelle que la Rossignol, cette balançoire de première, a fait son trou et son beurre dans la hiérarchie des parasites du PS en commençant par manifester en tant que collégienne (!) contre les lois Debré en 1973, avant d’adhérer à la LCR, ce centre de formation du PS pour faire chier la France et les Français. Tous ces politiques qui n’ont jamais bossé, qui ne savent pas ce qu’est une entreprise, sont les premiers à distribuer des leçons de morale aux autres. Les soutiens féministes de la Rossignol brillent d’ailleurs par leur sens de la mesure et de l’humour :

« Je ne souhaite pas souvent du mal aux gens mais @RobertMenardFR et sa femme sont la lie de l’humanité un gros tas de purin des cancrelats »

« Mais quelle ignoble raclure ! Robert Menard je t’attache sur les rails virtuels de mon mépris absolu »

« Absolument scandaleux, révoltant, dégoûtant... Pourvu que cette affiche soit retirée au plus vite »

« Les mots me manquent... il faut absolument que la famille de cette jeune femme porte plainte. Merci pour cette ignoble info. »

« C’est UTRA CHOQUANT cela mérite une inéligibilité immédiate Gros taré de donner des idées aux meurtriers masculinistes qui n’en manquent déjà pas ! »

« ce type est un psychopathe qui doit être déchu de ses droits civiques »

« mais c’est complètement horrible Robert Menard vous êtes un monstre !!!!!! »

On voit qu’elles n’ont jamais vu de vrai monstre. Suivent des litanies de « abject », « obscène », « monstrueux », « vomir » dans la bouche des professionnelles de l’indignation stérile. Pendant ce temps, Ménard réussit son coup de pub gratos, relayé par une armée de perruches. Et on verra si la justice cède aux injonctions des féministes semi-dingues...

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 19 décembre 2017
"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise
19
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6

Le journalisme communautaire,
les valeurs de la France et la trahison sociale féministe,
tous les thèmes sont sur Kontre Kulture

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1859135
    le 11/12/2017 par Mirliton
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    Décidément, avec Mimie Mathy ça vole pas haut.
    Quant à Laurence Rossignol, elle par contre, elle est vraiment perchée...

     

    • #1859161
      le 11/12/2017 par giovanni
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      La publicité pour le TGV est quand même d’un gout très douteux...


    • #1859216
      le 11/12/2017 par philippe
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      D’accord avec Giovanni, franchement cette affiche, je pense aux proches, c’est vraiment crade, c’est du même niveau que le mur des cons avec les photos placardées de parents de victimes qui demandent simplement justice.

      En plus c’est censé faire la promotion du TGV Occitanie, inutile de dire à quel point c’est contre-productif.
      C’est tout simplement n’importe quoi.


    • #1859336
      le 12/12/2017 par Clisthène
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      Petit rappel : Laurence Rossignol est cette "socialiste" féministe à l’origine d’une monstruosité juridique, la loi pénalisant le client d’une prostituée . Monstruosité juridique parce que la loi reconnaît que la prostitution est un commerce LEGAL, mais que le fait d’être un client devient un délit ! C’est comme si demain on déclarait que la vente d’alcool est toujours autorisée, mais que l’achat d’une bouteille d’alcool est un délit . Cette loi absurde a été unanimement votée par les voyous du Parlement, élus, on ne le répètera jamais assez, grâce à cette escroquerie que l’on appelle le scrutin majoritaire à deux tours .


  • #1859141
    le 11/12/2017 par Lolateur
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    Quelle période désastreuse... depuis l’affaire « venstine » la France se met au diapason des États Unis et balance à son tour.. !! Quand aurons-nous une idée propre sans nous calquer sur les américains ?? Preuve de la décadence, la France n’insuffle plus rien au monde et se contente de suivisme. C’est la misère totale. Sinon belle réaction de NDA qui cloue le bec à ces insupportables donneurs de leçon !!


  • #1859149
    le 11/12/2017 par Sedetiam
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    Merde ; ainsi donc Ménard ne serait pas Charlie ? Quand même !
    C’est dire qu’il faut être concerné avant d’être consterné : par exemple, pour ma part, c’est quand je vois une affiche avec un type qui passe l’aspirateur...

    Pardon me boy, is that the Chattanooga choo choo...♩


  • #1859156

    La naine a loupé une occasion de fermer sa gueule.


  • #1859159

    Alors Mimie ? La soupe est bonne ?

     

    • #1859386
      le 12/12/2017 par SuperDupont
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      250 000 € par épisode , çà fait cher le kilo !


    • #1859413
      le 12/12/2017 par Kevin Poireaux Courgette et Raviolis
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      Et Dan Israël ,il est quoi exactement ?
      Auvergnat & paysan & catholique de tradition ?
      Avec un tel patronyme de souche ambitieuse , il ne peut que réussir
      Je me fais pas de soucis pour lui


  • #1859163
    le 11/12/2017 par Mami Wata
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    « Si le peuple a le droit de s’exprimer
    Si un migrant est assommé
    Le coupable il est tout désigné
    C’est la faute au maire de Bézier !
     »
    Les Brigandes, Midi Libre


  • #1859166

    Robert Ménard semble avoir perdu la raison. Son affiche en faveur du TGV Occitanie est indéfendable. Dire qu’il est maire d’une grande ville !

     

    • #1859238
      le 11/12/2017 par Yann Amar
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      C’ est de l’ humour noir , et rien ne dit qu’ il ait fait référence a ce drame et puis même si tel était le cas ça peut encore être drôle surtout quand ça fait chier la bobosphére de la bienpensance télé programmée . C’ est simple on dirait du Choron et comme il disait " qu’ ils crevent ! "
      Il faut quoi pour que les gens arrêtent de se faire enfumer par cet émotionnel préservi, la féminisation de la société commence là .
      Allez bande de tafioles dépêchez vous de pleurer sur Johnny il blanchit a St Barth !


    • #1859248

      @Yann Amar a raison je crois sur l’évident côté provoc bien dans le vrai esprit CH, c’est-a-dire celui de Choron, ce qui est pour le moins ironique, même s’il aurait pu éviter de finir en venant encore saouler comme tant d’autres sur Johnny. On a envie de dire changez de disque les gars ! :-)


    • #1859317
      le 11/12/2017 par frederoc
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      Bonsoir,

      Moi j’aime bien, je trouve ça rigolo. Mais le mieux reste la suite avec la réaction des hyènes en chaleur.


  • #1859167

    @Camarades de E&R
    Pourquoi défendez vous Ménard ?
    Laissez les s’entre tuer.
    De plus l’affiche est ignoble.
    La femme dcd sur l’affiche est mère 4 gosses, moi ça me fait pas rire.
    Du tout.
    Ne varietur
    Lavrov.

     

  • #1859179
    le 11/12/2017 par Igor Meiev
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    Pendant un instant en commençant à lire et comprenant le sujet abordé, et vu le titre, j’ai cru que Mimie Mathy se plaignait de s’être fait agresser sexuellement par M. Dupont-Aignan...

    Ouf, il a eu chaud. D’aucuns diraient que de toute façon avec une naine ça ne compterait que pour un demi-viol.


  • #1859183

    Un grand BRAVO à NDA pour sa réplique, à cette pauvre en esprit, qu’est Mimi Mathy, car lorsque l’on touche 250 000 euros par épisode, "on ferme sa gueule", au lieu de donner des leçons de morale alentours.

    Les leçons de morales de personnalités au service d’une oligarchie crypto faschisante, nous en avons absolument rien à faire, et cela ne date pas d’hier.

     

    • #1859332
      le 12/12/2017 par Sedetiam
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      Pour ce qui me concerne, lorsque point une leçon de morale de quelque personnalité tortueuse que ce soit et surtout des nantis parvenus, je souris et la voilà qui s’interroge : car en mon for intérieur se fait entendre la fameuse réplique autrement alambiquée de Maître Folace, dans la scène de la cuisine des Tontons flingueurs.



      « ...et c’est pour ça que e me permets d’intimer l’ordre à certain salisseurs de mémoire qu’ils feraient mieux de fermer leur claque-merde, ah ! »



      Effet de distanciation garanti.


  • #1859185

    On peut penser ce qu’on veut de Ménard en attendant c’est un très bon maire. Faut voir la beauté du centre ville,les façades ravalées, propre, pas de faune beaucoup devrait faire un stage là-bas à commencer par celui de carcassonne


  • #1859187

    Hahaha, Reinhard Heydrich doit enrager dans son au-delà que le SD n’ait jamais eu accès à Twitter (même en 140 signes...). C’est vraiment trop inzuste :)

     

    • #1859236
      le 11/12/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      Reinhard Heydrich, le mec du Renseignement, mort dans un attentat ?


    • #1859293

      Hahaha, oui oui, celui du RSHA et qui a dû virer écologiste d’outre-tombe en voyant le nombre d’arbres utilisés en papier à lettre, timbres et enveloppes, alors qu’un simple tweet ferait l’affaire de nos jours :)


  • #1859192

    En même temps faire sa pub et son beurre sur un fait divers et la souffrance d’une famille qui doit subir cette affiche.

    Ce n’est pas très chrétiens.
    De la part d’un élu qui rappelle dès qui le peu les racines chrétiens de la France.

    Comme dit si bien le dicton : "Balaie devant ta porte avant de regarder celle des autres "
    Et bien sûr :
    "Charité bien ordonné commence par soi-même"

    Je pense que c’est tout de même obscène comme affiche vis à vis de la famille.

    Qu’il s’applique les préceptes du christianisme, avant de se plaindre de tout et de rien.

    Il sera plus juste et plus crédible.


  • #1859200

    "Aphatie c’était entre 40 et 50 000, tandis que Denisot, ça frôlait les 300 000 par mois."
    C’est une blague ou quoi ?
    C’est du délire.

     

    • #1859436

      Lorsqu’on gagne des sommes pareilles les gens sont prêts à tout .Ils ne vont surement pas cracher sur les mains qui les nourrissent .Et nous avons à faire à toute cette bande de crapules qui s’engraissent comme des oies en se glandant les sonnettes, et touchant le loto tous les mois. Comment peuvent-ils comprendre, et avoir la même pensée qu’un type qui gagne le SMIC ?Ils sont dans une autre vie, mais certainement pas la même que la nôtre .Ils ne veulent plus lâcher le morceau .L’argent et la vie qui ont, sont aux antipodes du Français lambda .On ne box pas dans la même catégorie. Et pour Mimie Mathy, c’est la même chose, claquer les doigts pour 250000 euros, pourvu que ça dure ,elle peut bien cracher sur NDA pour ce prix la .


    • #1859475
      le 12/12/2017 par S.P.Q.R.
      Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

      Bienvenue dans le monde réel Néo.


  • #1859231

    Ne serait-il pas intéressant à tous points de vue, sur E&R, de tenir à jour une liste permanente des personnalités des médias français de la presse, de l’audio-visuel et des medias en général, avec leurs revenus personnels estimés ou prouvés, comme fait Fobes magazine pour les personnes les plus riches ?
    Enormément de gens seraient intéressés.


  • #1859245

    Laurence Rossignol ?! Celle pour qui « les enfants n’appartiennent pas à leurs parents ». Donc son numéro de vierge effarouchée et ses leçons qui puent la morale détournée à plein nez, elle n’a qu’à s’en faire une grosse quenelle et se la carrer dans l’oignon, ceci dit sans vouloir être grossier :-) La liste de tweets est juste ahurissante. J’aime bien celui qui commence par « Les mots me manquent ... ». Si seulement ! Mais bon, ferme ta gueule quand même, ce sera mieux !


  • #1859257

    Bon....Pour avoir un mois de salaire de ces petites putes, ils faut que je bosse 16 ans. Juste 16 ans de ma vie, à détruire encore plus mon pauvre corps, avec les fins de mois difficiles, et l’impossibilité de me faire soigner correctement quand j’ai des problèmes aux dents ou au dos, ou quand cette putain de maladie se réveille.
    16 ans de ma vie de souffrances vaut 1 mois de la leur de jouisseurs.
    Et il y en a qui se permettent de critiquer quand on dit qu’on s’en fiche de la mort d’untel, ou de la grande déclaration d’un autre. Bande de veaux, avec le persil dans les narines.


  • #1859275

    Céline écrivait "on est puceaux de l’horreur comme on l’est de la volupté" et je vois beaucoup de puceaux et pucelles dans toutes ces réactions scandalisées face à l’affiche rigolote du Zorro de Béziers. Ceux là ne survivront pas longtemps face à ce qui vient, inexorablement.


  • #1859278

    Déjà félicitation à l’auteur de cet article car la fournée du jour est particulièrement réussie, ce qui m’a fait le plus rire :

    - « ...vannes lourdes autour du concept de « vache laitière »....qui s’habille depuis deux ans en chauffeuse de couilles »
    - « on verra si la justice cède aux injonctions des féministes semi-dingues... »

    Du coup sur la dernière je me demande de quoi les féministes sont faites sur la seconde moitié restante...

    Merci E&R


  • #1859297
    le 11/12/2017 par Sarkonnard
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    L’affiche du TGV n’est pas en référence au fait divers relaté, puisque dans ce dernier, la femme est belle et bien morte sous un TGV. Ça n’aurait donc aucun sens.

    Il s’agit tout au plus d’une affiche de mauvais goût.


  • #1859487
    le 12/12/2017 par Ladislas
    Un jour en France : lundi 11 décembre 2017

    "peut contacter la déléguée à l’égalité des chances"

    Ich habe ein kamaraden...


  • #1859559

    Moi aussi je trouve cette affiche de fort mauvais goût (les autres par contre sont plutôt drôles) et très contre-productive dans le contexte de cette campagne de réclame, mais de là à vouloir l’interdire, il y a un monde. Si chacun faisait comme ces tarées à demander l’interdiction de ce qui ne lui plaît pas, on ne serait pas sorti des ronces. Il n’y a qu’à voir comme c’est déjà archi-pénible avec "seulement" ces quelques groupuscules de pression.


  • #1859613

    Concernant la campagne de pub du TGV :

    1) On présente principalement l’affiche avec la femme ligotée sur la voie ferrée. Alors que la campagne de pub contient plusieurs affiches toujours dans l’esprit humour noir, mais très variées. Prise de façon isolée, elle peut paraître bizarre, prise dans son ensemble, elle n’a rien d’exceptionnelle.

    2) La femme ligotée sur la voie ferrée n’est absolument pas une référence à un fait divers récent, mais à une imagerie du clip d’Henry Salvador "Zorro est arrivé" (à 2:00 ici >>> https://www.youtube.com/watch?v=WDT...)

    3) On laisse pratiquement entendre que ce serait Menard lui même qui aurait produit les images de sa campagne. C’est une agence de communication et la décision d’accepter cette campagne a du être votée par le conseil municipal.

    4) Si cette campagne ne provenait pas de la ville de Béziers et par conséquent de la municipalité de Menard, est-ce que ça aurait fait un tel foin ?

    5) On oppose à Menard qu’il n’est pas humoriste, qu’il n’est pas Riss (Charlie Hebdo). Ah bon, car dorénavant l’humour est strictement réservé à ceux qui "savent le faire". Qui décrète qui est apte à savoir faire de l’humour noir et qui ne l’est pas ? La tolérance à l’humour des "Je suis Charlie" serait-elle aussi grand que celle qu’elle a prétendu défendre ?

    Tout ceci est une énième distraction médiatique pour détourner l’attention des gens des réelles questions importante. Menard étant une cible facile.


Commentaires suivants