Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack

 

 

Avant d’aborder les trois thèmes du jour, nous avons consulté les nouvelles du front de la guerre du mondialisme contre le reste du monde. La nouvelle offensive concerne la Suède, le berceau du féminisme européen.

« Avec bonne intention, celle de réduire l’inégalité entre les sexes dans les sciences, les universités de Suède exigent que dans les publications et cours académiques figurent au moins 40% de références à des auteures, quelque soit le sujet. Erik Ringmar, un historien/politologue a reçu ainsi l’injonction de rajouter un ouvrage de Judith Butler pour augmenter son quota. Une mauvaise manière contre laquelle la célèbre philosophe américaine, pionnière des études de genre, a protesté. »

JPEG - 80.7 ko
Judith, la terreur genrée de Berkeley

 

Rappel : Judith Butler est la reine des coupeuses de couilles californiennes à l’origine du délire LGBT pro-gender qui envahit désormais la sphère politico-culturelle mondiale. On schématise, n’est-ce pas. C’était pour vous prévenir de ce qui va bientôt arriver chez nous. On dit « oh la la, les Américains, ils sont fous » et « les Suédois, oh la la quel délire », et puis trois ans plus tard plorf, ça débarque chez nous. Le mondialisme est une idéologie sans frontières, qui prend du temps pour passer d’un pays à l’autre et qui, comme un virus, saute de l’organisme foutu à l’organisme encore vivace. Notre tour viendra ! Il faudra alors injecter du Christine Angot dans Un Jour en France ! Et du Marie Darrieussecq, la punition intégrale !

Quoique, question punition, on est pas mal servis déjà. En zonant sur Twitter ce lundi 4 décembre 2017, à l’aube, on tombe sur le tableau de l’évolution de la dette française depuis 40 ans. Car c’est à partir de 1973 qu’on a commencé à se faire enfler. De Gaulle n’étant plus là pour limiter la casse, Pompidou a prolongé au niveau de l’État son job de chez Rothschild. Et le vidage de nos poches a commencé. On schématise, n’est-ce pas.

 

 

Et au fait, ces 2 000 milliards (en 2018), on les doit à qui ? Déjà, la dette on la partage entre les 30 millions de foyers, ce qui ne fait plus – ouf – que 83 000 euros par foyer. Bon, on veut en finir avec la dette que les économistes libéraux nous serinent du matin au soir dans tous les médias possibles, une sorte de devoir de mémoire bancaire hein, hin hin hin, et on lance à la cantonnade : « OK les créanciers, on a la rançon, vous êtes où et d’abord, vous êtes qui ?! »

On ne va pas plagier les journaux en leur piquant les infos et en jetant la source, comme le font les humoristes français Elmaleh, Debbouze, Arthur et Sisley : nous, on source. Voici donc la ventilation des créanciers de la France par Le Figaro au 30 juin 2015 :

« la dette française est détenue à 10% par des établissements bancaires français, à 19% par des assurances françaises ou encore à 64% par des non-résidents...
Selon des chiffres du Fonds monétaire international (FMI) de 2014, ces détenteurs de la dette de long terme de la France sont tout d’abord l’Italie, les Pays-Bas et l’Espagne. Viennent ensuite le Royaume-Uni, l’Allemagne et les États-Unis. Sur le court terme, c’est le Japon qui détient le plus de dette de la France, suivi par le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Italie et la Belgique. »

Tiens tiens, un cinquième de notre dette va dans les poches de nos banquiers et assureurs, hum hum. À creuser ! On espère qu’on ne va pas encore tomber sur ces noms maudits qui vont faire hurler les anticomplotistes primaires du type Rudy IIIe Reichstadt ou Jean-Michel Aphatie !

Lequel nous en a sorti une bien bonne encore aujourd’hui. Depuis qu’il s’est fait dégager de Canal+, qui le payait grassement – dans les 40 000 euros mensuels, une source avance même le chiffre faramineux de 2 500 euros par Grand Journal, ce qui fait 20 fois 2 500 par mois –, le faux journaliste n’en finit pas de ruminer sa rage et de s’en prendre à tout ce qui n’est pas systémo-compatible. Naturellement, son dada, comme ce fada de Valls, qui a probablement un gros chantage au derche, c’est « l’antisémitisme ». Il est vrai que le thème est porteur, mais le concours de superphilosémitisme généralisé tourne au cirque hilarant.

On vous la fait courte : Méluche passe chez Salamé dans L’Émission politique, Léa est la meuf du fils Glucksmann, qui vient de toucher la direction du Magazine littéraire – eh ouais, « fils de » ça mène à tout –, Méluche tombe dans le piège de service public aux ordres direct de l’oligarchie, le leader de LFi pète les plombs, il assaisonne Nathalie Charlie Saint-Cricq, puis vient le tour de Salamé de manger du foin :

 

 

« Hé m’dame Machin il a dit ça sur vous pendant que vous étiez aux toilettes ! »

C’est fou ce que le CRIF produit de délateurs bénévoles dites donc. On ne voit aucune différence entre le fayot en primaire qui, croyant bien faire, dénonce ses camarades (flinguant à vie toute possibilité d’amitié), et la veulerie d’un Aphatie qui veut continuer à lécher les os mal finis dans la gamelle des Maîtres. Aphatie la papatte !

Des Maîtres qui nous envoient des emmerdeurs au quotidien pour nous punir d’être une nation pas assez alignée sur leur idéologie ou leurs délires eschatologiques. Le 9 novembre à Paris, Massar est interpellé par les flics. Il plonge dans le coma. Dimanche 3 décembre, manif de soutien à Massar à la gare (d’Afrique) du Nord.

 

 

En fait Massar a été appréhendé par la brigade des réseaux ferrés (BRF) car il était soupçonné de trafic de drogue. Pour les uns il a été tabassé par les agents de police, pour les autres il a avalé les capsules de crack qu’il dealait. Il est mort après un coma profond le 22 novembre.

De deux choses l’une : soit on accepte les drogues douces en France (et pourquoi pas les drogues dures dans la foulée), auquel cas on laisse les dealers tranquilles ou alors l’État prend le business en charge, à la californienne, soit on réprime sans pitié.
Le problème, c’est quand la politique flotte entre les deux. Les racailles fument ouvertement dans la rue, le joint électronique est toléré, il y a donc une dépénalisation de fait. De plus, les petites peines de prison sont progressivement remplacées par des TIG. Mais on fait quoi des dealers, si on dépénalise ? Eh bien reconversion. Dans un master d’ingénierie financière, un DEA de modélisation des systèmes complexes en biosciences ou un diplôme de l’INSEAD avec un salaire mensuel moyen à la sortie de 12 857 euros. Les formations formantes, c’est pas ce qui manque en France !

Regardez Aphatie, sans diplôme, juste à la force de ses mandibules, où il en est arrivé !

 

JPEG - 412.3 ko
Allo, le CRIF ? Je dénonce qui aujourd’huig ? Mélenchong ? Bieng !

 

Voir aussi :

15 décembre
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
14 décembre
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
37
13 décembre
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22

Après la gaudriole, passez aux choses sérieuses
avec Kontre Kulture

 

 
 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1854162
    Le 4 décembre à 18:46 par Norbert
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Sauf rarissimes exceptions, ce sont les mâles blancs occidentaux qui ont TOUT inventé, que ce soit en maths, physique, chimie, astronomie, géologie etc etc... Si l’homme blanc avait eu autant d’ingéniosité que la femme blanche nous serions encore dans les arbres ou dans les cavernes . Exiger autant de publications scientifiques "féminines" que "masculines" c’est grotesque . A moins que l’étude du comportement d’un bébé Panda soit considéré comme scientifique, et encore il n’est pas sûr que ces dames s’y collent .

     

    Répondre à ce message

    • #1854227
      Le 4 décembre à 20:35 par réGénération
      Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

      De dire que la femme en politique comme en science, çà fait deux, est une chose, mais de le comparer orgueilleusement à l’homme blanc occidental qui aurait tout inventé, çà ne fait pas beaucoup avancer...
      Moi j’avais compris que Pythagore était allé s’initier en mathématiques auprès des Perses...

       
    • #1854330
      Le 4 décembre à 23:08 par Haru
      Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

      Non mais qu’est-ce qu’il faut pas lire... Les Grecs se sont formés chez les Egyptiens, des mâles blancs européens ? Et les Chinois on en dit quoi ? Mâles blancs occidentaux aussi ? Et je ne cite pas d’autres civilisations dont les réalisations qui perdurent encore aujourd’hui montrent la puissance et l’avancée scientifique.

      Quant à la femme blanche et son niveau d’érudition, elle le doit bien à son mâle blanc qui n’a pas pris la peine de l’éduquer au même niveau et sur les mêmes sujets que lui-même au cours des deux derniers millénaires, et qui l’a gentiment reléguée aux fourneaux et à la protection du jeune enfant, (bah oui, société patriarcale oblige, c’est lui qui décidait).

      C’est le capitalisme qui a fait sortir en masse la femme européenne de la cuisine il y a deux siècles, mais pour le profil que ça lui rapportait en terme de main d’oeuvre bon marché, et rien d’autre. Et aujourd’hui encore, la plupart des femmes évoluant dans le monde scientifique ont une carrière limitée par la construction d’une vie de famille qui les fait arrêter un moment donné pour s’y consacrer, au moins pour un temps (petite réflexion supplémentaire, l’on pourrait se demander en quoi il est plus estimable de passer une vie à publier des recherches scientifiques sur un sujet, que de passer une vie à éduquer correctement ses enfants, si l’on juge par le but qui est d’améliorer la condition humaine et de permettre le progrès des sociétés humaines ; il s’agit en réalité des deux versants d’un même combat).

      Il faut arrêter avec la comparaison stupide entre les hommes et les femmes qui consiste à dire " les femmes n’ont rien inventé depuis des siècles, c’est donc qu’elles sont plus bêtes que les hommes". C’est un jugement de valeur ridicule qui est fondé sur une comparaison invalide.

      Pour en terminer avec publications "féminines" ou "masculines", on est d’accord, ce sont des conneries. Il faut des publications de gens compétents, point barre. Sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, le féminisme actuel prône une aberration et démontre son inutilité voire sa dangerosité dans la défense de la condition féminine.

      Ah oui, dernier point : les femmes en politique ? Eh bien... elles sont à l’image des hommes ;)

       
    • #1854333
      Le 4 décembre à 23:17 par berla
      Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

      Ne fais pas de complexe Régénaration, moi je suis blanc, et je n’ai rien inventé

       
    • #1854530
      Le 5 décembre à 09:50 par Gracchus
      Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

      Et la roue a été inventée à Arras dans le Pas-de-Calais. Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire quand même.

       
    • #1854760
      Le 5 décembre à 15:15 par Not sorry
      Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

      L ’Homme n’a jamais vécu dans les arbres ,ni dans les cavernes .Les grottes sont des lieux de culte shamanique .Les femmes sont moins créatives que les hommes et lorsqu’elle le sont ,c’est tellment insuportable qu’on a envie de leur foutre des tartes et de les renvoyer faire le ménage !
      C’est vrai ,ce sont les Occidentaux qui ont bati le monde . les Africains, Asiatiques et autres n’ont fait qu’utiliser les découvertes des Occidentaux .Les Arabes n’ont RIEN inventé du tout .Tout à été construit en AFN, Afrique du Sud , Egypte , Arabie saoudienne par les Occidentaux .Il n’y a jamais eu de sous marins nucléaires Marocains , de matériel informatique de pointe ou de navettes spatiales Turques . Pas d’infrastructures portuaires ,d’aéroports , d’hôpitaux dans ces pays .Ni d’ inventeurs de la photo ,du cinéma ,des vaccins ,ni de n’importe quoi qui fait la civilisation Occidentale ,ils n’ont méme pas foré les puits de pétrole de leurs propres pays !
      Ces peuples vivent sur les restes de la colonisation en crachant dessus .Ils vivaient en tribus dans des villages sommaires ou étaient encore nomades .(On ne peut pas faire croire que les zulus ,tout exotiques et admirables qu’ils soient ,aient participé créativement à la construction du monde ,ni les Navajos ,ni les Touaregs, ni les Miaos et j’en passe .
      Les infrastructures modernes Chinoises et Africaines sont construites par des architectes Allemands , Américains ,Européens .
      La majorité des Chinois vit encore comme au 15 eme siècle et mangent du chien ,du chat ,des mygales ,et se soignent avec des ailerons de requins qu’ils massacrent par centaines de milliers .Je ne sais pas s’ils ont inventé la poudre, mais j’en ai pas l’impression quand je vois la pollution et l’environnement dans lequel ils vivent .Ils restent les petites mains des capitalistes Occidentaux .
      Les Arabes et les Africains n’ont RIEN inventé( tout comme leurs frères ennemis d’ailleurs) ,ils ont transporté les savoirs de l’Inde et de l’Egypte Antique d’un pays à l’autre ,comme ils l’ont fait pour le Coran qui n’est qu’une copie un peu mise au gout Arabe, de la Thora . Voilà ,Il n’y a pas d’équivalent de New York , Washington ,Sydney , Canberra , Berlin , Buenos Aires , Durban , Londres .qui ne soit construit par les Occidentaux .
      On parle de civilisations et non de clampin particulier .Et qu’on ne me ressorte pas le coup du
      ZERO .C’est comme les Nazis ,ça gave .

       
    • #1855057
      Le 5 décembre à 22:28 par Gracchus
      Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

      @Not Sorry
      Du trollage conversanien ? Bientôt le QI, supériorité de la race blanche, blablabla ...... Arrêtez s’il vous plaît et raisonnez sur le temps long et sans bornage spatial ou mental. Toutes les civilisations ne se valent pas, nous sommes d’accord. Cependant vous ne pouvez pas dire sérieusement que la race blanche est supérieure au reste de l’humanité ou que la civilisation occidentale surclasse les autres. D’un point de vue technologique c’est le cas, mais pas depuis la nuit des temps. D’un point de vue moral et spirituel c’est le désert. Tout comme ceux qui sont Arabes, Noirs, Indiens, Amérindiens, Asiatiques..... (j’en oublie sûrement) ne peuvent dire qu’ils surclassent le reste de l’Humanité. Pourquoi ? Parce que la vie DES civilisations est faite de rencontres, dialogues, échanges, disputes, intelligence, compassions, héritages et la liste est longue. Étudier une civilisation HONNÊTEMENT et SÉRIEUSEMENT vous fera revoir vos positions puériles, la complexité de ces sujets bien compris vous ramènera à l’humilité qui sied à tout être normalement constitué en quête de VÉRITÉS et non de veines glorioles. Fraternellement.

       
  • #1854169
    Le 4 décembre à 18:59 par Maxence
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Avoir le prix de "Monsieur Muscle" c’est pas mal, mais infiniment moins lucratif que d’avoir celui de "Monsieur Lèche-cul" ou surtout de "Monsieur Délateur" .

     

    Répondre à ce message

  • #1854200
    Le 4 décembre à 19:57 par Sedetiam
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    ...ou alors l’État prend le business en charge, à la californienne, soit on réprime sans pitié.



    L’État (dans sa version cachée mafieuse) détient déjà le monopole du haut du panier en terme de bénéfices (d’anciens ministres aux accents truculents désomais disparus nous le conteraient). On ne parlera pas des partis et de leurs financements occultes, dont la manne n’aura pas disparu comme par un tour de magie du parlement en 1988 (en même-temps que se calmaient les braquages de fêtes et autres affaires jusqu’en 1995).
    De plus, cela lui permet de laisser se réaliser une économie parallèle dans des quartiers qui lui échappent et pour lesquels il n’a aucun projet. L’argent généré retournant dans l’économie usuelle, le voilà par ailleurs blanchit.
    Quant à ces substances, au regard de la rentabilité, il en est qui mènent des guerres pour cela.
    Seuls le vol de territoire et la colonisation moderne sont tout bénéf.

     

    Répondre à ce message

  • #1854202
    Le 4 décembre à 19:58 par Nuremberg
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Concernant la dette en France et mondiale, il faut écouter Olivier Delamarche. On ne peut pas être plus clair et de plus, il n’utilise pas de termes compliqués pour embrouiller la populace.

     

    Répondre à ce message

  • #1854293
    Le 4 décembre à 22:14 par jvidepi
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Quand vous écrivez que les folies qui viennent des É.-U. atteignent inévitablement la France, vous avez bien raison. Il faut trouver des solutions à cet « impérialisme des mauvaises idées », car ce fléau frappe partout en Occident.

    La Fédération des Femmes du Québec, qui est le plus important lobby féministe au Québec, vient de nommer sa nouvelle présidente. Il s’agit ...d’un homme transgenre ! Ici, les groupes de gauche ont la très mauvaise habitude d’importer des lubies venant des campus américains alors que nous n’avons pas du tout les mêmes problèmes sociaux et nous avons un passé totalement différent. Les groupes antiracistes nous cassent les couilles avec le supposé « racisme systémique » alors qu’il n’y a jamais eu d’esclavage au Québec (mis à part quelques centaines de « houses negros » comme les appelait Malcom X).

    Les féministes font les mêmes rapprochements stupides et nos ennemis les médias leurs donnent de la visibilité. À en croire la télé et les journaux, il y aurait un transgenre dans chaque famille et dans tout individu sommeilleraient un LGTB2XZ69&Quadrisex-X2/Transmulti++fluide. Ces gens sont délirants, mais si quelqu’un ose remettre en question leurs théories, il est socialement exécuté, et ce, après un long et douloureux procès médiatique. La France aussi peut compter sur les naïfs bobos de gauche (qui vénère tout ce qui est américain) pour foutre la pagaille dans les familles avec la complicité des médias aux ordres.

     

    Répondre à ce message

  • #1854304
    Le 4 décembre à 22:26 par david
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Il y a 3 ou 4 ans, j’ai vraiment découvert Dieudo, dans ses réponses cinglantes à la M**** qui nous gouverne.... Puis vinrent E&R, Jovanovic, TV Libertés.... Plein d’autres ! Que des comploto-populistes, comme on s’amuse à s’appeler entre certains collègues..... J’ai tellement appris sur la dette que je pourrais avoir 20/20 au bac ES ! Sans avoir subi les cours des profs de l’E.N..... Mesdasmes (je pense à Mme Séverac, paix à son âme),Messieurs Dieudo, Alain, Pierre, le Pr Joyeux, LE DOC Gernez....), MERCI !!!!!! Quant à ceux qui "trustent" les écrans, comme diraient Germain et Alfredo, qu’ils aillent tous se faire...

     

    Répondre à ce message

  • #1854320
    Le 4 décembre à 22:51 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Massar, encore un premier prix de conservatoire.

     

    Répondre à ce message

  • #1854477
    Le 5 décembre à 06:20 par birdcat
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Les pays cités sont eux même endettés, surtout les states... Et ces pays sont endettés envers qui ?....

     

    Répondre à ce message

  • #1854584
    Le 5 décembre à 11:14 par Lakabal
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Judith, c’est bien la juive qui décapita Jean le Baptiste. ??????

     

    Répondre à ce message

  • #1855062
    Le 5 décembre à 22:31 par Rat Caille
    Un jour en France : lundi 4 décembre 2017

    Judith, on lit sur votre visage que vous avez beaucoup souffert... du manque d’amour. C’est bien triste ce qu’il vous arrive. Comme on ne peut pas revenir en arrière, vous devriez essayer le sexe hétéro. Cela pourra vous aidez à guérir vos blessures psychiques..

     

    Répondre à ce message