Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 12 décembre 2017

Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie

 

 

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par le sérieux. Et le sérieux, ce mardi 12 décembre 2017 est dans la bouche de Brice Teinturier, le DG de l’institut de manipu pardon, de sondages IPSOS.

 

 

Quand la sécurité sociale perd la « sociale »

Oui et alors ? Parfois un petit tweet vaut mieux qu’un long discours. En trois mots, Brice confirme la réussite du plan oligarchique de renversement des priorités, autrement dit que la terreur a servi à reléguer la préoccupation « sociale » au second plan derrière la préoccupation « sécuritaire ». On espère que cette victoire de l’élite par KO et aux points (avec l’arbitre dans la poche) dans son combat truqué contre le peuple sonne la fin d’une longue série d’attentats qui ont objectivement plus servi l’oligarchie que le complot islamiste mondial, qui peut frapper où il veut quand il veut, et qui peut déplacer ses troupes d’un pays à l’autre au nez et à la barbe du renseignement militaire occidental...

Brice participe depuis des années au formatage du grand public avec ses sondages qui ne sont pas là pour prendre la température de la pensée du peuple, mais bien pour la changer. Le sondage est un instrument d’altération ou de perversion de la démocratie, point barre.

Jack Lang et Patrick Balkany en savent quelque chose, eux qui sont passés à travers les mailles du filet de la justice française. Eh, Jack, comment tu te l’es payé ton appart place des Vosges, une des plus chères de Paris ? Et toi Pat, où c’est qu’t’as mis ton flingue ? Bon allez on arrête de faire chier les vieux crocos et on explique pourquoi on parle d’eux : parce qu’ils figuraient en bonne place dans le stand VIP des funérailles intergalactiques de Johnny.

C’est le magazine Quotidien du leader LGBT Yann Barthès qui a chopé la séquence :

 

 

Oui et alors ? Alors ? Cela ne vous rappelle rien ? Le 11 janvier 2015, la manif Charlie, les autorités, les clowns de la franc-maçonnerie en première ligne, les représentants des grandes nations occidentales alignées sur l’Empire, avec leur maître Bibi Netanyahou en tête de cortège, venu vérifier les mains pleines de sang le résultat de son inside job. Ça c’est pour alerter Rudy IIIe Reichstadt. Désormais, dans chaque article on glissera une énormité complotiste pour que le PC de Rudy bipe et le réveille, le maintenant dans un état de tension pré-traumatique. Normalement, ses nerfs devraient lâcher d’ici 5-6 mois. Patience, comme pour Haziza, tout vient à point à celui qui sait attendre le bon moment de la récompense !

Où l’on comprend que tout événement national est pris en otage non pas par les cheminots de la CGT, même si leur grève parisienne de ce mardi 12 décembre est aussi chiante que gratuite, mais par les membres de l’élite autoproclamée. Des personnalités qui auraient dû être condamnées 2 375 fois mais qui sont toujours là, serrées autour du robinet à fric que nous alimentons gentiment chaque année fiscale que Dieu fait. Mais ne cédons pas à la colère, et abordons la question de la galanterie.

Mais, et la transition ? Elle arrive. Souvenez-vous, quand Patrick a braqué sa maîtresse avec un 357 Magnum... Petit retour en arrière de 20 ans pile avec L’Obs :

Comble des scandales, en 1997, une maîtresse de Patrick Balkany porte plainte contre lui pour « viol et menace avec armes ». « L’homme le plus honnête du monde » l’aurait obligée à lui administrer une fellation sous la menace d’un 357 Magnum. Isabelle Balkany accourt alors défendre son ex (les époux s’étaient séparés quelques temps) : “Mon mari n’a jamais eu besoin d’un revolver pour se faire tailler une pipe”, déclare-t-elle en substance à la police judiciaire, selon Libération. La jeune femme finit par se rétracter.

Voici donc, après cette succulente transition, le débat du jour (on se croirait chez le brillantissime Pascal Praud) : la galanterie est-elle sexiste ?
Réponse en images (on n’a pas regardé jusqu’au bout, c’est juste pour mettre une vidéo) avec un sujet de la chaîne d’information déplorable LCI :

 

 

Avant d’analyser le sujet en profondeur (on n’a toujours pas vu la vidéo en entier), comme sur le plateau de TPMPFPL [1], l’émission enregistrée en direct d’Herzliya [2], nous allons ensemble décrypter une image :

 

 

Que se passe-t-il sur cette photo ? Un homme, bien mis, qui ressemble à Bruno Julliard mais sans l’homosexualité (ni le délit d’initiés), tire une chaise de sous les fesses d’une charmante danseuse de flamenco. Nous avons préféré ne pas vous montrer les clichés suivants : on y voit la femme tomber cul par terre en se faisant mal au derrière, et l’homme lui proposer aussitôt un massage pour se faire pardonner. Elle accepte, il lui masse longuement le haut des jambes, puis bounga bounga et enfin elle porte plainte pour viol et gagne une montagne d’argent non sans avoir pris son plaisir au passage.

Après cette parenthèse pas si surréaliste que ça, reconnaissons que les relations hommes/femmes ont évolué : on ne tient plus beaucoup la porte aux dames, on ne leur laisse plus trop la place dans le métro ou le bus. D’ailleurs il n’y a plus vraiment de « dames ». La galanterie a été écrabouillée par le stress de la vie moderne, le chacun-pour-soi et la guerre de tous contre tous. Mais il reste encore des hommes délicats, qui prennent soin de protéger les femmes et de leur faire une cour discrète sous prétexte de porter leur valise ou de leur tenir une poignée de porte.

 

JPEG - 40.1 ko
Par exemple, proposer à une demoiselle qui a des seins trop lourds de l’aider à les « porter » n’est pas galant mais lourd

 

Il faut dire la vérité : la galanterie c’est une espèce de préliminaire pour les vrais préliminaires qui eux annoncent l’accouplement bestial entre l’homme et la femme. Avec son 357 Magnum, Patrick n’est pas ce qu’on peut appeler un homme galant. Mais l’arme peut avoir un effet excitant sur certaines femmes qui aiment l’aventure et les aventuriers. Donc se prémunir de toute conclusion hâtive.

Inversement, tenir la porte à une femme peut passer, comme le dit la vidéo, pour du sexisme : on met la femme en état d’infériorité et la femelle contemporaine n’aime pas ça. Du coup on lui balance la porte dans la gueule et on la laisse ramer à la Gare de Lyon avec sa valise de 26 kilos sans roulettes au milieu des migrants qui lui foutent des mains au cul tout en lui chouravant son larfe. L’égalité, c’est ça.

 

JPEG - 59.4 ko
Dans certains cas, la galanterie est une bonne chose

 

Cependant, il y a des vicieux – on en connaît mais on ne donnera pas de noms – qui laissent les femmes passer devant eux uniquement pour leur regarder le... derrière ! Ces « hommes » ne sont pas dignes de faire partie de l’espèce humaine, ils déshonorent leur communauté. Quelle idée, quand même, de laisser passer une femme pour admirer son cul dans l’escalier en toute tranquillité, avec l’alibi de la galanterie ! C’est là où elle peut devenir perverse [3].
Finalement, ce baltringue de Balkany, avec son flingue et sa pipe, il est plus honnête que beaucoup de galants hommes.

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 19 décembre 2017
"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise
19
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6

Notes

[1] Normalement l’émission s’appelait à l’origine « Touche pas à mon poste fourni par le lobby » mais ça faisait trop long et aussi un peu trop « FPLP » de Georges Habache

[2] Ville côtière de l’agglomération de Tel-Aviv, un genre de Saint-Tropez où se concentre toute la racaille politico-mafieuse locale avec les criminels en fuite de tous les pays qu’Israël refuse d’extrader. Pas la peine de regarder « Herzliya » sur Wikipédia, l’encyclopédie en ligne propose comme pour chaque sujet sensible la brochure officielle bien propre.

[3] La galanterie, pas la femme.

Les buts objectifs de l’ingénierie sociale,
les « infiltrés » dans le monde politique et les contradictions du féminisme,
comprendre la complexité avec Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1860024
    le 12/12/2017 par Fela kuti
    Un jour en France : mardi 12 décembre 2017

    Haha, encore une bonne fournée, quel talent.


  • #1860038

    Oh la partie sur Reichstadt et le stress pré-traumatique !!
    Je ne m’étais pas marré comme ça depuis un bout de temps. Quelle imagination ! Franchement bravo les gars !


  • #1860052

    Hahaha, en lieu et place de la galanterie bien de chez nous, on pourrait laisser directement les pétasses se demmerder avec les portes et leurs valoches ! Et en cas (malgré tout) de sentiment d’agression putative, leur laisser le soin d’appeler un culturiste dopé aux stéroïdes sur un numéro d’urgence pour nous péter le boule. Histoire de nous faire comprendre ce qu’elles ressentent... Ça, se serait progressiste ;)

    PS : concernant ce pauvre Rudy, laissez-lui un peu de sommeil tout de même. Comment pourrait-il nous divertir avec ses théories inversées s’il n’a plus les moyens de les imaginer à tête reposée. Une check-list fournie par ses employeurs ne suffit pas à les rendre crédibles...


  • #1860054
    le 12/12/2017 par peuimporte
    Un jour en France : mardi 12 décembre 2017

    Attention, dans les règles (anciennes ?) de galanteries un homme passait toujours après, sauf dans l’escalier, précisément pour ne pas avoir le nez devant le derrière de la dame, et au restaurant où il entrait en premier pour s’assurer que l’établissement est convenable. Sans apporter de jugement, je voulais corriger l’erreur.

     

  • #1860079

    Dans un escalier, l’homme passe devant, dans les deux sens, galanterie oblige.

     

    • #1860206

      Dans les deux sens attention : si la personne chute soit on tente de la retenir mais attention où l’on met les mains...soit on la laisse tomber sans rien tenter ce qui par les temps qui courent est moins risqué...


  • #1860211

    Pour ce qui est du sexisme je trouve que leurs explications sont gravement argumentées dans une complexité dés plus insupportable c’est une salade façon télé pour les nuls ! la galanterie est une politesse envers la femme, elle exprime le respect envers elle c’est tout.


  • #1860228
    le 13/12/2017 par Rat Caille
    Un jour en France : mardi 12 décembre 2017

    les membres de l’élite autoproclamée



    Je vais un peu briser l’ironie agréable de la chronique, désolé. Mais si l’élite est ce qu’elle est aujourd’hui, ce n’est pas grâce à elle, mais grâce à tous les gens qui la serve, services de renseignement, d’ordre, conseillers stratégiques et autres, financiers et "investisseurs", hommes de main, et toute une floppée de gravitrons qui essaiment aux environs de ces élites. Des gens qui se nourrissent des miettes de l’hôte phagocyté que les élites ne peuvent ingérer. Si l’élite était exemplaire et agissait dans les intérêts de chacun, ok, mais en attendant, ces gens sont complices de la maltraitance faite aux populations qui ne participent pas directement à leur banquet de parasites. Mais franchement, ils n’en ont rien à foutre.


  • #1860256

    Alors maintenant, elles inventent un nouveau terme : le sexisme bienveillant.
    Je suis mort de rire. Ha ha ha...


  • #1860261

    J’ai toujours un merci et un sourire, quand je tiens la porte aux femmes.

    C’est toujours une minorité qui fait chier...

     

  • #1860292

    Jusqu’où va t’on descendre avait dit AS...

     

  • #1860335

    Bof ! je retiens toujours une porte pour ne pas la claquer à la gueule de qui me suit que ce soit une femme, un homme, un gosse, un vieux ou un chien ! enfin quoi, c’est la moindre des choses non ?

    QUI est Rudy ?

     

  • #1860552

    Moi, ça fait longtemps que je ne cherche plus à me battre et ça m’arrange bien, depuis qu’elles réclament leur indépendance et leur droit à l’égalité, c’est ma femme qui tond la pelouse et qui sort les poubelles,d’ailleurs c’est elle qui bosse, moi je reste à la maison, pendant qu’elle tond je vais faire du shopping et je vais boire un café en terrasse, car il y en a toujours une, ou l’autre qui est traître à la cause. Je ne tiens plus jamais la porte à une dame par contre, je fais semblant et je la lâche juste avant qu’elle ne la franchisse, c’est beaucoup plus marrant de voir leur tronche à ce moment-là. Essayez !


  • #1861745
    le 15/12/2017 par George Best
    Un jour en France : mardi 12 décembre 2017

    Bonjour, il n’y avait pas de grève de "cheminots" ce mardi 12 décembre.
    La RATP faisait grève en revanche.

    Bien à vous.


Commentaires suivants