Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

Cash libyen pour Sarkozy et Guéant, Montebourg et Poisson outsiders, le sucre

 

 

On se doutait bien que l’UMP et Sarkozy n’allaient pas faire campagne avec les misérables 21M€ plafonnés, calculés au pro rata des électeurs de droite. L’État remboursera la moitié de cette somme au trésorier du parti, Éric Woerth (le mec de la magouille des champs de course de Chantilly). Sachant qu’un gros meeting de campagne à l’américaine – ça fait saliver les sarko boys – coûte dans les 600 000 euros, et pas 100 000 comme annoncé, Jérôme Lavrilleux, l’ancien directeur adjoint de la campagne de Sarkozy, estime à 50 millions au moins le coût global de cette campagne. Comment trouver les 30 bâtons qui garantissent le succès de l’opération « Sarko président » ?

 

Par le biais de la Libye, notamment. Takieddine, l’homme d’affaires qui fait le pont entre l’Orient et l’Occident pour la droite « républicaine », vient de balancer qu’il a livré trois valises de cash pour un montant total de 5 millions d’euros à Guéant et Sarkozy. Le tout entre 2006 et 2007, soit dans la dernière ligne droite de la campagne Sarko/Ségolène. C’est Claude Guéant, le secrétaire général de l’Élysée, alors véritable ministre de l’Intérieur et de l’extérieur, un Premier ministre officieux, qui récupère le fric.

Merde, nous qui pensions que les relations de Sarko dans le monde des affaires et de la finance suffisaient pour se voir ouvrir une ligne de crédit illimitée ! Mais à quoi servent les grands patrons, bordel, pour que nos candidats républicains aillent prendre du fric en Afrique, que ce soit au Gabon (Chirac) ou en Libye ? Takieddine qui parle – enfin – à quelques jours du premier tour de la primaire de droite, ça sent le coup fourré, mais c’est mieux que rien. La vérité ne sort jamais pour de bonnes raisons, toujours pour de mauvaises. Ce pauvre Guéant traîne toujours son histoire de tableau à 500 000 euros, et il est toujours mis en examen. Gageons qu’il s’en sortira : quand on tient le renseignement à l’Élysée, on a les moyens de se défendre. C’est pour ça que ces postes sont si convoités.

Justement, ça convoite grave, en ce moment. Les outsiders sont sur la ligne de départ, les favoris devant, les rois du prono – qui se sont plantés en troupeau sur le braquage Trump – commencent à s’affoler : la cote de Juppé chute tranquillement, celles de Fillon et Sarko montent, Poisson fait un carton dans les manifs, mais heureusement, les caméras de Franz-Olivier Giesbert, la balance nationale numéro un, étaient là pour dénoncer le rapprochement du Poisson avec la Bête immonde :

 

 

On sent qu’on entendra longtemps parler de ce Poisson, qui fait le lien entre la droite républicaine et la droite nationale, et qui donc a tranché le cordon sanitaire, ce qui lui a valu une engueulade des Autorités Morales. À propos, on se demande qui a bien pu établir ce cordon sanitaire, qui visait plus à paralyser le nationalisme français qu’à maintenir la droite sous l’eau… Ceux qui reprochent à la gauche socialiste de n’avoir pas eu à subir de cordon sanitaire avec le PC se trompent d’argument : le PC des deux dernières décennies est tout sauf nationaliste. Il n’y avait donc pas de risque…
En revanche, avec ce vieux paysan russe de Georges Marchais, qui a lancé un jour à Elkabbach « je ne vais pas prendre mes leçons à l’étranger, moi », et qui a osé dire ça :

 

 

À droite, ça piaffe ; à gauche, on sort les poignards. Le sang n’a pas encore séché que Montebourg, la machine à trahir, plante sa dague dans la couenne du président. Un sondage donne Hollande battu par Montebourg au second tour des primaires de gauche. Logique : Hollande est en perdition, et Montebourg se prend pour le sauveur, de la gauche et de la France. Laissons-le rêver. Hollande lui prépare un coup de Jarnac dont il se souviendra. D’ici aux 22 et 29 janvier 2017, il peut se passer beaucoup de choses. Un président blessé peut être très dangereux : il n’a rien à perdre.

Si, du poids. Mangerait-il trop de sucre ? C’est le débat apolitique du moment. Mélenchon a choisi un régime quinoa, il bouffe moins de viande, du coup BB le félicite, il se met les écolos dans la poche (ça n’a jamais été le grand amour entre Mélenchon et les Verts), et gagne une forme nouvelle pour attaquer la dernière ligne droite non pas de sa vie, mais de sa vie politique. La der des der. Vu ses thèmes de campagne et son discours, on est en droit de se demander si sa candidature n’est pas un montage de l’oligarchie pour occuper le créneau de Marine Le Pen, histoire de limiter le vote social & national de contestation…

 

Sarkozy dira de Hollande qui l’avait reçu à l’Élysée en janvier 2015, propos rapportés par Michèle Cotta dans son livre Comment en est-on arrivé là ? Histoire d’un chaos politique :
« De près, immonde... Ses cheveux sont mal teints, il a l’air d’un ministre chinois. La graisse dégouline sous sa chemise, et, en dessous, il a des petites jambes d’enfant... »

Et le sucre ? Drogue dure ! C’était hier la journée mondiale du diabète, et ça va intéresser les femmes, très friandes de cette drogue. À quoi sert le sucre ? Eh bien à faire du glucose, nourriture numéro un des cellules, et c’est le sang qui livre cette pitance essentielle. On ne va pas entrer dans les formules chimiques, sinon tout le monde va décrocher. Le glucose se trouve essentiellement dans les glucides, pâtes, patates, riz et compagnie. Il est assimilé, utilisé et stocké (en glycogène), selon les besoins des organes (cerveau, foie). Cependant, trop de glucose dans le sang, c’est soit qu’on bouffe trop de gâteaux (pas trop grave), soit qu’on manque d’insuline (plus embêtant). Sans cette hormone, pas de transformation du glucose en nourriture pour les cellules. Les diabétiques et les insulino-dépendants savent ça par cœur.

À Bordeaux, une équipe de recherche a déterminé que le sucre présentait toutes les caractéristiques d’une drogue et ses bénéficiaires les caractéristiques de l’addiction : « escalade de la consommation, difficulté à s’abstenir, vulnérabilité à la rechute et diminution des seuils de récompense du cerveau  ». Nous sommes tous logiquement attirés par le sucre, et sa consommation stimule la zone de plaisir du cerveau. C’est donc une espèce de masturbation cérébrale. Le neurobiologiste Serge Ahmed, de cette même université de Bordeaux, accuse les glucoses industriels cachés d’être utilisés pour générer des comportements addictifs. Mais le sucre est surtout un consolateur naturel puissant, un anxiolytique qu’on trouve partout. Sarko était accro au chocolat (son ex Cécilia surveillait sa consommation), et Hollande est connu par les pâtissiers de l’Élysée pour être « très dessert ».

Conclusion : François Hollande, vu ce qui se profile, n’est pas près d’arrêter de bouffer des gâteaux.

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 19 décembre 2017
"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise
19
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27

Corruption républicaine, nationalisme et santé sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1602346

    Excellent article, avec en prime un Georges Marchais historique !


  • #1602349
    le 15/11/2016 par georges
    Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

    Je lis vos articles mais je n’ai jamais osé commenter.
    Mais là force est de constater que Georges Marchais était il faut l’avouer en avance sur l’époque. Il a souvent été raillé par les journalistes la droite et les socialistes pourtant il était vrai. Je me souviens d’une vidéo globalement positif notamment lors de l’intervention de l’urss en Afghanistan. presque 40 ans après on voit que le djihadisme n’aurait pas pris l’essor qu’on connait.


  • #1602351
    le 15/11/2016 par Desguarde
    Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

    Hollande, y’a pas que des gâteaux qu’il mérite de bouffer, ya les tartes aussi...

     

  • #1602354
    le 15/11/2016 par goydrake
    Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

    « Ses cheveux sont mal teints, il a l’air d’un ministre chinois. » Les chinois apprécieront, elle est fine celle-là, pour un peu on appellerait au racisme. Mais il y en a qui ont le droit.

    Pour la Mimolette c’est la queue de la cerise qu’il aura. Puisqu’il est dessert, Flamby ou Tarte à la crème, ou plug anal façon religieuse.


  • #1602365

    Quelle bande de raclures

    après ils vont dire il faut lutter contre la délinquance etc...alors que c est eux les premiers des voleurs

    quenelle de 35


  • #1602371
    le 15/11/2016 par SuperDupont
    Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

    Les "Autorités Morales" , excellent ...


  • #1602408

    Du hard, du core, du ER ! cet article m a donné la pêche (melba). Un tantinet acide en ce moment l’équipe ? Mmh...


  • #1602409
    le 15/11/2016 par sioniste un jour...
    Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

    J’adore la description physique de Hollande par Sarko : une verve presque célinienne, pour le coup.


  • #1602415
    le 15/11/2016 par Mathieu
    Un jour en France : mardi 15 novembre 2016

    FOG, et son "Autorité Morale" comme vous dites, aux commentaires sur la bise MMLP-Poisson ...


  • #1602487

    Quand on voit la dégaine du vassal de Mme Merkel ,on se dit vivement 2017.


  • #1602492

    G Marchais ,représentait la vraie gauche sociale et ouvrière et qui fut longtemps moqué par les médias et ses adversaires politiques .La gauche aujourd’hui par rapport à l’époque G Marché est passé à la droite capitaliste mondialiste libérale ,elle ne peut plus s’appeler la gauche ,mais un parti satellite mondialiste qui a laissé tomber la classe ouvrière ,pour s’occuper de son propre compte sur le dos de cette même la classe .La gauche (toute,sans exception) comme ils se font appeler, a tourné sa veste avant de donner un coup de poignard aux petites gens qui les ont promus . C’est de la pure trahison.G Marchais n’était pas parfait ,mais il ne se mentait pas , était intègre ,et honnête.


Commentaires suivants