Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

Barça explose le PSG, Macron enfume Villani, Peillon gaze Aphatie

 

 

Ce vendredi 10 mars 2017, c’est un peu la Journée des Couillons. N’y voyez pas de propos insultants à l’encontre des trois personnalités visées dans cette chronique, plutôt le rappel d’une loi importante de la vie, que ce soit en politique ou en foot : toujours respecter l’adversaire. Et ne pas se voir si beau. Qu’au moins la défaite serve à quelque chose...

 

 

Quand vous serez en difficulté, si on vous pose une question pénible et que vous n’avez pas de réponse, faites comme Peillon, dégainez « les chambres à gaz ». Vous êtes en réunion, vous n’avez pas bossé sur le dossier Y, tout le monde se tourne vers vous, il est 10h17 ce lundi matin, le boss est chaud bouillant, vous avez rien branlé du week-end, vos collègues n’attendent qu’une erreur pour vous enfoncer, les secondes durent des siècles, la sueur perle sur votre front ? Pas grave, grâce aux « chambres à gaz », une marque déposée par Vincent Peillon, et qui permet de pulvériser toute question dérangeante. La prochaine fois que vous serez en difficulté, en public, pensez « chambre à gaz », et tout se transformera comme par magie !

Sortons du domaine de l’ignorance crasse pour entrer dans celui de la connaissance la plus pure, la plus haute, la plus complexe, celle qui tutoie les dieux, l’abstraction mathématique. Cédric Villani est notre champion national. Un original, qui s’habille XVIIIe mais qui pense XXVe siècle, et qui utilise sa notoriété pour relancer les maths à l’école, qui sont un peu en perte de vitesse. Et les maths, on ne vous fait pas un dessin, c’est la base de la recherche fondamentale, et donc de la recherche appliquée.

 

 

Malheureusement, il y a plusieurs sortes d’intelligence : il y a la mémoire (les perroquets qui font du droit ou médecine sans la vocation), l’abstraction (ceux qui brillent en maths), l’imagination (trouver des solutions nouvelles à des problèmes qui n’existent pas encore) et la lucidité. Evidemment, c’est notre catégorisation, il y en a d’autres. Cédric brille dans les trois premières, mais fait preuve de naïveté dans la quatrième, qui est fondamentale en politique. La politique n’est pas une science, et encore moins une science exacte. C’est peut-être pour ça que Villani a pris fait et cause pour Macron, ce vendredi sur RTL.

Peut-être qu’on lui a promis un gros budget de recherche à la clé. Souvent les engagements de dernière minute cachent des petits calculs donnant-donnant, et Cédric est une bête de calcul. Sauf si Macron se plante. Dans ce cas, il faudra rentrer à la niche, se faire un peu oublier, et revenir taper aux portes du nouveau pouvoir. Alors, il faudrait ne jamais s’engager, jamais prendre de risques ? Si, mais avec un maximum de lucidité. Ou avec un calcul politique un peu plus poussé…

 

(Pour voir le visage de Patrick bouger et entendre ses phrases sur le PSG, cliquez ici)

 

Le calcul, c’est pas non plus toujours bon, ça peut annihiler l’action. C’est ce qui est arrivé au PSG, qui s’est fait étriller par Barcelone, mercredi dernier. Une gifle historique, dont on ne se remet pas facilement. Les Parisiens ayant infligé au match aller un 4-0 dans la gueule des Catalans, les portes de 1/4 de finale étaient ouvertes, et même plus. Car quand on abat le dragon, en général, on a accès à la Belle, dans le château. Mais les Parisiens, au lieu d’aller à la guerre, ont fait des petits calculs mesquins : on va tenir en jouant à la baballe, on va regarder la montre, jouer la montre, on va peut-être s’en prendre deux, trois, mais à la fin ça ira.

Sauf qu’il y a eu 2 buts dans les arrêts de jeux, et 3 après la 88e minute, que les mecs en face étaient survoltés, dans un stade survolté, en plus chargés comme des mules, y a qu’à voir la métamorphose par rapport au match aller… Les Français du PSG, enfin, ce qu’il en reste, ont été bien naïfs. C’est ce mental dont parle Vieira qui leur manque pour passer un cap, et arriver un cran plus haut, celui qu’ils n’arrivent toujours pas à dépasser. Leur plafond de verre, en quelque sorte…

Celui que les Français doivent avoir le courage de crever pour changer vraiment de politique.

Voir aussi :

23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
21
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28
25 mai
Un jour en France : jeudi 25 mai 2017
Collomb ministre des Gaffes, Ferrand dans la merde, Schiappa et le sexe, Nyssen à l’assaut du Ridicule (8991m)
15
24 mai
Un jour en France : mercredi 24 mai 2017
Godard par Hazanavicius, Rodin par Doillon, le fils Garrel et la fille Higelin
25
23 mai
Un jour en France : mardi 23 mai 2017
Hanouna l’homo, les (gros) nichons d’Afida Turner, Clitorine de Haas
20
22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3

Retrouvez les thèmes du jour,
l’obsession sioniste, le vrai combat politique et la noblesse du sport,
sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1681579

    perso en bon complotiste, la remontada du barca je l’explique par le pognon.amha depuis que ya des sommes folles mises dans les paris sportifs,les scores 2-1 ou 1-0 qui feraient gagner plein de petits parieurs et footraient dans la merde les bookmakers sont devenus plus rares. par contre les 4-0 et les 6-2 impropables deviennent comme par hasard de plus en plus frequents...donc votre prochain pari sur le foot jouez le plutot 7-1 que fruit d’une analyse footballistique poussee...

     

    • #1681591
      le 10/03/2017 par Ici_Londres
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      Je ne peut pas m’empêcher de penser comme vous .. Du moins émettre certains doutes. J’ai vu les deux matchs, et au retour, il y a eu des choix tactique côté PSG difficilement compréhensible, tout comme certaines attitudes. Je ne dit pas que c’était le cas forcement, mais tout de même .. Quand on pense aux sommes colossales qui entrent en jeu avec ces foutu paris sportif ..


    • #1681594
      le 10/03/2017 par Desperados
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      On reparle de 1998 ou pas ?


    • #1681628
      le 10/03/2017 par Pat’Triote
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      Au niveau pognon je me pose surtout la question (en bon complotiste également) du conflit d’intérêt ! Le PSG est la propriété du Qatar, le principal sponsor du Barça est... Qatar Airways ! Vous voyez ou je veux en venir...


    • #1681861
      le 11/03/2017 par L’emmerdeur
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      Les scores fleuves étaient bien plus fréquents il y a 40-50 ans en arrière sans la médiatisation actuelle, alors bon...
      Et bien sûr Cavani a fait exprès de tirer sur le poteau, puis sur la jambe du gardien, Di Maria de louper son occasion à 10 minutes de la fin... faut redescendre sur Terre de temps en temps.
      E&R a l’air de dire que les catalans étaient dopés ; pas moins que les joueurs du PSG ou que n’importe qui d’autres (1999, Cannavaro en action)


    • #1681882
      le 11/03/2017 par Robespierre
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      Le foot m’intéresse un peu près autant que la télé-réalité et même la télévision tout court.

      Néanmoins j’ai regardé un résumé anglais des buts. Sur les 6 points, il y a deux pénalités, qui ne résultent pas d’un geste désespéré et clairement fautif — surtout lors de la première où le défenseur se casse la figure plus qu’autre chose — consistant à nuire directement à un adversaire dans la surface de réparation, en accrochant le maillot, en le taclant ou que sais-je encore.

      Du joli spectacle, bien organisé. On est tenté de se dire que c’est même bien scénarisé.


  • #1681603
    le 10/03/2017 par jean-pierre
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

    J’ajouterai, au discrédit de l’insupportable Villani, que l’orientation des mathématiques vers l’algorithmique qu’il préconise est une voie royale pour l’asséchement de cette discipline et son détournement au profit de la numérisation du monde. Comme par hasard, cela profite à l’élite, qui ne manque jamais de promouvoir les plus grotesques et dégénérés (ce qui n’exclut pas le talent, je le précise).


  • #1681617

    Pourquoi encenser Vilani à ce point ? Vous souhaiter faire du patriotisme de bas étage comme Hitler avec ses coureurs aryens ? Ce n’est qu’un scientifique comme tant d’autres, mais bankable (mediable) de par son personnage loufoque et décalé (c’est à ce propos intéressant de constater qu’on ne permettrait pas la même chose à un politicien... triste monde).


  • #1681669
    le 10/03/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017
  • #1681674
    le 10/03/2017 par vieusandan
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

    Villani est un "Young leader", donc lié aux forces qui soutiennent Macron. Donc pas étonnant.
    Il est probable qu’il espère un poste de ministre de l’Education Nationale ou de la Recherche.


  • #1681742
    le 11/03/2017 par Au secours Jeanne
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

    Ayant remporte la somme de 500€ pour une mise de 5€ sur le score exact, je vous assure qu’il n’y a aucun trucage. Ayant une experience en paris sportifs, je vous dis que Paris s’est fait dessus, tout simplement.C’etait previsible !


  • #1681801
    le 11/03/2017 par Mojo Risin
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

    Cédric Villani se prend pour Evariste Galois. Une pathologie sans danger. A l’atelier théatre de l’HP les patients répétaient Fanfan la Tulipe.... Du héro, autrefois joué par Gérard Philippe, Francis Lalanne a piqué les bottes, BHL la chemise blanche et lui la cravatte en soie. Quand ces malades auront ré-intégré leur chambre, on fera atelier-clown. Il n’y aura que des nez rouges à voler.

     

    • #1681864
      le 11/03/2017 par L’emmerdeur
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      En gros, vous ne concevez pas que quelqu’un puisse avoir des opinions opposées aux vôtres en le traitant de "cerveau malade". Vous êtes un Patrick Cohen inversé.


  • #1681808
    le 11/03/2017 par ici la monnaie
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

    II est vrai que la "remontada" a été un poil facilitée par l’arbitre ;

    On a beau se gausser de JM.Aulas, il dit vrai quand on constate que certains arbitres n’ont pas les nerfs suffisamment solides pour supporter les matchs à enjeux (lorsqu’une équipe joue à domicile, surtout). Quand aux joueurs "blau-granat", difficile de dire si ils ont pris autre chose que des bonbons haribo avant la rencontre...

    Pour les 4 formes d’intelligences citées dans l’article, c’est au poil, on ne saurait dire mieux....

     

    • #1682613
      le 12/03/2017 par Holeass
      Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

      Vous nous expliquez qu’il faut écouter mr aulas lorsqu’il nous parle d’arbitrage c’est bien cela ?
      Cet arbitrage qu’il a mis en coupe réglée depuis quinze ans ?
      Vous êtes sérieux ?


  • #1681840

    Pour le match allé ,Le PSG était à l’image d’un De Gaulle disant non à l’Otan ,un Gagnant
    Pour le match retour ,Le PSG étaient à l’image d’un Hollande dans les affaires des Mistrals ,de Julie Gayet et de Léonarda, un lamentable perdant


  • #1681875

    A propos de la victoire du Barça :
    dans une vidéo, Matuidi demande à 3 partenaires quel serait leur sentiment si Paris se qualifiait en perdant 1-5. Réponse de Draxler et Verrati "super, on serait qualifié", réponse de Meunier "perdre 1 à 5 ça me ferait chier".
    Un seul à la bonne réponse... Quand on participe à un match, c’est pour le gagner, point barre !


  • #1681884
    le 11/03/2017 par Berrichon
    Un jour en France : vendredi 10 mars 2017

    Cédric Villani

    Il est des personnes dont j`ignorais l’existence jusqu`à présent ... lacune culturelle de ma part , je veux bien l`admettre .
    Issu d`une famille d`universitaires et d`artistes (ha bon ?) , mathématicien hors pair sans doute mais il a fallu que je découvre ce personnage à travers les conneries qu`il raconte .
    Décidément , Macron attire les talents (ironie) ... que le système nous impose , sortis du tiroir au moment des élections !
    Imaginez ce que doit se dire le citoyen désinformé : "ha ben si lui dit ça , c`est que ça doit être vrai" ...
    Voici un passage de sa fiche wikipédia : « Contribution à l’étude mathématique des gaz (heu ...prout !) et des plasmas (1998) »


Commentaires suivants