Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017

Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu

 

 

Nous sommes le 22 mai 1981, la gauche a gagné la présidentielle en la personne de François Mitterrand, l’homme passé à travers les gouttes de deux guerres (de 39-45 et d’Algérie) et de deux Républiques (IVe et Ve). Son Premier ministre est un vrai socialiste, aîné d’une famille de 7 enfants. Ce prof formera son premier gouvernement, très à gauche, avec un paquet de socialistes et quelques communistes. Pendant deux ans, la France sera gouvernée à gauche, et la situation des familles modestes s’améliorera, comme en 1936 (Front populaire) et en 1969 (accords de Grenelle).

 

 

Parmi les 42 ministres – une armée mexicaine – Louis Mexandeau, un prof qui sera propulsé à la tête des PTT. PTT ? Oui, l’ancêtre de La Poste (1991) et de France Télécom (1988), le groupe public étant démantelé par la droite. La même année, en juin, vague rose à l’Assemblée nationale qui voit 285 députés socialistes et 44 communistes débarquer en force, soit 67 % du total. Dans le tas, 20 % de profs, c’est la République des profs, ironisera-t-on à droite. Et 50 % sont fonctionnaires. La droite se servira de cette inexpérience de l’entreprise pour faucher les rêves de gauche en plein vol. Avec tous ces profs devenus députés, secrétaires d’État ou ministres, une nouvelle bourgeoisie d’État est née.

 

« Moi, ancien ministre de Mitterrand, j’ai été traité comme un fraudeur, j’ai été humilié ! »

Louis Mexandeau, lui, sera député sur une période de 30 ans (1973-2002) et plusieurs fois ministre. Et en tant qu’ancien parlementaire, il bénéficie de voyages gratuits dans le TGV. Sauf qu’en juillet 2017, une petite décision de l’Assemblée nationale (majoritairement LREM) a supprimé en douce ce privilège. Voyageant comme d’habitude sans titre de transport, il s’est fait poisser par le contrôleur et a dû régler une prune. Le budget de la nation a de la sorte économisé 800 000 euros, nous apprend Le Point, mais a déclenché la colère des anciens hiérarques.

La parenthèse enchanté se referme, Louis redevient un modeste, le rêve des pauvres s’écrase, il faut retourner au turbin, gagner sa croûte sur la machine. Mais les hiérarques ne sont pas toujours ceux qu’on croit. Regardez, le dessinateur Joann Sfar, qui fait des chats, des vampires et des rabbins (que des animaux de compagnie du Diable !). Eh bien quoi avec Sfar ?

Avez-vous déjà vu un auteur de bandes dessinées aussi médiatisé ? Aussi courtisé, écouté, interrogé ? Quelle que soit l’actualité, il vient y fourrer son nez, alors qu’il n’a pas, par exemple, la légitimité d’un homme politique ou d’un journaliste. Cela ne doit pas faire des journaleux ou des politiqueux les confiscateurs de la parole publique, tout le monde a le droit de s’exprimer, mais on remarque que certains ont plus le droit que d’autres. A-t-on jamais vu Giraud/Mœbius aussi interviewé ?

 

 

Par exemple, ce 17 novembre 2017, France Culture consacrait son émission Le Réveil culturel à... Joann Sfar, qu’on a déjà entendu 495 fois dégoiser sur les juifs et les Arabes, la nécessaire réconciliation, tout le baratin interconfessionnel antiraciste. Si nous sommes nous aussi des pacifistes, on aimerait bien avoir de temps en temps la parole sur le service public culturel. Du coup on est obligés de la prendre nous-mêmes, d’où ERFM.

Quant à France Cul, consacrer une émission pour la sortie mondiale exceptionnelle du 7e album du Chat du rabbin, c’est un peu gros de boulette de couscous. Soyez plus discrets, les gars, surtout que votre PDG vient de se faire gauler pour favoritisme alors qu’il était en poste à l’INA. Encore un privilège de hiérarque qui a dérapé.

 

JPEG - 21.9 ko
Emmanuel laissera-t-il son ami Mathieu croupir en prison ?

 

Vu qu’on parle radio, on va y rester et goûter à notre plaisir malsain du jour : après le mercato de juin qui a vu Patrick Liste noire Cohen, le Neymar de la matinale, quitter France Inter pour la station privée (d’auditeurs) Europe 1, emportant avec lui la colonne vertébrale de la matinale chez la concurrence, les audiences viennent de tomber. Les audiences, c’est le public qui rend les copies. Dans les stations, tout le monde serre les fesses car ça conditionne la pub.

 

JPEG - 106.8 ko
Patrick Liste Noire a du mal à avaler la claque d’audience

Europe 1 et ses 3,89 millions de fidèles se situe loin derrière la première du podium, RTL (12%, 6,49 millions d’auditeurs par jour) suivie de France Inter (11,1% et 6 millions d’auditeurs), Franceinfo (8,5% et ses 4,60 millions de fidèles) et RMC (7,8% et 4,22 millions d’auditeurs). (Source Médiamétrie/L’Express)

La grosse claque dans la gueule d’Europe 1 !
Conclusion ?
Pour une fois on n’accablera pas Pat Liste Noire : la station, engluée depuis des lustres dans sa bienpensance et son idéologie impopulaire, aura beau changer tous les hommes qu’elle voudra, elle ira vers le fond. Même destin qu’une équipe de foot avec un mauvais entraîneur et un mauvais schéma tactique : pas de victoire, pas de public.

Voir aussi :

15 décembre
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
14 décembre
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
37
13 décembre
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22

Rions de ces coquins pendant qu’on en a encore le droit,
avec Kontre Kulture

 
 






Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1841993
    Le 17 novembre à 23:15 par bébéeprouvette
    Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017

    Tous ces jeunes quadra à la tête des services publics ça me fait penser aux haras des nazis qui voulaient reproduire des athlètes tous plus esthétiques et bien formés les uns que les autres comme dirait le jacquot...

    c’est perso mais je trouve qu’ils ont pour beaucoup la gueule standard d’un programme génétique, que ce soit macron ou gallet ou même boillon l’ancien sarkoboy qui s’est fait gauler avec ses économies à la gare... une ressemblance inquiétante toute droit sortie d’un bouquin de Philip K Dick...

    Une analyse ADN nous réserverait certainement des surprises, voire une entourloupe de ce sacré jacquot et ses légions de bébés éprouvettes...

     

    Répondre à ce message

  • #1842022
    Le 18 novembre à 00:40 par Maurice
    Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017

    Chaque semaine dans Paris Match on a droit à un dessin en pleine page de Sfar, il a remplacé Sempé : il est encore plus nul, on est prié de rire alors qu’il n’y a rien de drôle .

     

    Répondre à ce message

  • #1842077
    Le 18 novembre à 08:18 par awrassi
    Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017

    "Europe 1 et ses 3,89 millions de fidèles se situe loin derrière la première du podium, RTL (12%, 6,49 millions d’auditeurs par jour) suivie de France Inter (11,1% et 6 millions d’auditeurs), Franceinfo (8,5% et ses 4,60 millions de fidèles) et RMC (7,8% et 4,22 millions d’auditeurs). (Source Médiamétrie/L’Express)"
    Vous croyez vraiment que 20 millions de Français écoutent la radio ?Perso, je ne connais personne autour de moi qui écoute la radio ... Hanouna fait peut être ces scores là, mais pas la TSF !

     

    Répondre à ce message

  • #1842121
    Le 18 novembre à 10:53 par Bernard Lapotre
    Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017

    En termes de bienpensance et d’idéologie impopulaire (quoique, Macron a bien été rendu "populaire" en mai dernier...), France Inter, Europe 1, RTL et RMC sont grosso modo sur la même ligne. Europe 1 reste à la traîne à cause de son côté fadasse...
    - France Inter : bobo-gauchisme en boucle, shoah, féminisme, immigrationnisme et changement-climatisme du matin au soir... mais présenté sans vulgarité (ce qui devient de plus en plus rare aujourd’hui), les incultes naïfs auront réellement l’impression d’écouter une radio culturelle intelligente, ce qui en fait de loin la station la plus néfaste de la bande FM.
    - RTL : se démarque par l’humour (enfin je crois...)
    - RMC : info-talk-sport-saucisson-cacahuète ; antenne racoleuse réputée pour ses débats de café du commerce, mais qui reste surtout écoutée pour ses retransmissions sportives plutôt que pour ses inepties brunetaines.

     

    Répondre à ce message