Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

François "le CRIF m’a tuer" Hollande, Valls–Fillon l’escroquerie "démocratique"

 

En 50 ans de Ve République, jamais un président n’était tombé aussi bas. Pourtant, l’honnêteté nous oblige à dire qu’il n’était plus président depuis deux ans et demi. Eh oui, Hollande a présidé notre pays du 6 mai 2012 au 31 mars 2014 (date à laquelle Valls se hisse sur le trône de Premier ministre), soit, si nos calculs sont bons, 696 jours. 695 en retirant le 6 mai au soir, consacré à la fête de la victoire et non au travail.
Et pourquoi le 31 mars 2014 ? Parce que c’est la date du putsch du CRIF, avec son homme de paillasson, Samuel Valls.
Oh, vous allez avoir des ennuis, vous.
On en a déjà.

 

Une image résume bien les deux ans de règne de Scooty : deux femmes, l’une plantureuse, presque plantigrade, Leonarda, et l’autre emmerdeuse, Valérie. Le symbole d’une pantalonnade intégrale, tachée du sang des attentats. Attention, on n’est pas en train de dire que François Dernier est co-responsable des tueries. C’est même plutôt pas le cas (houla c’est pas du joli français ça, on dirait du sous-Booba) puisque, selon nos calculs, il n’était déjà plus président quand toutes ces saloperies sont arrivées.

 

JPEG - 105.8 ko
Les femmes de sa vie (de merde)

 

En 2015 et 2016, sur décision du CRIF, c’est Samuel Valls qui commande. Hollande inaugure les MJC en province (ça inclut le reste du monde), et Valls prend ses ordres dans l’oreillette, comme un vulgaire animateur télé. Ne croyez pas que les animateurs ont réponse à tout, quand on les voit faire : ils ont la voix du rédacteur en chef – généralement plus cultivé qu’eux – dans l’oreille, gauche ou droite, peu importe si on est droitier ou gaucher des oreilles. Eux ne font, et c’est pas une mince affaire, que reprendre de volée les « inputs » pour les envoyer en direct. Il faut pour cela avoir deux cerveaux, un pour l’attention intérieure, l’autre pour l’attention extérieure. Donc et Denisot et Valls sont loin d’être des cons. On pourrait parler d’intelligence augmentée.

 

 

Et pourquoi Valls, l’homme qui ne pesait pas 6% (soit 149 103 voix !) à la primaire socialiste de 2011 ? Parce qu’il a pris sur lui de vaincre l’hydre à deux têtes soralo-dieudonnesque, pôle de la résistance française à l’occupation sioniste. Il en faut du courage pour résister à l’oligarchie, et il faut encore plus de lâcheté et d’ambition pour s’attaquer à ces deux valeureux guerriers. Valls l’a fait, abandonnant tout honneur, toute conviction (gauche, Palestine, souveraineté), pour devenir le prochain roi.
Roi de France ? Non, roi-pantin du CRIF, un roi qui ne vaut rien, un roi qui n’attire ni les foules ni le respect. Eh ouais, mon gars, c’est le prix à payer du pacte faustien. Tu auras l’or, l’ooor (enfin, un peu, pas tout, faut pas rêver non plus), mais pas l’Amour. Le Bien et le Mal...

Petite pensée pour Hollande, le grand partant (le gros partant), qui aura quand même bien profité. Si sa présidence a fait un heureux, c’est déjà pas mal. Il aura voyagé, mangé, bu et fourré à satiété. Quoique, niveau gonzesses, c’est pas le Pérou : Leonarda, Valérie et Julie, on a fait plus romantique. Il y a bien deux-trois autres pouliches, mais on veut pas briser leurs carrières. C’est déjà assez dur pour les stars, en ce moment. Au fait, que va devenir Julie ? Prison ? Déportation (en Guyane) ? Fouet (en public) ? On laisse le peuple décider. C’est ça, la démocratie.

 

Les (rares) bons moments de la présidence

François Dernier et Valérie Balance Trierweiler ont trouvé des amis à l’étranger. Au cours de ce dîner, un horrible chant folklorique réduit le président au silence, pendant que son employeur lui offre un objet bizarre mais pas cher :

 

Le jour de Valls est arrivé

Il n’y a pas qu’à gauche qu’on relooke les pantins. La nouvelle escroquerie du Système à droite s’appelle « Fillon ». Lifting complet de la vieille alternance droite/gauche. Simple rajeunissement des pions, la direction reste la même. L’alternance pour les dominés, l’invariance pour les dominants. Les têtes à claques changent, destinées à faire espérer puis à exaspérer le peuple, qui réclame alors du changement, et on lui refile le faux changement suivant.

Fillon et Valls sont les deux nouveaux yaourts dans le rayon, qui remplacent deux yaourts périmés, Juppé et Hollande. Le problème, c’est que la durée de consommation se réduit de jour en jour. On ne laisse pas deux ans à ces deux pions de l’oligarchie pour se planter, et se faire remplacer par deux autres têtes à claques. Jusqu’au clash final.

 

 

Globalement, sous la pression populaire qui rejette les trop gros menteurs, on va quand même vers plus de vérité oligarchique, moins de mensonge aux gens : regardez, Fillon promet la casse sociale et la moitié de la France applaudit, dont une partie va (en) souffrir. Valls, lui, promet la supersécurité, moins d’attentats, mais plus de réformes « courageuses », c’est-à-dire de flexisécurité. Il suffit de croiser les deux programmes pour savoir où l’oligarchie veut en venir : détruire la protection sociale des Français.
Normal, c’est l’union sacrée du CAC40, de la Banque et de l’OTAN qui emploie nos amis de la démocratie électorale !

Voir aussi :

30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24

Alternance et invariance sur Kontre Kulture

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1614785

    Excellent article, merci, en plus de l’information, j’ai bien ris !! Un très bon moment !


  • #1614806

    Moins d’attentats avec Valls ? C’est pourtant bien lui qui a dit qu’il y en aurait d’autres.

     

    • #1614872

      Quand on parle d’un oiseau de malheur... Pas d’attentat,pas de trembleur president. Des attentats ? alors vous aurez votre vibromasseur pet sec sur pattes qui aime pas les blakos. Sion a déja ses plans pour les moutons dans les tuyaux... Si seulement MLP pouvait ecouter Soral.


    • #1615019

      la courbe de popularité de Hollande est significative : elle a remonté en flèche après les 2 attentats, Charlie et Bataclan . Mais après avec Nice, çà n’a plus marché .
      Cà restera toujours un mystère pour moi : en quoi Hollande aura été à la hauteur après ces 2 premiers attentats ?


    • #1615178

      « en quoi Hollande aura été à la hauteur après ces 2 premiers attentats ? »

      La question n’est pas "en quoi ?" mais plutôt "du point de vue de qui a-t-il été à la hauteur ?" et donc quelles raisons ce "qui" peut-il invoquer pour déterminer qu’il fût à la hauteur.


  • #1614825

    La flexisécurité... on voit bien le côté flexible à chaque fois, mais le côté sécurité, j’avoue que ca hante mes nuits depuis presque 10 ans, et j ai jamais vraiment compris le concept de flexi-sécurité.

    la sécurité nous dit wikipédia c’est : "des indemnités longues et importantes pour les salariés licenciés"
    De quoi avoir envie d’être licencié peut être ? assurément,non, de quoi retrouver un autre emploi stable ? via formation et autre remise à niveau, pas sûr non plus ... alors la sécurité de quoi ? et pour qui ?


  • #1614883

    Excellente analyse et en sus pleine d’humour, c’est un régal pour l’esprit. Merci


  • #1614888

    De la caisse où ils rangent leurs marionnettes les ventriloques sionistes ont sorti la plus facile à manipuler : Valls .


  • #1614897
    le 02/12/2016 par Sigurd Jorsalfar
    Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

    Excellente chronique, sur la forme (savoureuse) comme sur le fond. Mais je me demande si c’est déjà plié à ce point pour Valls ? Il me semble plutôt impopulaire, même au sein de son Parti.

     

    • #1615004

      c’est pas le problème, le problème est qu’au deuxième tour, face à marine, il est indispensable qu’il y ait un candidat système qui puisse rallier les voix de la droite, donc merluchon est exclu tout comme Juppé trop mou pour beucoup. (reste l’inconnue Macron). Valls aimé ou mal aimé, sera au second tour le seul rempart contre l’abomination issue des heures les plus sombres, la droite bien pensante votera pour lui. la seule chance de marine ,si elle arrive au second tour, serait qu’elle ait face à elle un vrai gauchard. on ne demande plus au peuple de voter pour ce qu’il aime mais contre ce dont il a peur


    • #1615123
      le 03/12/2016 par Charles Daraya
      Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

      L’hypothèse crif et leurs derives communautaire d’influence j’y crois moyen - - - - ici
      Hollande était obligé â la primaire. perdue d’avance. C’était la honte.
      alors Valls comme agent téléguidé ? Bof, vu qu’il est comptable sur 5 ans du bilan Hollande : ce serait un très très mauvais choix.


  • #1614905

    Joliment troussé , quant au fond il exprime la stricte réalité : nous en sommes là ; l ’oligarchie impose par ses médias (sa justice . . .) sa doublette de pantins Fillon-Valls pour un scenario invariable depuis trente quarante ans : une France en dégringolade , des français toujours plus pauvres et des traites aux usuriers toujours plus grasses , le tout pour le plus grand profit d ’une infime hyper classe mondiale (on disait les capitalistes autrefois c ’était plus clair ) . Et il y aurait des gens pour encore y croire ?


  • #1614906

    En Guyane, on se tape les fonctionnaires (juges, impôts, ...) corrompus, envoyés chez nous par punition.
    Je vous laisse imaginer le bordel en les concentrant ...

    Donc ces "déportations", ça n’est pas eux que ça punie, ils se lâchent encore plus.
    C’est nous qui sommes punis.


  • #1614922
    le 02/12/2016 par bandonéon
    Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

    Vals Fillon : un candidature unique en deux personnes pour une même maison - mère .


  • #1614951

    Le montage De Gaulle-hollande est très drôle.


  • #1615014
    le 03/12/2016 par fautqueçachange
    Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

    très pertinente et savoureuse analyse. On pourait peut etre y ajouter que Valse ne sera même pas un roi pantin mais un pantin tout court destiné à valoriser le roi pantin Fillon face à Marine, même si on lui a saCRIFié Hollande.


  • #1615040
    le 03/12/2016 par Mojo Risin
    Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

    Pas de vidéo de Jean-Ma pour démarrer le week-end (bonne convalescence Prez) ! Heureusement, il reste Un jour en France. Les espaces de liberté sont rares...


  • #1615047

    Erreur !
    Scooty était à Prague la veille et y a rencontré le président tchèque dont on sait qu’il a été le seul occidental à braver l’interdit pour se rendre aux commémorations du 1er mai 2015.... Concluez !
    Ce n’est donc pas la filiale du CJM mais le Kremlin qui lui refuse les futures voix du Front de Gauche à ce vassal zélé de l’administration Obama. Et puis, n’oubliez pas l’affaire rocambolesque des Mistrals. Le Russe est sympa mais vindicatif !


  • #1615056

    Excellent collage et oh combien significatif, si ce n’est que la disproportion est bien plus grande à bien des points de vue que celle qu’il représente. Qui dira tout ce que la médiocrité emporte de vulgarité et de présomption. Côte à côte un homme, grand, qui a protégé la France et les Français, de l’autre quelqu’un qui les a bradés et trahit, avec ses complices, ses larbins, ses commanditaires, ignoblement ; toute son existence. Les nains maléfiques qui sont accrochés aux manettes depuis 40 ans se sont acharné à tout dévaster et y sont parvenus, en pataugeant dans tout, tout le temps, tout le monde. Et entendez-les encore, continuer à donner des leçons et voyez-les infatigablement, matamores du rien ; dans la posture de gens qui réussiraient. L’empire de toutes les laideurs.


  • #1615072
    le 03/12/2016 par Un ancien
    Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016

    " l’alternance pour les dominés , l’invariance pour les dominants " : tout est dit ! ...
    un pas de plus pour le mondialisme , et le fameux " réveil " des peuples tant décrié par les médias aux ordres , eh bien ... certes il a lieu ( dans une certaine mesure ) , mais je reste sceptique quant à sa finalité , pour une raison assez simple , le système dispose de TOUT : de la force publique , du juridique , des administrations , des médias , du système éducatif , en plus du passé " idéologique " qui depuis nos aïeux , a divisé le peuple pour mieux l’asservir ! ... à moins d’un miracle , je ne vois décidément pas une issue favorable ( et pourtant les " curseurs " sont momentanément en faveur d’un retour vers une indépendance nationale ) .

     

  • #1615808

    S’il avait dissous l’AN plutôt que de nommer Valls il n’en serait peut-être pas arrivé à cette fin de quinquennat qui équivaut à une démission. Voilà qu’il fait l’intérim de lui-même, le comble du normal !


  • #1619849

    La Ségolène n’a pas sa langue dans sa poche.
    On voit bien qu’il reste des convictions de gauche.Elle s’est dit que Castro est de gauche et il l’a prouvé ,bah puisque je n’ai pas de preuve de torture et de prisonnier politique ,je vais faire son éloge post mortem
    Et vous avez la Horde de droite (libéral cela va sans dire)qui lui est tombé dessus
    On imagine bien cette horde se complaise dans un régime autoritaire mais libéral
    Chez cet horde ,les valeurs c’est plus celles qui s’achètent que celle qui se transmettent.
    Cette droite des valeurs marchandes ,écarte la religion quand il s’agit de profit
    Combien y a t’il de député chirurgiens ou de sénateur chirurgiens de droite qui préfèrent la valeur d’un avortement à la valeur de la vie.Ce qui compte c’est leur famille proche et leur famille politique,le reste ils s’en moquent.

    L’assemblé national est une datcha d’apparatchiks de la politique
    Ce qu’il faut c’est un raspoutine de la politique pour casser cet entre-soit
    Puisque Mr Soral rechigne à se présenter à la présidentielle ,je lui conseille de se présenter à la députation de la Seine Saint Denis (ou autre),il a des chances non négligeable pour devenir député
    ALLEZ COURAGE


Commentaires suivants