Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

Un FN anti-social, France Inter adore Pierre Bergé, adieu le bac

Ça y est, ouf, enfin, le nouveau FN est arrivé, 13 jours avant le beaujolais du même nom, qui lui arrive le 16 novembre de cette année. Après les péripéties de la présidentielle, l’expulsion de Philippot et le resserrement autour de Marine Le Pen, qui est la présidente après tout, le Front est en ordre de marche pour bouter l’occupant hors de France. Au fait, qui est l’occupant ? Pas celui de là-haut, non non, l’occupant c’est le Sarrazin, le muslim, le muezzin, le musulman, l’islamiste, le djihadiste, le terroriste, par ordre de dangerosité et d’apparition dans le film national.

 

Ça commence à suffire comme ça nom de nom !

Ainsi, le FN revient à ses premières amours, ou plutôt sa bête noire. Eh oui, la Bête immonde a sa bête noire, c’est ainsi que les hommes font. Et ça se concrétise comment, cette nouvelle stratégie gagnante ? Par un coup de poing sur la table en contreplaqué contre le tueur de New York et le violeur de Calais. Les deux tumeurs malignes qui terrorisent la France et les Français.

 

 

En visite à Calais, ville élue par le sorossisme pour donner un avant-goût de la France d’après, Marine Le Pen en a profité pour vanter le patrimoine culturel. Un clin d’œil identitaire gros comme un cul de titanosaure, mais on fait sa « com » avec ce qu’on a. C’est pas parce que ces deux escrocs de Jeff Koons et Anish Kappoor font de la merde en barre qu’il faut leur opposer du tradi foireux de chez nous. Il y a un juste milieu artistique entre le repli total et l’ouverture béa(n)te.

 

 

Ensuite, Marine 2 y a été de sa condamnation de l’attentat de New York en des termes très trumpiens, avec une audacieuse proposition de « peine de mort » (ça mange pas de pain, de ce côté-ci de l’Atlantique) :

 

 

Pas de doute, le FN revient sur une ligne exclusivement anti-immigrationiste qui montre ses muscles, comme si l’explication sociale était un truc de fiotte. N’y voyez aucun jeu de mot avec le départ des philippotistes : c’est une posture et un positionnement dont on peut prédire qu’ils n’iront pas loin et laisseront un boulevard à la France insoumise. Le souverainisme tout seul ne suffit pas, puisqu’on a bien compris que celui-là était compatible avec l’oligarchie, qui se constitue de la sorte un petit réservoir de patriotisme résiduel sans grand danger. Tant qu’on ne touche pas à la Banque, c’est-à-dire à l’Euro et au Lobby, on peut dire ce qu’on veut. On peut taper sur le premier bourricot qui passe, ça fait du bien !

Pendant que le FN signe pour 10 ans de purgatoire arrangé, la gauche reste la gauche, un piège à pauvres qui défie toutes les lois du bon sens. Qu’est-ce qui nous autorise à écrire cela ? Figurez-vous que la station France Inter, qu’on a quasiment arrêté d’agonir parce que c’est plus drôle, au moment où les réseaux sociaux débordent d’éléments de plus en plus précis sur feu Pierre Bergé, France Inter donc continue à célébrer « l’homme de goût », le mécène magnifique, l’ami des Arts ! Non mais on est où là ? Ils sont perchés sur quoi les dirigeants de Radio Paris ?

 

 

On va faire une analogie un peu limite : Hitler est mort, on est en 1946, l’Allemagne se remet de la guerre, et soudain, un journal un peu à l’ouest sort en gros titre « Führer, tu nous manques ». Inimaginable, non ? En plein milieu de la Démocratie, plaf, la mégabouse qui tombe du ciel.
Les autorités de cette armée mexicaine qu’on appelle France Inter auraient pu déprogrammer, ou programmer l’émission avec un avertissement, comme le font les éditeurs tremblotants qui préfacent une bio de Céline, mais non, rien, comme si rien ne se passait hors les médias dominants, hors leur petit cénacle de pilleurs d’argent public.

Au fait, les journalistes du Monde, toujours bien informés (sauf sur la Syrie où ils se font intoxiquer à mort par les gaz israélo-américains), est-ce qu’ils savent pour Bergé, leur ex-actionnaire à 30% ? Ils croient quoi, que toutes les révélations qui commencent à remonter à la surface sont pur complotisme ? Et ces pauvres Décodeurs, ils sont où ? Ils se terrent pendant le bombardement d’informations non conformes à leur règlement intérieur ?
C’est facile d’incriminer, d’amalgamer, surtout que dans le tas, il y a sûrement des journalistes honnêtes qui ont fermé les yeux sur cette énorme tache. Car il faut bien vivre. On en est tous là, mais du coup, il faut éviter de nous amalgamer nous aussi avec le Mal Absolu, hein. Sinon le Bergé, on vous le sortira et le ressortira ad vitam aeternam et ad nauseam jusqu’au fin fond du Viêt Nam. On dispose désormais d’un très gros marteau, autant s’en servir.

 

(Merci d’éviter les commentaires désobligeants sur les people choisis pour illustrer ce sujet sur le bac)

 

Rien à voir avec ce qui précède mais ça permet d’éviter une transition qu’on n’a pas trouvée, Blanquer continue à réformer l’école. Ce coup-ci, le Proviseur national qui règne sur 12 millions d’élèves et qui a fait oublier en trois jours le désastreux najatisme – ce croisement entre socialisme et retard mental – veut carrément changer la donne au lycée et ce, baccalauréat compris. La nouvelle formule du bachot est prévue pour 2021 et consisterait en 4 matières plus un contrôle continu. L’ancien découpage en classes scientifique (S), économique & social (ES) et littéraire (L) n’aurait plus lieu. À la place, et si possible, des parcours plus individualisés, la spécialisation commençant en seconde.

 

 

On prend un exemple : Pierre est nul en maths, il n’y arrivera jamais, mais il touche sa bille en handball et en dessin, en plus il aime lire des livres d’Histoire (achetés sur Kontre Kulture). On ne va évidemment pas lui trouver un cursus 100% adapté mais s’il peut développer son ou ses dons, ses centres d’intérêt, en faisant 12h d’art par semaine et 8h de sport, plus quelques matières essentielles comme le français et les maths, alors on évitera un échec de plus. Et l’école française est une usine à produire de l’échec, dans une proportion affolante de 80%.

Tout le monde n’est pas fait pour les maths et pour les études supérieures. On a pris l’exemple des arts parce que la France en est théoriquement la patrie ou la Mère, mais en secondaire, il n’y a aucun bahut qui propose un véritable enseignement artistique ! Et qu’on ne nous dise pas qu’il n’y a pas de débouchés, puisque le dessin, pour ne citer que lui, touche et mène à tout : architecture, graphisme, design, infographie, maquette, mode...
Et pour parler de la musique, quand on voit ce que les gouvernement successifs ont fait des CHAM (classes horaires aménagés musique), sous prétexte que c’était « élitiste », on se dit que l’EN est vraiment dirigée par des cons ou des salauds. Mais ça a l’air de changer, alors attendons...

Voir aussi :

17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12
7 novembre
Un jour en France : mardi 7 novembre 2017
Vuillard prix Goncourt-Shoah, doléances de France, Depardieu le cochon
10
6 novembre
Un jour en France : lundi 6 novembre 2017
Le Renaudot à Mengele, Karin Viard porno, son altesse Gérard Collomb
20
2 novembre
Un jour en France : jeudi 2 novembre 2017
Le Clézio shoatise les migrants, légions d’honneur, festival familial de Karl Zéro
15
1er novembre
Un jour en France : mercredi 1er novembre 2017
Spécial Propagande des morts : Ali Baddou, Yann Barthès, Nadia Daam
14
31 octobre
Un jour en France : mardi 31 octobre 2017
Monte Ta Croix !, Le Monde illisible, Les Femen contre Polanski
23
30 octobre
Un jour en France : lundi 30 octobre 2017
Le Sauvageot de Mai 68, Ardisson et les Beurettes, Macron et les maîtres du Monde
22
27 octobre
Un jour en France : vendredi 27 octobre 2017
Imposteurs & imposteuses, profiteurs & profiteuses du harcèlement sexuel
16
26 octobre
Un jour en France : jeudi 26 octobre 2017
Élisabeth Lévy contre France Inter, France Inter contre Élisabeth Lévy (mais pas trop)
24
25 octobre
Un jour en France : mercredi 25 octobre 2017
Harcèlement sur smartphone, sport extrême à Paris, bœuf couillonné
13
24 octobre
Un jour en France : mardi 24 octobre 2017
Bizutage & délation à Caen, Boutin harcelée par la gauchosphère, al-Sissi à Paris
35
23 octobre
Un jour en France : lundi 23 octobre 2017
Le Monde assassine JFK, LCI délire sur le chômage, Cohn-Bendit refait Mai 68
15
20 octobre
Un jour en France : vendredi 20 octobre 2017
Sexe, drogue et rock and roll avec des Rolling Stones à 254 euros l’entrée
29
19 octobre
Un jour en France : jeudi 19 octobre 2017
Rozon le cochon, Omar Sy contre Zemmour le criminel, Marilou Berry superstar
25
18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
27
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26

Les articles, c’est bien, mais les livres, c’est mieux !
Lire sur Kontre Kulture

 

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1832854
    Le 3 novembre à 22:40 par Mort de rire
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Pas de doute, le FN revient sur une ligne exclusivement anti-immigrationiste qui montre ses muscles, comme si l’explication sociale était un truc de fiotte. N’y voyez aucun jeu de mot avec le départ des philippotistes : c’est une posture et un positionnement dont on peut prédire qu’ils n’iront pas loin et laisseront un boulevard à la France insoumise. Le souverainisme tout seul ne suffit pas, puisqu’on a bien compris que celui-là était compatible avec l’oligarchie, qui se constitue de la sorte un petit réservoir de patriotisme résiduel sans grand danger. Tant qu’on ne touche pas à la Banque, c’est-à-dire à l’Euro et au Lobby, on peut dire ce qu’on veut. On peut taper sur le premier bourricot qui passe, ça fait du bien !




    Certains prennent leurs désirs pour des réalités... Déjà que les manifestations de la France insoumise n’attirent pas grand monde alors je ne vois pas vraiment quel boulevard s’offre à eux, à la rigueur Mélenchon pourrait récupérer une partie des électeurs de Bénoit Hamon.

    Si quelqu’un devrait prendre à MLP ses électeurs il y a logiquement plus de chances que Dupont Aigan ou même Wauquiez soient les plus capable de les intéresser.

     

    Répondre à ce message

  • #1832869
    Le 3 novembre à 23:07 par moi
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Avec Marine et Philippot le FN marchait sur deux jambes : l’identitaire et la sociale . Philippot avait fait du FN un parti SOCIAL ! D’où les succès électoraux, il a permis au FN de doubler le nombre de ses électeurs . Maintenant qu’il a été viré le FN est devenu unijambiste : il ne peut aller loin .

     

    Répondre à ce message

  • #1832882
    Le 3 novembre à 23:42 par obs
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Philippot c’était le renouveau du FN, et surtout l’ouverture REUSSIE à gauche . Marine et ses cons-jaloux de conseillers ont fait foirer cette belle aventure . Le FN se retrouve enlisé dans un passé dont personne ne veut . Il ne peut plus rien apporter de neuf .

     

    Répondre à ce message

  • #1832889
    Le 3 novembre à 23:54 par Cunctator
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    S’il reste à Marine un peu de jugeotte, elle doit se rendre compte qu’elle a fait une magnifique connerie en virant Philippot qui avait ouvert le FN sur l’avenir et fait ainsi doubler le nombre de ses électeurs . S’il n’est pas trop tard elle devrait mettre son amour propre dans sa poche et essayer de rattraper Philippot, en le nommant, pour commencer, à un poste subalterne . " On le fait, certes, rentrer par la petite porte mais nous ne voulons pas nous priver des compétences de Monsieur Philippot ".

     

    Répondre à ce message

    • #1832991
      Le 4 novembre à 08:26 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

      Marine ne souhaite rien de plus qu’entretenir sa petite place de rentière, avec la mafia des opticiens derrière...

       
    • #1833009
      Le 4 novembre à 09:35 par francky
      Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

      " On le fait, certes, rentrer par la petite porte mais nous ne voulons pas nous priver des compétences de Monsieur Philippot ".
      Ben voyons, Philippot ex n°2 du FN, conseiller en stratégie, véritable chef d’orchestre de ce parti, sur-dîplomé par rapport à la moyenne des dirigeants de ce même parti, va certainement accepter de revenir par la petite porte... Mais tu rêves ou quoi, c’est un peu comme si tu demandais au DG d’un grand groupe de revenir mais comme simple cadre d’une filiale !!!
      Faut rester sérieux, "quand même" comme dirait l’autre...

       
    • #1833012
      Le 4 novembre à 09:45 par goy pride
      Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

      Heu...Philippot a déjà fondé son parti et je doute qu’il veuille revenir au FN pour un "poste subalterne" ! Je pense qu’il a un petit peu plus de dignité que cela !
      Le FN renoue plein pot avec une recette qui n’a jamais marché d’un point de vue électoral, mais en vérité ce n’est pas de l’incompétence, il s’agit d’une stratégie politique bien réfléchie consistant à jouer le jeu du système afin de s’acheter un droit d’existence médiatique pour les années à venir et accessoirement mettre un frein aux poursuites judiciaires en cours.

       
    • #1833658
      Le 5 novembre à 08:21 par sa majesté
      Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

      @goy pride

      " Je pense qu’il a un petit peu plus de dignité que cela"

      Dur dur de croire en cela quand on sait ce qui l’emballe réellement...

       
    • #1834102
      Le 5 novembre à 22:47 par Eric
      Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

      Le sens de votre remarque est assez opaque @sa majesté et mériterait d’être explicité.

       
  • #1833029
    Le 4 novembre à 10:36 par Doumé
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Marine Le Pen peut bien revenir à une ligne anti-immigrationiste si ça lui chante, car c’est, non seulement aujourd’hui un véritable problème de société, mais en plus, pour elle et son parti, ça ne changera rien à leur avenir.
    Le système électoral français est complétement vérolé et ne laissera jamais la moindre chance à un quelconque parti souverainiste ou nationaliste d’accéder au pouvoir.
    Les échecs de Mélenchon à rassembler les contestataires dans la rue, démontrent que nous sommes entrés dans l’ère de la sidération d’une grande partie de la population en attente d’une catastrophe suivi d’un renouveau ou pas.
    Mais petite consolation, pour meubler l’ennui et contrer les angoisses, nous pourrons toujours nous délecter des combats des lobbies de tous poils qui, faute de victimes à persécuter après avoir éteint toute velléité de résistance chez l’homme blanc hétéro, vont se foutre allégrement sur la tronche entre eux.

     

    Répondre à ce message

  • #1833195
    Le 4 novembre à 14:36 par zor
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    A propos de Soros, encore un scandale à la Bergé ou à la Hefner : un banquier de haut vol travaillant pour la fondation "charitable" de George Schwartz, alias Soros, est accusé d’avoir dirigé un trafic de playmates et autres étourdies vénales qu’il aurait violées, électrocutées et emprisonnées dans une cellule spéciale de son appartement de luxe à NY. Celles-ci, qui croyaient venir contenter un fétichiste, tentaient (quand même) de gagner quelque chose, ignorant qu’on les battrait brutalement. Puis le nommé Rubin les relâchait avec leur paie, en certains cas obligées de se refaire les dents ou la silicone de la face.
    Parfois elles y revenaient, amenant une autre victime contre trois mille dollars (pour le service de livraison).
    Lu dans le dailymail du 4/11/2017. Il s’agit de Howard ’Howie’ Rubin, 62 ans.
    Par ailleurs, une manif prochaine réclamant la démission de Trump aux US pourrait être débordée par des éléments de type antifa. Encore soros derrière probablement.

     

    Répondre à ce message

  • #1833200
    Le 4 novembre à 14:41 par zor
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Pourquoi ne pas vanter le patrimoine culturel ? Ce salon présente des quantités d’artisans d’art qui savent travailler. On aime ou pas, c’est toujours très bien fait. Elle a raison pour le coup la Marine.

     

    Répondre à ce message

  • #1833256
    Le 4 novembre à 16:19 par pitchou
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Tant que le FN sera grugé par des nostalgiques de l’Algérie françaises, rien à espérer de ce côté pour le peuple français. Marine a manqué de courage, elle n’assume aucune responsabilité de sa défaite. Elle prend le parti des anti Philippot et se permet une augmentation de son indemnité, ça ressemble bizarrement à un arrangement.

     

    Répondre à ce message

  • #1833320
    Le 4 novembre à 17:59 par dixi
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Le FN ne fait plus son travail d’opposant acharné, s’axe trop sur l’islam et laisse tomber le reste .Et effectivement se met en voie de garage pour laisser un boulevard à la "France en marche" .Je pense que dans ses perspectives les 11 millions d’électeurs FN ne se reproduiront jamais plus .

     

    Répondre à ce message

  • #1833720
    Le 5 novembre à 11:26 par Mic
    Un jour en France : vendredi 3 novembre 2017

    Marine est une professionnelle de la politique, elle en vit, c’est une député...tous les mois, ça tombe, les avantages aussi...

    C’est quand même pas rien 6 000,00€ par mois...et les nombreux avantages et privilèges...

    Et si Marine n’avait jamais pensé qu’à sa toute petite pomme ? Sa petite carrière ? Comme les autres professionnels de la politique...

    On repasse encore combien de temps le disque "Lepen" ? Bien obligé de constater que ce nom est perdant...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents