Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un point de vue iranien sur la condition des femmes en Occident

 

 

Extraits de discours d’Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique d’Iran, à propos de la condition des femmes en Occident et dans le monde musulman :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Magnifique !

    Que dire de plus...
    C’est un hommage magnifique.


  • On pourra également ajouter au regard de l’islam sur la femme celui du communisme, pour finalement rejoindre celui du Christianisme. La femme a été et est pervertie par la liberté franc-maçonne et la cupidité capitaliste, deux attributs sataniques !

     

    • autant que les hommes


    • la femme dans la théorie communiste ? c’est qqch que je n’ai jamais vraiment creusé...
      ses compétences intellectuelles y ont été valorisées, son rôle de mère clarifié ; mais la "res eroticae" demeure une donnée irréductible du "problème" féminin - je ne souhaite pas vivre sans jouir du corps des femmes, sans vouloir les forcer bien sûr !
      moi, je ramène la réflexion aux dynamiques primitives : l’hommes les veut toutes, la femme veut le mâle alpha (le modèle des chimpanzés). notre morale a développé le modèle chrétien : un homme pour une femme, et réciproquement.
      les sœurs aryennes - voir leur site - sont clairement gynarchiques, et assument ce que le camarade chi’ite dénonce, la tyrannie du désir !!! la femme érotique, c’est pour moi une gourmandise : une fois de temps en temps, sinon je grossis. mais la femme est, évidemment, tellement plus qu’un objet de désir...
      Geoffrey le communiste


    • Dans le Manifeste du Parti Communiste de 1848, Marx prévoit de mettre en COMMUN toutes les femmes dans la société communiste... Ce manifeste a été du reste PLAGIE sur "Le manifeste de la démocratie au 19ème siècle" de 1847 (!) et de Victor Considérant, un penseur "goy", donc forcément copié, pillé, et bien entendu oublié...


  • Excellent.


  • Grace a e et r, je decouvre beaucoup d’aspects de l’islam et du monde musulman. Je suis catholique, mais je trouve que les musulmans sont beaucoup plus "vivants" et prêts à se battre, tandis que les chrétiens sont vieux, mous, lobotomisés. Sur beaucoup de sujets (mariage homosexuel, gender), je suis heureux qu’il y ait les musulmans pour défendre, finalement, ma propre morale.
    Mon rêve : une alliance islamo-chrétienne pour tuer le mal. On pourra tjrs se disputer sur les dogmes plus tard.
    Ils ont voulu mixer les peuples pour mieux regner ? Et bien qu’ils se prennent le boomerang dans la gueule !

     

    • Le véritable ennemi de l’islam est la mécréance ... on salit l’islam parce qu’elle est la seule religion qui résiste encore à la franc-maçonnerie et à cet athéisme qu’ils dissimulent derrière la "laïcité". Pour nous Jésus (Issa) est un Prophète, comme tu le sais. Nous ne permettrions jamais qu’on lui jette des excréments, comme il est fait dans une certaine pièce de théâtre, et nous attendons que vous vous réveilliez (dans le respect de la vie humaine, bien sûr !) ... Quand vous serez revenus à Jésus, nous serons côte à côte contre Satan.


    • encore du catho bashing ! les jeunes de la manif pour tous n’avaient rien de mou.... vous parlez sans doute des vieux dans les paroisses mais les catho ce n’est pas que cela. Allez aux retraites d’été de Paray le Monial et de bien d’autres lieux vous y trouverez des jeunes dynamiques. Quant aux femmes toutes habillées comme des pingouins... très peu pour moi. A regarder la création je pense que Dieu aime la diversité, il suffit de voir un docu sur les fonds marins. Ce qui évidemment ne justifie pas l’indécence. En occident nous sommes allés trop loin. Il suffirait que les femmes (et les hommes aussi d’ailleurs) se rhabille un peu et cessent de montrer leur cul.


  • analyse terrible , mais lucide.


  • Comment ne pas être d’accord ?
    L’Occident c’est la prise de pouvoir de la décadence, elle a débuté en Europe et s’est étendue aux Etats Unis puis au reste du monde.
    Définitivement je ne me définis pas comme Occidentale.

     

    • Des fois que mon post passe, le film "CALMOS" me vient à l’esprit, film traitant entre autre du pouvoir des femmes jusqu’au paroxisme de la dictature féminine...

      Trait d’humour de l’ultra occidentalisation du pouvoir féminin...

      Certe ce n’est pas en comparaison avec le point du vue Irannien... Mais bon CALMOS est un film de réflexion aussi sur les attitudes !

      Extrait de Calmos ---> https://www.youtube.com/watch?v=HL-...

      Si mon post est passé, c’est que je n’étais pas trop hors sujet... A moins que ce film cité fasse l’objet d’une rubrique unique...


  • Merci pour cette vidéo.
    Elle m’a permis de voir celle-ci également, qui mérite diffusion : https://www.youtube.com/watch?v=dYh...


  • #1092859

    Quand on écoute le discours en entier, objectivement...

    Premièrement, on ressent dans le même temps, la difficulté des civilisations à se comprendre. Mais on se rends aussi compte qu’au fond, à force de ne pas nettoyer devant nos portes...

    Fondamentalement, c’est objectivement dérangeant quant aux a priori.


  • Je suis d’accord, mais quand meme®, ces masses informes noires, fantomatiques et toutes identiques me mettent très mal a l’aise. C’est bien dommage.

     

    • Tout à fait d’accord. C’est un très beau discours qui contient beaucoup de vérités, mais cette masse d’uniformes noirs ne respire pas la joie de vivre. C’est bien pour ça que l’homme a inventé l’élégance. Cette dernière permet à l’homme et à la femme de préserver leur pudeur et de magnifier la beauté de leurs corps. La France est depuis longtemps en deuil. On ne croise plus dans nos rues que du noir et parfois un soupçon de gris terne. Où sont donc passées la couleur et les beaux vêtements ? Il est plus beau, selon moi, d’honorer son Dieu par de belles tenues.


    • Dictature du tailleur, des talons hauts des mèches blondes ? Des faux seins, de la taille fine et de la Contrex sous le bras ?
      Chaque société a ses codes vestimentaires.
      De ce point de vue notre tyrannie en vaut d’autres.


    • #1092948

      De la même façon , on ne peut qu’adhérer à cette féminité " pleinière", d’autant que cela n’est pas sans rappeler les préceptes de l’église catholique romaine d’avant vatican 2 , sauf qu’en temps qu’occidental j’ai du "mal" avec les représentations également ! en plus dans les pays du mahgreb , nous ne sommes pas habitués à ces tenues uniformes , mais plutôt davantage colorées , ce qui n’entrave pas apparemment pas l’adhésion à leur culte et mode de vie ? alors pourquoi ce noir des pieds à la tête ? des couleurs bien choisies dans des coupes diversifiées et dignes ne feraient elles pas l’affaire tout en égayant l’apparence ? je reste dubitatif !


    • les masses noires te mettent mal à l’aise, une preuve que ton cerveau est atteint et infesté par l’idéologie des lumières.


    • @xavier
      comment honorer dieu par la mise en valeur du corps, alors que c’est le terrain préféré de Satan ? et dieu t’ordonne de baisser le regard, il est le créateur, il connait bien la bette qu’elle a crée.


    • Je partage votre avis, je sais pas pourquoi dans cette région du monde les femmes portent constamment du noir, comme un deuil constant, c’est effectivement pas très jovial et ça n’est pas une prescription de l’Islam.


    • "La sieste", si Dieu a volontairement créé une "bête" perverse comme tu le prétends, il doit alors en assumer les conséquences.


    • @aurelien362
      c’est ton âme qui en assumera les conséquences dans l’au delà, dieu n’est pour rien.


    • Dieu nous a fait libre, mais le corps est sous la prise du péché, donc tout lien au corps vient au péché originel.
      Le péché à été insuflé par Satan tentant Ève.
      L’homme demande à Dieu de le sauver en priant ainsi : "ne nous laissez nous soumettre à la tentation"
      Satan tente l’homme, mais l’homme est libre de se perdre ou de prier Dieu pour se sauver.
      L’homme est libre, mais ce qui ne veut pas dire qu’il est sauvé !
      La liberté d’expression ne veut pas dire que l’expression est libre au sens détaché de l’emprise du monde (c’est à dire la clique des anti-Dieu, de Satan) !


    • @ riama : le noir, en islam, n’est pas la couleur du deuil. Donc avant de dire ce que prescrit ou non l’islam, etudie la question. L’ignorance, l’un des maux de notre siècle !!!


    • C’est vrai que vu de l’Occident ça peut paraitre "derangeant" mais lorsque l’on y reflechit et regarde bien le visage de ces femmes, te paraissent elles tristes ou malheureuses ? Moi j’ai vu des femmes attentives à un discours serieux qui les concerne et la communication entre l’orateur et elle etait touchant à voir.
      Ces femmes n’ont qu’une idee en tete, suivre la religion islamique afin d’être pieuse et donc agréee par Dieu lorsqu’elles auront à rendre des comptes. Comme l’a justement dit l’imam, en Occident la femme n’est vu que comme un objet de désir et de seduction de l’homme. Y a qu’à voir à la télé, y a toujours une blonde avec un look "sexy" je dirais plutot aguicheur afin que ces messieurs restent sur la chaine et ne zappent pas^^ Chaque femme a un cerveau, un esprit et une sagesse qu’elle veut faire reconnaitre. N’etre vu que comme un objet du desir masculin est degradant et humiliant. Je pense que ces femmes sont heureuses et assument completement leur foi et cet habit noir represente la liberté d’être ELLES. Elles par ce qu’elles sont fondamentalement : des etres avec un cerveau, une pensée et un esprit. Leur personne est "élevée"...


    • Je n’ai rien dis de tout cela. Je ne suis pas un partisan du "culte du corps" ni de l’exhibitionnisme vulgaire de certaines femmes. Mon commentaire était plutôt un éloge de l’élégance et de la pudeur. Regardez les femmes d’autrefois, observez leur grâce et le raffinement de leur tenue. Où se trouve donc la "Bête", Satan et la perversité ? Je ne vois au contraire qu’une ode à la féminité, le respect de leur être et de leur corps. Où voyez-vous de la vulgarité dans cette illustration ? http://lecoffreauximages.l.e.pic.ce...
      Je ne comprends pas ce désir d’enlaidissement. Le désir de beauté et d’élégance magnifie, selon-moi, ce corps créé par Dieu. Je ne comprends pas non plus cette obsession pour le noir qui n’est pas une couleur.
      La lumière que j’aime est celle de la vie. Je comprends bien qu’il s’agit-là d’une culture différente, et que mon regard est celui d’un occidental, mais la couleur et la lumière ne sont pas l’œuvre de Satan. Cette couleur noire renvoie aussi au puritanisme, au protestantisme qui considère la couleur comme un signe d’impiété.


    • lasieste :

      Franchement, si l’on pouvait discuter respectueusement de ce genre de questions sans réinventer une espèce de point Godwin version politiquement incorrecte, ce serait mieux.
      Ce n’est pas parce que l’on trouve critiquable le port d’un « uniforme » que l’on est automatiquement un hédoniste zélateur du libertinage et de la vulgarité, merci bien.


    • @farido
      J’ai pas dis qu’en Islam le noir était la couleur du deuil, mais je dis que le port du noir intégralement n’est pas une prescription de l’Islam. D’autre part je pense que le noir évoque d’une façon universelle quelque chose d’obscur et de triste.


    • @ Riama : Je te prie de m’excuser d’avoir été désagréable sur mon dernier commentaire. C’est, je pense, une question de goût. Personnellement, le noir ne me dérange pas. Je n’y vois aucune connotation de tristesse ou autre. Les goûts et les couleurs....
      Encore une fois, désolé pour le ton agressif de mon dernier commentaire, je ne te cache pas qu’avec les derniers événements, je suis un peu troublé. J’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur.


  • J’avais vu une video ou dans une des artère principale de Téhéran des mecs passait en voiture récupérer des filles et ils expliquaient qu’il fallait une belle voiture pour espérer en récupérer.
    Conclusion c’est pas l’islam ni le foulard qui va changer la nature des gens.


  • Ils ne cherchent pas à exploiter toutes les capacités de l’être humain, ils ne cherchent pas à se dépasser eux même.
    La vie c’est la souffrance et personne n’ira au paradis.


  • Vision très intéressante mais aussi, il me semble, très idéaliste.
    Je doute fortement que le physique ne soit pas une caractéristique primordiale de la nature féminine ; cette question concerne des notions anthropologiques et biologiques que notre raison ou notre humanisme aveugle peut avoir bien du mal à admettre ou saisir.
    Après, il est indéniable que ce péché de luxure est aujourd’hui une tare occidentale dont nous aurions bien tort de nous vanter.

    Néanmoins, il serait intéressant d’avoir des statistiques sur la séduction/le sexe dans le monde musulman (peut-être est-ce un veux pieux...). D’après mon expérience, les femmes jeunes du M-O, même religieuse, réagissent comme les femmes occidentales aux avances des hommes ; je doute donc que le constat soit différent pour les hommes...
    Ce qu’on peut en dire en tout cas, c’est que sur les 10 pays consultant le plus de matériel pornographique, 8 sont musulmans (!)(statistiques Google). On peut aussi dire que les divorces en Iran sont en hausse de manière assez tragique, ce qui inquiète les autorités (qui compte créé un site de rencontres officiel)(http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orien...).

    On peut aussi remarquer que l’éducation des femmes en Arabie Saoudite et en Iran est très importante, à tel point que beaucoup se demande si les femmes ne seraient pas "over-educated" (!)(http://www.brookings.edu/research/o...). Le nombre de parents par enfants dans le monde musulman (et religieux en général) est très important également (http://worldfamilymap.org/2014/e-pp...).

    Il faut faire attention à ce que le manque de réalisme et le surplus de bonté ne plonge pas l’Iran dans le reniement de sa foi et de sa morale.


  • #1092969

    Quand je vois une telle vidéo, je redouble mes prières pour que la France redevienne chrétienne. Même si j’ai un infini respect pour la culture iranienne, je ne peux trouver dans ces femmes couvertes de noir et ces discours sans âme qu’une version rigoriste et légaliste de l’obéissance à Dieu. Une version à mon avis erronée. Dieu nous demande l’amour, il ne déteste pas le mouvement ni la liberté. Entre le cauchemar de cette société pharisaïque qui éclatera un jour, et le déferlement transgressif de l’occident, il n’y a qu’une seule voie sage, émancipatrice de tous les esclavages, la voie de l’Incarnation qui rend l’homme libre et l’oblige à respecter son prochain comme l’image de Dieu.

     

  • Ceci confirme une évidence : nos religions, nos textes sacrés, ont été conçus et rédigés par des hommes et en faveur des hommes ...

     

  • #1092985

    Constat véridique, mais qui ne date que des années post-68. Clairement, le régime d’occupation en France a transformé la femme en objet de consommation, attirant, sexy, offert, gratuit, renouvelable, interchangeable, jetable. Perso, j’ai vu s’installer définitivement la mode "pute" dans le milieu des années 80 ou les "dessous" on été transformés en "dessus". Pubs et haute couture "trash". Dés 68, la généralisation et banalisation de l’égocentrisme, vénalité, pornographie, consommation, se sont substituées à l’engagement et l’analyse politique s’associant à la ringardisation de la nation, du patriotisme, de la famille, du lien social, de l’enracinement, des traditions, du patriarcat, de la spiritualité, de l’histoire nationale.


  • Sinon, la Vierge Marie vous connaissez ?

    http://upload.wikimedia.org/wikiped...

    Elle a été le modèle de féminité donné à la femme française pendant des siècles et elle est appelée à le redevenir.

     

  • Peut-être qu’il faut arriver à une synthèse entre l’Orient et l’Occident. Cela ne me dit trop rien l’habillement de ces Iraniennes. Mais les Occidentales à poil valent-elles mieux avec le string qui dépasse du pantalon taille basse, le tatouage sur les reins que ne verra jamais celle qui le porte et qui semble indiquer que c’est juste en-dessous que cela se passe, les cloches à fromage en silicone et les lèvres gonflées ?

     

    • Il ne faut pas confondre nos rues avec la couverture de Voici, ou les plages de St Tropez.
      Quand je marche dans Paris, je reconnais encore la classe à la Française. Et la vraie pudeur est là : c’est quand on se frotte au jeu de la séduction et de la beauté, et qu’on trouve un compromis élégant. C’est comme pour le courage : ça implique qu’on flirte un peu avec le risque et avec nos peurs !
      Refuser ce compromis et se voiler, c’est pour moi une conception étrange de la pudeur. Autre culture, autre mœurs.


  • Charmant vieux Monsieur, les Iraniens ont de la chance . Et puis ils ne sont pas avilis et dégueulasses au point de manifester en masse pour soutenir un hebdo obscène , ils ne sont pas HABITUES depuis 1968 à la scatologie quotidienne .


  • Mais elles sont belles ces femmes !
    Vous avez vu leur regard, leur sourire espiègle, en entendant évoquer leur force cachée derrière les voiles ?
    Ne pas voir cette beauté cachée, c’est signe qu’on est déjà contaminé par l’idéologie féministe qui est, entre autres, un rouage de l’économie !

    Et c’est une femme qui vous le dit !

     

    • Je ne sais pas si cela a grand chose à voir avec le féminisme occidental mais je suis bien d’accord !
      (je suis un homme)


    • #1093534
      le 17/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Un point de vue iranien sur la condition des femmes en Occident

      @ Nordican

      Chut, il ne faut pas le dire ! En fait, c’est une question de pratique, pas de religion. Le discours est très sage et glorifie les femmes avec la volonté qu’elles en retiendront le meilleur sans tout appliquer pour autant. Il est logique de placer la barre très haut dans ces régions puisque la beauté des femmes y est proprement indécente, cela créé un équilibre en fait ! Impossible de ne pas tomber amoureux à chaque coin de rue sinon, vous imaginez le bazar !
      Fichons-leur la paix aux Iraniennes, la plupart d’entre elles sont pleinement satisfaites de leur condition et n’aspirent pas à la pornographie, croire qu’elles seraient dociles au point d’accepter les prétendues misères qu’elles subiraient est vraiment une vision méprisante d’occidental qui n’a en fait aucune considération pour elles !


  • Désolé, mais la vue de cet amphithéâtre où toutes les femmes sont couvertes de noir de la tête au pied est insupportable. Certes le retour de la pudeur en France (pour les hommes comme pour les femmes) serait une bonne chose, mais un tel uniforme lugubre pour toutes les femmes est un cauchemar.

    Il m’est arrivé de croiser plusieurs Iraniens (hors d’Iran puisque je n’y suis jamais allé), et je n’arrive pas à comprendre comment on a pu imposer cela à des gens si fins, si drôles, si intelligents, si festifs (certains se lâchent à l’étranger).

    Si la lutte légitime contre l’impérialisme mène à ça... c’est déprimant.

     

    • C que t sans doute bien plus corrompu par l ideologie maconnique que tu puisse l imaginer , tu doit etre trop habitué a voir des femmes se dévoilant dans leurs plus simple appareil ou manquant de classe totalement, pour ne pas comprendre qu il s agit ici d une pudeur extreme (et non extremiste) et qui fait justement le charme de ces femmes la , elles ont le merite de ne pas se reduire elle meme a leurs physiques. Et qu on me disent pas que justement le fait qu elles se couvrent prouveraient qu elles se reduisent elles meme a leurs apparences , parce que c un non sens absolue.


    • #1093501
      le 17/01/2015 par Révolutionnaire khoméiniste
      Un point de vue iranien sur la condition des femmes en Occident

      Le tchador noir n’est pas imposé aux femmes iraniennes. Dans cette meme vidéo, on peut bien apercevoir de nombreuses images de femmes portant des tenues plus colorées. A l’échelle de l’ensemble du pays, il en est par ailleurs qui prennent encore plus de libertés en matière vestimentaire que les divers exemples visibles ici. Cela dépend donc des choix individuels, dont l’éventail autorisé est en pratique assez large pour ne pas etre uniforme.

      Cependant, dans certains lieux particuliers tels que les mosquées, les mausolées ou dans un cadre comme celui-ci (c’est à dire en présence du Guide spirituel du pays), le port du tchador (plutot que d’un simple foulard et manteau) est requis. Heureusement, il existe toujours des espaces considérés comme sacrés en République islamique d’Iran.

      Précisons aussi que l’introduction du code vestimentaire islamique a justement favorisé la participation des femmes à la vie professionnelle et sociale, car la majorité d’entre elles étant conservatrice, elle se cantonnait à la sphère privée lorsque le milieu public était laicisé sous le régime du chah.

      Documentaire recommandé sur le role de premier plan accordé aux femmes en Iran depuis la révolution islamique de 1979 : Première partie / Seconde partie .


    • Désolé, mais la vue de cet amphithéâtre où toutes les femmes sont couvertes de noir de la tête au pied est insupportable.

      N’oubliez pas que ces femmes passent beaucoup de temps chez elles et dans leur famille où elles ne portent pas ces tchadors. Je ne sais pas ce qu’il en est de l’Iran mais dans le maghreb traditionnel (pas la cour de récré des occidentaux), la cour intérieure est le lieu de vie par excellence de la famille élargie. Les femmes s’y réunissent régulièrement, entre soeurs, amies, voisines..., pour discuter, se consulter, organiser des évènements. J’ ai en mémoire nombre de ceux de ces temps dévolus à la détente et puis affirmer que la joie de vivre n’y a jamais fait défaut.


    • @ Ralmir, je suis tout à fait d’accord avec toi !!


  • [2/2]
    c’est pas comme si les femmes et les hommes étaient ennemis les uns les autres.
    Bref une vidéo autant instructive qu’un livre d’une Elisabeth Badinter ou une étude d’une Françoise Héritier.


  • Je préfère à ces femmes identiques et toutes de noir vêtues les campagnardes et lavandières de nos anciens terroirs, qui certes se couvraient la tête d’un fichu, et portaient des vêtements plus ou moins ressemblants, mais montraient de petites coquetteries et n’étaient pas les clones noirs et sans vie qu’on peut observer dans ce reportage. Bien que je rejette catégoriquement le féminisme, je ne suis pas attiré par ce que nous montre cette vidéo.

     

  • Bonjour,

    La religion préconise le mariage.Sans vouloir dénigrer ces femmes,j’ai un peu de mal à comprendre comment les hommes font pour choisir leur future épouse.Sous ce voile noir,qui peut dire que le futur mari sera attiré par celle qu’il aura choisi ?

    Je suis musulman et cet aspect du choix du conjoint ne m’a jamais paru très clair.Bien entendu,je ne suis absolument pas d’accord avec la décadence occidentale et je les lois religieuses prennent tout leur sens quand on voit l’explosion du libertinage et ses conséquences en occident.

     

    • la beauté est relative, et la responsabilité d’accomplir un acte religieux ( mariage) doit primer sur toute condition, prétendre par intention de se conformer aux lois divines est plus important que une histoire de silhouette bien fine ou pas.


    • @lasieste

      Avec un minimum la beauté et la féminité présente chez elle. Un mariage n’est pas juste deux personnes qui vivent ensembles. Il faut que chacun réponde aux attentes de l’autres. Une belle silouhette pour les unes , une vigueur et une assurance à toute épreuve pour les autres, sont il me semble majoritairement des qualités qui permettent de garder la mariage sur des bases solides.
      Il ne faut pas s’étonner alors des conséquences (mariage, divorce ...)


    • @ Kasiar,

      J’ai l’habitude de lire vos posts, mais n’ai pas compris celui-là ?
      Voulez-vous dire que pour qu’ un mariage tienne il est indispensable que la femme soit fine et l’homme vaillant ?
      Je conçois aisément que cela soit votre vision des choses, mais d’autres considérations entrent en ligne de compte. Voyez James Brown, aguiché par l’une de ses (magnifiques) choristes mais qui n’avait d’yeux que pour une jeune femme guillerette et rondelette...
      Vrai ou pas je ne sais pas mais vraisemblable en tout cas d’après ce que je vois autour de moi. (En plus le physique peut évoluer plus aisément que la personnalité).
      Mais bon, chacun doit suivre ses inclinations propres, c’est la moindre des choses...


    • @ un cendy

      Disons qu’un homme doit transpirer la masculinité et la femme la féminité. Nous ne sommes pas de simples humains qui vivent ensemble, si le mariage existe c’est pour une bonne raison, pour éviter l’adultère. Pour moi un mariage réussi est un mariage où hommes et femmes y trouvent chacun leur compte, c’est pourquoi je n’arrive pas à concevoir cette vision prométhéenne de la femme forte. Pourquoi croyez-vous que les hommes rechignent à épouser une femme "forte" (bac + X et carriériste SIC) ? Parce que ces femmes fortes ternissent leurs féminités en voulant concurrencer les hommes à tout prix dans tous les domaines. Oui les femmes sont capables de faires de brillantes études, du moins pour certaines. Oui les femmes brillantes méritent une bonne place dans la société. Mais au fond, peuvent elles être de bonnes épouses malgré les contraintes inévitables ? On en a un très bon exemple en Occident, où les femmes de carrière ont tendance à ne pas réussir leur vie de famille, se marier j’entends. C’est une équation très difficile voire impossible. D’ailleurs le Coran ne dit pas à la femme que c’est mieux pour elle d’être au foyer ? . La première chose qui attire les hommes, c’est la beauté (corps, les seins, les fesses ...), les femmes ne fonctionnent majoritairement pas pareille. Regardez par exemple pour l’adultère, la plupart des femmes sont plus dans la logique de la romance, les hommes dans la logique de l’acte sexuel en lui-même. Il y a différentes attentes, entre hommes et femmes.
      Pour en venir au physique, la grossesse elle-même modifie le physique, mais la minceur ne fait effectivement pas la féminité vous avez raison de le souligner, ça c’est les publicités Contrex et compagnie qui nous le font croire


    • @ kasiar,

      Je saisis mieux votre point de vue.
      S’agissant du mariage on a coutume de dire que c’est comme la loterie, on ne peut jurer de rien. Si dans un couple chacun est ultra occupé de son côté mais qu’ ensemble ils trouvent un modus vivendi pour faire fonctionner leur union à deux c’est envisageable. L’admiration que l’un porte à l’autre peut-être un ferment important mais c’est ensuite c’est plus surement les enfants qui risquent de pâtir de la situation.
      Mon avis c’est que l’acquis compte au moins autant que l’inné dans l’attraction entre les sexes, malgré le recul et la raison que l’on peut y mettre. Les hommes admirent les femmes de tête, parce que la société les met en avant et leur donne une assurance en lien direct avec la maitrise de leur silhouette (cela se travaille, physiquement et dans la tête ; même si tout le monde n’ a pas les mêmes atouts). Qu’on le veuille ou non.
      Je suis d’accord avec le fait que les femmes recherchent chez un homme la virilité, mais elle leur sautera davantage aux yeux quand l’homme est séduisant, avec une interprétation personnelle du terme pour chacun, mais pas tant que cela...
      Depuis Errol Flynn et Greta Garbo on nous abreuve de photos d’acteurs et d’actrices au regard langoureux, ce qui impacte également les attentes des unes et des autres.
      La beauté du corps se lit au moins autant de haut en bas que de bas en haut, puisqu’ aujourd’hui les hommes et les femmes se regardent : contrairement à une époque révolue où l’observation se faisait en sens unique.


    • Oui, le mariage est comme une loterie, d’où l’autorisation du divorce en Islam. Attention à ne pas non plus divorcer pour des motifs futiles, chacun ayant ses défauts. Le prophète SWS détestait d’ailleurs le divorce.
      En revanche je vois mal comment deux individus occupés auront du temps à se consacrer ensemble, il y aura toujours besoin de sacrifier du temps professionnel de l’un d’entre eux. L’accouchement de la femme étant accessoirement une contrainte pour les femmes, les féministes ont raison sur ce point-là.
      Bien sûr que l’acquis compte autant que l’inné, mais attention à ne pas omettre que la nature est la base de chaque culture. Les sociétés ont depuis toujours tenté de « bricoler » la configuration sociale, mais la base de cette configuration sociale se base sur des données naturelles. L’accouchement étant la seule variable qui ne pourrait être substituée à l’homme par exemple.
      Par contre j’avais lu une étude scientifique qui stipulait que les hommes préfèrent depuis toujours les fines, mais de même j’ai toujours tendance à prendre certaines études avec des pincettes. D’ailleurs la science est devenue elle-même un carrefour de tout activisme politique, et c’est bien dommage qu’elle est échoué dans sa destinée de l’idéal libre et neutre, car on en est pas moins éloigné que ne l’étaient les influences religieuses sur les travaux de Galilée. Mais je vous rejoins lorsque vous dites qu’il s’agit d’un fait culturel, y en a pour tous les goûts ;)
      Après la virilité évolue au fil du temps. La véritable virilité est celle de la trentaine/quarantaine, pas celle du beauf de base j’entends, car elle est indéfinissable, je dirais dans une vision plutôt insaisissable, voilà pourquoi il est si complexe de la définir à l’instar de la féminité.
      Disons que à mon avis, jadis les gens se mariaient par arrangement sous le joug de la famille, et on ne leur posait même pas la question de savoir si cela arrangeait les intéressés ou pas. Mais après aimer une personne uniquement sur le physique est tout aussi inepte.


  • Est ce que les femmes en Iran ont le droit de ne pas croire en Allah (Dieu) ?? Et on-t-elle le droit de ne pas s’habiller en tchador, voile, burqua... ??Par exemple en jupe longue, ou en pantalon sans voile, normal quoi pas sexy !

     

    • toutes les iraniennes ne font pas la prière, donc c’est un début de réponse.
      plutôt ont elles le droit de ne pas suivre le model occidental chez elles ?
      la nudité est le pire ennemi de la virilité, d’ou la féminisation des hommes en terre des civilisés. la légèreté du vêtement n’est pas un signe d’intelligence ou de liberté, mais au contraire un signe d’exploitation.


  • Le projet de la République universelle est très clair : l’homme n’est plus homme, la femme n’est plus femme et l’enfant n’est plus enfant. La femme n’est plus mère et l’homme n’est plus père, tout lien de parenté s’estompe devant le grand marché financier pour goyim complètement déracinés.
    Le système a appris à l’homme, à la femme et à l’enfant à se déconsidérer complètement afin que l’égalité le soit face à la loi du grand marché financier pour les non-juifs.
    Comment l’argent traite l’ensemble de l’Humanité de Dieu, comment l’argent corromp toutes les valeurs sacrées, voilà le noeud du problème : l’être humain et l’argent ne méritent pas le même respect, l’un est le maître, l’autre est au service du maître et l’homme doit devenir le maître de l’argent sachant que l’argent est un outil dont l’homme peut aisément se passer.
    Donc, remettre le Capital à sa vraie place permet de sanctionner tout manque de respect envers la dignité de la personne humaine. Le Capital est au service de la Justice, celle qui n’a pas "deux poids, deux mesures" mais son poids et la mesure appropriée, celle qui dissuade le plus grand nombre.
    Pour finir, je veux dire que si le capital est, pour l’instant, le pire ennemi de l’Humanité, Dieu est le meilleur ami de l’homme, de la femme et de l’enfant.
    Et quand l’Homme saura se montrer à la hauteur des desseins de Dieu....


  • #1094903

    Je comprends cet homme et quand je l’écoute je me sens...bien.

    Même s’il est hors de question pour moi de porter un tchador qui dissimule les formes du corps. C’est moins pire que de l’exposer à outrance et brouiller le bon sens commun.
    Bref...


  • Oh des femmes modestes, les pieds sur terre et pas féministes (du moins féministe dans la vision occidentale).
    Chose rare ici.
    Bon sinon j’ai déjà eu des correspondantes Iraniennes (qui parlaient Français parfois même aussi bien qu’un Souchien) et je peux vous dire qu’elles étaient majoritairement très douces et féminines.
    Pas ce narcissisme insupportable du genre "nous sommes des femmes, nous sommes supérieure a vous, les hommes." que je peux régulièrement trouver ici Occident...
    Toutes ne sont pas en Tchador, les femme de village et particulièrement les Kurdes sont très colorées (bien sur elles portent le voile).
    Les robes sont longues et amples ce qui donne un certain charme sans être vulgaires.
    NT.

     

  • Beaucoup sont gênés par les uniformes noirs. Mais n’oubliez pas qu’elles sont devant le guide suprême de la révolution ! A mon humble avis, elles sont habillés en conséquence.


Afficher les commentaires suivants