Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un réseau pédocriminel et de corruption impuni depuis 15 ans en Espagne

Des médias espagnols, comme La Republica, ont récemment fait sortir une sale affaire : une affaire de réseau pédocriminel d’élite comme il n’en existe pas, mais qu’on a déjà débusqués aux Pays-Bas, en Angleterre, en Belgique... Un réseau dans lequel on trouve des politiques, des magistrats, une infirmière assassinée, et des gamins violés devant les caméras. Décidément, un classique.

La Republica nous explique ainsi que « Carlos Fabra pourrait être impliqué dans une affaire de viols de fillettes mis à jour par le fisc ». Qui est ce Carlos Fabra ? Un homme d’affaires et politicien libéral à l’allure (mais pas seulement) de mafieux et au carnet d’adresses bien fourni. Il est aujourd’hui à un poste clé pour un réseau pédophile en tant que président d’Aerocas, la société publique de gestion de l’aéroport de Castellon. Il vient d’une riche famille très implantée en politique depuis plusieurs générations.

En 1972, sous Franco, Fabra devient secrétaire du groupe provincial de protection des mineurs, avant d’atterrir à la chambre de commerce. Il a même été rapidement secrétaire de la conférence des chambres de commerce espagnole et française, et a été président du parlement régional jusqu’en 2010.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sans parler de pédophilie, l’Espagne est le bordel de l’Europe, et c’est une des raisons de l’afflux des touristes , avec le soleil et la mer . 400 000 prostituées, des filles de l’est et des nigérianes, c’est à dire 1% de la population ! Les gros proxénètes sont juifs et propriétaires des bordel, pardon des "Clubs", comme le petit juif Moreno, propriétaire du plus grand bordel de Catalogne, le Paradise, à la Jonquera .


  • C’est tellement horrible que j’ai pas de commentaire.
    Si, une seule chose, j’implore les autorités à rétablir "la peine de mort" juste pour ces pervers pédocriminels pour qui cette mesure radicale (la mort) serait le seul remède efficace... !!!

     

  • L’Espagne est le deuxième pays du monde pour les recettes "touristiques" derrière les USA . La raison - inavouable - c’est que l’Espagne ensoleillée et balnéaire est le bordel de l’Europe . Quand un pays légalise les bordels , il est logique qu’il soit plus tolérant que la France à l’égard des pédophiles et autres violeurs d’enfants .


  • Moi je me demande comment un père dont les enfants sont victimes de ces démons peuvent attendre une action de la "justice" qui elle même héberge et est sous le contrôle de ces démons. Nous sommes dans un monde dirigé par des satanistes faut ouvrir les yeux, y’a un moment où il faut se faire justice sois même.

     

  • En plus de ces faits et actes atroces perpétués sur des enfants, je suis choqué de constater que cet homme à été "secrétaire du groupe provincial de protection des mineurs". Mais on marche sur la tête.
    Comment peut on imaginer que ce fait soit dut au hazard ? Celà prouve bien qu’il à été mis à ce poste pour alimenter le réseau.
    Je ne peut m’empêcher de faire le parallèle avec des institutions dites "contre le racisme" qui en faite, sont certainement les plus racistes, et incitent à la haine raciale et communautaire (haine envers la communauté FRANCAISE en plus, c’est le ponpon) afin de mieux nous diviser et de nous enlever toute notion d’identité.