Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une "ONG de gauche" crée des tensions diplomatiques entre l’Allemagne et Israël

Benjamin Netanyahou a annulé un rendez-vous avec le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel, qui rencontrait de son côté des ONG de gauche.

 

Ni l’un ni l’autre n’ont cédé. Le Premier ministre israélien qui est aussi ministre des Affaires étrangères, Benjamin Netanyahou, a annulé sa rencontre avec le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, lequel a réaffirmé son intention de rencontrer B’Tselem et Breaking the Silence, deux ONG de gauche qui luttent contre l’occupation. C’est par la presse que monsieur Gabriel a appris, en fin d’après-midi, que le chef du gouvernement israélien ne le recevrait pas. « Je le regrette beaucoup. Mais ce n’est pas une catastrophe », a-t-il dit. De son côté, la présidence du conseil à Jérusalem a publié un communiqué : « La politique du Premier ministre est de ne pas recevoir de visiteurs étrangers qui lors de voyages diplomatiques rencontrent des groupes qui calomnient les militaires israéliens en les présentant comme des criminels de guerre… »

[...]

À voir ! Côté allemand, on n’a pas apprécié la manière cavalière avec laquelle monsieur Netanyahou a lancé son ultimatum. On ne l’a appris à Berlin que dans la soirée de lundi. Et le rendez-vous avec le Premier ministre israélien a été annulé peu de temps avant l’heure prévue. Dans ces conditions, Sigmar Gabriel a refusé de répondre à un appel du Premier ministre.

Quelles sont ces ONG qui provoquent l’ire du chef du gouvernement israélien ? Il s’agit de B’Tselem, le centre israélien d’information pour les droits de l’homme dans les territoires occupés. Depuis 1989, ses volontaires publient régulièrement des informations très précises sur la colonisation et les opérations israéliennes en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem-Est.

[...]

Dans ce contexte, il faut rappeler que c’est l’Allemagne qui finance, pour des centaines de millions d’euros, une partie de la construction de nouveaux sous-marins israéliens.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

À lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article