Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une ancienne icône gay se convertit au christianisme et épouse une femme

L’information est passée inaperçue en France, et pour cause ! Elle ne plaît guère aux lobbys LGBT qui réclament une tolérance qu’ils sont totalement incapables de manifester...

Michael Glatze – véritable icône du milieu gay – s’est marié le 26 octobre 2013 avec une femme prénommée Rebekah. En 2007, quelques années avant cet heureux événement, il avait quitté le magazine homosexuel Young Gay America – qu’il avait co-fondé et pour lequel il occupait le poste de rédacteur-en-chef –, en raison de sa conversion au christianisme. En effet, au grand dam des lobbys LGBT, Michael Glatze est devenu un « born again », autrement dit : un chrétien « né de nouveau », en référence aux paroles du Christ, lors de son rdv avec Nicodème.

« L’homosexualité, c’est la mort »

C’est par une « note sur son bureau » qu’il avait démissionné du magazine en 2007. Sur cette note, on pouvait lire :

« L’homosexualité c’est la mort, et je choisis la vie. »

Par la suite, il avait expliqué plus en détail sa transformation :

« Le “programme” homosexuel exclut que quelqu’un puisse simplement penser qu’un changement d’orientation pourrait être viable. De même, personne ne devrait se poser la question de l’efficacité éventuelle des thérapies. Ce que j’ai vécu me permet de dire que la libération de l’influence de ce “programme” homosexuel a été l’expérience la plus libératrice, la plus belle et la plus étonnante que j’ai jamais vécue. »

Son changement et ses déclarations lui ont valu d’être « violemment attaqué par le mouvement homosexuel ». Et son mariage avec Rebekah a ravivé la haine des activistes homosexuels. Le déferlement de haine a été si important qu’il a été contraint, par souci de sécurité, de publier un article sur le site américain WorldNetDaily pour supplier ses anciens amis de le laisser tranquille. Dans cet article, il s’est notamment écrié : « S’il vous plaît, respectez ma décision  ! »

Une décision qu’il a longuement détaillée :

« Je crois que l’homosexualité est un défaut, une erreur, une distorsion... et que l’on peut en être entièrement restauré. Je sais que ce point de vue va à l’encontre des discours politiques populaires de ce monde, et je suis conscient que ce point de vue me vaut d’être considéré comme “un fanatique de droite” qui doit juste être anéanti. (...) Je prie Dieu tous les jours pour ma sécurité. J’aime mon Dieu. J’aime ma vie. Je souhaite vivre une vie qui honore Dieu. (...) Plutôt que de vouloir ma mort, je voudrais que vous puissiez envisager la possibilité que j’ai le droit légitime à la vie et le droit légitime de suivre mon propre chemin de foi. (...) »

 

Contre les idées reçues, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Étrange, mais pourquoi pas... en lui souhaitant d’avoir beaucoup d’enfants et de vivre heureux.


  • ces histoires sont légion aux Etats-Unis.

    qu’en est-il vraiment ?

    il est clair que ces personnes retrouvent la foi chrétienne, mais perdent-ils pour autant leur attirance pour le même sexe ?

    l’homosexualité étant le plus souvent associée à un déséquilibre hormonal qui survient durant la grossesse, qui produit des filles au cerveau masculinisé ou des garçons au cerveau féminisé, elle est largement due à des facteurs biologiques (impossibles à changer), sans négliger pour autant les facteurs environnementaux liés au parcours de vie (mauvaise expérience, viol, etc, qui eux sont certainement réversibles).

     

    • Sauf que certaines études montrent au contraire que beaucoup d’homos sont plus masculins que la moyenne des hommes.
      De toute façon l’homosexualité est avant tout lié à la culture, à l’environnement, au vécu. Si nous étions née en Grèce au IVe siècle avant J.C., on préférerait les jeunes garçons aux femmes. Un peu comme les Afghans d’aujourd’hui, en mode Bacha Bazi.


    • Ce ne sont que des theories aucunement prouver. Une reeducation (la foi par ex) peut aider les homosexuels a s’eloigner de ces perversions.


    • Pensez-vous réellement que l’on "naîtrai" alors homosexuel ? Ne serai-ce plutôt pas dû au vécu vis-à-vis des parents durant la tendre enfance ? Croyez moi je vois beaucoup d’hétérosexuels au cerveau très féminisé..


    • justement il retrouve la foi chretienne qui est le plus important dans la vie de tous être humain.
      crois tu que la vie d’un Homme dépend uniquement de sa possibilité à satisfaire tous ses desirs sexuels ?

      j’ai été attiré par les hommes depuis mon enfance ; mais jai jamais été heureux dans cette vis gay ;
      clair quand je suis né de nouveau jai eu la peine d’arrété cette vie ; mais par la foi on surpasse tout obstacle.


    • Vous êtes marrant vous les types qui pensez que l’homosexualité ne serait dû qu’à l’éducation particulière qu’on leur aurait donné. Ce qui est ironique, c’est qu’en donnant du crédit à l’argument du « tout culturel » sur l’individu, vous accréditez en même temps l’argumentaire déconstructionniste des partisans des études de genre qui sont exactement dans cette même logique du « tout culturel ».


  • Quenelle céleste ! Si l’Eternel se met aussi à la quenelle, alors là, c’est que ça sent vraiment le sapin, ou plutôt la géhenne pour les mammoncrates ! Parce que vous comprendrez qu’aucun sapin ne mérite une telle souillure.

    Salutations.


  • Comme je l’ai toujours pensé, la normalisation de l’homosexualité est un drame qui transforme les hétérosexuels en homosexuels, c’est en fait l’exact contraire que ce qui est véhiculé par les médias. On rencontre beaucoup ce phénomène chez les gens qui n’arrivent pas à séduire le sexe opposé, l’homosexualité est, pour ces gens là, la solution de facilité.
    Je crois d’ailleurs que Muriel Robin l’a récemment avoué.

     

    • Personnellement, moi je me sentais amoureuse d’une fille quand j’étais ado, je l’aimais énormément et la confusion qui règne dans ce monde quand on parle de sexualité (qui fait croire aux enfants par exemple que l’homosexuel est celui qui aime qqn du même sexe, ce qui est possible mais pas obligatoire) a fait en sorte que j’ai pensé en être, parce que "je l’aimais plus que n’importe qui" et que je ne pouvais pas imaginer aimer un homme aussi intensément, alors que je n’avais pas d’attirance sexuelle pour les filles. De plus, j’avais peur des hommes et était extrêmement timide avec eux (ce qui aurait du me mettre la puce à l’oreille). Du coup, je me disais que je n’aimais pas les hommes et que j’étais lesbienne... Donc oui, je crois que l’on peut créer l’homosexualité.
      PS : Cette fille je l’aime toujours sans ressentir le besoin de vivre avec elle, lui parler me suffit, et j’aime pourtant aussi mon compagnon. On a perdu le sens du mot aimer et on l’a confondu avec le mot sexualité... De là vient tout le drame... C’est ce que je pense...


  • Quelle ironie ! L’homosexualité n’est pas une maladie, mais ça se soigne.

     

  • la porte de la miséricorde et du pardon du Tout Puissant est tjs ouverte pour celui ou celle qui le souhaite

     

  • Amber heard à qui l’on prêterait une relation avec Marie de Villepin...fille de l’ex premier ministre ouvertement lesbienne est maintenant avec : johnny Depp. Ça arrive souvent ! Comme des hétérosexuels qui virent homos.

     

  • Il n’y a pas de problème avec les homos s’ils le vivent bien.
    Le problème vient soit quand certains persécutent les homos pour ce qu’ils sont (et il y a des lois contre de tels actes. Car on juge les actes.) soit quand certains homos forment des groupes communautaires pour imposer leur mode de vie de façon ostentatoire au reste de la société.
    Ces même groupes qui applaudissent quand quelqu’un avoue qu’il est homo (on se demande pourquoi, chacun devrait pouvoir vivre sa vie normalement sans devenir le "représentant" d’une communauté) crient maintenant au scandale quand un homo devient hétéro. On croit rêver. Il me semble que le respect d’un véritable choix (qui doit rester personnel) sur l’orientation sexuelle ça marche dans les deux sens et ça passe d’abord par laisser la personne tranquille.
    Bon, quand la personne est une personne connue pour son activisme gay je peux comprendre une certaine surprise. Mais cela devrait s’arrêter là.



  • et je suis conscient que ce point de vue me vaut d’être considéré comme “un fanatique de droite” qui doit juste être anéanti. (...) Je prie Dieu tous les jours pour ma sécurité. J’aime mon Dieu. J’aime ma vie. Je souhaite vivre une vie qui honore Dieu. (...) Plutôt que de vouloir ma mort, je voudrais que vous puissiez envisager la possibilité que j’ai le droit légitime à la vie et le droit légitime de suivre mon propre chemin de foi.



    Hé oui, c’est le principe de la crasse gauchiste républicaine. Ces gens ont de grands principes mais applicables qu’à eux-mêmes et dès qu’ils ont le pouvoir, ils deviennent totalitaires au point de vouloir la mort de ceux qui ne pensent pas comme eux, voire de carrément proposer leur euthanasie. C’est pour cela que le combat contre eux est un combat à mort, comme le combat qu’ils ont engagé contre l’Eglise. Si nous cédons, ils finiront par nous exterminer ou par nous réduire à un tel état que ce sera du pareil au même.

    Louis-Philippe Ier avait bien dit qu’ "Elle (la république) a de la chance... Elle peut tirer sur le peuple". Il a abdiqué car il refusait de faire canarder les fouteurs de merde parisiens (qui étaient infiniment moins nombreux que ceux de la manifestation de dimanche dernier, soit dit en passant).


  • aura t’il le droit a la gpa ??? je ne pense pas : )


  • cette article prouve une chose les troubles de l’esprit quelque ’y soit ne sont pas des fatalités, ils peuvent être soigné.


  • #708924

    Tant mieux pour lui s’il a trouvé le bonheur entre les bras d’une charmante demoiselle, devenue son épouse !


  • Ce type en avait juste ras le cul !
    Respectons sa décision.
    Courage à lui et à sa femme !


  • Finalement les gays sont pas plus tolérants.

     

  • Peut-être qu’un jour Caroline Fourest épousera un légionnaire et décidera de rejoindre égalité et réconciliation ! Allez Caroline toi aussi tu peux t’en sortir !


  • La porte est étroite, resserré le chemin qui mène à la vie... (Les évangiles).


  • Comme quoi c’est bel et bien un désordre psychologique...dont on peut guérir !!!

    Mais bon, ce fait vient contredire l’idéologie maçonnique avec laquelle tout le monde est conditionné, donc ce genre d’expérience, pourtant bien réelle, est systématiquement tue dans les merdias !!

    Et le corollaire, c’est que quand on légifère pour donner un statut de normalité à ce qui n’est rien d’autre qu’un désodre, forcément, on aboutit à d’énormes absurdités ("mariage" homo, PMA, GPA, etc...) !!

     

    • les homos je m’enfiche, ce qui me dérange, c’est quant ils veulent imposer leur mode de fonctionnement, de vie à toute la société ! Là, NON !


    • L’homosexualité est psychologique dans certains cas mais pas tous. Parfois des personnes naissent avec un taux d’hormones disproportionnés. Ceci explique pourquoi certains hommes sont naturellement très féminins. Je connais des hommes qui n’ont jamais ressenti d’attirance pour les filles parce que leur cerveau a été conçu plus ou moins comme celui d’une fille dès la naissance. Il y a plusieurs facteurs qui expliquent l’homosexualité donc pour certains homos c’est psychologiquement possible de changer, mais pour d’autres c’est biologiquement impossible !


    • « Désordre psychologique » ? Elle est bien bien bonne...

      Faudrait passer à la même moulinette ceux qui contribuent éhontément à la misère du monde, à la souffrance de l’homme et de la femme, des enfants, à la détérioration de la planète, profiteurs, menteurs, voleurs, criminels de tous niveaux. Ici et ailleurs...


  • Alléluia ! Merci Seigneur !

    Par ailleurs, ai-je réellement besoin de commenter la réaction ignoble et minable des lobbies LGBT suite à cet annonce ?.....

    Bref,, je sais que cela va sembler un peu cliché mais je souhaite tout de même à ce jeune homme et à sa belle épouse de vivre une vie remplie d’amour, de bonheur mais aussi et surtout pleine de lumière en Christ..

    Merci Égalité et Réconciliation pour avoir relaté cet info.

     

    • " tout de même " est de trop ! C’est comme dire à quelqu’un ’bonne journée quand même’. Ce n’est pas très poli et ça peut même faire flipper les superstitieux ou les religieux.

      Dans cette optique je vais m’abstenir de regretter que les homos viennent piquer les jeunes femmes des hétéros. A la place disons : félicitations !


  • Alléluia ! Merci Seigneur !

    Par ailleurs, ai-je réellement besoin de commenter la réaction ignoble et minable des lobbies LGBT suite à cet annonce ?.....

    Bref, je sais que cela va sembler un peu cliché mais je souhaite tout de même à ce jeune homme et à sa belle épouse de vivre une vie remplie d’amour, de bonheur mais aussi et surtout pleine de lumière en Christ..

    Merci Égalité et Réconciliation pour avoir relaté cette info.


  • Peut-être que celui-ci sera sauvé des flammes comme quoi il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux

     

  • Il est toujours temps de faire ce qui est juste, cet homme a pris la bonne décision.

     

  • je suis gay et pourtant (malgré certains commentaires stupides) je le félicite d’avoir trouvé le bonheur dans son couple quel qu’il soit. Après ses allusions judéo-chrétienne me passe à 10000 pieds au dessus de la tête comme celles de certains commentaires.

     

  • Voilà bien la preuve que les homosexuels sont intolérants et peu compatissants !

    Jusqu’à il y a quelques décennies, l’homosexualité était considérée comme un désordre, une sorte de maladie, qu’il fallait essayer de guérir. De nos jours, c’est encore la pédophilie qui est considérée comme un désordre, mais, apparemment, plus pour très longtemps, aux États Unis, ils veulent l’enlever de la liste des maladies. Toujours au nom de ce fameux "progrès"...

    Ce qui m’amène à la réflexion suivante, et là, je vais être très "politiquement incorrecte". En partant du principe qu’un homme viril est supérieur à un homme féminisé, et une femme féminine supérieure à une femme masculine, parce que pleinement et harmonieusement en accord avec leur nature, il est normal qu’il y ait des "injustices", comme il existe dans la nature des personnes plus intelligentes que d’autres, plus belles que d’autres... On peut comprendre que des nains souffrent de leur petite taille, ce n’est pas pour autant qu’on va leur mentir et affirmer, contre toute logique, que leur taille est la norme ! Les nains aussi souffrent, mais la nature est ainsi faite, elle est injuste ! Cela me fait penser à ces concours de beauté pour miss obèses, c’est épouvantable et pathétique !

    Tout ceci pour en venir à cette conclusion. Au lieu de vouloir normaliser ces personnes, en allant même jusqu’à gommer toute différence sexuée, pour que ces personnes se sentent intégrées et pleinement acceptées, et vouloir mettre tout le monde à la même enseigne, et tout cela pour une minorité de personnes il faut bien le dire, il vaudrait mieux apprendre aux enfants plus de respect pour l’autre, celui qui est différent, plus de compassion et de bienveillance pour ce prochain, reconnaître sa souffrance, et éduquer à vivre ensemble. En fait, nous vivons dans une société violente et impitoyable, c’est là d’où viennent tous les problèmes.

     

    • Vous dites "la preuve que les homosexuels sont intolérants".
      Comment pourrait-il en être autrement ?
      Il ne faut pas perdre de vue (et c’est la signification même du préfixe homo) qu’être homosexuel c’est aimer celui qui nous ressemble, son semblable. C’est à dire le contraire de l’ouverture d’esprit, malgré le martèlement de la bien-pensance.


    • Les homosexuels...
      Arrete de faire de la massification.
      En clair arrete de croire la vision travestie de la presse qui veut te faire croire
      que tous les homos gaulois sont tous communautariste, pro mariage, gpa, pma.
      Vous commencez sérieusement a nous gonfler.
      Pose toi la question pourquoi les médias veulent donner une image uniforme
      et on fait disparaitre du débat les homos qui sont contre le mariage.
      Par pitié ne commencer pas a tomber dans ce panneau !


  • Après le coming out, le coming inside, un jour ou l’autre on rentre à la maison .

     

  • il aurait quand même pu se passer de sortir ce genre de phrases idiotes "« L’homosexualité c’est la mort, et je choisis la vie. », qui semble toute droite sortie des sectes protestantes chrétiennes fondamentalistes.
    Ce n’est pas facile de trouver son équilibre lorsqu’on est homo, pas la peine de culpabiliser et de semer le trouble.
    Tant mieux s’il trouve son équilibre dans sa nouvelle vie, puisque l’inverse existe. J’ai discuté avec un gay converti à l’homosexualité à plus de 40 ans, affirmant n’avoir jamais regretté sa vie d’hétéro. J’en ai deduit que son ex femme devait avoir beaucoup de qualité.

     

    • En quoi est-ce une phrase idiote ? Pour un athée peut-être mais pour un chrétien véritable, c’est ce qu’on appel être intègre, droit dans ses bottes (pas les catholiques de Vatican II) et la famille chrétienne se doit d’acclamer cette nouvelle.. Par ailleurs, les Saintes Écritures sont très claires à ce sujet dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament.

      (1 Corinthiens 6:9-11)
      Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les travestis, ni les homosexuels,
      ni les voleurs, ni les hommes toujours désireux de posséder plus, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les exploiteurs n’hériteront du royaume de Dieu.
      Et c’est là ce que vous étiez, certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été déclarés saints, mais vous avez été déclarés justes au nom du Seigneur Jésus[-Christ] et par l’Esprit de notre Dieu.

      C’est très malheureux que ce monde matérialiste et athée, piloté par l’Empire, soit en train de détruire tout sur son passage y compris les vraies valeurs et la morale chrétienne, et manipule à sa guise même les esprits des gens justes et rempli de bonnes intentions...


    • @jean-philippe : "...ni ceux qui vivent dans l’immoralité sexuelle, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les travestis, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les hommes toujours désireux de posséder plus, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les exploiteurs n’hériteront du royaume de Dieu."

      Ne soit pas malhonnête, le passage que tu cites ne fait pas mention des homosexuels :

      "...ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs n’hériteront du royaume de Dieu."


  • Ce puritanisme américain est d’un totale connerie ! Nous faire croire quoi, que ce Monsieur n’aime plus les mecs ! mais qui peut croire à ça ! Ces puritains sont les plus grands hypocrites devant l’éternel ! Non mec, tu es homo , et on va pas en faire un fromage, tu peux vivre avec un autre mec, rien à foutre (sans jeu de mot obscène), on te demande juste de ne pas la ramener avec ça dans les médiats et d’être juste un peu discret, mais le fait d’être homosexuel nous ne concerne pas mais que tu nous fasses croire que tu es redevenu hétéro suite à un baptême d’une secte protestante est grotesque, voire dangereux ! On ne guérit pas de l’homosexualité - comme s’il s’agissait d’une grippe - et c’est pas parce que je suis contre le mariage gay et plus encore contre l’adoption avec toutes les dérives que ça implique, notamment la procréation médicale assistée avec des "ventres" que l’on loue dans les pays du tiers monde que je suis "contre" les homos : en France, nous sommes tolérants en ce qui concerne les moeurs, et surtout on a pas attendu la gay pride pour accepter que c’est une réalité humaine et qu’il faut faire avec.

     

    • Monsieur je crois que vous avez tout faux.

      Ce Monsieur s’est débarrasser de son homosexualité grâce a sa foi en Dieu tout puissant.
      Si vous croyez que Dieu s’amuse à créer des hommes biologiquement homosexuel pour ensuite les envoyez en enfer, (car je vous rappelle qu’aucune des trois religion monothéiste ne tolère l’homosexualité et surtout pas les puritains.) c’est que vous ne croyez pas vraiment en l’éternel.

      On ne peut être un fervent croyant et un homosexuel en même temps.


    • < Monsieur je crois que vous avez tout faux. >

      moi je crois pas

      < On ne peut être un fervent croyant et un homosexuel en même temps. >

      Bzzzt ! Mauvaise réponse. C’était : "on ne peut être un fervent croyant et un intolérant en même temps"

      En effet, ça me parait plus logique que :
      Etre un fervent croyant en un dieu qui est par définition infiniment bon, et, exactement en même temps, souhaiter à quelqu’un 1. la souffrance du brûlage par les flammes, et 2. pour l’éternité, à cause de quelque chose qu’il 1. n’a pas choisi, et qui 2. ne crée du tort à personne !

      Parce que si vous, vous voyez de la logique là-dedans, vous êtes un cador en maths !!


  • Les voies du Seigneur sont impénétrables...

     

    • #710806

      Cela fait 2 décennies qu’on nous mitraille de discours et d’images pour que le mal devient le bien.
      Pour que la masse accepte l’homosexualité.
      Et évidemment pour que cette pilule passe mieux, pendant 300 ans on a désossé le christianisme.
      Je suis musulmane, je crois en Jésus. Et quand je penses à lui je ne peux m’empêcher de pleurer.
      C’est le prophète qui me fait le plus de peine. Qu’a t’on fait de son message ?

      Cet homme a repris le chemin normal. Le chemin que DIEU lui avait assigné sur terre. N’en déplaises aux lobbys.


  • Je n’aime pas trop critiqué, mais il est un peu bizarre tout de même ! Il passe d’une extrême à l’autre. C’est à dire rédacteur en chef d’un magasine gay et icône de ce milieu. Et maintenant il nous le joue vierge effarouchée, avec mariage et tout le tralala un peu trop (clean). Sinon je pense qu’il n’a pas tout compris, je ne pense pas que le christ critique les gays. Mon avis, c’est que dieu nous a créer tous différents, et après nous devons faire en sorte de nous entendre (c’est le challenge) qui est d’ailleurs très difficile. Par contre prôner la sexualité débridée, et dévoyer les êtres là c’est autre chose. (les femens par ex)

     

    • non quand le péché devient vraiment grand (comme l’homosexualité) Dieu dit aux croyants de leur rappeller le droit chemin afin qu’ils se repentent (comme le Prophète Lot(paix sur lui) le fit avec le peuple de sodome et gomorrhe)
      mais s’ils persistent et continuent dans les ténèbres, Dieu nous demande de nous séparer d’eux et de leur tourner le dos afin qu’ils ne nous contaminent pas nous et nos enfants avec leurs moeurs et leur corruption, et pour preuve
      - Lot est parti avec ceux qui ont cru et s’est séparé du peuple égaré de sodome et gomorrhe
      et
      - zol gharnayn (=cyrus2 ou kourosh= paix sur lui) dans le Coran a construit un barrage entre les croyants et gog et magog afin de les séparer pour que son peuple de croyants ne soient pas contaminé par la perversion

      Donc si les homosexuels ne veulent pas retourner à la droiture et se repentir,
      Dieu nous demande(aux croyants) de leur tourner le dos et de nous éloigner d’eux sans les fréquenter

      Alliance = Chrétiens + Musulmans


  • C’est remboursé par la Sécu votre truc ?

     

    • L’immense majorité des gens qui changent d’orientation sexuellle dans leur vie ne sont passer par aucune thérapie.
      C’est un mécanisme naturel dont on comprend pas la cause. Une chose est sure toutes les personnes qui changent d’orientation sexuelle passent par une période de doute et c’est normal.
      Aux états Unis temple du neoliberalisme on trouve des charlatans qui sont la pour répondre a cette période de toute.
      Pour moi combattre l’imperialisme c’est aussi combattre le charlatanisme venu des USA ou tout est devenu un commerce ou on trouve même des charlatans pour tous les marchés.
      Ce gars sans cette prétendu thérapie serait de toute façon devenu hétéro.
      Par contre une chose n’a pas changer c’est sa position victimaire.
      Victime il l’était quand il était gay choissisant d’etre rédac chef d’un journal communautariste gay
      Victime il reste en croyant que son changement d’orientation sexuelle et du a cette prétendu thérapie et donc au passage alimente la croyance que l’homosexualité serait une maladie.
      Son probléme psy réel c’est sa position victimaire qui cultive aussi bien quand il était un gay communautariste a celui d’hétéro prétendu soigner par une thérapie.
      J’ai pas d’empathie pour ce mec... la culture victimaire j’aime pas cela...


  • Allez dormir Ronron.


  • Quand il dit : " la libération de l’influence de ce programme homosexuel a été l’expérience la plus libératrice, la plus belle et la plus étonnante que j’ai jamais vécue", ça me rappelle ce que j’ai lu dans un livre sur Milton H. Erickson, je crois que c’est "Ma voix t’accompagnera".

    Milton H. Erickson a aidé un jeune, qui était homosexuel et gravement déprimé, suicidaire si je me rappelle bien.

    Après un long parcours, ce jeune s’est totalement libéré de son homosexualité et s’est mis à aimer les femmes.

    Il raconte avec des mots très forts la sensation de liberté et de bonheur immense qu’il a ressenti après sa première expérience hétérosexuelle. Bien sûr, cette expérience ne l’a libéré que parce qu’il y a eu en amont un grand travail psychologique... mais le texte où il raconte est très beau et très fort.


  • Convertir ?
    Rappel de la définition de convertir
    Sens 1 Amener quelqu’un à la religion ou à changer de religion [Religion].
    Sens 2 Convaincre, faire changer quelqu’un d’opinion, de parti politique

    Thérapie ? l’homosexualité n’est pas une maladie.

    Je suis surpris que sur un mouvement qui dénonce l’imperialisme americain et rejette sa culture du nivellement par le bas on ne porte aucun jugement critique sur cette thérapie de charlatant qui prétend changer l’orientation sexuelle.

    L’immense majorité des gens qui changent d’orientation sexuelle dans leur vie ne passent par aucune prétendu thérapie. Ils passent tous par des moments de doute OUI.
    Au états unis logique du marché on trouve des charlatans qui sont présent pour répondre a ces doutes. A l’heure ou Onfray a bien raison de démolir Freud faudrait aussi etre critique sur cette thérapie bidon.

    Toute façon les gens qui travaillent dans le microcosme gay (presse, de ses bars et de ses boites) sont souvent particulier et brillent rarement par leur intelligence... car a la base leur choix professionnels et de mode de vie c’est quand même oui oui aux pays du monde merveilleux rainbow.... déjà un gars qui fait ce choix pour moi c’est redibitoire... alors maintenant s’il se sent persécuté... bhein finalement ils continuent dans la même logique... du logique homo communautariste persecuté ils continuent a se sentir une victime de l’homo qui a changer d’orientation sexuelle.

    Désolé la culture de victimisation je laisse cela au spécialiste du genre...


Afficher les commentaires suivants