Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une base militaire israélienne près des frontières algériennes

Ce sont les services secrets ukrainiens qui ont obtenu le document avant sa diffusion sur la chaîne de télévision officielle libyenne Al Jamahiriya et sa publication par le journal israélien Yediot Aharonot. Il s’agit d’un document ultra-confidentiel rapportant la signature d’un accord conclu entre le Conseil national transitoire (CNT) libyen et Israël pour l’installation d’une base militaire israélienne aux Monts verts, en Libye, si les insurgés arrivaient au pouvoir. Le document en question, portant l’entête « Israël Défense Forces », note qu’en contrepartie, Israël s’engage à obtenir la multiplication de frappes aériennes par l’Otan contre les forces gouvernementales libyennes et l’adhésion de pays arabes à la cause du CNT libyen.

La révélation inquiète nombre d’observateurs quant à une éventuelle installation d’une base militaire israélienne dans la région. L’Algérie serait le premier pays inquiet quant à l’aboutissement éventuel de cette perspective.

Le pays, qui a près de 1000 kilomètres de frontières avec la Libye, pourrait être confronté à une situation inquiétante pour sa sécurité, selon les observateurs. Le CNT aurait obtenu la satisfaction de sa partie du contrat avec la position favorable à ses desseins de certains pays arabes et la multiplication des frappes aériennes de l’Otan, contre, souvent, des zones urbaines, faisant de nombreuses victimes civiles, dont 16 imams et hommes de religion tués dans un raid, selon la télévision officielle libyenne Al Jamahiriya. La situation en Libye s’aggrave avec l’intensification des frappes aériennes et les affrontements armés entre le gouvernement et les insurgés libyens, éloignant la seule solution possible, celle politique et pacifique à laquelle appellent l’Algérie et l’Union africaine (UA).

Le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC ou Aqmi), de son côté, tire profit de la situation, s’armant et s’ancrant dans la région après avoir été considérablement affaibli en Algérie par la lutte antiterroriste menée par l’Armée nationale populaire (ANP) et les forces de sécurité algériennes. Un second souffle pour l’organisation terroriste de Abdelmalek Droukdel, alias Abou Mossab Abdelouadoud, créant de nouveaux « justificatifs » pour l’intensification de l’intervention militaire étrangère dans la région que le GSPC ou Aqmi recherche tant pour des raisons connues. L’Algérie, rappelle-t-on, a exprimé son désaccord sur une intervention militaire étrangère dans la région, et son refus de l’ingérence dans les affaires internes des pays.

Mounir Abi

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • putain ils vont loin dans la lâcheté et la collaboration ces sois disants "rebelles" Libyens...

    Si tout ceci s’avère confirmé bien entendu


  • Rien d’étonnant quand on sait qu’Israel essaye par tout les moyens de déstabiliser l’Algérie (comme si la classe dirigeante corrompue ne suffisait pas) :

    On citera la rencontre entre le président du MAK, Ferhat Mehenni et de diplomates Israeliens à Paris.
    Le soutien de BHL à Said Saadi (opposant de pacotille) lors des manifestations en mars dernier à Alger.


  • L’appui inconditionnel de BHL pour les insurgés libyens serait-il en train de s’éclaircir ?


  • Si cela est vrai, c’est la mort morale des insurgés.


  • Mais bon sang de bonsoir que croyez-vous chers amis ? Que ces insurgés obtiennent le soutien des sioniste à titre purement gracieux juste pour leurs yeux ? Certains sont tellement aveuglé par leur haine viscérale contre Kadhafi qu’ils en perdent la notion du réel.


  • Ah bon ? Y a-t-il déjà des bases militaires israéliennes en dehors de leur pays ?
    Si, non, ces derniers choisiraient donc la Libye pour l’implantation de leur première base à l’étranger ?!!?????????!!!!!!!! mdr !


  • "Ce sont les services secrets ukrainiens qui ont obtenu le document avant sa diffusion sur la chaîne de télévision officielle libyenne Al Jamahiriya"

    ....... les mecs sérieux ! vous croyez ce que dis la chaine officielle de kadafi , mais c’est du pipeau . vous verrez ,les jours qui viendront vous le diront.

    Mais par contre kadafi a bien dis ceci , " si je pars , ce serai dangereux pour les pays européens et pour la sécurité de ce qu’on appelle Israel " !


  • Depuis le début, c’était claire dans ma tête. Je ne croyais pas une seconde à ces "révolutions" arabes. Je savais que le soutien de ces révolutions par les Américains, de façon claire en Tunisie, et de façon secrète en Egypte en jouant un double jeu : d’un coté ils se montraient contre dans les medias mais sur le terrain, ils distribuaient les slogans aux manifestants ; je savais que par celà, ils visaient la Libye en ayant les frontières de l’est et de l’ouest complètement libres. Je savais aussi qu’après la Libye, se cera le tour de mon pays. Eh oui, ils sont diaboliques. Et les pauvres Arabes ont suivi comme un troupeau sans réfléchir une seconde. Ils ont agi comme des fous, très faciles à manipuler. Je crains à présent pour mon pays l’Algérie car nous n’avons plus d’alliés dans la région : que des suppots d’Israel et des US. ça craint beaucoup pour la région. Pauvre arabes, ils ont cru el jazeera (chaine sioniste de qatar et el arabiya) quand ils ont mené une propagande anti kaddafi. C’est très triste. Ils le regretteront bien quand ce sera trop tard.