Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une candidate LREM aux municipales refuse de livrer des pédocriminels à la justice

L’association de prévention de la pédophilie L’Ange bleu fait l’objet d’une enquête pour non-dénonciation de crime commis sur mineurs. Sa présidente est candidate sur une liste LREM.

 

Le parti macroniste sait-il qu’il compte dans ses rangs une femme qui couvre des pédocriminels ? Mardi 23 juin, le parquet de Paris a ouvert une enquête contre l’association de prévention de la pédophilie L’Ange bleu, rapporte notamment Ouest-France. Cette dernière est soupçonnée d’avoir recueilli des témoignages de pédophiles sans en avoir avisé la justice. Plus grave encore, sa présidente Latifa Bennari, est candidate sur la liste du macroniste Serge Godard, à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). En août dernier, elle avait d’ailleurs assumé ne pas dénoncer les pédophiles.

Sur Europe 1, Latifa Bennari avait en effet justifié ses actes : « Je ne dénonce pas parque que je ne me substitue pas à la victime, […] parce que beaucoup de victimes veulent ou voulaient juste comprendre ». Et d’ajouter : « Mon rôle n’est pas de dénoncer, mon rôle est l’écoute. Ce n’est pas à moi de me substituer à la victime, c’est à elle, ou à ses parents si elle est mineure, de déposer plainte. Mais je peux les orienter dans cette démarche ». Elle estimait n’avoir « jamais eu la sensation de laisser libre un agresseur ».

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

Ne manquez pas, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En revanche, on oblige facebook ou twitter à dénoncer les anti-termites, on recommande aux français de dénoncer les discours laineux...


  • Sauf que cette dame est une menteuse ou une incompétente. Car sachant ce qu’elle sait, en se taisant elle endosse la responsabilité d’une future agression sur enfant cela s’appelle de " la non assistance à personne en danger, qui plus est des mineur influençable souvent sans défense" (circonstance aggravante)...

    Comme les politiques, ces pourritures agissent en toute conscience et savent très bien ce qu’il font mais se cache derrière l’incompétence et le pseudo respect de pédophiles.

    IL EST GRAND TEMPS QUELA CHASSE COMMENCE ! IL VA FALLOIR DRAINER NOTRE PROPRE MARAIS.


  • Ces pourritures doivent être plus puissant que la justice !
    Si avec la justice elle risque la prison avec les autres c’est sûrement la mort !
    Je peux "la comprendre" : l’instinct de survie humain, surtout que dans ce pays il n’y a que la pourriture qui bénéficie de protection policière


  • Elle tient des propos carrément ambigus... Et elle est donc présidente d’une association dont l’objet est la prévention de la pédophilie mais elle prévient qui...
    Toutes ces associations soi-disantes bienfaitrices sont des paravents masquant la pédocriminalité et servent également à enrichir leurs dirigeants...
    Il n’y a quasiment jamais de contrôle et encore moins d’enquête, cette dame est intouchable puisqu’elle se présente aux élections municipales sous l’étiquette LREM mais quel culot...


  • La devise LREM c’est "ni pour, ni contre, bien au contraire" et exécuter les consignes qui viennent d’en haut,de très haut.. juste au dessous du soleil.

     

  • “Je ne dénonce pas parque que je ne me substitue pas à la victime, […] parce que beaucoup de victimes veulent ou voulaient juste comprendre”

    Je m’a vomis dans la bouche.


  • Ces assos protectrices des amis d’Epstein qui affirment combattre le Mal : quel meilleur bouclier pour éloigner les suspicieux ? Elles récoltent même des dons !

    C’est toujours sous un voile philanthropique que celles-ci permettent la liberté d’agir de ces prédateurs, dont certains sont aux services de la petite enfance et à la Justice !!!

    Des nouvelles de Ghislaine Maxwell, la veuve d’Epstein ? Il paraît qu’elle crèche à Paris mais qu’elle est protégée. Chut, restons discrets...


  • Cette Mme Latifa Bennari ne devrait pas être en position de candidate , mais simplement en taule .
    Nous vivons une époque monstrueuse, ou l’inversion des valeurs est inimaginable et atteint son paroxysme, car la cerise sur le gâteau cette personne avoue être au courant du crime pédophile, donc complice en disant aux victimes "qu’ils se démerdent en portant plainte, ce n’est pas de mon ressort "jusque-là, quoi de plus normal car les élections c’est tellement plus important .Je souhaite énormément de courage à ceux qui voteront pour cet infâme personnage qui revendique être du côté des pédophiles .On ne sait jamais, le bulletin n’a pas d’odeur .Si on fait une analyse très brève LREM est un parti de mafieux en tous genres
    Après, il y en a qui diront que JMLP est un monstre, ou Dieudonné ,OUPS ???


  • On informerait de partouzes à l Elysée, je ne serais même plus étonné...Je trouverais même çà logique. Je pensais pas devenir blasé. Mais si...


  • Elle n’est pas curé,en tôle avec interdiction d’exercer tout poste représentatif de tout et de n’importe quoi.

     

    • Vous voulez sans doute dire qu’elle n’est pas habilitée à recevoir la confession ? Si je faisais du mauvais esprit, je vous soupçonnerais de vouloir la distinguer des curés pédophiles qui eux non plus ne font pas tous de la tôle.
      Pour redevenir sérieux, je suis ici en désaccord avec l’approche de l’article et la totalité des commentaires.
      Dans un autre contexte, tout le monde ici hurle au scandale lorsque l’opinion publique réclame ou la justice exige :
      - qu’un journaliste révèle ses sources
      - qu’un médecin trahisse le secret médical
      - qu’un politicien contrevienne à la séparation des pouvoirs
      - qu’internet ne protège plus de l’anonymat
      Vous êtes pourtant bien contents, et moi aussi, de vous exprimer ici sous pseudo, non ?
      Latifa Bennari n’est pas flic. Quand tout le monde devient le flic de tout le monde, c’est un autre mode de fonctionnement pour la société.
      Chacun son job.


    • @stephane :

      sauf qu’en ne dénonçant pas, elle se rend de fait complice !


  • #2491597

    Si par malheur il y a une guerre civile...on pourra au moins régler des comptes... voyons y le côté positif


  • Il est possible que cette association serve d’opposition contrôlée... On fait croire qu’on s’occupe du problème quand en réalité l’association ne sert à rien (voire elle permet au pouvoir de lister les victimes qui sont tentées de se lancer dans des démarches de dépôt de plainte, et donc de ficher les opposants !).


  • A LREM, on n’a plus affaire à deux ou trois ordures ici ou là, mais à un véritable vivier !!!!

     

  • non assistance aux personnes en danger


  • Cette femme a raison de ne pas dénoncer car, si elle dénonce, elle risque une mort certaine, à qui ? La justice ? La police ? Les pédocriminels son couvert par certains flics et juges qui sont eux mêmes impliqués. C’est un réseau très puissant plus que la mafia.


  • "Refuser de livrer de criminels" et "refuser de participer à un mouvement de foule hystérique" c’est pas du tout la même chose.
    On ne sait visiblement pas grand chose de l’affaire en question ; dans le doute, toute conclusion ne peut être que malhonnête et fallacieuse.

    Le "condamnez-vous les pédocriminels ?" ressemble fort au "condamnez-vous les néonazis ?" du camp d’en face. Tout est posé !

     

    • Tu mélanges tout. Si pour toi s’intéresser au national socialisme est équivalent à être un pédo-criminel, tu as encore des livres à lire, des vidéos à suivre. Je comprend quand même que quand tu parles du clan d’en face, tu as fait une partie du chemin. Enfin c’est mon avis.


  • Aurait elle refusé de dénoncer un antisémite ou de livrer un révisionniste ?

     

  • A mon avis ce comportement peut s’expliquer, c’est une mytho qui n’ a jamais été violée par un pédophile durant des années comme elle le prétend.


  • A la lecture de l’article, rien n’indique qu’elle est liée à un réseau pédocriminel. Et c’est peut-être bien pour ça que "le parquet de Paris a ouvert une enquête".


  • Soyons lapidaires : "Salope !"


  • Non assistance à enfants en danger...C’est quoi le tarif ?

     

  • Tout crime doit être dénoncé et la justice saisie. Celui qui est reconnu coupable doit ensuite se voir imposer une peine juste et proportionnée. Ce sont je crois des principes universels. Mais, dans un monde où toutes les valeurs s’inversent, il y a des individus qui se pensent autorisés à fouler au pied ces principes. Cela revient à se faire complice des crimes commis. Ceux qui les défendent ou les appuient sont complices de la même manière.
    J’ajoute que toutes les initiatives raisonnables et utiles visant à réhabiliter un criminel ou à aider la guérison d’une victime sont les bienvenues. Mais elles ne peuvent se substituer à la peine imposée par un tribunal, quand bien même ce serait la victime qui le demande.


  • Les racialistes communautaristes dirigent les assoces antiracistes et des dirigeants d’assoces contre ce fléau qu’est la pédophilie couvrent des pédophiles en refusant de donner leurs noms à la police...
    On nage là en plein satanisme !!!
    Peut-être que cette députée LREM est une franc-maçonne luciférienne comme son patron.


  • Je suis en désaccord total avec presque tous les commentaires ici. Cette dame a sûrement fait 1000 fois plus pour atténuer les effets négatifs de la "pédophilie" que chacun de ses détracteurs qui font mine d’être de vertueux défenseurs inconditionnels de l’enfance, planqués derrière leurs claviers de militants de pacotille, armés de condamnations aussi tonitruantes que mal-inspirées et ignorantes.
    Le terrorisme anti-pédophile est une plaie de la société faisant désormais plus de dégâts directs et collatéraux que la pédophilie véritable.
    Même s’il n’y avait aucune pédophilie nulle part (ce qui n’est pas le cas), le terrorisme anti-pédophile continuerait à blesser et tuer imperturbablement et impunément.
    Il est plutôt facile de prouver une pédophilie avérée, mais il est impossible de prouver l’absence de pédophilie.
    Que fait la Justice ? Elle condamne parfois de vrais pédophiles (heureusement) mais elle ne condamne jamais de vrais terroristes anti-pédophiles. L’affaire Christian Iacono, maire de Vence, comme tant d’autres très peu médiatisées , illustrent ce phénomène, que personne ne veut constater de peur de passer pour un défenseur des "réseaux".

     

    • "Il est plutôt facile de prouver une pédophilie avérée, mais il est impossible de prouver l’absence de pédophilie." Désolé, on ne vit pas dans le même monde. Des enfants violés mais 12 inculpés dont la culpabilité est flagrante sont innocentés comme par magie, ça vous parle ? Des affaires qui traînent pendant 10, 20, 70 ans sans jamais aboutir prouvent que la reconnaissance de la culpabilité des prévenus ne suffit pas pour les arrêter. Intéressez vous à la souffrance des victimes et pas à celle supposée de leurs boureaux qui souffrent de ne pas résister à la tentation de faire du mal à un enfant pour y trouver jouissance et vous verrez le problème sous un autre angle. Cette femme est un monstre, déguisée en ange bleu et si elle voulait bien faire, et bien c’est raté.


    • On dirait du Thierry Levy...


    • @anonyme.
      "Des enfants violés mais 12 inculpés dont la culpabilité est flagrante". Vous vivez en effet dans un monde imaginaire.
      Si vous en savez plus que cette dame sur les cas SPECIFIQUES en question ici, vous êtes à l’évidence un monstre plus "monstrueux" qu’elle pour non-dénonciation publique de ces crimes. Dans ce cas, vous êtes déjà passible maintenant de poursuites très graves.
      Vous avez le devoir de parler, et de déposer vos témoignages. Vous pouvez aussi créer une association de défense (c’est facile et rapide) puis vous porter partie civile au nom de la maltraitance des mineurs.
      Vous pourrez ainsi toucher du doigt le fonctionnement judiciaire dans ce genre d’affaires et constater la sévérité de nombreux magistrats sur tous les faits avérés dans les cas portés à leur connaissance. Il y a de très nombreux prévenus en prison préventive sur de simples témoignages non-encore recoupés.
      Dans votre cas les faits sont clairs : vous SAVEZ et ne DENONCEZ pas. Le crime est constitué.


    • « Vous vivez en effet dans un monde imaginaire. »
      Oui, je dois être comme les enfants Delay, un imaginatif.

      Et je suis, certainement, personnellement coupable de ne pas avoir dénoncé les déviances pédophiles que m’ont glissé à l’oreille depuis plus de 20 ans, des milliers de personnes à qui j’ai servis d’exutoire là ou elles avaient besoin de soins ou d’être empêcher de nuire, en me substituant aux institutions étatiques au lieu de les intégrer et d’être soumis à leurs règles "trop répressive, parfois contre productive".

      Mais comme cette pauvre femme, pour le même crime, je trouverai grâce à vos yeux. Hallelujah.


    • @inférence déductive. En ce qui me concerne vous trouvez grâce. Vous savez d’expérience que les cas d’espèces sont variés à l’infini alors qu’au contraire la loi uniformise tout et permet d’emprisonner tout le monde de façon aveugle, ce qui est un puissant support pour le terrorisme anti-pédophile automatique.
      La définition d’abus sexuel est devenue tellement large, qu’elle englobe des situations vénielles, anodines ou ordinaires, qui autrefois n’auraient pas été relevées. Le paradoxe est que plus la loi est dure et s’abat sur des cas insignifiants et plus les cas véritablement graves se développent.
      Cela rappelle les ignorants cherchant protection contre la radioactivité qui s’épuisent à déployer un arsenal identique pour des niveaux d’irradiation réelle qui diffèrent d’un facteur de 1 à100 000 000 000.
      Quand on ne connait pas les détails qui changent tout, il est presque toujours éthiquement préférable de se taire, même si la contrepartie est de se trouver légalement "co-délinquant", pour non-dénonciation. Les abus sexuels sont une chose très grave mais les dénoncer sans discernement fait des dommages sans commune mesure avec les faits initiaux.
      La sagesse millénaire, qui pouvait faire preuve d’une indulgence très large, a été remplacée par un terrorisme qui a l’ambition de karchériser le marécage pédophile et obtient des résultats catastrophiques par dommages directs ou collatéraux.


  • Le Cardinal Barbarin n’a pas eu droit à cette position de protection "humaniste" du bourreau.
    Il y a même eu grosse caisse, caisse claire, cymbales et triangle médiatiques avant exécution. Étonnant tout de même toutes ces ordonnances à mesures variables - pour un exécutif qui veut uniformiser le régime des retraites, on notera par ailleurs.

    Les associations de loi 1901, sportives, culturelles et on ne parlera même pas de l’Éducation Nationale ou de la magistrature sont de bons "clusters" bien lovés (et protégés par) au cœur de la République.

    On parle de "junte" birmane, de "régime" de Pékin, de "pouvoir autoritaire" du Kremlin allègrement mais tu dis "société maçonnique" et de ses pis-aller laïcards, t’es Hitler. Et Danny n’a jamais fait de placard. Hashtag je pouffe.


  • D’avance,pour les "dissidents",je me réjouis de la trace qu’aura laissé ce parti d’incompétents soumis dans l’histoire de la france sionisée... !!


Commentaires suivants