Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une majorité d’Israéliens contre la poursuite de la colonisation ?

Mais pas en faveur de l’égalité des droits

Une enquête montre la désapprobation dont la politique de colonisation défendue par Benjamin Netanyahou fait l’objet dans l’opinion israélienne, alors qu’une résolution de l’ONU en 2016 a condamné les constructions en territoire palestinien.

 

L’Institut de la démocratie israélienne (IDE) vient de publier les résultats d’une étude montrant qu’une majorité des citoyens juifs (environ 53 %) étaient défavorables à l’annexion par Israël des territoires de Judée et de Samarie (contre 37 % pour), régions qui sont actuellement sous contrôle de Tsahal.

Une majorité des juifs d’Israël est également opposée à la poursuite de la colonisation dans ces mêmes territoires, rapporte le Jerusalem Post (45 % pour, 50 % contre).

Néanmoins, une majorité de 65 % de citoyens juifs estiment que si ces territoires devaient être annexés, les Palestiniens y vivant ne devraient pas jouir des mêmes droits civils que les Israéliens – et notamment pas du droite de vote.

Seuls 21 % approuvent l’égalité des droits dans une telle hypothèse.

Ces derniers temps, le gouvernement de Benjamin Netanyahou a multiplié les déclarations en faveur d’une intensification des colonisations, en dépit d’une résolution adoptée par l’ONU en 2016, qui condamnait celles-ci.

Mis en confiance par l’élection de Donald Trump qui, à plusieurs reprises, a exprimé des points de vue très favorables à Israël après la phase de tension traversée par les relations israélo-américaines sous Obama, le Premier ministre israélien doit néanmoins composer avec une opposition renforcée par de récentes manifestations.

 

Sur la réalité du sionisme, prochainement chez Kontre Kulture :

 

Sur la colonisation israélienne, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • petite leçon de calcul : sachant que 37 % des citoyens juifs israéliens souhaitent l’annexion de la Cisjordanie ( = Judée/Samarie), et que lesdits juifs représentent 75 % de la population du pays, quelle est leur proportion réelle dans l’ensemble israélien ?
    REPONSE : 27,75 % !
    L’annexion en cours repose donc sur le soutien d’environ un citoyen israélien sur quatre !
    Comment disent-ils déjà ? Ah oui. : la plus grande "démocratie" du Moyen Orient...


  • Article au titre trompeur.

    Les deux premiers chiffres qui accorderaient aux juifs israëliens (rappelons d’ailleurs qu’il y a entre 18 et 20% d’arabes israëliens [Palestiniens] en Israël) une reconnaissance à l’Autre Peuple ne sont probablement que le résultat d’un réalisme qui vise la survie en milieu hostile. Ce n’est pas de la tolérance, c’est plutôt un calcul froid d’une population qui craint la violence qu’elle valide par ailleurs a minima passivement tous les jours dans son immense majorité.

    Et sinon rien de nouveau sous les cieux de Sion. Les deux derniers chiffres sont les plus parlants et les plus cohérents avec tout ce que l’on sait depuis 140 ans sur le projet sioniste et ce que l’on en voit depuis 1947.
    Et de fait, les élites du pays ont endoctriné la population depuis 70 ans pour que ça "colle" et que tout monde croie avoir un arbre généalogique qui remonte à Abraham. La vraie "Corée du Nord" ne siège pas forcément à Pyong-Yang.

    Donc les deux derniers chiffres reflètent le racisme colonisateur assumé de (l’immense ?) de la grande majorité des juifs israëliens, en tout cas.
    Israël ne survivra pas à la contradiction entre vouloir être une lol-démocratie et être un État juif. Immense littérature là-dessus, je laisse les gens chercher.

    Mais bref, ces chiffres valident la ségrégation et l’apartheid de fait que n’a pas trop dénoncés, par exemple, le défenseur des droits de l’homme Ar-"no drugs" Klarsfeld pendant son service militaire aux check-points de l’humiliation de masse, qu’on lui a accordé par la grâce de la "Loi du retour.". Et tous nos bi-nationaux de l’étoile à six branches sont d’ailleurs aussi étonnamment discrets là-dessus. Un silence complice, comme qui dirait.

     

    • Vous vous fiez encore aux chiffres de sondages ?
      Perso, je crois que ces résultats sont trafiqués afin de légitimer en quelques sortes la politique du gouvernement Netanyahu. En fait, il est fort possible que le nombre de juifs contre la colonisation et contre le génocide palestinien soit beaucoup plus élevé qu’on nous le laisse entendre.


  • 21% seraient d’accord avec une égalité des droits pour les palestiniens ?! Mais c’est gigantesque, c’est la preuve que, comme en France avec tous ces lycéens qui fréquentent les sites conspi, les éducat...les propagandes, nationales ont du plomb dans l’aile et luttent pour brainwasher la majorité des jeunes... 21% en 2017, combien en ? et vous ne sentez pas, vous, que cette ignominie, israel, est en train d’agoniser, couchée dans le sable, langue pendante et yeux roulant ? Saviez vous que la cia elle, elle le sent et selon elle, l’état "hébreux" disparaitra à coup sûr, en 2025. vérifiez ca, vous trouverez facile...


  • avec un pareil titre pour son livre, Laurent Guyénot va certainement passer sur France Culture.........ou chez Ruquier