Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une note d’espoir

La communauté autonome de Galice dit non au lobby sioniste

La Galice est une région d’Espagne qu’on connaît assez mal. Déjà, il ne faut pas la confondre avec la Galicie, une région que se partagent l’Ukraine et la Pologne. La Galice est une communauté autonome sur la façade atlantique nord-ouest de l’Espagne, bordée au sud par le Portugal. Sa capitale est Saint-Jacques-de-Compostelle.

Considérée comme une nation historique, la Galice a deux langues officielles, le castillan et le galicien, une langue proche du portugais.

Entre autres personnalités marquantes ayant des racines en Galice, on peut citer le chanteur Julio Iglesias, dont le premier succès en France a précisément été la chanson Un Canto a Galicia, Raul Alfonsin, ancien président Argentin et surtout Francisco Franco, le caudillo, et Fidel Castro.

Comme ailleurs en Espagne, la scène politique est marquée par les particularismes locaux puisque, aux partis implantés nationalement s’ajoutent des partis locaux, nationalistes, qui sont représentés dans les instances locales, municipalités et parlements régionaux.

Ainsi, en Galice, on trouve les trois partis implantés nationalement que sont le Parti socialiste ouvrier espagnol, le Parti populaire et Izquierda Unida. Mais on trouve aussi des partis nationalistes, dont certains sont de gauche, comme ceux dont il est question dans l’article que je vous propose.

Et quand je dis qu’ils sont de gauche, ils sont de la gauche tiers-mondiste et pro-palestinienne, de la gauche à la Hugo Chavez quoi !

Ces partis viennent de se faire remarquer en refusant d’adopter une déclaration de condamnation de « l’holocauste juif ».

Non pas que ces gens se réjouissent de ce qui s’est passé sous la férule d’Adolf Hitler, bien au contraire, mais ils rejettent l’instrumentalisation de la tragédie de la Seconde Guerre mondiale par l’entité sioniste.

Vous remarquerez à la lecture de l’article que le sioniste local est bien entendu favorable à un État palestinien. Mais à vrai dire, les sionistes ont toujours été favorables à un tel État, au point qu’ils en ont trouvé quantité d’autres, en fait chaque pays membre de la Ligue arabe.

Et que le même sioniste explique tranquillement que la déclaration n’a rien à voir avec des événements actuels.

Si ce qu’il dit est vrai, à quoi sert donc cette déclaration ?

Les nationalistes de Beiras bloquent une déclaration contre l’holocauste juif

Par Marcos Sueiro, El Mundo (Espagne), 7 mars 2013, traduit de l’espagnol par Djazaïri

 

- Les députés de l’AGE exigent la condamnation d’Israël qu’ils accusent de génocide.

- Ils considèrent la déclaration comme disqualifiée parce que promue par un État « impérialiste ».

- Le BNG a expulsé en 2007 une de ses adhérentes pour sa participation à l’Association Galice-Israël.

- La déclaration a le soutien du Parti populaire [PP, au pouvoir en Espagne] et des socialistes [PSOE] galiciens.

 

Le parlement galicien ne condamnera pas l’holocauste juif. La déclaration, qui a été approuvée unanimement par beaucoup d’assemblées législatives dans les pays démocratiques, dont les Cortes Generales [parlement espagnol] et plusieurs assemblées de communautés autonomes, ne sera pas adoptée par les députés de Galice parce qu’il n’y a pas eu d’accord autour de la déclaration.

Parce que les députés d’ Alternativa Galega de Esquerdas (AGE, gauche galicienne), emmenés par Xosé Manuel Beiras et la coordonnatrice d’ Izquierda Unida [équivalent espagnol du Front de Gauche] Yolanda Diaz, ne veulent pas se faire l’écho d’une déclaration soutenue par l’État d’Israël et qui a, disent-ils, « des relents impérialistes ».

 

JPEG - 8.5 ko
Xose Manuel Beiras & Yolanda Diaz

 

D’après ce qu’ont dit à notre journal des sources internes au parti, « nous avons déjà condamné l’holocauste [juif] à plusieurs reprises et ils persistent à ne pas vouloir condamner les autres ». Les nationalistes de AGE soutiennent qu’Israël n’est pas un État démocratique et qu’il soumet le peuple palestinien à un génocide permanent. Ces mêmes sources ajoutent que les prisonniers Arabes sont torturés dans les prisons juives [sic, NdT] et que « personne ne dit rien ».

Pour modifier leur position, les parlementaires exigent l’ajout à la déclaration contre l’holocauste d’une condamnation de l’extermination du peuple kurde, du peuple arménien et du peuple palestinien.

La réaction des nationalistes de A Nova a surpris certaines associations galiciennes comme l’Association d’amitié Galice-Israël. Son président, qui est aussi militant du parti nationaliste Compromiso por Galicia, Pedro Gómez-Valadés, ne comprend pas la posture d’un « intellectuel » de la stature de Xosé Manuel Beiras, étant donné que « la déclaration se limite à une période historique déterminée et n’a pas de rapport avec ce qui se passe présentement ». Gómez-Valadés rappelle que « 4 000 Galiciens ont péri dans les camps d’extermination nazis et que cela mérite une condamnation ».

 

JPEG - 7.6 ko
Pedro Gomez Valades

 

Le président de l’ Association Galice-Israël, partisan de la création d’un État palestinien, se déclare surpris par l’attitude des nationalistes parce que « le Bloc nationaliste galicien [BNG] a appuyé la déclaration par le passé ». Il rappelle cependant que le « nationaliste que je suis a été expulsé du BNG quand je suis devenu membre de l’Association d’ Amitié Galice-Israël ». Selon son propre témoignage l’appartenance à cette organisation rendait impossible, du point de vue de ceux qui dirigent la formation frontiste, d’être un membre du bloc « en tant qu’impérialiste et sioniste ».

Parce que les nationalistes des gauche ne cachent pas leurs sentiments pro-palestiniens et leurs sympathies pour des leaders comme Hugo Chavez, Fidel Castro et d’autres pays non-alignés.

La déclaration, qui n’ira finalement pas plus loin, est expressément soutenue par le Parti populaire et les socialistes galiciens [PSOE] qui ont proposé d’ajouter un complément en faveur du peuple palestinien.

Pour aller plus loin avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #369060
    le 26/03/2013 par Badro
    Une note d’espoir

    Seul le nationalisme patriote peut nous sauver de la dictature mondialiste.
    c’est à la fois et un glaive et un bouclier,qui nous permettra de combattre l’ennemi de l’intérieur,comme de l’extérieur.

     

    • #369166
      le 26/03/2013 par Protis
      Une note d’espoir

      Le problème c’est que si le peuple vote dans ce sens pour élire un nouveau président de la République nationaliste patriote démocrate et qui forcément rétablira la création monaitaire par la banque de France , la sortie de l’euro etc , les USA et le Qatar vont payer des terroristes pour faire des attentats en France comme ils le font en ce moment en Syrie car les USA veulent mettre la main sur le continent européen


    • #369191
      le 26/03/2013 par matrix le gaulois
      Une note d’espoir

      @ Protis

      Raison pour laquelle il faut faire un front des nationalismes : se rallier aux Chinois & aux Russes, pas parce qu’ils seraient moins impérialistes que les américains, mais parce que pour l’instant, ce n’est pas leur impérialisme qui nous nuis le plus.


    • #369685
      le 26/03/2013 par Vanda
      Une note d’espoir

      à Protis : "Qui risque rien n’ a rien !" Sûr que les atlanto sionistes n’ ont aucune envie de laisser les peuples construire un autre monde , mais je pense que de cela Chavez était conscient . A-t-il reculé ou hésité" ? non ! il nous a tracé une voie ! A nous de choisir : L’ espoir ou s’ enfoncer un peu plus dans le marécage !


    • #369849
      le 26/03/2013 par Louve de France
      Une note d’espoir

      C’est vrai que le nationalisme pourrait sauver nos nations europeennes , mais nous subissons le joug d’une immigration exponentielle sans precedent dans notre histoire, immigration orchestree par nos elites infiltrees par ceux que l’on ne peut nommer. Cette immigration sans precedent rend les nationalistes de nos pays completement impuissants. C’est trop tard. C’est fini....Nous n’avons pas reagi a temps, et c’est notre soumission et notre silence qui a rendu possible la destruction de nos nations.


  • #369253
    le 26/03/2013 par gather
    Une note d’espoir

    Dommage que la testosterone ne s’exporte pas. On pourrait en livrer a Flamby...

     

    • #371375
      le 28/03/2013 par sulayman
      Une note d’espoir

      on à aussi un espagnol au gouvernement nous !!!! A, zut, on à pas choisi le bon, le notre est etrenelement lié à israel, pourquoi on à jamais de chance nous.... bizarre ^^


  • #369345
    le 26/03/2013 par Lucas
    Une note d’espoir

    @Protis
    Juste mais attention à ne pas confondre USA et Empire, dont les Etats-Unis ne sont que le bras armé.
    @Matrix
    Même si les dirigeants russes et chinois sont des mondialistes qui se cachent derrière un nationalisme de façade, ils ne sont pas directement le bras armé de l’Empire. Donc en effet rien à craindre d’eux d’un point de vue militaire. Par contre, une union avec ces pays pour lutter contre les "américains" (comme tu dis) est totalement illusoire...les bisbilles entre USA, Russie et Chine ne sont que du cinéma puisqu’ils sont tous sous la coupe des mondialistes.


  • #369489
    le 26/03/2013 par Tai
    Une note d’espoir

    Way, après le score inatendu de la France face a l’UMP dans l’Oise.
    Les Espagnols aussi s soulèvent face a ces méchants,
    C’est Peut-Etre le Début de La Fin ou bien La Fin des Fins...

     

    • #370328
      le 27/03/2013 par ROLALALALALA
      Une note d’espoir

      c’est de la merde ce score il n’y à aucun espoir la dedans.
      Les électeurs ont préférés élire un mec condamné pour corruption qu’une petite bonne femme.


  • #369538
    le 26/03/2013 par anonyme13
    Une note d’espoir

    - La Quenelle s’internationalise, au grand dam des adorateurs de la sainte Soah qui ne veulent évidemment pas d’état palestinien,
    c’est le moment d’investir dans la quenelle car les esprits se reveillent un peu partout dans le monde...


  • #369609
    le 26/03/2013 par trolland
    Une note d’espoir

    Existe t-il une "ligue de défense du souvenir de la shoah" et "d’amitié israélienne" également en Papouasie nouvelle Guinée et dans la réserve séminole de Floride ? Parce que le quadrillage est impressionnant.


  • #369628
    le 26/03/2013 par Bollywar
    Une note d’espoir

    La Galice est un monde à part. Non seulement ses habitants sont extrêmement serviables, non seulement ses fruits de mer sont succulents, non seulement c’est le point d’arrivée du plus long pèlerinage européen en distance (St Jacques de Compostelle), mais en plus c’est une terre de traditions.

    Je me trouvais, il y a quelques années, dans un petit village galicien. On me donna un tract m’invitant à la fête annuelle du Parti Socialiste local. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant que la journée de fête commençait par... une "messe à la mémoire des camarades défunts" !!!
    On est à des années lumières de la Hollandie...


  • #369712
    le 26/03/2013 par jean
    Une note d’espoir

    Terre celtique.
    Point "d’arrivé d’un courant tellurique" que connaissaient les druides, les vrais bâtisseurs compagnon et les chrétiens du peuple, qui quand ils sont assis à la même table, ne mettent en général pas trop de temps à partager la même bolée.

    Bravo.


  • #370066
    le 27/03/2013 par osbourne
    Une note d’espoir

    Jsuis fier detre un gallego quand je lis des trucs comme ca


  • #370093
    le 27/03/2013 par Nrv
    Une note d’espoir

    "Non pas que ces gens se réjouissent de ce qui s’est passé sous la férule d’Adolf Hitler"

    Ah bon ? La tentative d’unification des peuples germaniques et la lutte contre le bolchévisme leur pose problème ? Vu la vaillance de la Division Azul sur le front de l’est, j’aurai tendance à penser tout le contraire.
    Les 2501 croix de fer qui leur furent remises par les Allemands témoignent en ce sens...