Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Une poignée d’entreprises, essentiellement américaines, ont réalisé des bénéfices exceptionnels pendant la crise"

D’après l’ONG une « poignée d’entreprises, essentiellement américaines » a engrangé d’importants bénéfices, tirant partie de la pandémie de Covid-19. Elle appelle les gouvernements à réguler ces flux qui « alimentent les inégalités mondiales ».

 

Quelques grandes entreprises ont pu réaliser des « bénéfices exceptionnels » pendant la crise sanitaire mondiale au profit de leurs actionnaires. C’est ce que dénonce un rapport publié le 10 septembre par l’ONG Oxfam, qui plaide pour la mise en place de taxes.

« Une poignée d’entreprises, essentiellement américaines, réalise des bénéfices exceptionnels pendant la crise, alimentant la fortune de leurs fondateurs et de leurs riches actionnaires alors même qu’une large partie de l’économie mondiale est encore à terre », souligne ainsi Oxfam dans un communiqué mis en ligne sur son site.

 

109 milliards de plus pour 32 multinationales, dont les GAFAM

Elle a recensé, en s’appuyant sur une base de données financières, 32 multinationales qui devraient voir leur bénéfices progresser de façon « spectaculaire » cette année : elles devraient cumuler, selon l’ONG, « 109 milliards de dollars de plus que leur bénéfice moyen réalisé au cours des quatre années précédentes ».

Parmi ces groupes figurent les géants technologiques américains Microsoft (environ 19 milliards de dollars de profit supplémentaire), Facebook (7 milliards), Google (7 milliards), Amazon (6,5 milliards) et Apple (6 milliards).

« Une large partie de ces bénéfices a été reversée à de riches actionnaires, alimentant les inégalités mondiales », déplore également Oxfam. Les 25 milliardaires les plus riches du monde ont vu leur richesse cumulée « augmenter de 255 milliards de dollars » entre mi-mars et fin mai, selon l’ONG.

Le patron d’Amazon, Jeff Bezos, a dépassé la barre des 200 milliards de dollars de patrimoine le 26 août selon Bloomberg. En huit mois, il en a amassé plus de 87, établissant un nouveau record. Il a bénéficié des excellents chiffres d’Amazon, boostés par la pandémie.

Oxfam demande ainsi aux gouvernements de « taxer les entreprises qui ont réalisé des bénéfices exceptionnels pendant la crise » et de prendre « des mesures en faveur d’un partage plus équitable des richesses et des pouvoirs au sein des entreprises ».

 

Des dividendes malgré la pandémie

Dans son rapport, Oxfam relève également que de nombreuses entreprises partout dans le monde « continuent de verser coûte que coûte des dividendes à leurs actionnaires, malgré des résultats en berne ».

En France, 23 entreprises du CAC 40 ont décidé de verser des dividendes cette année, en dépit des appels à modération du gouvernement, selon Oxfam, qui souhaite que les aides prévues dans le plan de relance français soient conditionnées « à la mise en place d’objectifs socio-écologiques pour les grandes entreprises ».

« Sans conditions, les aides publiques risquent de renforcer encore davantage la mainmise des actionnaires sur les choix stratégiques des entreprises, accroître la déconnexion avec l’économie réelle et retarder la transition écologique », estime Quentin Parrinello, porte-parole d’Oxfam France, cité dans le communiqué.

Lire aussi, sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Qu’on foute la paix aux entreprises qui versent des dividendes ! Elles n’ont pas reçu d’aides de l’état ça faisait partie des conditions ! Je ne vois pas pourquoi un épargnant qui place, ou plutôt risque, ses économies dans des actions, en bon père de famille, devrait être spolié des revenus de son capital ! Par contre le con qui bouffe tout au restau ou en croisière, lui, a droit aux aides sociales et au salaire garanti !

     

    Répondre à ce message

    • Exactement !

       
    • #2543993
      Le 11 septembre à 00:01 par Pierre-Albert Espénel
      "Une poignée d’entreprises, essentiellement américaines, ont réalisé des (...)

      Un bon père de famille n’a pas a risquer les économies de son foyer.

       
    • Par contre votre bon père de famille à deux balles néglige une chose, c’est que les comiques qui vont au resto ou en croisière (sur le Rhône, la Seine, le Canal du Midi) de même que ceux qui touchent des aides, consomment, en cela les PME - alentour - font des bénéfices, lesquels sont taxés plein tube, taxes qui permettent de financer une bombe atomique afin de garder le cul - national - de l’ensemble, au chaud, cependant que les « actionnaires » dont vous nous entretenez, n’actionnent que dalle, se goinfrent cependant qu’ils ont - merde, quand même ! - le cul au chaud, comme tout le monde et pour rien, puisque les entreprises dont ils sucent les dividendes ne payent quasi aucun impôt...
      Nous avons pris la bombe comme exemple mais nous aurions pu prendre les barrages ou autres bricoles communes sur lesquelles le capitalisme spéculatif lorgne, on ne peut plus pour engranger plus de dividendes encore, sur le dos des trois variables d’ajustement : les ouvriers, les usagers et le contribuable lorsqu’il n’est pas l’un des deux précédents.
      Aussi évitez de nous faire accroire qu’un épargnant est un actionnaire et réciproquement : cela relève du sophisme.

      Que Tesla perde $150 milliards sur un effet d’annonce, qu’est-ce que cela a de constructif ou de productif ? $150 milliards c’est le prix de 3 000 IHU Méditerrannée (bâtiment) ou de 1875 unités identiques, labo compris.

       
    • Les assistés sociaux paient plus d’impôts que les riches, et ils n’ont ni la connaissance ni les moyens juridiques d’échapper à la taxation ! Sans compter que leurs aides sont directement réinjectées dans l’économie. S’ils avaient un peu de jugeote, ces assistés réclameraient autre chose qu’une compensation constitutionnelle : ils feraient la révolution pour changer de système économique. Mais, heureusement pour tes poulains, ils sont encore trop bêtes !

       
    • Tas raison ! Vaut mieux mettre ça à la caisse d’épargne, à la banque ou dans une assurance vie ! Ou mieux, tout bouffer au resto, en croisière et en fêtes foraines ! Tes enfants te remercieront du patrimoine que tu leur aura laissé !... avec quelques dettes par ci par là et un crédit à la consommation à rembourser ! Tu devrais plutôt écouter Pierre Jovanovic ....

       
  • C’est le jackpot, Ben Covid ! mazel tov !

     

    Répondre à ce message

  • sans doute celles de Soros , des Rothschield et des Clintons
    quand ils vont disparaître , que vont ils faire de tout ce pognon ? à part investir dans les cercueils à 1 jambe

     

    Répondre à ce message

  • Comme ça c’est bien, seuls ceux qui ne veulent pas voir peuvent ignorer les crimes du capital.

     

    Répondre à ce message

    • Quel crimes ? D’être rentable ? Compétitif ? Et prospère même en temps de crise ? Arrête avec ta dialectique marxiste

       
    • #2544067
      Le 11 septembre à 07:21 par Un français qui est à bout
      "Une poignée d’entreprises, essentiellement américaines, ont réalisé des (...)

      @Huguenot
      Arrête un peu de nous faire rire avec ta rentabilité des multinationales
      Si elles ont prospéré, c’est sur le dos des peuples, sur les travailleurs
      Elles ont spolié, pillé, volé les nations, blanchi, détourné, caché l’argent du petit peuple
      Celui des nations, des impôts, des charges, des caisses de retraites, des épargnés, des taxes, des cotisations
      De quoi tu nous parles au juste ?
      Je suis mon propre patron, je touche environ 900 €, j’ai au alentour de 10 000€ de charges chaque année, marié père de plusieurs enfants, j’ai plus de 2 ans de foncier en retard, des créances, par dessus la tête, pourtant je fonctionne bien, je produis bien, j’ai des commandes , pourquoi on ne paye pas mon travail à un salaire décent ?
      Pourquoi on ne paye pas mon travail à son juste salaire ?
      À cause de compétitivité déraisonnable, le concurrence déloyale, de surtaxés, de frais, de règles différentes !!!
      Pourquoi je ne bénéficie pas des aides comme les banques, les multinationales, les grands groupes, les hypermarchés, les assurances ?
      Ou sont le CICE, DÉGRÈVEMENT, LEVÉE D’IMPOSITION ?
      Comment se fait-il que chaque année je devienne plus pauvre ?
      Quelle rentabilité ont ces multinationales ?
      Le vol, la spoliation ??
      Arrête de nous faire rire de grâce
      Aujourd’hui je toucherais plus sans travailler, est-ce normal ?

       
    • @huguenot, pas quand les dés sont pipés...

       
    • #2544650

      @Huguenot
      Serais-tu rentier ?
      Non parce que nous la terreur fiscale, on la subit tous les jours, tous les mois, toutes les fins d’année !!!!
      TVA, CSG, CRDS, URSSAF, FONCIER, COTISATION, CHARGES, ASSURANCE,.....
      Tu connais le quotidien d’un artisan, d’un chef de PME, d’un agriculteur, d’un taxi, d’un commerçant, d’un restaurateur ?
      Comment se fait-il qu’un Uber ne joue pas avec les mêmes règles qu’un artisan taxi, qu’un Macdonald ne joue pas avec les mêmes règles qu’un petit resto routier, qu’un agriculteur, un épicier ne jouent pas avec les mêmes règles qu’un Carrefour, qu’un Lactalis, qu’un Danone,, qu’un libraire ne joue pas avec les mêmes règles qu’un Amazon, qu’un maçon ne joue pas avec les mêmes règles qu’un Bouygues .... ??????
      C’est pourtant les libraires, restaurateurs, agriculteurs, taxis, maçons, commerçants les premiers créateurs d’emplois, c’est pas Amazon, Uber, Macdonald, Google, c’est pas Facebook, Goldman Sach, BP... 
      Comment se fait-il que le Medef négocie un CICE et ne créait aucun emploie et empoche quand même le fric, comment se fait-il, que notre fric, renfloue les banques, que nos cotisations fassent vivre Black Rock, que nos epargnes soient autant taxés, que les cliniques privées empochent l’argent de la sécurité sociale, alors que les hôpitaux publics se meurent, que nos petits vieux sont confié à des Ehpad a fonds, actionnaires étrangers, comment se fait-il que nos services d’urgence, nos pompiers croulent sous des emprunts toxiques ???
      Ou est notre argent ?
      Pourquoi nos autoroutes payée par nos grands parents, puis nos parents et maintenant nous ne nous appartiennent pas, pourquoi nos aéroports non plus, pourquoi les coopératives agricoles, les parkings, les radars sont privatisé, nos retraites, notre sécu, les mutuelles..... ???
      Fais pas ton Kapitaliste
      Il y’a un vrai déni, un vrai problème c’est un fait, ou est le fric ??

       
  • #2543977

    Comme quoi les vacances, les restos, les sorties, les boîtes, les supermarchés, les soldes, les putes, les dealers ça sert à rien
    On peut vendre tout ça sur Amazon
    Tu veux jouir
    Y’a youporn, tu veux une gonzesse, y’a des poupées du veux avoir des copains t’as Facebook, tu veux planer, on te livre ta drogue, tu t’ennuies, on te livre un gode, un pluganal, une branleuse Wi-Fi, tu veux voyager, skier, surfer, réalité virtuelle sur abonnement, tu veux voir un film Netflix, tu veux bouffer t’as Uber, qu’est ce que tu veux de plus ?

     

    Répondre à ce message


  • Quelques grandes entreprises ont pu réaliser des bénéfices exceptionnels pendant la crise sanitaire mondiale au profit de leurs actionnaires. C’est ce que dénonce un rapport publié le 10 septembre par l’ONG Oxfam, qui plaide pour la mise en place de taxes.



    Des taxes ? c’est là que j’ai rigolé.

     

    Répondre à ce message

  • #2544060
    Le 11 septembre à 06:59 par Encyclique à une jambe
    "Une poignée d’entreprises, essentiellement américaines, ont réalisé des (...)

    Les gars ont tout ficelé
    Un ancien directeur de la NSA rejoint le conseil d’administration d’Amazon
    Keith Alexander, l’un des artisans de la surveillance électronique de masse dénoncée par Edward Snowden, sera chargé de superviser l’audit du géant américain.

     

    Répondre à ce message

  • Oxfam devrait plutôt appeler les peuples à se rebeller contre le capitalisme, la véritable source de guerre et de famine ...

     

    Répondre à ce message

  • Inutile de répondre à ’Hugue - not’, pas mal la blague sur le protestantisme capitaliste, je me demande comment ces trolleries peuvent arriver sur un site autant contrôlé, sans doute un bug - not ?

     

    Répondre à ce message

  • #2546011
    Le 14 septembre à 06:32 par appelation d’origine protégé
    "Une poignée d’entreprises, essentiellement américaines, ont réalisé des (...)

    Steve Job ’Apple’ est un génie du marketing, Bill Gates un génie de la finance ’W$’
    puis Linus Torvald et Richard Stallman ’Gnu/Linux’ sont des génies de l’informatique...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents