Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une soirée "DSK" organisée par des étudiants en kiné fait scandale

La « blague » de l’association de kinés « La roukine » arrive au moins bon des moments. Dans un contexte tendu autour du producteur de cinéma Harvey Weinstein, accusé par de nombreuses actrices de harcèlement sexuel, cette association a décidé de proposer une soirée Dirty Sexy Kiné (DSK). L’affiche, qui met en avant la marionnette aux Guignols de l’ancien directeur du FMI entouré de deux femmes très peu vêtues, a créé un petit scandale sur Twitter et auprès du syndicat étudiant Unef. L’association a dû s’en excuser publiquement et retirer son événement de Facebook.

[...]

Les premiers à avoir exprimé leur indignation autour de cet événement ont été les étudiants eux-mêmes. Repérée par le site 76actu, Clémentine Le Duey, militante encartée aux Jeunes communistes de France, avait commenté : « Très sympathique quand des futur.e.s soignant.e.s pensent que le viol et les violeurs, c’est un bon thème rigolo de soirée », regrettant qu’au cours de ces soirées qui « ne sont pas les plus sûres pour les jeunes femmes, la culture du viol soit un sujet de dérision ». Et d’ajouter en interpellant son réseau : « Hey Twitter tu veux bien aller expliquer à ces étudiant.e.s que « DSK » n’est pas un thème de soirée acceptable ? »

 

 

« Ce sont de futurs soignants »

L’Unef avait d’abord posté un premier communiqué sur Facebook, dans lequel elle dénonçait « un acte sexiste honteux ». Mais celui-ci n’est plus disponible sur le réseau. Contacté, le président de la section de Rouen du syndicat, Galaad Emeraud, s’insurge de « propos qui promeuvent la culture du viol », mettant en cause un visuel et une description qui posent un vrai problème.

« S’amuser autour de quelqu’un qui est connu pour ses agressions sexuelles est déplacé, juge le jeune homme. Mais surtout, ce sont des futurs soignants, des personnes qui manipuleront un jour des corps de patients. »

Lire l’article entier sur etudiant.lefigaro.fr

Pour ne pas confondre plaisir de la drague et business de la pornographie,
lire chez Kontre Kulture

 

Les ravages de la bien-pensance, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • je trouve celà plutôt rigolo,on est en milieu estudiantin,y’a toujours des coincés pour voir le mal partout

     


  • "Dirty Sex Kiné " n’est pas un thème de soirée acceptable..



    Par contre pour les soirées after du festival Cannes c’est un thème parfait on dirait , la coke en plus !


  • Le plupart des étudiants du domaine de la santé sont des dépravés sans vocation attirés par le prestige et l’argent d’une future position sociale.

    Je ne généralise surtout pas car j’en fais les frais tous les jours en tant que "basané" mais c’est bien connu et quasi mathématique....

     

    • Commentaires idiot et sans rapport avec le sujet...

      Pour votre gouverne, un kiné hospitalier à 35h démarre à 1400 euros environ puis passe à 1750 euros un an plus tard et le reste durant plusieurs années. Qd un libéral tourne à environ 2200 euros (sans congés payés).
      Si vous me repondez que c’est déjà "énorme" de gagner une telle sommes, je vous dirai que vous continuez de jouez le jeu du système de l’opposition par le bas...
      Nous jugeons tous. Seulement ce qui compte, c’est plutôt comment nous le posons (ou pas...).
      Ne pas confondre kiné et infirmière avec médecin et chirurgien. Parmis lesquels, encore beaucoup font un travail admirable. Comme partout, il y a des brebis galeuses.
      Dans le milieux, on dit qu’une clientèle est toujours à l’image du praticien. Je vous laisse réfléchir...

      Visiblement seul canal plus aurait le droit de plaisanter sur cette image de dépravé. Mais eux, ont le sésame....


    • Je vois ce que tu veux dire mesencephale.

      Ce n’est pas du racisme anti basané mais du racisme social.


    • Xav rage pas ce qu’il dit se vérifie énormément.
      La plupart de mes amis ayant fait PACES l’ont fait pour la thune ou la position sociale c’est bien connu, si tu veux de l’altruisme et de la bienveillance c’est plus chez les professeurs des écoles qu’il faut aller voir (on parlera pas de leur naïveté hein)

      Et sinon Kiné c’est rarement une vocation, la plupart sont ceux étant pas assez bien classé pour médecine/dentaire et ne voulant pas finir en Pharma...


  • " Contacté, le président de la section de Rouen du syndicat, Galaad Emeraud, s’insurge de « propos qui promeuvent la culture du viol »"
    Galaad, en bon inuit s’insurge, mais on l’entend moins pour condamner DSK ou Polansky pour ce qu’ils conviennent d’appeler le "troussage de bonnes."
    Galaad ne devrait-il pas condamner la sortie de ces étudiants au nom de l’antisémitisme ? L’unef et ses franc mac., en représentants zèlés de la police de la pensée veillent


  • Peut-être qu’avec une soirée F. Mitterand ça serait passé...
    (je vous laisse le soin de mettre un prénom derrière cette initiale)


  • si choron etait encore vivant il en mourrait !!!


  • Camarades de E&R
    Je ne vois pas où est le problème. ?
    Je m’explique.
    DSK est connu comme étant un adepte du déboitement de caissons.
    Ces kinés organisent une soirée autour d’un thème qui colle à leur formation.
    Remettre à sa place un caisson déboîté c’est au moins un boulot de kiné ça
    De nouveau une lecture superficielle ne permet pas de comprendre certaines subtilités.
    Comme DSK ces kinés savent aller au fond des choses.
    Ne varietur
    Lavrov/

     

  • Une bonne occasion de viols de masse, ces jeunes filles ne viendront pas se plaindre après.


  • L’écriture inclusive est décidément en pleine expansion.
    Plein le cul de ces abruti.e.s.

     

    • C le l4ngaj dé jeune.e.s du futur.e.s !!!! lol mdr ptdr

      Ça deviendra certainement obligatoire, même dans les SMS et les tweets (est-ce pour ça qu’ils ont augmenté la taille max ?), sous peine de lourdes sanctions pour incitation à la haine.


  • Vivement la soirée Dodo "la Saumure", j ai hâte !!!


  • #1818948

    Ces soirées à la thème sont un classique des étudiants en médecine. Que je sache, il n’y a jamais eu de scandale d’ampleur dans ce milieu.
    Il n’y a pas de problème réels et urgents à traiter ? Weinstein a fait ce qu’il a fait parce qu’il a participer à des soirées étudiants ?
    Les chiennes de garde aboient, l’imbécillité élevée au rang de vertu, on ne les entend jamais s’insurger contre la pornographie et la théorie du genre qui sont, in fine bien plus néfastes que ces soirées qui n’existent de toutes façons que pour faciliter les rapprochements.

     

    • La facilité d’accès à la pornographie favorisée par les fournisseurs d’accès..

      La moyenne d’âge supposé ou les enfants sont confrontés pour la première fois à de la pornographie en occident est hallucinante ; je crois que certains avance l’âge de neuf ans !!!

      Quoi qu’il en soit prenez conscience que sur terre des gens meurent de leur bel âge sans avoir vu une seule fois une image pornographique !!

      Prennez conscience que dans des pays arrierés si vous montrez une image pornographique à un enfant, la foule vous massacre et vous piétine sans même en avoir la volonté... Il est encore temps de regarder ce qu’il se passe autre part.. car à la vitesse ou ça va ce genre d’aberrations deviendront « Universale »..


  • OK, les kinés sont fragiles. C’est noté.
    Vivement la démonstration suivante !


  • C’est drôle ,que lorsqu’on dit des vérités cela dérange ,c’est peut être parce qu’ ils prétendraient que ce soit de la fiction ? mais pas du tout ,c’est même en dessous de la vérité ,autrement dit le hors-d’œuvre ,c’est ça qui est choquant .


  • Les soirées "fuck me i m famous" n ont pas suscité de tels commentaires
    On se demande pourquoi...
    A part embeter les etudiants elles font quoi ces braves dames dans la vie...
    Peut etre qu elles castrent les chats du voisinage pour se detendre...
    J en ai une dans mon cartier qui fait ca....


  • Une soirée Christine Lagarde ca à l’air moins rigolo...


  • « Clémentine Le Duey, militante encartée aux Jeunes communistes de France, avait commenté : « Très sympathique quand des futur.e.s soignant.e.s... » ok. pas besoin d’aller plus loin je suis déjà mort de rire.. (rire jaune) Blague à part, c’est usant tous ces (jeunes, et moins jeunes) cons qui se prétendent communistes, mais pour lesquels on sent bien, par expérience et à leurs façon de s’exprimer (sans parler du "contenu" de leur parole...) que leur compréhension du communisme à plus à voir avec la section pouilleuse et moribonde de la gauche du Capital qu’avec une lecture approfondie de Marx... De vains et velléitaires agitateurs culturels sociaux-démocrates à la limite, mais pas des communistes. Enfin, encore quelques années et on les retrouvera soutiens d’un quelconque nouvel avatar macronien...


  • Bonjour à tous, lecteur régulier d’ER, je suis également un jeune kiné fraîchement diplômé. Je pense pouvoir répondre à ce sujet, car jusqu’au mois de juin de cet été j’etais en plein dans ces soirées kine du jeudi (voire vendredi et samedi quand les partiels nous laissent tranquille). Oui nos BDE trouvent toujours des sujets de soirées drôles, souvent provocateurs et limites, qui peuvent en offenser certains (soirée DSK pour les féministes, soirées prêtres versus pedophiles pour les cathos (j’en suis un) etc...). « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. » Je pense qu’il est important de rire de tout, sinon la vie est quand même bien triste... D’ailleurs ce sujet rejoint les attaques que subit Dieudo, quand un humoriste fait des blagues sur les musulmans ou les cathos, aucun problème... mais dès que ça vanne sur le judaisme, les problèmes arrivent !
    Et bien là pareil en kine, j’ai déjà vu des thèmes de soirée bien moqueurs sur les prêtres, la pedophilie etc, personne n’a fait de scandale, mais là une pauvre soirée dérisoire sur le thème DSK, les « féministes » montent au créneau.
    En ce qui concerne les explications sur le fait que les soirées ne soient pas sure pour les filles, laissez moi rire...
    Remettons les choses dans le contexte aussi, les étudiants kine nous sommes régulièrement en TP mixte en sous-vêtements, nous avons par conséquent un rapport au corps différent des autres, nous ne sommes pas pour autan pervers, car habitués avoir tous types de corps à longueurs de journées... Cependant on a appris à être à l’aise avec son corps et à en rire !

     

    • @MAX

      Ce n’est pas ce que vous considérez comme de l’humour le plus choquant, ce sont vos partouzes régulières. Et ce n’est pas parce qu’on devient à l’aise à faire des saloperies perverses que ce ne sont plus des saloperies perverses. Ces soirées régulières sexuelles à thèmes dégueulasses ressemblent à des rituels qu’on pourrait facilement qualifier de satanique.
      Merci pour votre témoignage, je serai vigilant quand je croiserai un kiné dorénavant.


    • @marcel
      Il dit juste que c’est de l’humour... ce n’est pas rare chez les étudiants, ce genre d’humour certes un peu limite mais cela n’en fait pas pour autant des dépravés... Ce sont des jeunes qui s’amusent pendant leurs études, ce n’est pas toujours de très bons goûts mais je crois qu’il y a d’autres problèmes plus importants à traiter... comme la déstructuration des enfants à l’école avec la théorie du genre et l’écriture inclusive... S’attaquer aux enfants c’est s’attaquer à notre avenir... Voilà ce que l’o peut trouver dans un site destiné aux enfants et aux ados et promu par l’éducation nationale (si si c’est vrai) :

      "
      C’est quoi la sodomie ?

      C’est une pénétration de l’anus par le pénis , les doigts, et même un sex toy. C’est une pratique qui demande de la douceur et des préliminaires .Et aussi quelques précautions comme utiliser un préservatif (même avec les sex toys) et un lubrifiant adapté avant et pendant le rapport. Car l’anus ne se lubrifie pas naturellement."

      http://onsexprime.fr/Plaisir/Les-pr...

      Moi, je trouve cela violent et déplacé... Et là, personne ne dit rien... qu’est-ce que la sodomie avec un "sex toy" vient faire dans la sexualité d’un enfant/ado ???


    • Sans opinion sur ce sujet précis, mais avoir un rapport au corps de cette nature
      (tout ce qui est médecine/secourisme/soins,etc) ca peut quand même être particulièrement angoissant....il vaut mieux prendre le parti de s’en amuser, non ?

      C’est quand même une réaction plus "saine" psychologiquement, que toutes les autres... et ce ne nuit a personne.


  • Quand la.le police de la.le pensée est entrée.é dans la tête des étudiant.e.s, on appelle cela du "Orwellisme" ?

    On est bien parti avec une.un jeunesse pareille...l’avenir.e est radieux pour l’oligarchie...

    L’autre jours j’ai vu un tortue manger une calamare...si, si, j’vous jure même qu’une dauphin tournait autour...



  • « Très sympathique quand des futur.e.s soignant.e.s pensent que le viol et les violeurs, c’est un bon thème rigolo de soirée »




    Ecriture inclusive, quand cela les arrange.

     

    • bien vu ! violeur visiblement n’existe qu’au masculin pour ces trotskos


    • #1819770
      le 15/10/2017 par Meyer Habib-bop-a-lula ♫♪⋆
      Une soirée "DSK" organisée par des étudiants en kiné fait scandale

      Offuscation sélective
      Des milliers de personnes manifestaient contre l’implantation d’un aéroport international à Nantes.
      Ce même samedi, c’est dans l’indifférence qu’ouvrait la plus grande mosquée de tout l’Ouest Français.
      La 10 ème à NANTES
      Symptôme d’une civilisation en pleine décadence, le sort de quelques lapins prime la submersion du continent sous les flots de l’islam.
      La presse le relate ce jour :
      La mosquée Assalam :( la paix du sabre sur ton cou...En arabe) ouvre ce samedi à Nantes, dans le quartier Malakoff.
      C’est le plus grand édifice dédié au culte musulman dans l’ouest.
      Il pourra accueillir en même temps 1200 fidèles.
      Le dôme du bâtiment principal culmine à 14 m.
      Le minaret haut de 17m. est constitué d’un simple voile en béton, habillé de lames de verre, avec un écran plasma qui donnera l’heure de la prière et la date du calendrier musulman.
      Si l’on peut estimer sans se tromper qu’un aéroport a une durée de vie de 50 à 70 ans, pour une mosquée il en va tout autrement.
      Une mosquée, par évidence, s’implante pour l’éternité conformement aux principes du proselytisme islamique et de la conquête des terres aux mains des infidèles. Le long terme échappe aux esprits de notre époque.
      On s’écharpe pour des débats, disons-le très nettement, d’un pitoyable niveau en regard des enjeux.
      En 2012, la chute de l’Europe sous les coups de l’immigration islamique passe pour secondaire.
      Ou plus exactement, pour un non sujet.
      On s’écharpe bien plus volontiers sur un projet d’aéroport dont l’histoire ne retiendra pas même le futur nom.
      Querelle sur le sexe des anges comme au temps de Byzance alors menacée par le Turc.
      L’histoire retiendra qu’au début du troisième millénaire :
      L’étendard de l’islam fut dressé en 2017 sur la capitale des Ducs bretons tandis que 15 000 ahuris protégeaient trois lièvres de l’expropriation.
      Faites-le savoir très largement autour de vous !
      Et ouvrons les portes de notre pays encore plus grandes.
      Car ne comptez pas sur la presse bienpensante pour vous en tenir informés !


  • C’est sûr que "Soirée SIDA et MST", c’est tout de suite moins vendeur. Quoique, même là... Attirer les filles avec une pub qui sous-entend qu’elles se feront déboiter par des DSK, c’est risqué. Ou alors c’est le coté thunes ? Elles s’imaginent qu’elles seront payées ?


  • La gauche entre dans un neo-puritanisme tout en continuant a se réclamer de la liberté.
    qu ils mettent des restriction sur les porno pour les enfants, mais qu ils foutent la paix aux adultes


  • #1819097
    le 14/10/2017 par Meyer Habib-bop-a-lula ♫♪⋆
    Une soirée "DSK" organisée par des étudiants en kiné fait scandale

    Moi je serais inquiet ,quand il y aura des soirées Pipo & Pompo dans les écoles de douaniers , là je me questionne encore !!
    Monsieur vous avez quelque chose à declarer ?
    Non, non rien !
    Très bien ?veuillez retirer votre caleçon et vous retourner ?


  • Soirée Jurassic Park.


  • #1819139

    Inversion accusatoire ! Oui, encore, ça devient lassant. Et c’est lassant que ce soit maintenant permanent : repris et validé en permanence par les médias.

    Parce qu’ obliger les étudiants à se taire sur le profil sexuel de DSK au nom du féminisme ...
    Absurdité complète. Ça ne peut qu’arranger DSK, ses amis, et sa tribu.

    Les avantages de l’inversion accusatoire, on les connait. On sait aussi qu’il faut de gros moyens financiers pour que ça marche bien.

     

    • Je me permets ce petit rappel de faits de la fine équipe socialo-sioniste sait-on jamais pour les étudiants et surtout les étudiantes :
      « L’affaire de la MNEF est une affaire d’enrichissement personnel et d’emplois fictifs qui touche la Mutuelle nationale des étudiants de France dans les années 1990, impliquant notamment des personnalités liées au Parti socialiste (PS), et plusieurs issues du courant trotskiste lambertiste, considéré comme ayant « pris le contrôle » de la MNEF à la fin des années 1970.
      […]
      Pendant toutes ces années, les dérives de gestion de la MNEF sont innombrables : elles concernent les salaires (100 000 francs par mois) et émoluments d’Olivier Spithakis et d’autres dirigeants, l’embauche prioritaire des militants de l’UNEF-ID, liés d’une manière générale au mouvement trotskiste, puis intégrés dans le parti socialiste comme Jean-Christophe Cambadélis ou Marc Rozenblat, président de l’UNEF-ID. Le journal Le Point parlera du « binôme MNEF-Unef-ID : un vivier de jeunes loups socialistes ». Ces dérives comprennent également des « gestes » de complaisance tels 300 000 francs versés à SOS Racisme par « le courtier d’assurances maison, l’Iram ».
      La direction crée un ensemble de filiales afin d’« opacifier » sa gestion. Ces structures satellites servent des intérêts politiques et permettent de salarier des personnalités prometteuses telles que Jean-Marie Le Guen, Manuel Valls…
      […]
      L’affaire met en cause également Dominique Strauss-Kahn qui, avocat d’affaires, avait été rémunéré 600 000 francs TTC par la MNEF, au printemps 1997, alors que se négociait l’entrée de la Compagnie générale des eaux (CGE) au sein d’une holding de la mutuelle, Raspail participations.
      […]
      Le nom du député socialiste Julien Dray est également évoqué par les média. Celui-ci était mis en cause par l’avocat Claude Duval, ainsi qu’Harlem Désir dans le cadre du financement de SOS Racisme.
      […]
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Affai...

      Il semblerait l’Unef ait gardé quelques supporters de DSK ceci pourrait expliquer cette énième tentative de petite sauterie pour réhabilitation du Yéti et de sa tribu.

      Sinon les complots des lobbys ben ça n’existe pas n’est-ce pas Rudy Reichstadt !


  • Bon ben désolé pour l’acronyme malheureux.

    La soiree DSK va être remplacée par une nuit Sante Humour Origami Arbalète Haltérophile.

     

  • Mais faîtes taire ces dindes ! L’avis de n’importe quel crétin devient parole d’évangile sur ces réseaux débiles. Les vrais coupables sont ceux qui ce soumettent à ces injonctions hystériques. Fallait pas leur donner le droit de vote je vous dit, voilà où on en ai aujourd’hui !


  • Ce qui est quand même gênant dans tout ça, c’est que - sauf si ma mémoire défaille, et en quel cas excusez-moi - DSK n’a jamais été condamné pour viol, ayant été acquitté dans l’affaire de cette femme de ménage qu’il n’a même dû voir passer tant elle devait être insignifiante - et pas jolie - comparée au 20 filles des plus belles qu’il pouvait avoir dans les 20 minutes rien qu’en un coup de fil, à NY. Idem pour la petite blonde, fille d’on ne sait plus qui, Machin Banon, qui a essayé d’avoir son quart d’heure de lumière, dans la bagarre.

    DSK était un libertin et un partouzeur qui s’adonnait à son addiction avec des prostituées majeures. Lorsqu’on parle de la culture du ’viol’, il pourrait sans doute attaquer ces gardes rouges fascistes hygiénistes puritains qui le calomnient et qui déjugent des sentences judiciaires (quoi qu’on en pense par ailleurs, de celle-là). Il faut faire aussi attention à ne pas reprendre ces bêtises à notre compte et de participer à nos corps défendants à cette culture de la condamnation sauvage et aussi crapuleuse que les balances collabos.


  • Dans le temps il y avait les "pères-la-pudeur". Maintenant il y a les "connasses-la-morale".


  • Puisqu’il s’agit d’appeler un.e chat.te un.e chat.te, en incluant tous les genres aux termes, de sorte à se trouver en capacité d’y voir clair, essayons.
    Expliquons à Clémentine, l’incluseuse, que, pour éviter d’avoir quelques pépins, elle se renseigne : notre DSK international n’est pas tombé pour viol : jamais ! Moult fois jugé, mais rien : le néant le plus total. Enfin total...Elf surtout.
    Vigilance donc, car voilà qui pourrait lui valoir une inclusion dans le timbre, mais d’un autre style que celui suggéré plus bas.
    Ainsi pour parfaire leur engagement à la clarification tous azimuts, auraient-ils dû, les un.e.s et les autres jeteurs d’opprobes, écrire : « agressions sexuelles...supposées ».
    Ne jouons pas avec les exclusions.

    Quant à l’assoc’ La Roukine, on vous suggère « L’Art où couine » quand vous décidez de déconner avec les petit.e.s.chat.te.s : n’est pas Trump qui veut.
    Et vous auriez au moins pu, dans un souci d’égalité et de partage - et dans le cadre de votre formation professionnelle -, offrir un massage périnéal à la petite protégée - malgré elle - du Frère Marie-Clément : d’aucunes disent que c’est un instant de détente et de relaxation. Et l’on sent que certaines en ont besoin. Au tarif conventionné si vous ne voulez pas être...comment dire...inquiétés.
    Oui, évitons les emmerdements.

    Oui, votre manque d’ouverture, là, m’aura chiffoné.


  • Le "Hey twitter" à une consonance anglo saxonne
    étrange de la part de quelqu’un qui se prétend communiste....
    Encore une invertébrée politique probablement....


  • La petite communiste ferait mieux de se pencher sur l’abandon pur et simple de la théorie marxiste (lutte des classes, dictature du prolétariat, nationalisation des biens de production, etc.) ... Heureusement qu’il reste, pour cette "gauche" et cette "extrême gauche" bobos, les dérives sociétales de l’idéologie bourgeoise pour essayer d’exister ! Engels, Marx, Bakounine et consorts doivent se demander pourquoi ils ont réfléchi à améliorer la condition humaine ...


  • Ce sont des formations à l’insensibilité !
    Diplômés d’État !!


  • les esprits actuels sont beaucoup plus pudibonds et coincés que il y a un demi-siècle. n est de nouveau entré dans une époque "victorienne" de puritanisme et de névrose

     

Commentaires suivants