Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vaccination, crise de la démocratie : Louis Fouché répond aux questions de François Asselineau

Louis Fouché, sur E&R :

 






Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2630474

    Asselineau est un politicard roué, pas un journaliste

     

    Répondre à ce message

  • #2630486
    Le 31 décembre 2020 à 16:40 par Lire et comprendre.
    Vaccination, crise de la démocratie : Louis Fouché répond aux questions de (...)

    Formidable entretien (merci E&R et Mr ASSELINEAU) .Bravo Louis FOUCHER. vous êtes formidable !!!!!!!!

     

    Répondre à ce message

  • #2630499

    Comment peut-on dénoncer la dictature sanitaire quand on est
    un "docteur" entrain de faire la politique ?
    C’est une question sérieuse et honnête ; aucun cynisme ou moquerie de ma part.

    "Dr" Fouché est passé en quelques semaines du commentaire médical aux intervention youtube (donc à l’expression d’opinions) puis à des discussions avec F.Asselineau (donc à de la politique pure).
    Toujours sous le titre de "Docteur" Fouché...Ou du moins sous l’ombre du prestige et de la respectabilité conféré par le titre.

    D’autres spécialistes ont eux des parcours similaires. Finissant par délivrer des analyses purement politiques....en tant que médecins !
    Tout en dénonçant la dictature sanitaire.
    Je ne juge pas,ni les gens ,ni les idées.. je dis juste que la démarche parle d’elle même et pose question.

    Etre "Docteur" est-il devenu un gage de sérieux politique ?
    Ceci etant dit je n’ai rien contre M.Fouché, dont j’apprécie les interventions.

    Enfin et pour ne pas être trop long, je pense que l’on ne parle même pas de vaccins ou de thérapeutique ici, il s’agit juste de savoir si la médecine peut entrer dans une nouvelle phase (paradigme), de force,sans débat public,éthique ou professionnel aucun , ....et ce à la faveur de la crise plus ou moins factice du Covid.

    Les outils de manipulations génétiques sont devenu trop évidents,trop fonctionnels et bon marché pour que l’on n’en fasse pas usage !
    D’ailleurs il devient même urgent d’encadrer et d’institutionaliser ces outils.

    Il y a là une bataille idéologique,(politique)....confisquée par le corps médical au nom de la technicité du sujet. Et à la faveur d’un crise.

    Mais quand les médecins se retrouvent à faire de la politique pure tout en dénonçant la dictature sanitaire...ou au nom du principe sanitaire...ça pose question !

     

    Répondre à ce message

    • Et alors, Qu’est ce que t’as contre la politique ? Si tu ne veux pas t’en occuper, elle, s’occupe de toi ! Quand tu auras compris que cette histoire de Covid est avant tout politique et exclusivement politique !...

       
    • Cette réflexion vaut bien le discours qui a amené les politiciens à être présentés comme des "experts" et le quidam comme un couillon qui ne comprend rien à la politique. C’est d’ailleurs par la confiscation de la politique justement que l’on se retrouve aujourd’hui face à des abrutis qui font fermer le clapet à des intelligents sans que personne ne trouve rien à redire. La conscience politique ne s’affûtait pas dans des conférences lissées ou à la télé mais bien dans des lieux disparus comme le café du commerce ou de la réunion des camarades de la cellule. Tous ces lieux d’échanges et de joutes idéologiques ont été vicieusement bouclés par l’interdiction de fumer du tabac, l’interdiction d’avoir un coup dans le nez, l’interdiction d’aller au restaurant, l’interdiction de se réunir à plus de six personnes.
      Et cette destruction du lien social est due en grande partie à l’utilisation déviante et perverse de la science de la médecine qui veut que vous mouriez en bonne santé. On aura donc extirpé le domaine de la politique qui appartenait à tout un chacun vers des représentants de partis qui mettent l’édredon sur les choses qui fâchent dès que leur petite rente risque d’en prendre un coup.
      Ce n’est donc pas le corps médical qui a confisqué la politique au citoyen mais le pouvoir qui s’en est servi comme levier de verrouillage.

       
    • carrément méchant jamais content .

       
    • @Leon556 : En cette époque où le dogme scientifique comme outil totalitaire a pris le relais du dogme économique tel qu’on l’a connu aux débuts de l’Union Européenne (l’Euro sera un contrepoids au Dollar, blablabla) puisque l’échec de ce dernier est devenu visible aux yeux de tous, les décisions politiques contextualisées relèvent de la connaissance médicale confrontée à d’autres stratèges certes, mais le gage de sérieux politique ne peut émaner que d’une source scientifique sûre telle que l’offre Louis Fouché. La politique n’est pas une science exacte ou une stratégie émancipée et autarcique à laisser aux mains de technocrates, elle est l’art de conjuguer différents savoirs et est totalement imbriquée dans les connaissances scientifiques et autres stratégies.
      A notre niveau à nous, elle est toute notre vie : le chômage de vos enfants est politique, l’air que vous respirez ou la nourriture que vous ingérez sont politiques. La politique s’immisce même dans vos cellules, voyez, libre à vous de ne pas vouloir vous en occuper !

      @Louis (Fouché) : au vu de votre potentiel et de votre charisme, attendez vous à être chouarcidé, et devoir vous épancher sur les chambres à gaz ou autre tragédie antisémite. Esquivez immédiatement, ou mieux, demandez à ne pas faire de direct ou n’utiliser que votre propre équipe de tournage.

      Je ne m’occupe pas de politique.
- C’est comme si vous disiez : Je ne m’occupe pas de la vie. Jules RENARD

      La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. Paul VALERY.

       
    • @ léon556 : Votre question est effarante.

      "Comment peut-on dénoncer la dictature sanitaire quand on est
      un "docteur" en train de faire la politique"

      Mais justement, qui mieux qu’un médecin est placé pour comprendre qu’on nous ment sur des sujets de santé ? Qui mieux qu’un réanimateur est placé pour nous avertir qu’on nous ment sur les services d’urgences saturés par LES COVID ?

      J’en profite pour bien préciser que l’article adéquat pour la maladie due AUX corona virus de type SARS COV2 ce n’est pas LE ni LA mais LES. Ce n’est pas important, c’est capital, car une des raisons pour lesquelles le vaccin n’a AUCUN SENS pour cette maladie.

      Le débat portant sur le fait que dire qu’un vaccin n’a aucun sens est un pléonasme est très important, mais à considérer plus tard. Les gens seront plus aptes à réfléchir sur l’utilité réelle de la vaccination après l’hyper scandale du COVID. si il y a un après un jour...

      Donc qui mieux qu’un docteur est placé pour parler de sujets médicaux ? PERSONNE !

      Et surtout pas des salariés des labos qui seraient soit disant une équipe scientifique pour conseiller l’état.

      Encore une remarque concernant l’adjectif scientifique plutôt que médical. La recherche et la stratégie médicales sont quand même des domaines de la science particuliers, car se pose le problème de la vérification et de ses conséquences. Il ne s’agit pas de construire des accélérateurs de particules pour vérifier une équation mathématique mais de risquer la vie des gens avec des substances inconnues.
      Mais en plus ici, il s’agit de traitements de l’information pour établir des chiffres de morts qui n’ont rien de la rigueur scientifique, il s’agit de personnes recevant de l’argent selon les résultats des décisions politiques pour lesquelles ils participent à leur prise, il s’agit de la plus grosse conspiration de l’histoire de l’humanité. Il faut le clamer haut et fort, ne pas avoir peur du mot conspirationniste car il y a une conspiration.

      Jamais la sémantique n’a été autant l’enjeu de manipulations visant à la manipulation des esprits. Mais comment faire comprendre ça à des gens qui, si j’aurai su au jour d’aujourd’hui au pire allé vous faisez comme vous voulez ? Ses morts...

       
    • @léon556

      Le serment d’hypocrate est politique puisance 10000...., il n’a aucune scientificité.

       
  • Interview qui devrait être vue par un maximum de gens.
    Tout ce qui y est dit est extrêmement important, plein de vraies informations, dites de manière très intelligente. Loin, très loin de la bouillie intellectuelle habituellement servie par les chaînes de propagande massive.

     

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Je pense que j’ai vu au moins une coquille, Le Ministre australien Madame Palaszczuk s’est bien fait piquer d’après ce que j’ai pu voir, et tellement rapidement que les photographes sont restés dans leurs starting-blocks. Le coup de la seringue avec le capuchon c’était juste pour la photo.
      Malheureusement, et je le regrette, nous sommes bien là sur de la fausse information (fake news pour les intimes).

       
    • @Marco : C’est pas ce qu’on voit sur les images montrés dans l’interview en tout cas.
      Ceci dit tout le monde peut se tromper.
      Et entre commettre une erreur et transmettre sciemment de fausses informations il y a une grande différence.

       
    • @Marco
      ton post n’est pas clair. Mais ce qui est clair c’est qu’on entend juste après, un "journaliste" dire "oh, c’est tout, c’était pas grand chose". Ces mêmes mots, je les ai entendu toute ma vie dans des émissions télés lors des campagnes vaccinales. Rassurer, infantiliser, toujours les mêmes méthodes. Le premier ministre israélien aussi s’est fait vacciné. Même si je vois l’aiguille rentrer je ne sais pas ce qu’il y a dans la seringue. C’est du pur théâtre, macabre et condamnable.

       
    • Ce que je veux dire c’est que si on regarde toute la vidéo on voit bien une piqûre très rapide des le début, mais comme les photographes ont été pris de court ils lui ont demandé de faire une pause en faisant semblant.
      Balancer ça comme un scandale est une erreur domageble pour tout le reste du discours. Comme je le dis dans mon précédent message, je le regrette car ça donnera de la matière à ceux qui auront envie de discréditer le docteur Fouché.

       
    • #2630855
      Le 1er janvier à 10:08 par Le premier Rom sur la lune
      Vaccination, crise de la démocratie : Louis Fouché répond aux questions de (...)

      @Marco "comme les photographes ont été pris de court " il ont rejoué la scène de la piqûre !
      Non mais tu nous prends pour des cons ?
      Des journaleux et photographes étaient installés et présents pour leur propagande vacciniste et ils ont raté la photo ! C’est ballot ! Ils regardaient ailleurs au moment de la picouse tant attendue ! L’a fallu refaire la scène, grossièrement truquée ! C’est pire que l’homme sur la lune ou le 11 septembre, ton histoire ! Au moins ils n’ont pas raté la photo "historique" !

       
    • Il n’y a pas de fake concernant la vraie-fausse injection. Allez voir, il y a un site où ils démentent cela sauf qu’ il y a 2 dates différentes, celle du 28 avril et celle du 29. Visiblement ils se sont aperçus que l’on voyait que c’était une fausse injection et ils ont donc retourné toute la scène le lendemain avec les 2 séquences évoquées pour faire croire à ce qui n’était pas.

      https://www.20minutes.fr/societe/28...

       
  • Il est excellent ce médecin. Je me permets une petite blague, j’ai bien l’impression qu’Asselineau était complètement amoureux. Surtout avec le sourir et les yeux doux de la fin. Ahahah

     

    Répondre à ce message

  • Tres tres belles allusions aux ecritures saintes ! Nous avons besoin du Christ en ce moment. Rendons grace au Seigneur ! Cependant Fouché est un gentil, il faudrait qu’Asselineau invite Alain Soral pour que ca virevolte

     

    Répondre à ce message

  • a un moment,
    re-info covid, E-R, Frexit, R.N, TVL, patriotes...
    faudra bien que ça s’amalgame de gré ou de force !

     

    Répondre à ce message

  • Je l’aime bien le Fouché mais il a encore fourché sur la sainte Vierge. S’il ne veut pas finir fauché par celui qui tient la fourche, à savoir l’ennemi de notre (belle) Dame (je mettrais une inimité entre toi et la femme etc.(genese 3.15.)) il devrait revoir son propos. Et oui mr Fouché il y a des vérités qui peuvent vous dépasser et les accepter demande un chouia d’humilité.
    A la fin mon coeur immaculé triomphera.

     

    Répondre à ce message

  • je perçois une très grande intelligence et une très grande bienveillance chez louis fouché. je suis impressionné. j’ai trouvé asselineau supportable en interviewer et animateur d’émission. il devrait se limiter à cela.

     

    Répondre à ce message

  • Qui mieux placer qu’un médecin pour parler médecine. ?
    Les bizness-mans capitalistes sans limites biensure , seul bémol ce n’est plus de la médecine juste du profit et des plus juteux sur notre mort.
    Comme une certaine justice cultivant le vice sur notre dos pour brandir sa vertue de catin public.
    Face aux vendus à big pharma sans respect du vivant les médecins sont des otages au mieux, des complices dans la majorité.
    Le chamanisme est le futur de notre santé, mais pour nos institutions prédatrices tous se qui n’est pas rentable à leur affaire n’est que charlatanisme. On n’est pas sorti de l’auberge avec des pareils traîtres pseudos maîtres mais vrais esclavagistes mortificateurs et confiscateurs du vivant fonctionnant dans la peur et la répression.
    La lutte final se rapproche qui préfèrera vivre à genoux plutôt que de mourir debout ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents