Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vaucluse : enquête contre un maire qui a refusé de célébrer un mariage homosexuel

La justice a ouvert une enquête préliminaire à l’encontre de le maire de Bollène (Vaucluse), Marie-Claude Bompard, après son refus de célébrer le mariage de deux jeunes femmes, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Carpentras.

Le parquet s’est appuyé sur des articles du code pénal, qui punissent notamment "le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique, agissant dans l’exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l’exécution de la loi".

Marie-Claude Bompard, opposée au mariage des couples de même sexe, refuse d’unir deux lesbiennes, au nom de sa "conscience", et de déléguer son pouvoir à un conseiller municipal pour qu’il célèbre la cérémonie.

Les deux jeunes femmes, qui n’ont pas souhaité déposer plainte, ont été entendues lundi après-midi par la gendarmerie.

Le maire de Bollène devrait être auditionnée dans les prochains jours.

"Dans un premier temps, nous allons accomplir un certain nombre de formalités, nous avons une ou deux personnes à entendre, puis nous allons rappeler Mme Bompard à ses obligations de respecter l’état civil", a indiqué à l’AFP, Stanislas Vallat, vice-procureur de la république au parquet de Carpentras.

Le préfet du Vaucluse, Yannick Blanc, a eu lundi en fin de matinée un entretien avec le maire de Bollène au cours duquel "elle a maintenu sa position", selon la préfecture.

Sur l’homosexualité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Les municipalités françaises n’ont pas enregistré un grand nombre d’unions homosexuelles, trois mois après l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Selon les chiffres recueillis par France Inter et diffusés à l’antenne mardi 27 août, 596 mariages entre personnes de même sexe ont été célébrés dans les cinquante plus grandes villes du pays, soit environ 1 % du total des mariages en France durant ces trois mois."

    LeMonde.fr

     

  • j’espère qu’elle s’en sortira quand même et je ne suis pas sûr que cette histoire va s’arrêter là.
    bon courage Mme le maire


  • En voilà une qui a des c......s. A moins que cela soit une entreprise de seduction à l’egard du peuple de France. Va savoir avec ces girouettes d’élus.
    Ils savent pertinemment que les différentes politiques menées sont en désaccord total avec nos vies.
    D’où la question de notre responsabilité. Car même s’il y a eu une forte mobilisation populaire contre leur loi humanophobe, il n’en reste pas moins que nous laissons des pantins endimanchés, à Bruxelles, prendre des décisions qui seront appliquées aux quatres coins de notre hexagone chéri...
    Arabe de France


  • J apporte tout mon soutien à ce ou cette maire....

     

  • Vous vous rendez compte ? Un maire peut aujourd’hui risquer une suspension et payer une amende parce qu’elle ne veut pas unir deux laidrons qui veulent se marier pour pouvoir adopter ensuite !! On marche sur la tête ! Merci qui ? Merci Taubira, merci le P.S !! Vous noterez au passage la dénomination bien sournoise des journaleux envers cette maire, qualifiée "d’extrême droite". Et quand je pense que Philippot lui donne l’ordre de "respecter les lois de la république" sur Twitter... Monde de merde !


  • ils vont lui faire la peau ! et laissera des plumes ! le ps totalitaire lui fera payer cette affront


  • Constat, c’est pas des intellos, les goudous, là. N’empêche, c’est dire si les symboles sont forts, alors que Marie-Claude Bompard ne s’oppose pas, elle délègue...
    Autre petit couple à 1’11.


  • Carpentras, décidément, est une toujours une source providentielle d’incidents pour cette gauche à la recherche de fachos.

     

    • M-C Bompard est aussi la femme de Jacques Bompard, toujours maire d’Orange après son élection en 1995 avec l’étiquette FN.

      Le boulot électoral et politique de Bompard est un exemple pour le FN.

      A voir : "Mains brunes sur la ville", un doc gauchiste diponible sur Youtube et traitant d’Orange et Bollène dirigées par l’Exd.


  • Cette Maire subit les pressions logiques de la République. L’égalité est la logique Républicaine, toute personne qui s’y oppose est persona non grata. C’est bien pour cela que le Front Maçonnique ne dit rien. C’est pour cette raison que le "Egalité" de ER est dans la prfaite logique républicaine, comme l’antiracisme d’ER, comme la "réconciliation".


  • "Florian Philippot, vice-président du FN, a de son côté estimé sur i-Télé que la maire de Bollène devait "respecter la loi". "L’argument religieux est totalement irrecevable dans une République laïque", selon le bras droit de Marine Le Pen. Il "comprend la conviction personnelle" de cette élue, mais "elle doit respecter la loi de la République [...]. Soit elle les marie, soit elle délègue et fait marier", conclut M. Philippot."

    http://www.lemonde.fr/societe/artic...

    Seule contre tous ...

     

    • Flo Philippot n’échangerait-il pas en douce des cartes Dragonball Z avec Gui-gui Peltier ?

      Le temps nous le dira.


    • C’est le rôle d’un représentant de parti républicain de respecter la loi, même quand on s’y oppose catégoriquement et qu’on s’engage à l’abroger une fois au pouvoir.

      Il eût été complètement irresponsable politiquement pour Philippot de soutenir le maire hors la loi.

      Dura lex, sed lex.


    • Dans la logique Philippot a raison : si on accepte être maire de la république française, on en accepte les principes. Hors les principes de cette république maçonnico-humaniste sont les droits de l’Homme, le culte de l’égalitarisme, de l’individualisme… c’est à dire une idéologie qui, tôt ou tard, dévie sur des lois comme le mariage gay.

      Si on rejette le mariage gay il faut rejeter le république, car c’est la république qui est axée sur la matrice menant à ce dévoiement… donc sur le plan logique il a raison.
      Là où il a profondément tort, c’est lorsqu’il croit que la république est sauvegardable ; à terme elle est condamnée car les fruits qu’elle produit sont mauvais et empoisonnent la France. Comme lorsqu’il dit que l’UE n’est pas réformable, il en est de même de la république. En vérité elle est déjà condamnée… voilà pourquoi le système qui est basé sur elle, et qui tient tant à ce que tout reste basé sur elle, fait du zêle. Cela vient du fait qu’ils savent que leur modèle, profondément dévoyé, faux, mensonger, factice, n’est pas viable et qu’en ce moment, alors qu’il récolte les fruits qu’il sème, est en train de se déliter intégralement et qu’il ne peut tenir que par la menace et la force.


  • Les maires devraient faire preuves d’intelligence. Plutôt que dire c’est un cas de conscience moral, ils devraient dire que tant que cette loi ne sera pas passé par referendum, ils ne l’appliqueront pas. On sait que le peuple dans sa majorité écrasante votera non, ca sera un terrible desaveux envers ceux qui nous gouvernent.

     

  • "C’est nous qu’on viole" : illustration d’une pensée qui ne se fait que par le refus de toute barrière, par l’intolérance à la frustration due au réel. De l’exigence de droits sans réflexion aucune : "moi je veux, moi je veux".

     

    • Exactement.
      Quand on voit ces deux femmes, on comprend tout de suite que ce sont des personnes sans conscience, auxquelles l’État, avec sa nouvelle loi, donne une possibilité de revendication basée sur aucune réflexion. Sous-entendu mon plaisir est mon droit. Quant à la maire qui évoque elle, la clause de conscience, elle se fait déboulonner.
      Donc la conscience est en train de devenir, dans notre monde moderne, quelque chose de moins important que la défense de la volonté pure basée sur les instincts. Le droit prend actuellement comme fondement les sens, plus la raison et encore moins la conscience qui se trouve encore à un niveau supérieur. Tout la théorie transgenre est basée là-dessus : comment on se perçoit homme ou femme, une perception du corps physique, rien de plus. Et on ose mettre cette revendication sur l’autel de la liberté. Mais la liberté réside-t-elle vraiment dans le sentiment que l’on a de son corps ? Dieu nous a donné la liberté pour choisir entre le bien et le mal, afin que nous élevions dans le domaine moral au-dessus de nous-même, pas pour choisir notre sexe ou notre sexualité. La seule chose que l’on puisse faire à ce sujet, est faire voeu de chasteté.
      Mais la conscience de quelqu’un n’est-elle pas la "chose" la plus importante que l’on devrait apprendre à respecter et inscrire dans les lois dans nombre de domaine (avortement et euthanasie pour les médecins qui ne veulent pas les pratiquer, vaccins pour les individus et parents qui les refusent, liberté d’enseignement pour les enseignants qui se sentent de dire des choses contraire à leur conscience, etc...). Non, on préfère normaliser dans ces domaines, l’être humain étant trop stupide pour réfléchir par lui-même. On restreint de plus en plus notre liberté au niveau de l’esprit et en récompense on nous l’offre à un niveau inférieur pour nous consoler ; même pas car ce n’est pas le même public qui se bat pour la liberté de penser et celui qui se réjouit que l’on le lui offre la liberté du sexe.

      Triste époque !


  • Je vais dire quelque chose de pas très gentil (pas très morale) qui me taraude depuis un moment.
    Pourquoi ceux qui transgressent la loi de Dieu, ou la la loi de la nature (pour les athée), par exemple les homosexuels "engagés" c’est a dire qui veulent absolument se marier, les pédophiles, nos élites corrompus etc.. etc... sont ils moches ? Pourquoi ont ils un physique désagréable qui affecte notre vue ? Pourquoi sont ils bêtes ? Pourquoi ne savent ils pas s’exprimer ?
    Prenez l’exemple de ces deux jeunes femmes..
    Merci de m’éclaircir :)

     

    • Pourtant que ce soit fait ou pas il faudra ce réconcilier avec tout ce petit monde, que tu dépeins si bien. L’acceptation de l’autre, ou de son prochain plutôt, est la première étape à franchir malgré la cruauté de la nature qui, parfois, se joue de nous.


    • C’est tout simple cher frère, intéresses-toi à la morphopsychologie et tu verra que Dieu (ou tout autre façon de le nommer) est toujours plus grand que ce que ce que l’on croyait.
      Le visage, le reflet de l’âme ...... ?!


    • Hello. Attention à ne pas faire de raccourcis voire à dire des conneries...tu parles de pédophilie un peu facilement..comme ceux qui parlent d’antisémitisme un peu facilement..le problème est plus compliqué et la généralisation que tu fais de ces personnes ne va pas vraiment dans le sens d’une réconciliation ni dans aucun sens en fait. Il faut qu’on apprenne à s’écouter, tous !


  • arfffff....la politique.
    Donc revoyons les images...
    Deux nénettes à priori "à revenus moyens" affirment "ne pas s’arrêter là" pour obtenir ce qu’elles souhaitent.
    Une maire qui à priori ne risque pas grand chose.
    Deux femmes que rien n’empêchent d’aller dans une mairie voisine sans caméra pour obtenir ce qu’elles disent souhaiter.
    Bref, intox dans toute sa splendeur.
    Notez toutefois le boudha derrière elles....
    Quand je vous dis que ce monde tourne à l’envers.


  • J’ai toujours trouvé amusant de voir que les paires de lesbiennes sont souvent composées de femmes qui se ressemblent beaucoup physiquement.
    Ici, on a presque l’impression de voir des cousines... même coiffure, même nez, même carrure, même style vestimentaire.

    Quand je pense qu’on veut nous faire croire que ces nanas nous donnent une "belle" leçon d’amour et de tolérance de la différence, de la diversité, de "l’Autre"... mon cul sur la commode.


  • Elle me fait penser à ces jeunes coiffés du bonnet phrygien lors de la manifestation contre le mariage homo. On ne peut pas à la fois se réclamer de la république et s’offusquer des dérives sociétales. La destruction de la famille faisait parti des plans des républicains déjà au 18ième siècle.

    C’est aussi ce qui me gêne avec Philippot : il est fier d’être un bon républicain, mais les dérives qu’il dénonce, à raison, ne sont que l’aboutissement du projet républicain.

    Lisez les citations des premiers républicains, tout ce que l’on voit aujourd’hui a été savamment planifié et mise en place par ces sataniques !


  • Une des dernières Maires qui aie encore le sens du ridicule . Du reste les Français semblent avoir , pour beaucoup d’entre eux, perdu tout sens du ridicule en approuvant le mariage des Pédales et autres Gougnottes . Mais c’est un combat d’arrière garde, perdu d’avance . Il faudrait une guerre mondiale pour que le monde retrouve un semblant de raison, alors...

     

    • Ca pourra faire dire à Caroline Fourest "l’esstrême droite refuse d’appliquer les lois de la République", à mon avis ce n’est pas innocent que c’est demandé à cette mairie.

      @ Jaffar, la proportionnelle a été rarement appliqué en France, sous la IIIème c’était la majoritaire, car à la proportionnelle les royalistes avaient gagné en 1870.
      La République s’est toujours assise sur la volonté du peuple. Car elle n’aurait jamais été approuvé par lui.


  • Tiens, ça pourra resservir, ou ça aurait dû servir :

    Le parquet s’est appuyé sur des articles du code pénal, qui punissent notamment "le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique, agissant dans l’exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l’exécution de la loi"

    Bien sûr, il n’y a eu aucun cas où cela s’est produit mettant en cause nos "excellences" ou les serviteurs trop zélés du système (par exemple les arrestations arbitraires pendant la manif pour tous), mais là la justice regarde ailleurs... Toujours 2 poids, 2 mesures, plus une bonne couche d’(in)justice à l’encontre de ceux qui "propagent la haiaiainnneeee..."


  • Il y avait les bourgeois bohémiens, les bobos ; aujourdhui, il y a les boudins bouddhistes, les boubous.

     

  • c’est nous qu’on viole

    le jour ou tu seras violee ca va te faire drole TROMBLON

    ca te changera du gode en plastique qui fait coin coin...alala...moin glamour que le porno


  • Eh oui, le typique "on nous viole", on voit bien le niveau de répartie des gens aujourd’hui, au lieu de répondre en disant qu’elles ne violent rien du tout car la loi (même si elle est illégitime) a été voté, en donnant l’article des lois et/ou son contenu ou en expliquant que la démarche n’a pas de but a offenser les gens non, on en revient a sortir l’argument favoris des femmes : le viol...elle dit bien "on nous viole nous en tant que personne"...Qu’est ce qui faut pas entendre quoi...

    Bon on a de la chance il s’agit d’une femme maire, si ça avait été un mec ça aurait été plus compliqué, les féministes seraient sans doute de sortie...Enfin, il faut quand même que l’élue se "plie" à la loi...J’aurais plutôt dit que l’élue doit "respecter" cette loi, c’est plus sobre...

    Je ferais pas d’attaque physique mais quand même, les lesbiennes sont championnes dans l’homosexualité mirroir, pour reprendre un autre com, elles se choisissent exactement sur le même physique quand elles peuvent a t-elle point que j’en viens a faire un parallèle avec leur intelligence, après tout, refuser la diversité c’est se contenter de peu et au final limiter son intelligence au strict minimum...Et on en viens a avoir un discours aussi laid : on nous viole nous.


  • Il n’est pas souhaitable de cultiver le même respect pour la loi et pour le bien, la seule obligation qui m’incombe est de faire bien. On a dit assez justement qu’un groupement d’hommes n’a pas de conscience, mais un groupement d’hommes consciencieux devient un groupement doué de conscience. La loi n’a jamais rendue les hommes un brin plus juste. Et par l’effet du respect qu’ils lui témoignent, les gens les mieux intentionnés se font chaque jour les commis de l’injustice…Tout homme isolé mais fort de son bon droit constitue une majorité à lui tout seul. (Henri David Thoreau)

    Quand j’étais môme la seule animation qu’il y avait a Bollène était le plus grand supermarché du coin qu’on ait jamais vu, un mammouth ! "ouais t’as fait quoi samedi ? ba jsuis allé trainer au mammouth ! ouah trop classe !" Maintenant l’animation a Bollène c’est Angélique et Amandine ... c’est aussi bidon comme intérêt qu’un Mamy écrase les proutes , mammouth écrase les prix http://www.youtube.com/watch?v=odTT...

    Sont marrant les lgbt avec leur : il faut se plier à la loi... ils n’ont jamais voulu se plier à la loi du mariage hétéro et ont tout fait pour le dézinguer afin d’ y mettre leur loi a eux en l’imposant au plus grand nombre, donc permettez nous aussi messieurs/messieurs et mesdames/mesdames de lutter nous aussi comme vous, vous l’avez fait, pour nos idéaux... Il y a pleins de Mairies en France allez demander à celui qui a célébré Alfredo Stranieri et Germain Gaiffe ou encore à la Maire de Montpellier au lieu de perdre votre temps à vous acharner là ou vous n’êtes pas bien venus ;o)

    Les lgbt ont votés Hollande sans se soucier de la merde sociale et économique cela allait créer pour mes millions de gens parce qu’ils n’ont pensé qu’a leur nombril alors permettez qu’on s’en foute de votre insignifiant mariage qui n’intéresse et ne concerne que vous , pour penser global et national, intérêt commun.


  • Juste une citation de Proudhon qui je pense, s’applique à merveille sur le sujet amoral du mariage pour tous.

    "Si notre science des lois morale est fausses, il est évident que tous en voulant notre bien nous ferons notre mal"


  • une maire avec des couilles...
    Bravo !


  • Bon, ce simulacre de mariage sera finalement célébré.... et regardez-moi ce propos bien hypocrite et bien politiquement correct du prefet : la préfecture dans un communiqué a annoncé : « Yannick Blanc, préfet de Vaucluse, se félicite de cette issue qui illustre la capacité de l’Etat à faire respecter l’égalité des droits des citoyens sur le territoire » alors que c’est l’adjointe à la culture qui s’est proposée.
    Ils sont vraiment à chier, on se demande comment la France a fait pour pondre autant de laquais.


  • Les lois humaines ne peuvent pas surpasser les lois naturelles de la vie ... sauf exception rare, l’homosexualité n’existe pas dans la nature ...

    L’homosexualité n’est pas normal, c’est une déviance sexuelle.

     

  • Bonjour à toutes et à tous
    je lis beaucoup de commentaires affligeants. Que ce qui s’en prennent au physique des uns ou des autres sachent que cela détruit la pertinence de leurs raisonnements. Les moches, homo et hétéro vous disent : bandes de blaireaux. Vous avez les yeux dans votre slip.
    Un peu de tenue.
    Pour ce qui est de l’homosexualité, elle a toujours existé. Ils y a eu des personnages homos qui étaient autant valeureux et ont autant apporté à la communauté des hommes que les hétéros. Alors, dans un vrai esprit de réconciliation, évitez de rentrer dans le jeu pervers qui consiste à diviser les français, et concentrez-vous sur le principal.
    Je soutiens le courage de ce maire, qui a sûrement des arguments de valeurs à opposer à ce type de mariage.


  • Avis aux LGBT : Je veux pas être méchant, mais les deux thons qui sortent "on nous viole nous", y a plus fin niveau marketing. Sans oublier l’obstination stupide de vouloir se marier à la mairie de Bollène alors qu’il serait tellement plus fin de se débrouiller pour se marier dans la commune d’à côté pour contourner le problème.

    La greffe ne prend pas. Merci Dieudo, je crois que tu y es pour quelque chose.


  • Ben moi aussi j’ai eu l’impression d’être "violé" quand cette loi dont pas grand monde voulait a été passé en force, rien que le fait d’avoir avancé la date du vote est un indicateur.
    Et aller ranger votre Bouddha à la cave, car même dans sa grande mansuétude, l’homosexualité ne fait pas parti de ses enseignements ni du "noble sentier octuple".

    Là je vais m’écarter du sujet, mais pourquoi la majorité des lesbiennes qui ne se retrouvent pas dans un rapport hommes/femme, donc n’aime pas les mecs sur le plan sexuel...ressemblent toutes à des hommes ! Y’a un truc de pas logique là !

    C’est comme l’hystérique Fourest qui quand on l’entend parler laisse paraître une sorte de "haine" envers les hétéros hommes, quand on regarde "sa compagne", elle à l’allure trait pour trait d’un homme...


Afficher les commentaires suivants