Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vers la généralisation de l’ABCD de l’égalité ?

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes interpelle François Hollande

Ci-dessous la lettre envoyée au Président de la République, au Premier ministre, au Ministre de l’Éducation Nationale, et à la Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Monsieur le Président,

Nous, membres du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, nommé-e-s par le Premier ministre en janvier 2013 à raison de nos expertises, travaux et actions dans les domaines des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes, vous saisissons au sujet de la politique d’éducation à l’égalité entre les filles et les garçons à l’école, à la veille d’une décision relative au devenir du dispositif des ABCD de l’égalité.

Depuis deux ans, des avancées significatives ont été enregistrées dans ces domaines.

L’égalité dépend d’un changement dans les mentalités et les représentations. Il s’agit donc de développer une éducation à l’égalité, et dès le plus jeune âge. L’école de la République est au cœur de cette mission. A ce titre, le Comité interministériel aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes du 30 novembre 2012 s’engageait à mettre en œuvre ce dispositif. En pratique, ce dernier consiste en un ensemble d’outils pédagogiques destinés aux enseignants, utilisables dans le cadre de séquences en classe, soit au sein de modules dédiés, soit au fil du programme.

Ce dispositif s’inscrit pleinement dans les recommandations formulées par le HCEfh dans ses travaux, et dans la continuité des conclusions des experts et praticiens depuis plusieurs décennies. En effet, le développement d’une culture de l’égalité suppose des enseignants formés, des programmes et manuels scolaires garants de l’égalité filles-garçons et des séquences pédagogiques dédiées. La mise en œuvre simultanée de ces trois piliers est nécessaire pour agir à court, moyen et long terme.

Les ABCD de l’égalité ont fait la preuve de leur pertinence. Des organisations représentatives des parents d’élèves, des organisations représentatives des enseignant-e-s, et l’ensemble des actrices et acteurs de l’égalité, qui se sont félicité-e-s du lancement de ce dispositif, attendent désormais une confirmation de cette orientation.

C’est pourquoi le HCEfh, réuni en Assemblée plénière ce jour, demande à l’unanimité le renforcement et le déploiement de ce dispositif, et ce, dès la rentrée 2014. C’est la garantie de la réussite de l’éducation à l’égalité tout au long de la scolarité.

Veuillez croire, Monsieur le Président, en ma plus haute considération.

Danielle Bousquet

Présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes

Copie :

- Manuel Valls, Premier ministre

- Benoît Hamon, Ministre de l’Education nationale

- Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les religions rendent fou, mais comme elles sont en perte de vitesse ils vont rendre les enfants aliénés en les obligeant à croire qu’un homme et une femme, c’est pareil .


  • Ces gens sont des obsédés. Pendant ce temps-là, le niveau baisse et l’excellence française fait rire le monde entier.
    Il est évidemment plus important de savoir mettre un préservatif et une jupe pour trouver un emploi dans le monde des So-S(i)alauds.

     

    • votre jeu de mots m’en a inspiré un autre : "des sots si salauds" ;
      cette lettre est décourageante car elle montre la détermination de ces -aliens- à nous réduire
      à l’état d’esclaves décérébrés sans plus aucun repère de quelque ordre que ce soit ;
      ce sont des agents de la destruction ;et il reste tant d’-humains- à convaincre ;


  • Danielle Bousquet aura 70 ans bientôt...
    Ne pourrait-elle pas mourir en silence ?


  • Installez vous dans une posture confortable, ABCD de l’égalité
    vous êtes détendus, ABCD de l’égalité
    AB..CD de l’ééé....té...ga...lit...tééé
    , vous avez les paupières lourdes
    A B ...C D... E comme égalité ...vous sommeillez

    Aom Aom ommmm
    votre esprit se relâche et s’abandonne... ABCD ..E..F....LG..BT,
    A, vous vous laissez guider, B, en toute confiance, C, vous planez
    Ab b.zé gay dcd hé bt.... vos nos ...z’enfants sont


  • Haut conseil à la standardisation des ressources humaines.


  • #868084

    Déjà la première ligne est ridicule, avec le "nommé-e-s". Ou comment voir dans la grammaire de la discrimination... ou transformer une haine de sa langue en pseudo-progressisme ostentatoire.

    De la psychopathologie lourde.

     

    • #868160

      Il suffirait pourtant de se souvenir que le genre neutre latin a tendu à ressembler morphologiquement au masculin pour ne verser ni dans cette pédanterie ridicule — tiens, un adjectif épicène, un adjectif politiquement correct —, ni dans les affres de la vilaine discrimination.

      Au final les membres de cet énième comité Théodule de haute lutte contre un truc pas bien, missionnés, toutes et tous, sans doute par des copines et des copains pour profiter d’une sinécure, en vertu de leurs talents de profiteurs et de profiteuses, proposeront de parler d’« écrivaines », de « pompières » et de « médecineuses », le terme « médecine » ayant déjà d’autres usages.

      Cela s’appelle la longue marche vers l’égalité.


  • "nommé-e-s", "enseignant-e-s", "félicité-e-s".
    On en rit ou pas ?

    Danielle Bousquet, (ou peut-être Dani-il), je vous informe qu’il existe des règles dans la grammaire française, qui permettent d’éviter les grotesques effets de style que vous utilisez dans votre courrier.
    Dans la langue française, le genre masculin l’emporte sur le genre féminin, (une fille d’enseignants doit savoir cela).
    Il semblerait que cela soit difficile pour vous de l’accepter , sous prétexte de mettre à mal l’égalité entre les hommes et les femmes, euh, pardon, entre les femmes et les hommes, dans ce sens-là c’est sûrement mieux, et l’égalité est sauve.
    A moins que ce ne soit plutôt le féminisme et le socialisme qui défendent leurs causes…


     

  • #868122

    Oui.

    Et j’ajouterai :

    vers le tapinage généralisé ?

    http://www.telerama.fr/medias/le-cs...

    Oui car personne n’acceptera de mourir donc tous feront ce qu’il faut pour émettre sur la toile.

    On l’a vu avec la soumission totale de Dieudonné en fin2013-début2014

    C’est un fait,

    Camarades, ne trouvez-vous pas que nous nous rapprochons de ce moment fatidique ?

    Une mort magnifique oui.

     

  • Cela fait déjà des années qu’il y a davantage de bachelières que de bacheliers, au nom de l’égalité, va-t-on diminuer autoritairement le nombre des bachelières ?


  • Il en reste quand même que les femmes et les hommes n’ont pas les même chromosomes. Nul besoin de front de la foi, ce qu’elles racontent ne tient pas debout devant la science, devant le réel.

    Non les femmes et les hommes ne sont pas égaux. La seule égalité qui compte est l’égalité devant la loi et c’est bien devant la loi que des problèmes majeur d’égalité existent entre les riches et les pauvres, les politiques et les citoyens, les juif et les goy, mais ça n’intéresse pas ces féministes dégénérées, qui ne pense qu’a l’émasculation des hommes tout en voulant leur ressembler et adopter leur codes.

    Cela nécessiterais d’ailleurs une étude psychiatrique.


  • Eh bien pour ma part j’ai fait tourner sur tous les sites antiféministes et les sites le dénonçant que je connais.
    Ca c’est fait !

     

  • Afficher les commentaires suivants