Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vol MH370 : des experts estiment que le crash était volontaire

Quatre ans après les faits, le mystère pourrait avoir été résolu. Selon les conclusions d’une étude menée par un groupe d’experts, la disparition du vol MH370, en mars 2014, serait liée à une manœuvre volontaire de la part du pilote, qui aurait provoqué le crash de l’appareil dans le sud de l’Océan Indien, rapporte Ouest-France, citant des médias australiens.

 

Acte suicidaire

L’avion, un Boeing de la compagnie Malaysia Airlines, reliait Kuala Lumpur à Pékin avec 239 personnes à bord, le 8 mars 2014, lorsqu’il avait subitement disparu des écrans radars, peu après son décollage. Malgré de longues recherches menées dans le sud de l’Océan Indien, sur une surface de 120.000 km², et alors que des débris de l’avion ont été retrouvés près de La Réunion, l’épave n’a jamais été retrouvée.

Étudiant une nouvelle fois la trajectoire empruntée par l’appareil, des experts en ont conclu que le pilote, Zaharie Amad Shah, "« tentait de se suicider et aurait volontairement cras"hé » son avion. Un scénario qui évoque celui du vol 9525 de la Germanwings, que le copilote avait volontairement crashé dans les Alpes du sud, en France, lors d’une liaison entre Barcelone et Düsseldorf.

 

Échapper aux radars

D’après les analyses de ces experts, le pilote du MH370 aurait volontairement évité les radars dans les dernières minutes du vol, en descendant la frontière entre la Thaïlande et Malaisie. Une manière d’échapper aux radars militaires, puisque l’avion entrait et sortait successivement des espaces aériens de ces deux pays.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

Versions officielles et versions alternatives,
un combat idéologique à suivre sur Kontre Kulture

 

La disparition du vol M370, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ah, on nous ressort le crash volontaire, comme celui de l’avion de la Germanwings en mars 2015.
    Vous trouvez pas que ça en fait beaucoup de pilotes fous ?
    Ils ne veulent tout simplement pas vous dire que l’on peut prendre le contrôle d’un avion comme celui d’un drone depuis des milliers de kms et en faire ce qu’on veut.

     

    • Non je ne pense pas car il manque le mobile.
      Dans le cas d’un acte terroriste islamiste habituel, le but est de faire peur et on le dit de suite dans les médias : L’objectif de l’acte est de terroriser la population afin qu’elle vote "bien", que le parlement prolonge l’état d’urgence, etc.
      Ici on ne sait pas ce qui s’est passé et même si on le savait maintenant, il est trop tard pour faire peur aux gens.


    • @listo 78
      Le mobile, pas difficile.
      Voilà bien longtemps qu’on n’a plus d’avions détournés. Est-ce pour cela que les détournements n’arrivent plus ? Pas si sûr. Et quand il y en a un, quoi de plus simple que de faire crasher l’avion si on sait faire. Pas de négociations, et pas d’explications à donner, seulement des élucubrations. Cela décourage les récidivistes. Je sais que c’est dingue comme idée mais j’assume.


    • C’est curieux comme les gens gobent n’importe quoi depuis le 11-S. Quand on est capable d’admettre que quatre avions de ligne peuvent se vaporiser au contact de bâtiments (pleins de vide), alors que les secouristes savent parfaitement que celui de la GermanWings a laissé des morceaux sur des km2 malgré son gauffrage contre une montagne (pleine de roche), on peut croire au père noël et autres sornettes de ce genre.

      Je vous la fais à la Sherlock, par simple déduction logique et il n’y a besoin ni de millions, ni de comités scientifiques pour déduire le fond de l’histoire :

      a) Les nouveaux modèles Boeing sont équipés d’un logiciel permettant une prise de contrôle à distance. On vous a dit que c’est pour empêcher un éventuel détournement, style 11-S, why not, mais le fait est que ça existe.

      b) Cette fonctionalité est évidemment aux mains des militaires ricains, puisque ce sont eux qui seraient chargé d’une éventuelle prise de contrôle.

      c) La base US de Diego Garcia, à côté de laquelle serait passé l’appareil, est connue pour être un centre de surveillance.

      Passons maintenant à la déduction logique. Il est impossible que les militaires ricains n’aient pas vu arriver l’avion avec tout leur équipement de surveillance (satellites, avions radar AWACS, etc). Etant donné le délai entre la modification du plan de vol, à mi-chemin entre Malaysie et continent asiatique, et l’arrivée de l’avion dans leur zône, ces militaires savaient parfaitement qu’il avait été détourné. C’était donc un candidat idéal pour une prise de contrôle à distance.

      Ils avaient l’info et les moyens techniques. Pourquoi n’ont-ils pas agi en conséquence ? Il n’y a qu’une et une seule explication possible : ils l’ont fait. Quand on retire ce qui ne tient pas la route, il ne reste que la solution du problème.

      Donc s’ils ont pris le contrôle de cet avion et qu’ils n’en parlent pas, alors que ce serait un coup de pub extraordinaire pour Boeing et les militaires ricains, c’est qu’il n’a pas été détourné par le pilote mais bien par eux. CQFD.

      Ceci explique le peu qu’on sait officiellement. Une descente initiale en piqué pour mettre tout le monde hors d’état de nuire, puis direction l’île de Diego Garcia et enfin disparition magique de l’appareil. Ce qui s’est passé entre le début et la fin restera pour toujours un mystère car, quand les militaires s’en mêlent, il y a rarement des fuites. Ce qui explique aussi toutes les zônes d’ombre dans cette affaire. Secret défense.


    • @Listo78 : comment ça il manque le mobile ? Avez-vous pris connaissance du manifeste des passagers à bord ? Trois des quatre titulaires d’un brevet concernant les puces RFID, tous trois chinois, et le quatrième est lié au complexe militaro-financier ricain.. Ca se passe de commentaire. C’est cousu de fil blanc.

      Quelqu’un plus bas dans les commentaires dit que les services secrets ont à leur disposition des moyens plus discrets pour éliminer des cibles gênantes. Oui et non. C’est vrai mais allez éliminer trois chinois de ce calibre en Chine, simultanément pour que les victimes ne se doutent de rien. C’est pratiquement impossible à réaliser. Alors que si les trois se trouvent dans le même avion, un Boeing de surcroît donc contrôlable à distance, ça se transforme en jeu d’enfant. Personne n’est dupe dans les milieux concernés. Il n’y a que ceux qui se nourrissent de propagande journalistique qui n’y comprennent rien.


  • Cette version ne résiste pas à l’analyse :

    1) pour se suicider, le pilote n’a qu’à piquer en direction du sol ; peu importe la question des radars...

    2) cela n’explique pas pourquoi on n’a pas retrouvé l’épave dans les heures qui ont suivi...

    3) pour se suicider, nul besoin de gagner l’autre jour du monde. Une heure après le décollage, il eut suffi au pilote , une fois seul dans le cockpit, de piquer vers le sol ..,

    toute cette histoire ne tient pas debout et la vérité vraie n’arrivera jamais jusqu’à nous...une pensée pour les victimes et leurs familles.

     

    • c’est exactement ce que je me disais. Bfmwc, et leur experts de mes deux.
      A mon avis ce sont des tests pour évaluer la portée de leur désinformation, un peu comme le boudin de l’eurovision pour connaître le niveau de leur pouvoir !


    • D’autant plus que quatre ans pour conclure à un suicide, c’est veaiment se foutre du monde.


    • 1/ Pour se suicider, on monte à 1000 mètres et on redescend en piquée, 15 minutes chrono et c’est plié (c’est le cas de le dire).
      2/C’est quand même étonnant ces pilotes devant être surveillés médicalement (et psychologiquement ?) et qui se suicident...
      C’est une nouvelle race de pilotes comme il y a une nouvelle race de terroristes qui laissent leur carte d’identité à chaque attentat.
      C’est le progrès, c’est certain...le progrès du foutage de gueule !
      3/Pour le MH370, il me semble qu’il faut être pragmatique et simple, ce qui de nos jours devient rare avec tous ces experts en tortillage du cul made in BFMWC.
      Y’a Diego Garcia et Freescale, ou les 2. Faut pas chercher plus loin ! (point barre)


  • Quand on ne sait pas, on dit : "on ne sait pas".


  • #1965967

    Oui, cela ressemble à de l’enfumage. Le scénario exact du détournement est une chose, la question cruciale reste celle de l’affirmation que l’on puisse perdre la trace d’un avion au point de n’avoir aucune idée un tant soit peu précise de l’endroit où il s’est abîmé. Or dans ce dossier, il a été établi au-delà de tout doute raisonnable - pour quiconque a écouté ou regardé les nombreux documentaires et émissions consacrés à cette sombre histoire - qu’il y a rétention d’informations et que le devenir exact de cet avion est inavouable.


  • Le gars veut se suicider et il se fait chier à éviter les radars .... complétement débile comme scénario !
    On nous prend vraiment pour des cons !


  • Une question intéressante :
    Il y avait qui ou quoi dans l’avion, qu’on avait besoin de faire disparaître .
    Après, autre question :
    C’est qui "on" ?

     

    • Pour la petite histoire et pour ce que ca vaut, je me suis fait virer d’un site aéro très connu pour avoir lourdement insisté sur le manifeste de la cargaison, à l’époque, le bordereau présenté à la presse présentait des incohérences voire des articles contrevenants quant à la législation du transport aérien, en terme quantitatif s’entend.

      Pour info, je suis toujours banni de ce site, depuis de l’eau a coulé sous les ponts, il y a eu l’histoire des brevets, puis celle du possible détournement, datas Inmarsat à l’appui.

      Je souhaite que toute les familles et j’ai une pensée particulière pour Ghislain Wattrelos, puissent un jour connaître LA vérité et faire leur deuil, car je doute que ces dernière révélations soient de nature à y contribuer, hélas.


    • @ petithous

      Regardez l’article E&R du 6 mars 2018 : Vol MH370 : "C’est évident qu’il y a omerta, que des gens savent, qu’on nous manipule !", vous y trouverez ce que vous cherchez. Je vous fais quelques "copier-coller" :

      "Dans le cas du vol MH370, il faut fouiller du côté de la base de Diego Garcia (base militaire US sur sol Britannique), de la profession de certains passagers (de mémoire : électronique militaire), de la nationalité du constructeur de l’avion (Boeing = USA), de la destination du vol (Pékin = Chine) et là on touche à de géopolitique de haut niveau.

      "Dans cet avion il y ait des ingénieurs chinois qui possédaient au 3/4 un brevet scientifique très important. Devinez qui possède le dernier quart ? M. Rotchield. Ce brevet est désormais ma propriété de ce monsieur à 100%. Je vous conseill6 d’etudier cette thèse. Ça permet de comprendre qui a voulu faire écraser l’avion sachant qu’une base militaire américaine se trouve proche de l’accident."

      "Le 8 mars 2014 disparition du Boieng 777 de la Malaysian Airlines (vol MH370) . 17 juillet 2014 : le boeing du vol MH17 de la Malaysian Airlines abattu au dessus de l’Ukraine . Deux "leçons" données à l’antisémite Malaisie . La moitié des journaputes doit être au courant mais ils doivent la boucler sous peine de mort ."


  • Échapper aux radars

    D’après les analyses de ces experts, le pilote du MH370 aurait volontairement évité les radars dans les dernières minutes du vol, en descendant la frontière entre la Thaïlande et Malaisie. Une manière d’échapper aux radars militaires, puisque l’avion entrait et sortait successivement des espaces aériens de ces deux pays.

    Pourquoi aurait-il éviter les radars pour se suicider ? C’est un non sens. C’est une histoire verticale.


  • Faux . Transpondeur eteint l avion est tjrs detectable.. c est idiot de declarer le contraire car comment font les anti missiles. Je parle de bon sens pour les non pilotes. Moi je le suis je parle en connaissance de cause. Mais transpondeur eteint l altitude et la vitesse n aparaissent plus sur les ecrans radar du contrôle aerien.


  • Ce sont certainement les mêmes "experts" qui ont declarés la Russie coupable de l’empoisonnement de l’espion de Londres ,que la fiole de pisse du gros Pauwels était une arme de destruction massive que les Palestiniens qui meurent sous les balles des terroristes nazisraéliens le font pour le plaisir et autres saloperies du systeme !!


  • #1966129

    Circulez y’a rien à voir , on occupe vos esprits, vos cerveaux , on vous agite, on vous divertie , on vous fait pleurer ,maintenant on passe à autre chose ,attentat , catastrophe, drogue, élection, extrême droite/gauche, gréve, antifa ,manifestation, loi, crise, dette, gay-pride, vacance, 20 heures, chômage, guerre, islam, laïcité, racaille, magouille, etc.... c’est pas les ingénieries qui manquent !!



    Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...).
    Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...).
    Rien n’est plus difficile que d’obtenir cette disponibilité. C’est là que se trouve le changement permanent. Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l’information s’accélère, se multiplie et se banalise. "
    Patrick LeLay patron de TF1 en 2004




    Vous comprenez vous êtes des cobayes , des moutons, des esclaves , vous etes en servitude volontaire !!


  • #1966147

    Le coup du suicide du pilote, si ce n’était pas aussi dramatique, je dirais quelle bonne blague... On nous raconte des bobards pour masquer la réalité... C’est trop grave, les autorités ne peuvent pas dire la Vérité et cela n’est pas par respect des victimes et de leurs familles mais pour s’auto-protéger... car je pense qu’il s’agit d’un détournement par contrôle à distance et c’est forcément secret et doit le rester...


  • #1966196

    A chaque fois qu’il y a une info qui dérange cette Médiacratie de Me... ,
    ils sortent du chapeau une news comme celle là pour faire oublier le massacre qui se déroule a Gaza (60 morts a cette heure)
    ils occultent les médias avec des news qui n’ont plus très grand intérêt mais qui ont bouleversé les Français en leur temps et ce a chaque fois quand une news du moment dérange [GAZA) , ils en ont même profité pour parler de l’affaire Cahuzac , histoire que ça passe comme une lettre a la poste dans l’opinion qui est captivé par ce qui se trame a Jérusalem


  • Comme dans le drama coréen "Mad dog".

    Crash d’avion dû à des défauts techniques, et la compagnie fait passer ça pour un suicide du pilote.


  • Exactement comme le MH17 dont le pilote s’est jeté sur un BOuK M1 d’entraînement.

    Et comme les missiles de Macron qui se sont suicidés sur les S200 syriens.

     

    • Il y a un site malaisien qui confirme ce que l’on pensait instinctivement. L’avion MH17 est le MH370 repeint... Il faut se souvenir que la video prise au téléphone par les premiers ukrainiens arrivés sur place, laissait clairement entendre en russe : "les cadavres ne saignent pas".
      Le site malaisien dit que le MH370 a été détourné sur Diego Garcia, a redécollé pour Tel Aviv, été repeint en Floride et a rejoint Amsterdam avant de voler vers l’Ukraine.
      Il s’agirait donc d’une manipulation de la part des sionistes pour essayer de dénigrer la Russie.


  • #1966646

    En malaisie, ils disent que le crash était téléguidé car le pilote n’était pas du tout dépressif, très content et très fier au contraire de se charger de ce vol.

    Il avait laissé sa femme qu’il adorait à la maison tout en n’oubliant pas d’emmener sa maitresse pour rattraper le décalage horaire une fois arrivés à destination.

    Il était très riche, très heureux en ménage, en excellente santé (au fait les pilotes sont suivis médicalement...) n’avait aucun problème de carrière au contraire et aucun chef à qui rendre des comptes.

    C’était un pilote émérite connaissant son job sur le bout des doigts, ayant subi le "london training" et (détail amusant) récemment converti comme notre colon au christianisme.

    Dieu sait.
    Et je crois en Dieu.
    (...)

    PS :
    Remarquez bien il y a eu 2 avions "suicidés" de la M.A....
    L’autre c’était au dessus de l’Ukraine....


  • Les dirigeants Nord Coréens ne prennent jamais l’avion, vous devinez pourquoi ?


  • Il faut répondre à une question : pourquoi le pilote faisait autant d’effort pour échapper aux radars ? Si certain d’entre vous ont une ou plusieurs hypothèses réalistes allez-y , qui sait , un dicton : la vérité prend toujours du temps a venir .


Commentaires suivants