Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Vous n’avez que la France pour vous défendre, la France n’a que vous pour la défendre"

Voici le message que Marine Le Pen, candidate à la présidence de la République, adresse à tous les Français, quel que soit leur vote du premier tour.

 

 

Voter Marine Le Pen : un enjeu de civilisation – Reportage de Pierre-Antoine Plaquevent à Nice le 26 avril 2017 :

 

À lire chez Kontre Kulture :

Marine Le Pen, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Bravo à Marine Lepen et Nicolas Dupont Aignan qui ont fait preuve de courage en affrontant le système et sa propagande de guerre (en tant qu’ancien militaire je pèse mes mots). Je regrette la réaction de certains internautes qui se soumettent à la caste politico-médiatique en dénigrant la candidate patriote simplement à cause d’une prestation télévisée loupée (Elle avait été excellente la veille sur TF1). L’important c’est le programme du candidat et non pas un show télévisé.

     

    Répondre à ce message

  • réunir un peuple qui a un intérêt commun objectif plus ou moins conscient ( les insoumis et les électeurs du FN par exemple sont les plus conscients du 1% contre les 99%) et un ennemi commun (beaucoup moins conscient). exemples : le mondialisme, la banque, le fascisme, le libéralisme, le nationalisme, la finance, le terrorisme, le sionisme, le chômage, le pouvoir de l’argent ou le communisme. (vous remarquerez que les idéologies, ce qui clive, ce qui sépare le plus) sont toujours en isme)
    Donc ce peuple est divisé artificiellement car selon des critères idéologiques (critères non fondés sur la réalité mais sur une vision de cette réalité)
    Il est donc très simple d’y remédier, il suffit d’abandonner le terrain idéologique et de le réunir sur un vrai projet sociétal global, définir les vraies priorités concrètes. dans quel monde voulons nous vivre ?.

    Et pour que le peuple adhère à cette idée il faut lui redonner confiance c-a-d lui faire comprendre qu’on ne cherche plus à le manipuler et pour cela la seule solution est de rendre impossible cette manipulation idéologique.
    Il faut donc lui donner les moyens d’y arriver par lui même en imposant ses propres règles inviolables : c’est ce qu’on appelle une constitution. elle doit être faite par le peuple et pour ses intérêts exclusifs en dehors de toute idéologie (si ce n’est le choix idéologique inconscient : liberté ou soumission) et non par une caste de politiciens qui ont avant tout des intérêts de classe.
    MLP comme tous les autres politiciens vit de ses mandats, donc de l’argent du peuple. et quand on fait vivre quelqu’un on a objectivement un réel pouvoir sur lui.
    nos politiciens vivent à la sueur de notre front. il serait bon de se le rappeler avant d’accepter comme un fatalité le fait qu’ils puissent nous baiser allègrement.
    Or à l’heure actulle le FN est le seul parti politique qui pourrait se mettre réellement au service du peuple, et c’est pour ça que j’irai voter FN après demain. mais en pensant à ce que je viens de vous dire.

     

    Répondre à ce message

  • désolé de vous emmerder avec mes tartines mais je me sens moralement obligé de le faire car c’est un moment propice. je suis un traditionaliste convaincu et j’essaie de vous faire comprendre que prendre le train en marche c’est oublier tout le vécu et l’expérience de l’humanité acquise au cours de son histoire.
    le seul problème valide est le problème du pouvoir :
    Des individus qui prétendent vivre en société sont confrontés dès les origines à ce problème de pouvoir. il y a une inégalité naturelle entre les hommes qui se réalise naturellement par une prise de pouvoir logique du plus fort sur le plus faible (l’instinct de survie).
    une société peut elle se passer de pouvoirs pour fonctionner ? NON car elle a besoins de règles qui placent l’intérêt de la communauté au delà des intérêts individuels. nous avons besoin d’une "transcendance sociale". c’est exactement le principe du contre-pouvoir. une société n’a besoin que de contre-pouvoirs, c’est le contrat social cher à Rousseau.
    L’origine de tout pouvoir est la loi du plus fort, qu’importe la technique, (force physique, intellectuelle, morale, manipulatrice, possession de l’outil de production)
    Ce pouvoir est souvent violent et instable car illégitime.
    Vient donc ensuite la légitimisation de ce pouvoir, sa justification idéologique, sa stabilisation. (par la magie, la religion et enfin par la raison)
    C’est rendre ce pouvoir légal, le légitimiser par la loi. Cela a deux conséquences : masquer son origine réelle illégitime, le rendre "juste" idéologiquement et donc masquer sa violence originelle.
    La création de l’état étant la forme ultime de cette progression. l’état justifie légalement le pouvoir (quelque soit son origine) et lui donne les pleins pouvoirs pour l’appliquer. l’état n’est qu’un outil TOUJOURS aux mains des détenteurs réels du pouvoir même si ce pouvoir est masqué.
    Tout ceci s’est déroulé historiquement ; pas question de revenir en arrière.

    La seule question qu’on peut se poser maintenant c’est : qui doit avoir le pouvoir légitime : la société (le peuple) ou des gens qui se sont historiquement accaparé ce pouvoir légitime (l’élite). Or tant que le système démocratique existe encore, nous avons la possibilité de reprendre ce pouvoir sans violence, mais pour cela nous devons impérativement le légaliser, le légitimer, le fixer dans un marbre inviolable (si ce n’est par référendum) et cela passe donc par un nouveau contrat social, une constitution (et pas le maquillage de 1789).

     

    Répondre à ce message


    • La seule question qu’on peut se poser maintenant c’est : qui doit avoir le pouvoir légitime



      Dieu. Et pour cela il faut croire en Lui, donc en finir avec cette laïcité qui n’est rien d’autre qu’une mise au rebut de Dieu. Car vraiment, peut-on l’enfermer chez soi, dans l’espace privé, l’assigner à résidence, et laisser les règles de la cité publique être régies et dictées sans le prendre en considération ? Dieu hors du travail alors que nous sommes censés travailler 6 jours sur 7 ?



      Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.



      Peut-on prétendre aimer une personne si on l’oublie toute la semaine et qu’on ne se rappelle d’elle qu’un jour ? Si à l’échelle d’une existence de 7 jours, seulement 6 sont vécus en sa présence le reste loin de sa face ? alors, je le dis avec colère, ce n’est pas de la Foi c’est de l’hypocrisie.

      La France est de par Dieu. Éloignée de Dieu aujourd’hui par cette fausse laïcité qui prétend séparer le temporel du spirituel, alors elle se meurt ; coupée de l’Être elle cesse d’être, coupée de la Vie elle cesse de vivre.
      Il faut en finir avec cette fausse interprétation de "Il faut rendre à César...", interprétation, je le dis, démoniaque, qui a consisté à légitimer comme je l’ai dit la mise à l’écart de Dieu, en attendant son rejet pur et simple.
      Il faut rendre à César ne veut rien d’autre que : si une pièce de monnaie à l’image de César doit être rendue à César, à combien plus forte raison l’Homme qui est à l’image de Dieu doit être rendu à Dieu.

      Ô Hommes, rendez vous à Dieu par pitié pour vous et votre pays. Il se meurt parce que vous mourez, et un pays c’est avant tout ceux qui l’habitent. Réveille-toi France ! Il est temps de faire comme Lazare, de sortir du tombeau !

       
    • @Igor. Vous défendez une idée de Dieu. Cette idée, c’est l’idée éternelle, immuable, universelle, l’idée de Bien absolu, la Morale, Socrate, l’éthique, Kant, la résignation devant la Nécessité, Aristote, le dieu bâtisseur, le dieu de la Loi, Yahvé, le grand Tout, l’Un, le Principe, Bouddha, bref la recherche de la vérité certaine dont la source est notre raison (l’arbre de la connaissance du bien et du mal, c’est cela la tentation du diabolique).

       
  • Moi je ne fais pas de pronostic et je ne me fie pas aux sondages. Je pars du principe que tant que les urnes ne sont pas fermées (au moins jusqu’à l’estimation finale officielle du Ministère) rien n’est joué. J’espère un coup à la Trump.
    "Ceci pour dire que j’ai du mal avec le défaitisme affiché par certains". C’est pas dans l’esprit français, Merde ! Et ça peut influencer certains.
    Enfin mon sondage personnel de quartier ne m’indique pas que tout est foutu. Ça peut passer. Juste peut-être mais ça peut . Malgré, comme à toute élection, les milliers de voix "automatiques" obtenues, par exemple, par nos bons gendarmes en échange de boîtes de cartouches ou de victuailles dans nos forêts tropicales et malgré les fraudes.
    Qu’est-ce qu’on s’en fout d’avoir les traces de la grille dans le dos ? Et puis gagner maintenant c’est mieux qu’après la guerre civile...

     

    Répondre à ce message

  • En votant Fillon qui votera Macron, de Lesquen montre qu’il est un faux caucasoïde et un dangereux cosmopolite. Un pharisien en quelque sorte.
    Plus sérieusement, ce Monsieur est brillant comme un Asselineau, mais aussi con aussi.

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi Macron a toutes les chances de gagner ?
    parce qu’il suit la bonne méthode : pas de programme partisan
    mais une demande d’adhésion à des valeurs communes

    Bon, nous on connait son vrai programme et ce qui se cache derrière ses valeurs fourre tout (le vivre ensemble, pas d’exclusion, l’ouverture sur le monde, le progrès, mon cul sur la commode) mais on n’est pas très nombreux .
    MLP a un programme clivant et sa demande d’adhésion se résume à deux valeurs :
    une valeur clivante : le souverainisme national qui n’est hélas plus culturel mais idéologique, et une vraie valeur le souverainisme populaire auquel plus personne ne croit vraiment à force de se faire nculer
    la première valeur est taxée de fascisme et la deuxième de populisme.

    Est ce faux ? eh bien au risque de vous décevoir nous n’avons aucune preuve que cela soit faux, pour la bonne raison qu’elle ne pourrait le contredire que par ce qu’elle ferait une fois au pouvoir.
    je rappelle quand même que le populisme n’est qu’une méthode pour un politicien d’arriver au pouvoir en utilisant les aspirations populaires et en les flattant par des promesses qu’il ne tiendra que si nécessaire (ne pas perdre le pouvoir).
    le fascisme étant une méthode pour un politicien de prendre le pouvoir au nom d’un peuple en parlant en son nom mais selon son idéologie personnelle (nationaliste, raciale ou autre), les opposants à son idéologie étant de facto des criminels.
    le fasciste peut arriver démocratiquement au pouvoir s’il est assez populiste, mais plus fréquemment il utilise la force. la variante étant l’avant garde du prolétariat qui prend le pouvoir pour éduquer le peuple inconscient.
    Donc que l’accusation de fascisme ou de populisme soit fondée ou infondée, sans exercice du pouvoir , MLP ne pourra jamais prouver le contraire.
    c’est donc le diable qui se mort la queue.
    La seule solution est d’envoyer un message assez fort au peuple AVANT de tenter de prendre le pouvoir : lui offrir la souveraineté ce qui signifie que son programme doit être exclusivement politique : soit exclusivement constitutionnel.
    Petite remarque en passant on peut reprocher ce fascisme et ce populisme à TOUS les partis politiques, c’est une évidence puisqu’ils l’ont tous prouvé en étant au pouvoir.
    Et ironiquement MLP, la seule accusée, est la seule vraie vierge dans cette histoire.

     

    Répondre à ce message

  • Marine Le Pen est de loin la meilleure pour la France ( c’est pas difficile) Malheureusement elle ne sait pas fédérer. Si elle avait su le faire comme un Poutine avec toutes ses minorités elle aurait été intouchable car protégé par un seul et même Corps, 70, 80% facile.
    Je suis déçue qu’elle n’ai pas su le faire. La reconciliation aurait été scellée une fois pour toute en 2017 et nous aurions écrit Ensemble une nouvelle page.

     

    Répondre à ce message

  • On a beau avoir l’habitude maintenant, ce pré deuxième tour avec l’ensemble des soi-disant élites médiatiques et politiques au service de l’oligarchie qui hurlent toute dans le même sens... c’est effrayant... et en même temps, qu’est-ce qu’on se sent bien face à cette tempête... on est des hommes... et ceux qui ont tout abdiqué n’ont aucune leçon à nous donner... Liberté !!!

     

    Répondre à ce message

  • Si vous votez macron vous vous rendez complices non seulement du sabordage de la France, mais aussi du massacre des syriens, ! et pas seulement, des libyens, des yéménites, des palestiniens, etc...Si vous êtes croyants, qu’ allez vous dire à Dieu au jour du jugement dernier ?
    Cette élection révélera l’ état moral et spirituel du peuple de France.
    Nos parents, à tous, ont libérer le pays en 1945, soyons celles et ceux qui aideront à libérer la France de 2017 !
    Martelons aussi que pour un croyant, la seule façon d’ aidez indirectement et pacifiquement les syriens et autres, c’ est de voter marine !

     

    Répondre à ce message

  • 5 ans de macronismes... Je crois que ça va être au dessus de mes forces. Ou est passé la France et son esprit râleur, son inspiration a la justice et à l’équité ... ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents