Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xavier Moreau – La gauche française et la guerre

Républicanisme, colonialisme, sinistrisme, humanitarisme : Xavier Moreau passe en revue les implications bellicistes de la « gauche » antisociale française.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2292371

    la délaration de guerre de 1792, de la part des Girondins n’oubions pas, avait deux motifs REELS : 1° éloigner de Paris le peuple armé ! qui faisait peur à la bourgeoisie et aux possédants - si jamais ils se mettaient de prendre les droits de l’homme au sérieux, et de réclamer une loi agraire ! - une fois envoyés sous l’uniforme se battre aux frontières on est tranquilles !
    2° faire des conquêtes, qu’on pillerait, ce qui permettrait de renflouer le trésor public, lequel servait essentiellement à payer "les créanciers de l’Etat", à savoir tous les rentiers, les riches quoi, car à l’époque, une fois que quelqu’un avait fait fortune, il convertissait ses avoirs en rentes sur l’Etat. Or l’Etat en 92 étaitt déjà de nouveau riné, alors les rentiers avaient peur de ne plus être payés.
    éit


  • Concernant la colonisation il y a eu alliance entre la gauche et la droite car tout le monde mangeait à la gamelle... l’Algérie c’est 1832... Napoléon lll n’a pas craché dans la gamelle non plus... Même les communards de 1871 exilés n’ont pas eu de mal à se transformer en contremaitres...

    Proposons de rendre l’indépendance aux dernières colonies, Guyane, Antilles, Réunion, Nouvelle Calédonie, etc, et on verra si la droite ne s’y accrochera pas comme la gauche...

    Je ne suis pas sûr non plus qu’aujourd’hui la droite soit plus favorable à l’abandon du franc CFA que la gauche... Y’a consensus non ?

     

    • #2292919

      Merci pour le recadrage. J’aime bien Xavier Moreau mais il a un biais cognitif avec cette histoire de droite et de gauche, laquelle n’intéresse plus que les adeptes respectifs des deux sectes.
      D’abord son explication des origines de la chose est fausse. A droite de l’assemblée étaient les partisans du veto royal au travail législatif et à gauche ceux qui étaient contre, point barre.
      Exemple, un ultra libéral comme Le Chapelier, qui a banni le droit d’association et de grève pendant quatre vingt dix ans, se situait pourtant à gauche.
      La gauche au sens où l’entend Moreau est véritablement née au moment de l’affaire Dreyfus et n’a consisté en rien d’autre que l’OPA de la bourgeoisie « morale » sur les classes laborieuses -Michéa a tout dit à ce sujet.
      Pour Xavier Moreau, la malfaisance de Macron serait fondamentalement due au fait qu’il serait de gauche !? Et s’il s’avérait être authentiquement de droite, ça changerait quoi ?
      On comprend aussi pourquoi Il attend la grande fusion des gilets jaunes et des adversaires de la PMA/GPA comme les personnages de Ionesco attendait Godot.
      Objectivement, le combat des deux groupes irait dans le même sens. Sociologiquement, les manifestants d’hier voteront massivement Macron au premier petit geste.
      Il est possible d’ailleurs que ce dernier y ait pensé.


    • @lazeby
      "La gauche au sens où l’entend Moreau est véritablement née au moment de l’affaire Dreyfus et n’a consisté en rien d’autre que l’OPA de la bourgeoisie « morale » sur les classes laborieuses -Michéa a tout dit à ce sujet."

      OPA de la bourgeoisie morale, vous êtes bien sûr ? Lisez donc le livre de Maurice Barrès "Scènes et doctrines du nationalisme"...
      1) Il n’y aurait pas eu d’affaire Dreyfus si ce dernier n’avait pas été juif et le linge aurait été lavé "en famille" par la grande muette comme d’habitude et surtout à cette époque,
      2) Cette affaire a été le préalable à l’expulsion de nombreux éléments catholiques parmi les hauts gradés (voir ce qu’en dit l’historien Henri Vuilllemin)...
      De là à penser que c’était une étape "obligée" pour faciliter la mise en place des conditions de la guerre de 14-18 ?


    • #2293228

      @Lazeby :

      En attendant Godot, c’est Beckett, pas Ionesco.


  • Merci Xavier Moreau pour toutes vos analyses. J’attend vos prochaines vidéos avec impatience...
    Une petite réflexion personnelle sur le livre présenté à la fin "Anti-raciste dans la collaboration, antisémite dans la résistance" : Certains ont bien oeuvré pour favoriser cet antisémitisme (Jules Moch, Léon Blum, par exemple puisque vous en parlez).
    J’espère que vous aborderez "l’affaire Dreyfus" qui a été le préalable à la grande lessive parmi les cathos dans l’armée...


  • #2292455

    Excellent travail de Monsieur Xavier Moreau, comme de coutume, et tout à fait conforme à ce que m’a dit, sur l’état d’esprit de l’époque, mon ancêtre direct, maintenu sous les drapeau en 1939.


  • #2292543

    Le problème, c’est que, maintenant, le gauchisme est inscrit dans l’esprit des Français ; il fait partie de leur ADN idéologique, de leur mode de réflexion.

    Donc impossible de s’en défaire.

    Et comme, on le voit en consultant l’Histoire, ils ne tirent aucune leçon du passé ...

     

    • #2292616
      le 06/10/2019 par Arya de Shastra
      Xavier Moreau – La gauche française et la guerre

      Pas si sur que ça, car cette gauche n’a jamais tenu que sur le vent des beaux discours et de la propagande mensongère. Et son renouvèlement et sa perduration ne tient que sur le formatage idéologique des enfants, ce n’est pas pour rien qu’ils veulent les faire voter a seize ans . Hors certaines personnes ne se sortent de cette hypnose que très tard , d’autres sont trop lessivés pour réagir, et la plupart sont désinformés et même très ignorants . Tout cela les socialistes et progressistes le savent , mais on ne peut enfumer et mentir a tout le monde tout le temps . Un contexte très défavorable , des leaders géniaux et charismatiques, un raz le bol général et une puissante envie de respirer peuvent renverser la vapeur . Ils ne sont pas Dieu et n’ont de pouvoir que parce qu’on leur laisse . De plus Internet a renversé la donne , A.Soral y a fait un travail remarquable , et d’autres encore y œuvrent , l’intelligence attire l’intelligence , les crétins ou les endormis se rèforment , l’éveil des consciences et le dévoilement du mensonge et de la mascarade c’est aujourd’hui . Regarde ils ne contrôlent plus rien et les gens ne croient ni n’espèrent en la politique . Mais rien ne dit que violence et massacre ne seront pas de la partie et là pour éviter le pire seul un être sous haute protection divine pourra juguler les haines et les rancœurs et transcender tous les clivages . C’est mon avis .


  • #2292585

    AU début de la guerre la France avait plus d’avions et de chars que l’Allemagne et était considérée comme l’armée la plus puissante du monde d’alors et n’a pas eu a subir le traitement que les alliés avaient infligé aux allemands entre les deux guerres. Seulement les Gaulois n’ont pas du tout apprécié qu’ on veuille les renvoyer au casse pipe pour d’obscures histoires de territoires aux confins germano-polono-tchèques et que c’est le gouvernement français qui a déclaré la guerre ce que semble oublier l’auteur de la vidéo. En somme pour des Gaulois bon vivants, faire une bonne guerre tous les cent ans pourquoi pas, mais deux effroyables boucheries en vingt ans c’en était trop ! la"débâcle "de juin 40 s’explique ainsi. Ce n’est pas de la lâcheté mais du bon sens.D’ailleurs bien leur en a pris car le pays a moins souffert de la guerre que les autres pays d’Europe, nonobstant les dégâts des bombardements "alliés"

     

    • #2292726

      Savez-vous seulement qu’il y a eu plus de morts Français pendant la bataille de France en à peine plus d’un mois que d’américains tués pendant toute la guerre du pacifique qui a duré quasiment quatre ans ? Ne venez pas dire que les français ne se sont pas battus. Ils étaient simplement commandés par une clique de généraux pour la plupart incapables car choisis pour leur docilité à l’égard du pouvoir.
      Sans entrer dans le détail, nos troupes d’élite étaient immobilisées sur la ligne Maginot pour une absurde guerre de position alors que suite au débordement de ladite ligne, la bataille s’est déroulée ailleurs.


  • #2292590

    Il y a une jointure féconde à faire : celle connectant cette vidéo avec la dernière de Youssef Hindi "Décryptage du nationalisme européen israélo-compatible et du rôle de l’antisionisme juif".

    - On peut alors remplacer le mot "gauchisme" par "sionisme" dans tout le discours de Xavier Moreau, et on obtient qqch d’encore plus actuel et d’encore plus exact.


  • #2292638

    Clair , net, précis et complet, merci beaucoup pour votre travail de qualité supérieure et sourcee, j’avais déjà vu votre vidéo sur Youtube vu que je suis abonné à votre chaîne et je vous ai laissé un message de remerciement.

    Hussein


  • #2292741

    Merci pour ces précisions. Lorsque vous dites "la perte de l’Alsace-Lorraine", il faut rappeler que ces 3 départements ont été donné au Reich en dommages de guerre. L’Assemblée Nationale a voté cette ignominie et les députés concernés ont quitté les lieux dans l’indifférence générale !


  • #2292783

    Hélas chacun voit midi à sa porte et minuit à la porte de son voisin ... Mais la vérité est toujours ailleurs


  • #2292924

    Il est clairvoyant quand il enfourche son dada ukrainien (enfin, je l’espère), mais là en 2019, avec son clivage D/G, son gaullisme (!) et ses réflexions sur la 2e GM euh...
    Il est au courant que le pays dont il parle est occupé depuis 1940 (voire 1936 ou 1789, c’est selon) ?!


  • Non seulement la gauche a toujours été belliciste depuis la Révolution française, mais c’est elle qui a instauré et réinstauré plusieures fois le service militaire, qui est une espèce de corvée ou de travaux forcés impoosée à tous les citoyens dans le domaine militaire. Sous la royauté, seuls les nobles devaient un service des armes, précisément pour assurer la défense du reste de la population.

    - Révolution : levée en masse pour attaquer les autres pays, propager la Révolution, et massacrer les peuples opposants à la Convention. Les paysans bretons refusent cet impôt énorme de 2 ans de travail, c’est le début de la guerre des Chouans, puis de Vendée ; les guerres de la Révolution et de l’Empire tuent des millions de jeunes Français, ce qui est sans précédent dans toute l’histoire de france antérieure où le format des armées était réduit à quelques milliers d’hommes ;
    - Restauration : Louis XVIII supprime le service militaire, retour à une armée professionnelle,
    - Révolution de 1848 : rétablissement du service militaire ;
    - Napoléon III : retour à l’armée de métier ;
    - IIIe République : rétablissement de la conscription, plusieurs lois allongent la durée, un loi de René Viviani, alors ministre des colonies, étend la conscription aux populations indigènes. C’est ce même Viviani qui sera chef du gouvernement et décrètera la mobilisation générale qui nous a fait entrer en guerre contre l’Allemagne en 1914.
    - 1942 : STO, les Français réfractaires au Service de Travail Obligatoire imposé par les Allemands prennent le maquis qui sera le noyeau de la résistance, comme les Vendéens en 1792 ;

    Conclusion : la gauche a toujours fait massacrer en masse la population française pour asseoir et étendre sa domination, depuis les guerres de la révolution et de l’Empire, jusqu’à la boucherie de 1914 .


  • #2293567

    Le général (à titre temporaire) De Gaulle homme de droite ?

    Rectification Monsieur Moreau : élu sous une étiquette de droite par des gens de droite, électeurs trompés, là sont les faits ! Mais De Gaulle homme de gauche : cf,entre autres preuves, Marcel Willard, ministre communiste de la Justice du gouvernement du général De Gaulle, qui d’ailleurs déclara en août 1944 : « Désormais, le signe de la Justice ne sera plus la balance, mais la
    mitraillette »


Commentaires suivants