Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xavier Moreau – Vers le dénouement de la crise ukrainienne ?

"L’Occident est fatigué de payer"

Xavier Moreau explique pourquoi le « processus de Maïdan » arrive à son terme, et expose les perspectives qui s’offrent à l’Ukraine.

 

 

Retrouvez Xavier Moreau chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Xavier Moreau, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le problème Ukrainien a été de toute pièce voulu par les
    mondialistes en partant des USA mais aussi avec la complicité
    des Européens Atlantistes .
    Les amis de toutes les gauches et aussi de tous les LR , comme
    BHL , Attali , Soros et d’autres sont comme toujours de total valets
    des USA , ils sont agissants toujours pour les mauvaises causes et
    contre nos intérêts Européens

    Attention Mr Moreau de ne pas se tromper de partenaire avec la Russie
    Tous les atlantistes vous décevront , lors des élections ils sont pour tout
    ce qui se présente à eux , ça ne coûte rien et ça peut rapporter gros....

    Tous les Euro-Atlantistes , ne seront jamais amis avec la Russie , ils
    ne sont pas des hommes libres , pas plus Fillon votre préférer qui
    joue sur du velours , puisque mis en avant pas ses maîtres mondialistes
    dépendant du CRIF et du Bilderberg .


  • On n’entend plus parler d’Ukraine ici
    mauvais signe
    Trump ajoute à leur souci
    (Idem pour Alep)
    Un paquet de gens vont avoir un souci.


  • pour moi ces ’neo-nazis’ Ukrainiens ne correspondent pas du tout a ce
    que representaient les Nationaux-Socialistes Allemands.

    Les valeurs ne sont pas les memes ainsi que leurs actions.
    En Allemagne, les gens du NSDAP ont travaille dur a remettre leur pays sur pieds,
    ce a tout les niveaux et en un temps record. La population les
    ont apprecies de plus en plus au fur et a mesure que le temps s’ecoulait et que leurs promesses etaient mises en applications concretes a travers leurs actions au quotidien.
    Je ne crois pas que la meme chose puisse etre dite par rapport aux ’neo-nazis’ Ukrainien ?

    A mon avis c’est pour faire d’une pierre deux coups,
    - faire avancer leur revolution coloree en Ukraine (soutenue et financee par bhl, soros et co.)
    - ternir encore et toujours les Allemands de l’epoque ainsi que toutes les valeurs qu’ils representaient.

    Peut etre que tout le monde ici a la meme analyse, peut etre pas,
    j’en sait rien, en tout cas c’est mon opinion.

     

    • Tout à fait d’accord avec , ils voudraient nous faire confondre les deux
      pour pouvoir continuer à nuire dans la confusion général , les vrais instigateurs
      du mal se couvrent toujours par le mensonge en faisant porter le chapeau à
      d’autres....

      Votre jugement est bon...


    • @Liberté

      merci d’avoir pris la peine de repondre.
      il est important en ces temps de mensonges d’essayer de bien faire la part des choses.
      c’est ce que je tente de faire, mais on est jamais a l’abris d’etre dans l’erreur.
      content de voir que je ne suis pas le seul a penser cela.


    • @nicolas
      Vous êtes dans le vrai !
      C’est la raison pour laquelle l’utilisation de la référence "naziste" m’insupporte de plus en plus... et ceux qui l’utilisent à tort et à travers ne rendent pas service à la vérité et à la dénonciation des véritables ennemis des peuples !


  • #1617960

    La situation catastrophique de l’Ukraine n’est pas contestable. Ceci dit, la Russie n’a rien fait pour empêcher le Maïdan, alors que ses services étaient parfaitement au courant de ce qui se tramait dans leur arrière-cour qu’ils savaient menacer par l’Empire. Les Etats-Unis ont pu impunément orchestré un coup d’Etat, sans que la Russie ne réagisse, alors même que la population était largement favorable au "parti des régions". De là à conclure que ce nouveau foyer de chaos arrangeait bien tout le monde, il n’y a qu’un pas. Car la Russie en a profité pour réorganiser de fond en comble son complexe militaro-industriel, dont les fournisseurs en Ukraine ont brusquement mis l’embargo sur les distributions d’équipement militaire à destination de la Russie. Les principale usines de production d’armement ont longtemps été basées en Ukraine, tout comme les centres de R&D, notamment dans le spatial et l’aéronautique, du temps de l’Union soviétique. Du coup la Russie a du revoir complètement ses chaînes de production, en créant de toute pièce des nouveaux centres intégrés dans un complexe militaro-industriel faisant appel aux dernières techniques en matière de conception des nouvelles générations d’armes. Cela se vérifie aussi bien dans l’aviation, que dans les missiles tactiques ou stratégiques ou encore les chars avec la sortie de nouveaux véhicules faisant appel aux dernières innovations en matière de conduite de tir, blindage, munitions intelligentes, motorisation, etc. Dans le même contexte, la Russie a reconfiguré son secteur agro-alimentaire en modernisant l’agriculture extensive qui est devenue la première mondiale dans les céréales. On pourrait aussi citer l’énergie et les transports avec la construction de nouvelles voies d’acheminement destinées à contourner l’Ukraine, malgré le coût souvent prohibitif d’infrastructures redondantes. Toutes ces transformations ont été réalisées en quelques années seulement, grâce au trésor de guerre des belles années des hydrocarbures et aux points d’accès aux marchés financiers que les banques russes ont conservé de manière à spéculer contre la baisse des marchés spot des principales exportations russes. Ainsi le chaos reste un moyen privilégié de brusquer des changements qui autrement auraient pris beaucoup plus temps à réaliser, pour le plus grand bonheur des super Etats menant la danse du Nouvel Ordre Mondial revu et corrigé 2.0.

     

    • La revolution coloree mise en place en Ukraine etait un piege tendu aux russes.
      Ils ont sacrement bien fait de ne pas repondre.
      Les medias internationnaux leur auraient fait un portrait d’envahisseurs, oppressant le pauvre petit pays sans defense. Le pretexte de reve pour intervenir militairement aux frontiere de la Russie. De toute facon ils ne se privent pas pour le faire malgres tout, mais cela aurais encore plus accelere et agrave les choses. Ce sont des techniques de mafieux utilisees par ceux qui ont fomente cette revolution colore en Ukraine. C’est tres souvent le meme scenario. Un gros mensonge pour intervenir en prenant le bon role. et une fois sur place continuer a generer du chaos, a spoiler les populations et les richesses du pays.

      C’est deja assez machiavelique comme ca, j’espere qu’il n’y a pas de lecture plus profonde a avoir sur ces evenements ou certains acteurs joueraient un double jeu comme votre post pourrait le sous-entendre ?


  • #1618749

    Réponse à Xavier Moreau

    Ma remarque ne portait pas sur l’opportunité ou non d’intervenir militairement en Ukraine pour la Russie, mais de savoir pourquoi la Russie n’a quasiment rien fait pour prévenir le Maïdan, ce qui aurait permis d’éviter la répétition d’un scénario de crise trop bien connu pour échapper au naïf de la dialectique du Nouvel Ordre Mondial. Cet Ordre Mondial vous l’évoquez très rarement et pourtant il constitue la pierre angulaire de la politique des grandes puissances, dont les affrontements apparents cachent en fait une collaboration étroite, de manière à mettre en place des structures synarchiques assurant leur contrôle total sur le monde. Dès lors je me demande si la situation de crise dans laquelle se trouve l’Ukraine depuis 1991 ne résulte pas d’une intention délibérée des dirigeants mondialistes pour avancer leur agenda par des réformes qui seraient justifiées par des situations de chaos délibérément provoqués. La reconfiguration de la géographie mondiale ne concerne pas uniquement le Moyen-Orient mais aussi les Etats de la CEI laissés à eux-mêmes depuis la désintégration de la structure économique intégrée qui était celle de l’URSS, jusqu’à l’effondrement des structures de production et d’échange qui constituaient la colonne vertébrale des pays socialistes intégrés dans le COMECON. La désorganisation qui en a résulté constituait le terrain propice à la mise en oeuvre de réformes, dans le sens de la mondialisation qui s’amorce au début des années 90. Que le changement s’effectue au profit de la Russie ou de l’UE peu importe. L’essentiel est que ces Etats "indépendants" évoluent dans le sens des directives de la mondialisation. A défaut de la Russie, c’est la Chine qui est en train de s’installer en Ukraine par des rachats massifs d’infrastructures destinés à mettre en place les structures (énergie, transport, agriculture, urbanisme, éducation, etc) nécessaires au fonctionnement des marchés intégrés promu par la Chine dans le cadre de son projet eurasiatique "one road, one belt".