Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Xi Jinping : "Il y a une plus grande dépendance aujourd’hui de l’Afrique envers la Chine"

Le président chinois est arrivé samedi à Dakar pour une visite de deux jours pendant laquelle plusieurs accords bilatéraux doivent être signés. Il se rendra ensuite au Rwanda et en Afrique du Sud pour un sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

 

Le président chinois, Xi Jinping, est arrivé samedi 21 juillet au Sénégal, point de départ d’une tournée d’une semaine en Afrique, pour renforcer les liens économiques entre la Chine et le continent, où Pékin multiplie les prêts bon marché en échange de ressources minières et de grands projets de construction. La Chine est ainsi devenu le premier partenaire commercial de l’Afrique.

« L’intérêt chinois pour l’Afrique n’est pas nouveau », note Ruben Nizard, économiste spécialiste de l’Afrique subsaharienne à la Coface (Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur) à franceinfo, dimanche 22 juillet.

[...]

franceinfo : Pourquoi l’Afrique interesse-t-elle autant la Chine ?

Ruben Nizard : L’intérêt chinois pour l’Afrique n’est pas nouveau. Dans un premier temps, il a été alimenté par les matières premières africaines, nécessaires au développement chinois. Mais la Chine investit de plus en plus en Afrique. Les stocks d’investissement en Afrique atteignent désormais 40 milliards de dollars et talonnent ceux de la France qui s’établissent à 49 milliards de dollars.

[...]

Ce développement de la présence chinoise en Afrique se fait au détriment de la France et de l’Europe ?

Effectivement, c’est ce que l’on observe assez facilement via les données du commerce extérieur. Les parts de marché françaises sont en constant déclin depuis vingt ans. Les parts de marché chinoises, elles, n’ont cessé de progresser à un rythmé effréné. La France n’est pas la seule à subir le mouvement chinois.

 

Comment voyez-vous l’avenir de cette relation entre l’Afrique et la Chine ?

La relation entre l’Afrique et la Chine est partie pour durer. Cette visite est un exemple supplémentaire de l’intérêt chinois qui ne faiblit pas pour les pays africains. Il y a fort à parier que l’intérêt ne faiblira pas non plus au cours des années à venir. La relation de l’Europe à l’Afrique, elle, continuera d’être dictée par les divers dossiers, notamment les dossiers sécuritaires et de l’immigration. Les intérêts économiques sont aussi importants pour l’Europe qui n’a pas envie de capituler face à l’avancée chinoise.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Comprendre les relations internationales avec Kontre Kulture :

 

Xi, maître du monde ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Il y une plus grande dépendance aujourd’hui de l’Afrique envers la Chine



    Qui se traduit par : les magnats africains vendent leur continent pour leur égoïste et éphémère bien être.


  • c’est bien.on verra si l’afrique se developpe plus en "commercant avec des jaunes qu’avec des blancs".suivant les resultats on pourra dire soit que les jaunes sont aussi voleurs que les blancs ou que les blancs seuls sont des pourris ou encore que les noirs sont nuls pour se bouger le cul.


  • Selon un article récent publié sur BusinessBourse, la dette de la Chine est astronomique. La Chine essaye de renflouer ses caisses par tous les moyens. Par exemple en pompant du pognon en Afrique.

    En Afrique, tout le monde dit que la qualité des produits chinois est catastrophique.

    De nombreux africains m’ont dit qu’ils ont acheté un produit chinois ( une radio, un sac de voyage, un ventilateur,... ) qui a cassé en quelques jours ou qui n’a jamais fonctionné.

    Cela coûte moins cher d’acheter un bon produit qui durera des décennies que de racheter tous les trois mois un mauvais produit.

    Les Chinois trouvent des clients en Afrique parce qu’il y a pas mal d’Africains qui n’ont pas les moyens d’épargner et d’autres qui brûlent tous les soirs ce qu’ils ont gagné durant la journée.


  • Tout ce que j’espère, c’est que les Africains gardent leur indépendance, préservent leurs richesses et ne se fassent pas acheter par la Chine, comme ils l’ont fait pour les pays occidentaux .Mais ça, c’est une autre histoire .


  • Les Chinois sont les premiers a avoir compris que la grande richesse de l’Afrique c’est sa main d’œuvre payée 30 euros par mois . Déjà en Ethiopie ils exploitent des dizaines de milliers de travailleurs dans leurs usines . Et ce n’est qu’un début . Les Chinois seront bientôt les premiers maquereaux de l’Afrique, laissant loin derrière les Français genre Bolloré .

     

  • Les chinois seront des maîtres plus plus cruels que les européens ou les américains.


  • Les Africains viendront se plaindre ensuite de la colonisation chinoise... Dans le XIIIème, planquez-vous... ou proposez des sushis KFC...
    Bref démerdez-vous.


  • Au Cameroun, l’economie a connu un boom dû aux Chinois.Ils ont permis a chaque Camerounais de devenir commerçant ambulant en s’approvisionnant dans les anciens cinémas devenus des centres grossistes chinois et ensuite en s’équipant d’une moto chinoise 250cc avec un rail de chaque coté pour poser 3 sandales l’une derrière l’autre. Donc plus besoin d’infrastructures routières lourdes car ces motos peuvent passer sur des chemins de terre , faire le moto-taxi ou transporter les denrées des paysans éloignés vers les marchés. corollaire : beaucoup d’accidents


  • Le visage morne de Xi jing pin, durant tout son voyage avant de retrouver le sourir hors de l’Afrique, illustre le mepris envers ce continent offert par Israel (communaute juive tres active, avec une securite de l’exploitation en Afrique, sans faille et sans devoir installer le moindre soldat du PCC, en recevant en echange le soutient genereux des banques d’investissement chinoise aupres des Start-Up de TelAviv en dizaines de Milliards de Dollars US) ! Les noirs africains ne sont pas les bienvenus en Chine (2 executions a mort a Guangzhou, avec la benediction du ministre Ougandai, corruption oblige !!!).