Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

Fêlons ou fidèles à la France ?

La guerre d’Algérie, De Gaulle et la République, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1450728

    Baroud d’Honneur des officiers . Cela permettra à Salan d’entrer honorablement dans l’Histoire . Mais les bidasses, peu informés, peu cultivés, légers et inconséquents, n’ont pas suivi .

     

    • #1450886

      Dans le docu. , le journaleux dit que le contingent était profondément républicain....Il était surtout non informé, ou soumis à la propagande radio ( ce fut surtout la victoire du "transistore " que les grands mères offraient à leur petit fils en Agérie), il était pressé de rentrer en France, non concerné par la politique ,et d’un courage très relatif pour s’engager dans le combat ....Il n’a pas changé !


  • #1450746

    Trés beau documentaire, je l’ai vu en intégralité sur la Toile...
    Concernant l’OAS et ses attentats innombrables, mon petit doigt me dit que cette petite structure a peut- être été infiltrée et retournée par le pouvoir pour discréditer les résistances au départ et perdre les pieds- noirs dans l’opinion publique Métropolitaine.( pensez donc : plus de 1000 attentats en quelques mois ; impossible sans le concours de l’appareil d’état...) au final, la leçon à retirer de ces " événements ", c’est que le système se sert à merveille des émotions populaires ( liesse, sincérité, patriotisme...) pour les retourner contre le peuple lui- meme et le mener à l’abattoir sans qu’il s’en rende compte !

     

  • #1450751
    le 23/04/2016 par Constantinople
    23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

    Une fois de plus, on voit que les coups d’etat ou changements brusques de regime passent rarement par les urnes, manifs, veilleurs debout (ou couches..)..mais plus souvent par les armes (armee, mercenaires, terroristes..). M. Soral l’avait evoque dans une emission chez Taddei. Il avait encore raison.


  • #1450764

    Honneur et fidélité !
    Héroïsme pour toujours gravé dans l’Histoire.
    Merci


  • #1450771

    conflit civilisation ! encore une actualité en cause.


  • #1450775
    le 23/04/2016 par Philippe Grenier
    23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

    De Gaulle a fait ce qu il fallait faire. La France avait la capacité de tenir l Algérie encore. Mais a quelle prix, un véritable bain de sang ce serait produit. Maintenant en 2016, car on est en 2016. Plus en 62 tout ces gens issus de l immigration et pleinement français doivent respecter la France car ce n est pas la France de Gaulle qui a Coloniser en 1830 mais plutôt une France façon maçonnerie qui l a fait et quand bien même une partie du Fn ressors les couverts Algérie Française comme certains Fln fixe sur la colonisation. Je dirai au Honnête gens de respecter le pays dans lequel on vit, sa Langue, Sa Religion millénaire qui interdisait l usure. son goût pour la bonne nourriture, croissant pâtisserie qué bonheur. Moules frites Qué goût.
    c est la meilleur chose a faire. Dédicace à Philippe Grenier premier député musulman venant de pontarlier le pays du Doubs. Comme quoi le destin peut faire des choses innatendu.
    Apres les cocos depuis qu on est sorti du Ventre de la Madre un compte à rebour c est lancé. Et un jour y aura plus de France,plus d Europe, plus D Afrique, plus de planète. Donc faisons le bien. Éloignons nous du mal, préservons nous. Comme Jésus Mohamed Moïse l ont fait.

     

    • #1450930
      le 23/04/2016 par Constantinople
      23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

      Tout est dit ! francais, musulman et d’origine maghrebine, je remercie la France, terre qui m’a vu naitre et qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, en grande partie. Le drapeau tricolore flotte fierement devant chez moi. PS : respect et hommage a mes parents et mes ancetres de l’autre cote de la rive ! que Dieu protege la France et nous benisse tous, amen !


  • #1450790

    De Gaulle dénonça un putsch alors que son retour au pouvoir, le 13 mai 58, était aussi un coup d’Etat (réalisé par les putschistes de 61 !!) !

     

    • #1450912

      ce qui est rigolo c’est que Massu en était (le putsch de 1558) pour mettre De Gaulle au pouvoir, mais il s’est mis du côté de De Gaulle pour le putsch de 1961 (petit malin).


  • #1450792

    Le terrorisme ne peut qu’affaiblir une cause et jamais la renforcer.

    Les attentats de l’OAS la rendent méprisable.

    Aussi je pense que si ça se reproduisait aujourd’hui beaucoup de soldat suivraient le haut commandement cette fois...sauf que ce même haut commandement est infiltré et engraissé...on s’est assuré que cela ne se reproduira plus... mais qui sait vraiment ?


  • #1450793

    A cette époque les français avaient encore des c*uilles. Aujourd’hui tout n’est que soumission et lâcheté, l’armée est d’une servilité désespérante.

     

    • #1450890

      "L’Armée est d’une servilité désespérante "....Je n’en mettrais pas ma main au feu . Mais, peut etre que je ne la connais pas suffisamment , je n’y ai servi que quarante ans !


    • #1451683
      le 24/04/2016 par envolée_des_incultes
      23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

      Je ne sais pas si l’armée était plus ceci ou moins cela. Par contre ce que je constate, c’est que De Gaule a justifié le largage de l’Algérie par l’Islamisation de la France. Or, qu’avons-nous désormais sinon l’islamisation de la France ?
      .
      Dans ce scénario, les deux peuples ont perdu :
      1) le peuple français qui s’est retrouvé, de force, loin de chez lui à mourir pour l’oligarchie ( les types étaient des appelés = service obligatoire ) . Il n’a rien gagné, bien au contraire ! Il a souvent perdu des proches et subie des traumatismes.
      2) le peuple algérien qui a vue la république partir, sans continuer à fournir éducation, infrastructures, etc ...pour alléger la note de l’oligarchie derrière, et qui a aussi subie des traumatismes.
      .
      Le mieux, pour les deux peuples, eut été de ne faire qu’un, sous le régime le plus favorable. L’Algérie aurait le même niveau de vie qu’en France, les mêmes écoles, autoroutes, hôpitaux, etc ...
      On aurait développé tous ensemble ces vastes étendue désertiques et pesé bien plus lourd sur la politique européenne et mondiale.
      De Gaule a très mal agit, au détriment, et des français, et des algériens.
      Après, quelles en étaient les raisons ? Pressions de l’Allemagne ? Des USA ? Ou tout simplement de l’oligarchie qui ne voulait pas payer pour le développement de l’Algérie ?
      .
      Finalement, ces idiots de gauchistes du FLN se sont rendus complices une fois encore de l’oligarchie qui les a mené en bateau par les sentiments. Ils ont trahi et porté préjudices à deux peuples en un coup. Cela mérite d’être souligné


  • #1450803

    Images et souvenirs flous.

    Du Métro Charonne (8 février 1962) c’est plus claire. J’ai dix ans. Mon étonnant papa est secrétaire de la cellule du PCF du lycée Condorcet (dans laquelle se trouve le stalinien Alain Krivine). Ce jour là c’est l’anniversaire de ma grande grande soeur et elle écrit dans son petit journal : "Aujourd’hui c’est mon anniversaire, papa va à ,la manif, il dit qu’il y aura des mort". Je me souviens (je n’ai que dix ans) surtout d’un bol de sang. Les têtes se faisaient matraquer à coup de "bidule". Blessures pas très graves mais impressionates car une fois ouvert le cuir chevelu saigne abondament. Je n’ai jamais compris pourquoi cette concierge (tout le monde se réfugiait sous les portes cochères) récupérait le sang. Mais qui comprend quoi que ce soit dans ces moments là, ? Les neuf morts de Charonne sont ceux qui sont tombés les premiers dans les escaliers de la bouche de métro fermée par une grille. Ils ont été écrabouillés par le poids des autres poussés par dessus eux. De celà je puis témoigner.

    Quant au putsh, je n’ai que neuf ans. Il y a plus de distance de neuf à dix ans que de soixante quatre à soixante cinq. C’est très flou. Peut-être des camions bachés de l’armée distribuant des fusils aux passants en leur demandant au préalable s’ils avaient fait leur service. Une image très clair à la télévision de bus garés en quinconce sur les pistes d’attérissage à Orly ou au Bouget.

    Plus tard mon père m’a dit que ce qui avait fait foirer le putsh fut le transistor. Nos soldats du contingent en Algérie avait la possibilité d’écouter De Gaulle courcicuitant ainsi la hierarchie sur le terrain.

    L’histoire avec un grand H est faite de plein de peites histoires.


  • #1450820

    Les européens ont été vaincus par l’Allemagne et le prestige de l’armée française s’en est ressentie auprès des peuples colonisés. La colonisation est encore plus durement ressentie quand c’est sous la coupe de perdants. La colonisation a correspondue à l’époque ou les européens régnaient sur le monde, il n’était pas indigne d’accepter d’être esclave dans ces circonstances cela est arrivé aux gaulois, jadis. Mais en Algérie c’est une armée vaincue en Europe et en Asie qui veut jouer les gros bras alors que se pointe la puissance américaine victorieuse et le pétrole en Algérie et les énormes ressources minières de l’Afrique.

     

    • #1450891

      C’est bien de pouvoir expliquer cette situation ainsi...C’est bien , simple , ...Et ça permet de mesurer les ravages de la propagande diffusée à nos frais dans les écoles et les médias .


    • #1450951

      Désolé mais le violent revers infligé par les français aux allemands dans le désert algérien nuance votre propos.


    • #1451056
      le 24/04/2016 par passes le message à ton voisin
      23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

      C’est toute à fait vrai, la plus part des révolutionnaires algériens avaient fait la seconde guerre mondiale. Ils ont vu un peuple français à genoux, l’écart qu’il avait également entre le système en métropole et celui des colonies. Ils avaient étés formés au maniement des armes, avaient vaincu les italiens et les allemand. Le monde changeait, et la France ne les impressionnait plus. Ce sont des témoignages d’acteurs qui ont vécus cette période et non de la propagande. J’aime beaucoup E&R, la France, et les français. Mais il est dommage de voir que beaucoup de français patriotes se sonnent comme des réveil programmés dés que l’on parle de l’Algérie. La France a commis un erreur en débarquant en 1830, il c’est passé ce qu’il c’est passé en bien comme en mal ... mais à un moment il faut accepter les erreurs sans pour autant se flageller, et reconnaître que les Algériens l’on emporté par une révolution qui reste historiquement un cas d’école pour tous les peuple dominés.


    • #1451365

      @ passes le message à ton voisin

      Ton propos est bourré d’inepties, tu parles de français, de France (état) et de colons, la plupart du quidam français a connu l’Algérie lors de son appel sous les drapeaux qui pour ainsi dire les faisaient bien chier, se battre pour une cause totalement étrangère à une époque où ils pouvaient enfin monter socialement.
      mon grand-père y a laissé son frère mort en patrouille véhiculé à Aflou (dépecé, émasculé bref de belles coutumes locales et morales) ne dit ton pas conduit toi mieux que t’on adversaire.
      Donc aligner les Français continentaux sur le même plan que les Français d’Algérie c’est de base biaisé.
      J’ai aussi le récit d’un ex-combattant qui a son retour en France entendaient les pieds noirs faire la leçon au français revenant tout juste du front, tout est dit...
      En résumé les Français n’ayant jamais eu de liens en Algérie n’ont absolument pas à se remettre en question véritable bouc émissaire de part et d’autres le tout sur son sol (youtube regorge de vidéo de ce genre)
      on aimerait par contre que d’autres actuellement reconnaissent certaines choses car de ces questions resurgit à chaque fois cette période trouble.

      *Battre les Italiens sur le plan militaire ça n’a jamais été très dur... ( je suis de père italien)


  • #1450845

    De Gaulle a céder à la gauche Française et au FLN , en faisant cela ,
    il a trahit et signé son arrêt de mort politique , suivi de Mai 68 organisé
    par les mêmes , De Gaulle dû quitter le pouvoir , voila l’histoire.....
    et c’est depuis la même politique de gauche qui sévit et s’est prolongée
    jusqu’à aujourd’hui....

    Le tournant de l’histoire était là , déjà à cette époque !

     

    • #1450895

      Ce qui est intéressant c’est que les premiers pavés partis dans la gueule des moblots au carrefour de l’Odéon en mai 68, ont été lancés par des "katangais"....La plupart de ces types étaient d’anciens paras,, sympathisants OAS, ayant transité par le katanga , et d’autres lieux de villégiature exotiques, recrutés par les américains pour animer la révolte de Mai 68 , qui, sans celà aurait vite fini en "NUIT DEBOUT". En 68 le but était de virer Charles...et ça a marché .


  • #1450863

    Je dirais desespoir et colère d’avoir été trahit encore une fois.


  • #1450894

    L’OAS semblait être du côté de l’Algérie finalement. Avec de Gaulle, on a eu la France algérienne, en plus de la France maçonnique, et la démocratie d’opinion et donc de la manipulation de l’opinion.


  • #1450925

    il fallait negocier bien avant 61-62 mais plutot lorsque les attentats sur les civils et les attaques sur les uniformes francais s’etendent a tout le pays en 54-56... le sens de l’histoire montrait clairement la direction...

    le gouvernement avait encore la main et le FLN aurait saute sur l’occasion d’integrer le pouvoir, l’operation jumelle n’aurait pas eu lieu en Kabyle, le bouclage de la casbah n’\aurait pas eu lieu, des millers d’innocents pieds noirs et musulmans n’auraient pas perdu la vie, les pieds noirs seraient restes chez eux, les indigenes aussi et l’algerie aurait garde ses enfants et son bien etre...

    aujourd’hui les decisionnaires se la coulent douce et les braves sont morts ou traumatises...quel gachis,


  • #1450976

    Au lieu de jouer en permanence avec des propos ambigus, depuis son retour au pouvoir, De Gaulle, eût été mieux avisé de réunir les chefs de corps des différents régiments, et de leur exposer les objectifs de sa politique, en leur demandant de relayer auprès de leurs cadres subalternes, qui en auraient probablement compris le bien fondé.

    Ainsi, bien des drames terribles auraient été évités, pour toutes les parties concernées.

    Mais le très orgueilleux De Gaulle, était-il capable de choisir une telle option ? La question restera à jamais en suspend.


  • #1450993
    le 23/04/2016 par Rachid Paris
    23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

    Visiblement beaucoup regrettent ces généraux putschistes. Pourtant De Gaule a eu une vision juste et humaniste, tant pour le France que pour l’Algerie. Il voulait nouer un lien privilégié avec l’Algerie.
    Les nostalgiques de l’"Algerie française" oublient juste de préciser que le sort des musulmans d’Algerie etait l’équivalent des Palestiniens d’aujourd’hui avec Israel.

     

    • #1451126

      tu oublie une chose , l’Algérie est une création française !!! avant les français il n’y avait dans ce coin d’Afrique , que l’ont nommé la barbaresque , des gens qui passait leur temps a piller (razzia)
      et a écumer les cotes de la méditerranée a la recherche d’esclaves blanche pour alimenter les harems et d’homme blanc pour en faire des eunuques et des esclaves aussi , l’arrivé des français a mis fin a ses pillage et la création du pays Algérie a commencé avec la mise en valeur de ce nouveau pays etc etc .. depuis le départ des français qu’ont fait les algériens de leur indépendance ?? rien la seul chose qu ils savent faire c’est se reproduire .....et venir pleurer en France des aides sociale ...


    • #1451129

      Merci je n’arrivais pas à comprendre la logique dans les commentaires il m’a toujours semblé que de Gaulle avait choisi la voie de la sagesse


    • #1451223
      le 24/04/2016 par Rachid Paris
      23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

      shanappy,

      Les barbaresques c’était de la piraterie. L’œuvre de quelques "aventuriers". On ne peut attribuer ces pratiques à l’ensemble d’une population ou d’un peuple.
      Enfin la propagande des pieds noirs, que vous reprenez à votre compte, disait aussi que les arabes etaient des sauvages, des non-civilisés. Qu’il fallait leur apprendre à vivre... Sauf que les pieds-noirs aimaient plus que tout leur privilège et n’aimaient pas trop partager la citoyenneté égalitaire selon la devise républicaine (hein).


    • #1451240

      @shnapy ce que vous dites est aussi vrai que la démocratie apportee en irak afghan libye syrie… par les usa et leurs valets.

      ne voyez vous pas qu’il s’agit des meme méthodes et des meme objectifs ?

      quant a l’Algérie création française, si la France a bien cree un état moderne en algerie, pour le reste vous ne connaissez manifestement rien de l’Algérie, donc abstenez vous d’étaler votre ignorance comme de la confiture.


    • #1451488

      @schnappy L’Algerie en ce temps la c’etait surtout une sacré agriculture.C’est pour le non-paiement de l’enorme dette contracté pour l’achat de blé a ce pays que la France et Alger sont entré en conflit.C’etait avant que certains refassent l’histoire...


    • #1451532
      le 24/04/2016 par cavalier bleu
      23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

      Il y avait combien d’habitants en "Algérie" ce pays n’existait pas. Les colons français l’ont fait sortir de terre. Une terre sous domination ottomane, berbère à la base... Posez-vous la question les indiens d’Amériques, ils n’ont pas été décimés. En 1830, vous étiez moins de 600 000 habitants en 1962, 9 millions, apparemment la population avait prospéré, les français avaient trouvé du gaz, du pétrole, défriché, crée villes etc etc...


    • #1451758

      @rachid paris,

      Ce que vous oubliez, ou faites semblant d’oublier, c’est que ces "musulmans" ou plutot "arabo-musulmans" d’Algérie sont des ENVAHISSEURS venus d’Arabie saoudite. Ils oppriment un peuple (amazighs) depuis des siècles. Ces peuples, ont été arabisé et islamisé par la force, l’oppréssion, les persécutions, préssion sociale ect . . . jusqu’ a aujourd’hui.
      Les palestiniens d’Algérie sont les BERBERES mon cher Rachid et les occupants (ou les israélien pour votre comparatif) certainement pas les français qui ne sont restés que 132 ans . . .comparé a plusieurs siecles d’occupation arabo-musulmane on se demande laquelle est, ou a été la plus néfaste . . .


    • #1451821
      le 25/04/2016 par Rachid Paris
      23 avril 1961 : le putsch des généraux à Alger

      Maro,

      En tant que berbère (kabyle) je peux t’affirmer que les kabyles ont subi de plein fouet le colonialisme. Ceux qui vantent les "bienfaits" du colonialisme ne savent pas vraiment de quoi ils parlent. Enfin si les kabyles étaient les palestiniens des arabes comme vous dites, demandez-vous pourquoi beaucoup de chef du FLN (dont je ne suis pas fan) étaient kabyles. La Kabylie s’est soulevé aussi au plus fort de la "guerre".

      Personnelement j’aurais préféré l’option de la citoyenneté pour les musulmans et que l’Algerie resta française (mais égalitaire en droit).

      p.s : les nostalgiques de Salan, qui ont répondu plus haut, faites un effort sur la grammaire et l’orthographe.


    • #1451870

      Pas beaucoup non, seulement certains qui visitent ce site et qui voient leurs messages approuvés. A vous de déduire ce qui doit en être déduit.


  • #1451306

    LA REPUBLIQUE EST MENACEE, out est dit, on ne parle pas de la France mais d’un régime politique. Par contre on invoque des Français tuent d’autres Français, la duplicité est le moyen de manipuler les masses. De plus les généraux rebelles n’avaient aucun plan de nature politique donc ils ne pouvaient qu’échouer..
    ce fut lamenrtable


  • #1451950

    Tahya el DJAZAIR !

    le pays de "lumières" en action. Fort devant le faible, mou devant le fort.


  • #1451952

    Le Rôle d’un vrai chef d’état ,

    Au milieu des confusions et des déchirements,
    sonne clair et ferme,l’intérêt supérieur du pays .
    C’était de Gaulle ,que l’alliance des gauchistes,
    des sionistes,et des américains allait mettre à terre
    en mai 1968 !
    Cette alliance est toujours là,et toute puissante !
    Puisse le peuple français retrouver un de Gaulle !


Commentaires suivants