Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Audrey Azoulay huée lors de sa première sortie publique aux Victoires de la musique

Antisémitisme culturel ?

Le nouveau ministre de la Culture s’est rendu vendredi 12 février au Zénith de Paris, pour assister à la 31e édition de la cérémonie musicale. Introduite par l’animatrice Virginie Guilhaume, la remplaçante de Fleur Pellerin a dû essuyer l’affront des sifflets du public.

 

Fraîchement émoulue du nouveau gouvernement Valls après le remaniement du 11 février, la nouvelle ministre de la culture, Audrey Azoulay, était très attendue pour sa première apparition publique. Dès le lendemain, elle s’est glissée entre les sièges de Laurent Didailler, président de la cérémonie, et Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, pour assister à la 31e édition des Victoires de la musique, au Zénith de Paris.

Quelques minutes après le début de la remise des prix, Virginie Guilhaume [fille d’un ancien PDG des chaînes de télé publiques Antenne 2 et FR3 et d’une ancienne directrice de la communication d’Antenne 2, et petite-nièce du maire de Bordeaux Jacques Chaban-Delmas, maire de Bordeaux pendant près d’un demi-siècle, NDLR], co-présentatrice de l’événement, a souhaité signaler sa présence au micro : « J’aimerais saluer la présence ici de Madame la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, qui nous fait l’honneur de sa première soirée publique ».

Lire la fin de l’article sur lefigaro.fr

 

Audrey Azoulay, symbole d’une culture de… gouvernement, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants