Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Elie Wiesel au journal Haaretz, par Gilad Atzmon

Traduction E&R

Elie Wiesel, le survivant de l’Holocauste le plus célèbre du monde, l’homme qui a transformé l’Holocauste en une carrière professionnelle a donné cette semaine un entretien au journal Haaretz.

Cet « humaniste » casher dont l’intérêt pour la souffrance se limite à un seul peuple a déclaré qu’il espérait que le Mossad – qui a attrapé un homme comme Eichmann – sera capable d’attraper Ahmadinejad pour le faire juger par un tribunal international.

Ce sioniste ancien doit avoir oublié que Eichmann n’a pas été jugé par un tribunal international, mais a été en fait condamné à mort par un tribunal israélien. Et tandis qu’Ahmadinejad se déplace librement à travers le monde, ce sont les auteurs de massacres et les criminels de guerre israéliens qui doivent réfléchir à deux fois avant de s’embarquer sur un vol international.

Durant toute l’entrevue, ni Haaretz ni Wiesel ne font référence à l’holocauste palestinien. Apparemment, les médias juifs ainsi que les marchands de l’holocauste ne se sentent concernés que par la souffrance d’un seul peuple.

Elie Wiesel est peut-être l’un des meilleurs exemples de la banalité de l’esprit sioniste. Il ne s’intéresse qu’à la primauté de la souffrance juive et a totalement échoué à transformer l’holocauste en un message universel.

Wiesel est critique envers l’Allemagne, les allemands et leur culture. « Nous ne devons pas oublier ce que les gens civilisés on fait dans le passé. Des gens élevés à Kant, Fichte et Hegel. Des personnes qui écoutaient Beethoven et lisaient Schiller le matin et qui dans l’après midi tuaient des enfants et leurs parents. »

Mais que dire de ces gens qui ne lisent pas Kant, Fichte et Hegel mais lisent l’ancien testament et la littérature de la shoah de Wiesel à la place ? Ne tuent-ils pas des enfants et leurs parents ? Ne s’engagent-ils pas dans des massacres de civils innocents en versant du phosphore blanc sur les abris de l’UNRRA (1) ? Oui, bien sûr – et ce depuis plus de six décennies, soit légèrement plus longtemps que la shoah de Wiesel.

(1) L’UNRRA (United Nations Relief and Rehabilitation Administration - Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction).

Lire le dernier ouvrage de Gilad Atzmon :

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #262054

    Quelle
    saloperie ce type !
    Avoir fait un business toute sa vie sur un gros mensonge dénoncé par plusieurs personnes ayant vécu à l’époque,et comme frere Nathanael l’explique dans sa video (visible aussi sur ER : http://www.egaliteetreconciliation....)...
    Comment il fait pour dormir cet empaffé ?
    Et dire qu’en France on lui fait des standing ovation à la télé !

    Meme Noam Chomsky qui est juif, le traite d’imposteur ! :
    http://www.planetenonviolence.org/C...
    extrait parleur :



    "De temps en temps les soutiens d’Israël aux US lancent une campagne ciblant l’opinion publique pour faire pression un maximum sur les responsables politiques américains sans avoir à rendre de compte. Elie Wiesel, un survivant de l’Holocauste et prix Nobel de la Paix 1986, est l’un de ceux qui font l’apologie d’Israël et que ce dernier utilise quand il a des problèmes.

    La position scandaleuse de Wiesel consistant à nier la souffrance de certains et favoriser celle d’autres est bien documentée. Feu l’historien Howard Zinn avait qualifié le refus de Wiesel d’inclure la souffrance de Non Juifs aux mains des Nazis au Musée de l’Holocauste parallèlement avec des expositions montrant la souffrance juive comme l’un des « moments les plus honteux » de la mémoire contemporaine. Dans cet épisode Wiesel décrivait l’inclusion dans le Musée des terribles souffrances des Non-Juifs aux mains des Nazis comme une tentative de « falsifier la réalité » et que de telles demandes équivalaient à « nous voler l’Holocauste ».

    Il y a deux mois le nom de Wiesel était étalé sur une page entière dans une publicité du New York Times, exigeant que des actions atroces et létales soient menées contre l’Iran à cause de son programme d’énergie nucléaire. Le 18 Avril, une publicité soutenue par Wiesel a été publiée dans plusieurs quotidiens importants des US, dont le NYT et le Washington Post, portant sur le problème de Jérusalem à cause de la prise de bec publique entre l’administration Obama et le gouvernement Netanyahou. "



    donc si on ressort aujourd’hui Elit vazy de la poubelle ou il aurait du rester, c’est qu’on veut tout simplement faire pression pour une nouvelle guerre menée par Israel : soit Gaza gazée, soit Iran bombardé...

     

    • #262208

      ...et moi j’étais en train de marcher tranquillement dans la rue(véridique camarades !) lorsque un paquet oublié à un arrêt de bus attira mon attention:je l’ouvre et apparût un livre,"la traque d’Eichmann" de neal bascomb,sous-titré "la plus grande chasse à l’homme de l’histoire" !!!...eh les judéo-talmudos vous commencez vraiment à me gonfler,vous voulez pas me lâcher la grappe un peu ?!


  • #262079
    le 15/11/2012 par biglieutenant
    Elie Wiesel au journal Haaretz, par Gilad Atzmon

    En tout cas si toi tu me tien par la shoa, moi je te tiendrais par l’ananas...


  • #262193

    "l’homme qui a transformé l’Holocauste en une carrière professionnelle". La Shoah n’est rien d’autre que cela. Elle a été inventé pour ça.


  • #262235

    Wahou ! Je viens de finir "L’industrie de l’Holocauste" par Norman G. Finkelstein et j’ai une putain d’envie de gerber qui me monte... Il y est beaucoup question de cet Elie-là qui s’avère être l’imposteur du siècle et le big boss de l’industrie de la pleurniche outre-atlantiste. Je conseille ce bouquin à tous ceux qui veulent savoir à qui profite le crime des crimes et, bien que le monde entier ai un a-vit tranché sur la communauté en question, je ne donnerai pas davantage d’indice...


  • #262248

    Bonjour

    Que faut-il penser des allégations et de ce qui est presenté comme preuves affirmant qu’ Elie Wiesel est un imposteur ? Qu’il n’a jamais été détenu à Auschwitz ou Buchenwald, et que son pére est mort naturellement dans son village !
    Et pourquoi si tout cela est vrai, ça n’explose pas comme une bombe atomédiatique ?
    Question.............

     

    • #262451
      le 15/11/2012 par prof crasseux
      Elie Wiesel au journal Haaretz, par Gilad Atzmon

      euh... il y a des preuves pour d’autres trucs plus gros... plus importants... plus haut... plus récents... plus anciens... des tas sur des tas de sujets... les médias jouent leur rôle c’est tout. Qui va produire une enquête à charge sur Elie Wiesel ? Pour la diffuser où ? à qui ? Pour quoi faire ?


    • ça n’a rien de particulier, relisez l’histoire...

      La vérité n’est en général utilisée médiatiquement, comme tout argument d’influence, que si cela sert des intérêts.
      Quitte à l’accoler à divers mensonges si nécessaire, quelle importance ?

      Que les secrets existent , ça n’a rien de nouveau non plus et je prends un exemple bien classique (et dont on ne semble parler progressivement que depuis quelques décennies) : quid des familles qui savent que parmi leurs enfants, certains sont abusés et pourtant se taisent ...souvent sur des générations et des générations ?

      Cela est certes aberrant mais c’est aussi humain ...

      J’ajouterai qu’il se trouve que je connais (très) bien un certain nombre de rescapés juifs, des rafles ou des camps, et ont principalement en commun ceux qui ont le plus souffert le désir subi de ne plus en parler , ils n’en veulent d’ailleurs pas à tel ou tel pays et essaient de faire la part des choses, et puis surtout ils désirent vivre en paix, avec tout le monde...

      Alors quand je voir ces indécents qui parlent en leurs noms, le contraste est tel qu’il en est choquant.

      Je résume :

      - d’un côté les victimes, traumatisées à vie, pacifiques à tout prix car ayant suffisamment souffert pour ne pas chercher à reproduire possiblement tant d’horreur vécue.
      - de l’autre ceux qui s’en réclament, qui entretiennent et nourrissent une souffrance mentale et morale pour d’autres qu’eux. Puis ils se réclament de ce fait avoir plus de droits que les autres, et aussi plus de valeur(au prétexte des réparations éternelles qui leurs sont dues ou bien d’être élus par Dieu) et ne semblent aucunement se lasser de ces tensions.

      Voyez-vous comme moi cette très notable différence ?

      S’il vous semble que non, lisez les témoignages de victimes rescapées de tels actes dans l’histoire (toutes origines) en lieu et place du gobage confortable qui vous est servi sur un plateau (de télévision en prime-time avec "prix nobel" qui clignote dans un coin de l’écran).

      Vous verrez que ceux qui ont le plus souffert ne sont en grande majorité aucunement belliqueux, et que ceux qui le sont le plus sont généralement ceux qui n’en ont rien vécu accompagnés de quelque malades mentaux.

      Elie Wiesel est un créateur de tension en culpabilisant les uns pour l’éternité (sans pardon ni rédemption possible ?),et ne leur donnant même pas le droit d’être au même niveau d’humanité que le groupe auquel il appartient lui-même.
      Pas très apaisant, pacifique ni fraternel...


    • #262616

      @ttitto
      Les médias sont sous les ordres de la communauté agissante quand ils ne leurs appartiennent pas.


  • actuellement un peuple en bombarde un autre , et ce "peuple bombardeur" chiale....
    allez comprendre.
    on est loins de l’universalisme.
    60 ans d’expropriations ect.. et ça parle encore de discussions pour vivre en bon entente ...
    heureusement que 7 milliards d’humains n’ont pas cette propension à dispenser la "paix" .
    shoananas est en train de supplanter le talmud !


  • Il est ou ton tatouage Élie ? Hein ?

     

    • #262544

      Insolent ! Bien sûr qu’élie a un tatouage,même que c’est un "tribal" ! élie a aussi un "piercing",même qu’il a des "scarifications"(faites par Hitler,avec les dents) ! trouvez-vous un mur et pleurnichez sur élie,c’est obligatoire...


    • #262832

      En fait il le cache car son numéro c’est le "11092001"
      Alors il s’est dit qu’avec ce numéro là il allait se faire gauler.


  • Je n’ai pas de commentaire à faire sur le fond de l’article mais il me semble que l’auteur confond l’UNRRA (United Nations Relief and Rehabilitation Administration : une organisation internationale d’aide aux réfugiés dans les pays de l’Alliance fondé en 1943) avec l’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East-Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, un organisme des Nations-Unies qui gère la plupart des camps de réfugiés en Palestine et d’autres pays arabes).


  • #262672
    le 16/11/2012 par Touiteur moins le quart avant Jésus Christ
    Elie Wiesel au journal Haaretz, par Gilad Atzmon

    À ce propos, quelqu’un a-t-il déjà chiffré le génocide palestinien ?


  • #262680

    Il ne s’intéresse qu’à la primauté de la souffrance juive et a totalement échoué à transformer l’holocauste en un message universel.

    En effet, le sioniste est égocentrique car il est le peuple élu par Dieu, et à part sa vision des choses, le sioniste n’en à cure des autres.
    De toute façon, lorsque vous lisez le talmud, il est clairement noté que les goys sont des porcs.
    Donc, je ne pense pas que la souffrance des porcs ne touche un cheveux de la sensiblité d’un sioniste.
    "Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse".
    Cette maxime, le sioniste ne l’a pas comprise car il fait exactement la politique dont le peuple juif a été victime en 40.
    Si un jour la justice l’emporte, on verra sûrement quelques sionistes au TPI, et ce ne sera pas en tant que juge cette fois.


  • #264004

    Rudolf Steiner indiquait, à l’époque de la Première GM, que les loges sont conscientes du fait que les véritables leaders, spirituels et culturels (pensée) de notre époque moderne, ne sont pas les anglais mais bien les Allemands -l’Europe du centre en général- leurs penseurs, en particulier les Idéalistes : Fichte, Hegel, Schelling, Goethe, Schiller, Herder etc. Ce qui déplaît grandement aux loges, car voyez-vous, elles sont plutôt d’avis que la race anglo-saxonne, le nouveau peuple élu, allié d’Israël, doit dominer souverainement la planète en bon Saigneur, remplacer le romanisme-latinisme, etc.

    D’où l’importance d’écraser l’Allemagne politiquement, économiquement, culturellement (social, pensée, morale), projet de mort qui se réalisa à la faveur des deux grandes guerres mondiales.

    Les loges ont déclaré la guerre culturelle, économique, politique à l’Allemagne et ont créé la révolution bolchévique, afin d’enserrer l’Allemagne pour mieux la broyer.

    Pour ce faire, les loges ont instrumentalisé les aptitudes russes, les ont canalisées, les connaissant très bien, en leur imposant un socialisme à l’occidentale, complètement contre-nature à l’Est (les Russes sont de nature pacifiste et n’ont rien de politique). Les loges savent que le peuple russe contient en germe l’humanité à venir, mais encore au stade du nourrisson. Pour que ce passage s’effectue dans le bon sens, dans le sens de l’évolution de l’humanité, il faudra que l’Allemagne prenne sa position de leader culturel, et que la Russie, en son temps, apprenne de la pensée allemande, d’une science spirituelle moderne, comment se guider spirituellement. L’Allemagne, le peuple et la culture du moi, fait le pont entre le moi avec le spirituel, alors qu’à l’Est on retrouve la réalisation (avant terme) d’un premier degré de cette nature spirituelle, de notre être supérieur.

    Aujourd’hui, si les loges doivent maintenir leur suprématie pour des siècles et des siècles, il faut impérativement que l’Allemagne et la Russie échouent à devenir les leaders culturels de l’humanité présente et future, respectivement. C’est ce qui justifiait pour elles (loges) d’écraser l’Allemagne en utilisant d’une part les forces du capital à l’Ouest et en instrumentalisant d’autre part le communisme à l’Est.

    La haine qui habite Élie Wiesel n’est que la continuation de cette guerre (plus que centennaire) contre la pensée Allemande, qui a su allier, en tout cas chez Steiner, la pensé de la Liberté à la pensée de la Rédemption.


  • #264383
    le 18/11/2012 par jacquouille1789
    Elie Wiesel au journal Haaretz, par Gilad Atzmon

    Elie ou Lazar ?....Thatistheqouestione....


Afficher les commentaires suivants