Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étienne Chouard frappé d’anathème : un éclairage sur les méthodes de la "gauche"

L’aversion qu’exprime une certaine gauche pour la religion en général et le catholicisme en particulier n’est pas nouvelle. Elle puise certainement sa source dans la Révolution française, qui inventa la Constitution civile du clergé, autre nom pour la soumission de l’Église à l’État (à bien différencier de « séparation de l’Église et de l’État », d’une tout autre teneur).

J’ai été suffisamment longtemps à gauche (en fait, jusqu’à ce que je fasse de l’histoire), pour bien connaître les arguments utilisés par les anticléricaux, anticatholiques et autres laïcards, pour justifier leur aversion.

Il en est qui, aujourd’hui, sonnent plus faux que d’autres.

Le catholicisme, disent-ils, porte atteinte à la liberté humaine en instillant la culpabilité dans le cœur des hommes. La notion de péché paralyse, l’anathème est un abus de faux juges qui ruinent la vie d’un homme à cause de ses opinions. La notion même de blasphème, et sa poursuite pénale, est une tyrannie des consciences. Le sacrilège en soi est une atteinte à la liberté de penser. La religion, c’est l’horreur, l’ennemi de l’intelligence, du bonheur, de l’épanouissement, du progrès humain, que sais-je encore.

Écrasons l’infâme ! disait leur maître à tous, le grand, l’immense, le monumental Voltaire. Émancipons la pensée humaine, clament les libres-penseurs.

À gauche toute ! Tout ce qui est catholique est réactionnaire, odieux, obscurantiste, d’extrême-droite et nous rappelle, décidément, les heures sombres de notre histoire.

Le traitement proprement abject que cette gauche vient de faire subir à Étienne Chouard devrait servir à ouvrir les yeux.

Sans aucun égard ni pour sa sincérité ni pour sa liberté fondamentale de penser ce qu’il pense, une meute de procureurs souvent anonymes et toujours vipérins, qui sont allés jusqu’à le menacer de mort à coups de pelle, se sont acharnés à lui dire quoi penser, à le culpabiliser de ne pas s’y plier, à exiger de lui qu’il expie publiquement, à jeter l’anathème sur ses écrits, à exiger un cordon sanitaire autour de lui. Insultes, menaces, invectives, calomnies, censure, ils ne lui ont rien épargné jusqu’à ce que, épuisé et meurtri, il raccroche.

Étienne a commis le péché impardonnable de ne pas condamner Alain Soral, autre blasphémateur voué à l’exécration publique. Il a commis le sacrilège de relayer des « antisémites ». Il refuse de s’en culpabiliser. Il mérite l’anathème, l’excommunication.

Et tout ça sans aucune perspective de rémission, puisque, sans transcendance, qui donc le pardonnera une fois qu’on lui aura bien pourri la vie ?

Juste une petite précision, à l’usage d’Étienne et de ses persécuteurs : chez les Catholiques, un péché peut être pardonné. Toujours.

Et tout combat pour la vérité et la justice trouvera un jour ou l’autre, ici-bas ou dans l’au-delà, sa récompense ou sa compensation.

De tout cœur j’espère qu’Étienne comprendra ce que je veux dire.

Pour les autres, à la grâce de Dieu !

Marion Sigaut

 

À ne pas manquer, sur ERTV, le prochain direct de Marion Sigaut :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Cette femme que j’ai découvert via ER m’inspire décidément beaucoup de tendresse. Merci pour votre travail et votre humanité, Mme Sigaut.


  • #1049089

    faut vraimment étre une poubelle pour "anathémiser" étienne chouard .
    s’il y a bien une personne en totale état de remise en question , de recherche ect... c’est bien lui.
    respect intégrale à mr chouard pour le travail , les idées , l’homme !

     

  • Soutient à Etienne Chouard. Tenez bon.

    Marion Sigault, bravo et merci.


  • Il faudrait que Etienne Chouard passe au stade parti politique.
    En précisant bien qu’il n’est ni à droite ni à gauche mais pragmatique.
    Pas d’idéologie : du concret.
    Non violence, tirage au sort des élus, allocation de base,reprise en mains de la production monétaire.
    Ça suffit largement.

     

  • Merci Marion. Je suis sûr que ce témoignage ira au coeur de l’intéressé s’il le lit, et il en a sûrement grand besoin en ce moment.
    Intrigué, j’ai suivi de près ce qui s’est passé autour de Monsieur Chouard. Je trouve cela ignoble, et y compris de la part de ceux qui prétendent le soutenir en tentant des grands-écarts intenables (du genre on le défend malgré qu’il ait défendu la liberté ... blablabla ... facho !), qui ne valent guère mieux tant ils sont bêtes, d’une mauvaise foi et d’une hypocrite mièvrerie hypocrite qui est à vomir. Mais, complotiste que je suis, je crois aussi qu’il y a en filigrane une volonté politique concertée de détruire le projet collectif de Monsieur Chouard tout en disant le contraire (et en permettant au passage d’assurer la promotion de sortes d’apparatchiks médiocres qui auront aidé à accomplir cette basse besogne), au travers de discours lénifiants du style " le projet d’Etienne continuera mais sans lui pour plus de clarté (sic) ". Comme si un tel projet, fondamentalement englobant car il concerne tout le monde sans exclusive, pouvait subsister dans les mains de tels sectaires qui voient du fascisme partout.

     

    • Oup ! Il y a un " hypocrite " de trop. En même.temps, ils méritaient de passer par la case compte-double :-)
      Une " dernière chose : Et ça continue !
      http://tempsreel.nouvelobs.com/soci...
      Après Mediapart, c’est au tour de cet autre torchon qu’est le Nouvel Obs où une embrumée nous parle du " trouble Chouard ", trouble seulement pour cette imbécile missionnée !
      La dernière phrase est l’apothéose d’un véritable feu d’artifice où l’on nous dit carrément que si Chouard a le sentiment de s’étre fait écrabouillé, c’est, je cite, " qu’il l’a bien mérité ". Non, vous ne rêvez pas.
      Je ne comprends même pas que Chouard ait accepté de donner un entretien à ce pseudo-journal. Il est vraiment maso. Que n’envoie-t-il chier ces gens-là pour s’exprimer ensuite librement soit par vidéo soit par écrit sur son blog comme il fait d’ordinaire. Du coup, il en vient à tenir un discours intenable qui le dessert forcément et ne peut que se retourner contre lui, puisqu’il dit à la fois que Soral tiendrait parfois des propos antisémites tout en affirmant qu’il est un antiraciste ???!!!


  • Je me joins à vous Madame Sigaut et espère que M. Chouard qui ne mérite pas un tel acharnement de la part de ces vautours du PS sionistes qui insultent les Français dans leurs valeurs fondamentales, dans leur intelligence et leur liberté d’expression. En espérant qu’un jour ces traîtres au pouvoir boufferont la poussière pour toutes les méchancetés et les ignominies qu’ils nous infligent : ces nouveaux "jansénistes des temps modernes". Il faut les virer à coup de pompes au fesse : ils font beaucoup trop de ravages.


  • La gauche c’est l’esprit des Lumières et de la Révolution qui nous dit d’abolir le passé. Quand vous ne pensez pas comme la gauche le veut, vous êtes quelqu’un de mauvais pour elle, car vous n’avez pas été éclairé par la lumière, vous n’êtes pas normal. Si vous avez le moindre lien avec le "Mal", vous êtes donc imprégner du "Mal" vous aussi. La gauche est rempli de dogmes et d’abstractions qui l’empêche de réfléchir et de voir le réel. Chouard s’éloigne un peu de cette mentalité, il est donc rappelé à l’ordre par les gens de gauche.

    La gauche à une capacité à détruire l’intelligence, il suffit de regarder un Aymeric Caron ou un Domenach pour s’en convaincre. Alors que regardez un Hillard ou un Soral à coté, ça n’a rien à voir.



  • Le catholicisme, disent-ils, porte atteinte à la liberté humaine en instillant la culpabilité dans le cœur des hommes. La notion de péché paralyse, l’anathème est un abus de faux juges qui ruinent la vie d’un homme à cause de ses opinions.



    Eh bien ils n’ont pas compris ou ne veulent pas comprendre que ce qui fait partie de la nature pécheresse de l’Homme, c’est à dire son imperfection, sa faillibilité, n’est justement pas de notre faute et ne nous est pas reproché ; nous avons simplement à reconnaître cette imperfection et cette faillibilité par soucis de vérité et d’humilité car quand bien même cet héritage du péché originel n’est pas de notre fait il n’empêche que nous sommes imparfaits. Cette logique tranche radicalement avec celle qui consiste à prétendre que l’Homme progresse au fur et à mesure du temps et qu’ils s’améliore. Non, l’Homme a dans son cœur des sentiments mauvais : haine, orgueil, jalousie, mensonge, sentiments mauvais qui ont des incidences néfastes et dramatiques sur la vie d’ici-bas, et cela ne changera jamais..
    En revanche le péché qui consiste à commettre le mal par volonté, par libre arbitre, oui cela est sujet à culpabilité et cela est bien normal. Tout Homme commettant le mal devrait se sentir coupable de le commettre.


  • La caisse de résonance médiatique est inversement proportionnelle au petit nombres de trous du cul gauchiste qui jette l’anathème sur cet homme d’exception qu’est Etienne Chouard, c’est vrai.

    Mais, qu’il ne se sente ni triste, ni choqué, ni démoralisé par cette bande de charognard.

    le Nombre est du côté des hommes et des femmes honnêtes aujourd’hui. Etienne a la sympathie et l’estime de beaucoup de gens. La justice arrive et il faut être patient.


  • Étienne Chouard est une personne très équilibrée ... Et ça dérange !

     

  • "qui sont allés jusqu’à le menacer de mort à coups de pelle".

    J’avais posté un message sur le retournement de Mr chouard (vu sur le site de LLP)concernant un autre article. Je comprend maintenant ce qu’il s’est passé. Autant pour moi.


  • Chouard a pourtant été très clair le 28 novembres... http://chouard.org/blog/2014/11/28/...

     

    • J’apprécie E. Chouard. Mais sur le coup, il balaie d’un revers de main toute la pensée d’A. Soral pour une phrase, certes discutable (à mes yeux en tous cas), et toute son humanité et ses explications d’une grande lucidité et intelligence sur l’antisémitisme, le racisme et les liens avec l’économie et l’organisation des sociétés. C’est soit très lâche de sa part soit très ignorant du travail de Soral. Pour le coup, donc, je suis très déçu.
      Ce n’est pas avec de la gentillesse que les puissants vont abandonner leurs privilèges et leurs plans diaboliques pour les établir de façon permanente. Nous avons besoin de courage viril, de courage de guerrier, pour la lutte. A. Soral possède aussi cela. Merci à lui car il me montre ce qui souvent me fait défaut !


    • Avez-vous lu la suite ? chouard.org/blog/2014/11/29/pour-que-les-choses-soient-claires-suite


    • Ça faisait longtemps qu’on lui mettait la pression. Croyez-moi si vous voulez. mais il y a même eu des gens qui se sont rendus chez lui, de prétendus amis, pour essayer de le convaincre de condamner fermement et sans ambiguïtés M. Soral. Oui, on en est là. Des gens tels que Franck Lepage (voir son pauvre témoignage confondant de ridicule à ce sujet), Francois Ruffin (qui donne aussi la même impression d’être dans des clichés d’ado qui joue à se faire peur, ce qui est un comble de la part de gens sensés être politisés), et même Frédéric Lordon (quel immense mais révélateur gâchis !), ce dernier n’ayant pas encore, fort heureusement pour lui, rejoint les abimes d’un Corcuff (qui lui est un véritable sketch sur ce sujet), mais qui,sert aussi la même dégueulasserie. Je ne m’étonne plus d’ailleurs, après ça, que Lordon ait essayé de démonter Michéa, c’est dans la même logique.
      Bref, cette histoire surréaliste me fait vraiment penser au sketch (dans Mahmoud) où Dieudonné se rend chez son pote Robert pour " essayer de le dissuader dans ses croyances " :-). On en est là !


    • Autant pour moi, je n’avais pas lu la suite...
      Je me suis permis de poster quelques lignes sur le blog d’Etienne Chouard, pour le soutenir et inciter à découvrir un peu plus dans la profondeur le travail d’Alain Soral.
      Merci pour le lien de la "suite" en tous cas.


  • Merci Mme Sigaut pour ces mots et pensées qui sont, comme à votre habitude, d’une grande justesse. Pour nous autres du peuple ayant saisi l’intérêt majeur des idées de Mr Chouard il semble évident que la partie adverse usera de ce qui la constitue depuis le départ, mensonges, calomnie, menace, intimidation et j’en passe. La difficulté émotionnelle et humaine de ce qu’il vit est une conséquence directe de la pertinence de ses propos.
    Nos adversaires sont contre l’idée de bien commun, d’entraide, de justice, de vérité. Ils défendront leurs intérêts particuliers agrégés plutôt que l’intérêt général. L’idée d’une démocratie directe avec contrôle des élus par une constituante populaire tirée au sort est ce qui effraie le plus l’oligarchie. Elle usera de tout son pouvoir pour écraser une sortie par le haut pour le plus grand nombre, à son détriment. Il convient donc d’attaquer ceux qui ont les meilleures idées pour nous, le peuple.
    Merci à vous, à Étienne, à Alain, à Dieudonné, à Hillard, à Cohen, etc... à votre travail et votre amour sincère.
    Tout ceci me fait penser à un message de la vierge Marie :
    "J’adresse un pressant appel à la terre
    j’appelle les vrais disciples du Dieu vivant et régnant dans les cieux
    j’appelle les vrais imitateurs du Christ fait homme, le seul et vrai Sauveur des hommes ; j’appelle mes enfants, mes vrais dévots, ceux qui se sont donnés à moi pour que je les conduise à mon divin Fils, ceux que je porte pour ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon esprit.

    Enfin, j’appelle les Apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus-Christ qui ont vécu dans un mépris du monde et d’eux-mêmes, dans la pauvreté et dans l’humilité, dans le mépris et le silence, dans l’oraison et dans la mortification, dans la chasteté et dans l’union avec Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde.

    Il est temps qu’ils sortent et vienne éclairer la terre. Allez et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous en vous pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheurs.
    Que votre zèle vous rende comme des affamés pour la gloire et l’honneur de Jésus-Christ.
    Combattez, enfants de lumière, vous petit nombre qui y voyez ; car voici le temps des temps, la fin des fins."

     

  • Y a pas plus gentil que étienne Chouard , et ils voudraient lui faire du mal ? on vois qui c’est les méchants fachos y a pas photo .


  • En tant que militant pro-démocratie, je ne partage pas le projet de société d’Alain Soral et des soraliens, car ils veulent conserver la République, mais si la France devient un jour une Démocratie j’aimerais qu’ils soient autant souverains que les autres citoyens français.

     

    • Pour moi, être Soralien ne veut rien dire... cela ne veut surtout pas dire que toute personne dite "Soralienne" est d’accord à 100% avec la pensée de Soral, ce n’est de toutes façons pas possible (il suffit de connaître un minimum le fonctionnement de la psyché humaine...). Mais si cela a un sens pour vous, alors je dois être ce que vous appelez un "Soralien", car, sans pour autant être entièrement d’accord avec tout ce qu’il dit et écrit, je le soutiens, parce que je le trouve noble, bon, juste et beau, et parce qu’il m’enrichit. Je serai donc un "Soralien" sensible aux idées de Chouard.
      Autre chose... je ne pense pas que Soral veuille garder la République plus qu’autre chose... il est ouvert à tout (de la dictature à la démocratie par tirage au sort), tout dépend du contexte... D’ailleurs, il a toujours relayé le travail de Chouard, il ne l’aurait pas fait si cela lui avait paru dénué d’intérêt.
      Par exemple, je pense que le tirage au sort serait une bêtise absolue demain si le monde de l’argent reste ce qu’il est et si les médias restent ce qu’ils sont (inféodés au premier), car l’opinion générale est extrêmement manipulée (et pas qu’en superficie).
      Et, inversement, s’il arrive quelqu’un dans ce bas monde de profondément bon, honnête, supérieurement intelligent, comme l’histoire en a connu peu... eh bien pourquoi pas lui comme souverain absolu pour tenter d’équilibrer et d’harmoniser les tensions...
      Ou être comme Aristote pour qui l’idéal était un mélange délicat des différentes théories politiques (je pense que Soral pencherait plutôt pour cela (dans l’idéal), même s’il n’a jamais décliné et paramétré sa vision...
      Parfois Soral défend une certaine idée de la République, mais il m’a semblé qu’il le faisait à chaque fois dans le cadre de propositions à court terme, dans le cas d’une analyse sur quelques mois ou années... rien qui ne soit de l’ordre d’un idéal... (comme l’est l’idée d’une démocratie par tirage au sort... car on est loin d’y être je pense !!!)
      C’est difficile à faire, mais il faudrait vraiment arriver à faire une différence entre un idéal et une pensée liée au moment... moi même je me perds parfois dans de douces rêveries et je peste... pour rien !


    • @Janus :



      Par exemple, je pense que le tirage au sort serait une bêtise absolue demain si le monde de l’argent reste ce qu’il est et si les médias restent ce qu’ils sont (inféodés au premier), car l’opinion générale est extrêmement manipulée (et pas qu’en superficie)



      Vous pensez bien que Chouard y a pensé. Il préconise que les débats soient dans la souveraineté populaire réelle. Il pense aux assemblées générales communales, aux maisons du peuple. Il est possible d’organiser des débats au niveau régional sur un thème donné, en terrain neutre, organisé par des personnes non encartées. Les partis politiques et les médias mainstream étant dans la stratégie et le mensonge, l’information étant subie et non débattue, nous n’aurions rien à perdre et tout à gagner à voir les choses dans ce sens là.


    • En effet, les propositions de Chouard sont pensées et soumises à la critique depuis bien longtemps. Quand on les regarde de près, tout comme nous le faisons des proposition de Soral, on voit qu’elle sont imparables.


    • @SC et Bruno,

      Je suis bien d’accord avec vous, mais je me répète... tout ce que Chouard propose reste un idéal qui se tient très bien (il y a les pouvoirs, les contrôleurs...) mais qui n’est pas applicable demain (au sens propre), ou alors c’est que je perçois les choses très différemment...
      Rien qu’à voir le niveau d’inculture politique et historique de mon entourage...


  • MERCI, Marion !

    De rappeler des vérités simples ! Ils sont pris dans leur propre piège ! D’avoir caricaturé, par trop méprisé le catholicisme, imbus de leurs savoirs le "cherchez (sans cesse) et vous trouverez" pour pouvoir désormais renoncer à leurs turpitudes et revenir humblement à ces vérités évangéliques !

    Ils n’y ont jamais vraiment cru à la République, ni à la démocratie. Ils s’en sont servi, l’ont desservi et se sont servis !

    Oui, l’humble et grand Architiecte reconnaîtra les siens ! Ils n’en ont pas voulu, l’ont rejeté ! ....


  • Il faudra expliquer alors pourquoi Etienne Chouard dans un de ses billets récents sur son site s’est publiquement détaché d’Alain Soral en prétextant n’avoir pas entendu jusque là des propos de celui-ci comme étant antisémite mais que maintenant oui, il dit que Soral est haineux et antisémite. Les temps sont durs...

     

    • Sous la torture, je pense qu’on pourrait faire avouer le meurtre de Jules Cesar a beaucoup de gens. Avez-vous deja subit ce genre de pression de gens qui se bornent a vous vouloir vous conduire dans leur rang par tous les moyens, qui vous coupe la parole, vous font dire ce qui les arrange et sont sans cesse a vous demander des comptes sur vos opinions "heretiques", qui cherchent la petite bete juste pour le plaisir de pas etre d’accord et de pouvoir s’affirmer ?
      Etienne Chouard est humain, honnete, il a craque, c’est tout. Si effectivement, la contradiction est interessante pour evoluer, gerer des comportements agressifs, inconstructifs d’une pletore de merdeux est usant au final. Faites l’experience...
      Laissons lui le temps de se reposer et de faire le point avec tout ca.


    • Je fais partie de ceux qui sont déçus par la récente position d’Etienne Chouard concernant Alain Soral. Mais je comprends aussi qu’il ait pu craquer sous la pression difficile à imaginer tant qu’on ne la subit pas. Cependant, il a écrit un texte, il a pris du temps pour cela, en précisant en préambule qu’il ne supportait pas qu’on lui dise ce qu’il faudrait qu’il pense. Ses mots ont été pesés, j’imagine. Il aurait été plus respectueux de ceux qui le suivent et qui suivent aussi Alain Soral de préciser qu’il n’adhérait pas à ce passage de quelques secondes de l’interview mais que cela ne remettait pas en cause le reste de sa pensée étayée et de ses analyses précises.Il aboie avec les loups et cela m’a dérangé. Maintenant, en effet, derrière mon clavier ou dans les réunions ER, entre nous, c’est facile de critiquer.


    • Pour avoir écouté Chouard, c’est quelqu’un d’éminemment pacifique il faut comprendre qu’il est tenu par le système, étant enseignant, perso j’adore l’écouté parler de manière calme et posé, et affronter un Attali vindicatif le prenant pour un idiot.
      comme professeur d’éco il est un peu lourd dans le sens qu’il s’adresse à des étudiants-élèves, hors ayant un master et lisant beaucoup c’est sur que beaucoup de ses propos me sont connus. Je pense que c’est quelqu’un d’éminemment bon peut être trop , continuez M Chouard si on vous laisse continuer....


  • Total soutien à Chouard, un homme bon, sérieux, honnête, généreux, je me demande quel genre de benêts peut se permettre de s’en prendre ainsi à quelqu’un d’aussi respectable... affligeant.


  • J’ai été moi aussi longtemps à gauche.
    Puis j’ai lu, beaucoup lu, et j’ai compris ce qu’était vraiment le socialisme.
    Merci Madame Sigaut pour votre soutien à Étienne Chouard, il rejoint le mien.
    Je lui souhaite du courage et de l’optimisme pour affronter ces bandes de vipères enragées et haineuses.


  • Bon, je veux bien m’occuper d’Etienne Chouard et lui offrir une formation accélérée à la pensée virile... mais il faudra me le laisser assez longtemps cette fois !

     

    • Attention, virile, mais correct !


    • Oui ! y a un peu de boulot !


    • @ Perceval & Rémi

      Comme je l’ai déjà écrit ici, Etienne Chouard est quelqu’un de bien mais il n’était pas du tout équipé lorsqu’il s’est engagé dans son combat. Nous avons affaire à homme intègre mais qui tourne inlassablement sur un mauvais logiciel. Il n’a jamais vécu et cela se manifeste violemment aujourd’hui (que les pisse-froid gardent leurs cris d’orfraie) car le monde n’est pas constitué que de personnes comme lui...
      La lutte est d’abord spirituelle (scientifique donc) mais il a complètement évacué cette dimension dans son approche, il ne peut donc que vivre très mal cette période car il n’a aucune ressource intérieure profonde pour l’endurer et passe à côté de l’essentiel. La démonstration (brillante) qui lui fut faite par Stéphane Laborde sur la monnaie ne l’a pas interpelé outre mesure alors que la méthode est parfaite, preuve s’il en est d’un conditionnement résiduel dont il ne parvient pas à se défaire. Etienne Chouard est un travailleur de l’ombre, qu’il vienne organiser ses ateliers à Réconciliation Nationale et produire au calme cette Constitution dont nous avons besoin, mais tenons-le à l’abri des coups. Chacun son domaine de compétences, encore faut-il en être conscient ! Si Alain Soral est le meilleur porte-voix dont la résistance a besoin, il a bien compris, lui, que son instabilité liée à son émotivité ne lui permet pas d’exercer un pouvoir qui le briderait par ailleurs dans ses élans parfois géniaux et dont la cause a besoin malgré tout le boulot que cela génère derrière pour les "petites mains" pour lisser les apparences. Chacun son rôle donc, celui d’Etienne Chouard est essentiel pour peu qu’il s’y tienne.


    • Merci Ulysse pour ce post qui décrit très bien ce que j’avais du mal à exprimer.


    • @ Bruno

      A votre service !


    • Merci pour ce commentaire, tout est dit sur la réalité du combat à mener ! Attention aux bisounours, ils vont prendre cher...


    • @ Heureux qui comme Ulysse

      Ce que vous décrivez ici revient à dire "Gardez moi de mes ennemis, mes amis je m’en charge". En l’occurrence, les critiques les plus véhémentes contre Etienne Chouard viennent de ceux qui prétendent être ses "vrais" amis. La gentillesse d’Etienne Chouard a en réalité attiré tous les bisounours du Système qui se cherchent une nouvelle virginité et un combat stérile d’étudiant à mener, mais qui n’ont jamais réfléchi l’ once d’un instant au monde qui les entoure. D’où leur incapacité à suivre sa pensée et ses raisonnements. Car n’importe qui peut écrire une constitution chez lui, comme n’importe qui peut écrire sur n’importe quoi. Beaucoup par contre se cherchent des chefs charismatiques, des gourous, pour reprendre un terme de persifleurs à la mode.
      Etienne Chouard apprécie Soral parce qu’il lui apporte beaucoup plus dans son cheminement que tous les hystériques gauchisants qui l’entourent et prétendent vouloir son bien à sa place. Son milieu le desserre fortement. Je suis certain qu’il se sentirait beaucoup à l’aise et apaisé en travaillant chez "les fachos", car il serait moins tiraillé par les fous idéologiques et lourds qui lui mettent une énorme pression au lieu de le protéger. Ce genre de boulets improductifs et nuisibles, Chouard n’en a pas besoin. Vouloir travailler avec tout le monde reste une illusion trop présente chez lui car, je le répète, beaucoup de gens qui prétendent l’aider ne feront que foutre la m…… par leur comportement. Mais il y a quelque chose qui le retient, sans doute son éducation et son milieu d’origine.
      Marion Sigaut est le meilleur exemple pour Etienne Chouard. Allez leur dire qu’ils aillent au Diable !


    • @ Tous

      La difficulté avec quelqu’un qui est pétri de bonnes intentions mais qui continue à avancer avec un fond idéologique en lui, c’est de ne pas entendre les avertissements de ceux qui lui veulent du bien. J’ai tenté de lui signifier à quel moment exactement il a franchi la limite mais il ne m’a probablement pas lu. Ne cherchons pas ailleurs l’origine de ses problèmes !

      Pour preuve donc :

      le 06/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Étienne Chouard face à Jacques Attali

      « Allez Etienne, vous êtes quelqu’un de bien, ne perdez pas votre temps avec ces pitres ! Venez intégrer définitivement le camp des "fascistes", ceux qui luttent en sont de toute manière à leurs yeux !
      On ne va pas jouer les agneaux quand le loup est dans la bergerie ! Vous parvenez à agacer le Jacquouille qui n’aime pas vos vérités et c’est bien, mais vous n’êtes pas taillé pour l’affronter, vous êtes trop honnête pour cela.
      En revanche, évitez le parapente maintenant, tout comme la moto pour un autre, c’est une activité risquée, n’oubliez pas qu’une certaine communauté ne connaît pas le pardon... »


  • Churchill : "Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes".

     

  • Je viens de lire sur le blog de Chouard qu’il se retire de son combat et va faire disparaitre son oeuvre sur le net (si quelqu’un peut faire des captures)....poussé par des gens qui lui mettent une pression de malade pour travailler plutôt à "lutter contre l’extreme droite"...bref servir l’establishment en se gavant d’illusions. Je suis triste c’est un homme remarquable, équilibré et érudit, qui avait ouvert des ponts intellectuels entre le socialisme et la démocratie athénienne. La meute de vipères haineuses qui s’imaginent du bon coté (et c’est à cela qu’on se croit tout permis souvent) et qui a réussi à avoir la peau d’un homme sage (moi qui l’avait sollicité à écrire son bouquin afin de synthétiser son idée de constituante, j’aurai attendu en vain !). La guerre a déjà commencé et il y a des braves qui sont tombés...

     

    • Oui, comme quoi pour penser, il faut un minimum de nourriture. Pourtant, c’était pas si mal son truc. Bien que sans doute irréalisable, il mettait l’accent sur la nature du politique : l’intérêt privé. Donc pourquoi voter, puisque seul les historiettes changent. Et puis faire comprendre à des jeunes que toute leur vie, ils trimeront pour rembourser la grande salope à coup d’impôts, de taxes et de PV, ça fait pas optimiste dans un métier ou il faut courber le corps et pas l’esprit. Ils essaient d’isoler Soral, avant de l’amener sur leur terrain.


    • Un homme comme lui ne tombe pas. Il continuera son combat sous une autre forme d’après-moi. La fin de cette partie de son travail était sans doute nécessaire à un renouveau plus épuré et essentiel.


  • L opposition virulente rencontrée par Chouard n est que l opposition du pouvoir : la vociférante meute qui se prétend journalistes c est le pouvoir ! les associations stipendiées en fait pour chasser l opposant c est encore lui ! les policiens inutiles et repus lui toujours ! tout ça c est la piétaille servant le système mondialiste et son oligarchie cosmopolite : ce que Chouard dénonce comme la vraie extrême droite : syndicat des possédants contre les peuples , contre la réconciliation , contre le vrai antiracisme et pour la division , le chaos , la guerre civile et la crétinisation et paupérisation des masses . Si Chouard ne tient pas encore sa bombe atomique constitutionelle il sait aujourdhui le laid visage du pouvoir : il le voit de près .


  • remplacez "catholiques" par "chretiens" dans l’article s’il vous plait. merci

     

  • « Le traitement proprement abject que cette gauche vient de faire subir à Étienne Chouard devrait servir à ouvrir les yeux. »

    A savoir que le frangin la truelle et ses suppots sauront "recycler" cette formidable idée du "Tirage au sort".
    Le M6R (on dirait un nom de BM tunée) aura prochainement des idées "originales" à présenter à la face des veaux en intraveineuses cathodiques.

    http://www.arretsurimages.net/artic...


  • Bravo Marion, et merci pour ce beau message de soutien au plus doux d’entre nous.

    Cet article aurait tout aussi bien pu être titré : "Etienne Chouard lapidé !"

    Souvenons-nous que Saint-Etienne fût le premier martyr de la chrétienté et que pour le faire taire définitivement, le sanhédrin l’écrasa sous les coups et les pierres jusqu’à ce qu’il expire.

    René Girard, théorie du bouc émissaire ? J’aimerai savoir ce qu’en pense Gilles Agar.

    Pour la similitude des prénoms, certains n’y verront qu’une coïncidence, pour moi c’est un Signe du Ciel évident !

    Le début de la fin de l’Empire a commencé. Pour connaître l’avenir connaissons l’Histoire...


  • Voltaire était de droite et pas qu’un peu, en tout cas sur le point du travail, peut-être beaucoup moins sur le plan de la moral... un libéral-libertaire avant l’heure !
    M.Chouard a clairement une idéologie de gauche, il est Rousseauiste mais les idées qu’il porte devrait rester en dehors des clivages partisans et de toute teinte idéologique, il se bat contre toute forme tyrannie.
    Les antifa. et les antira. qui l’agressent sous des prétextes fallacieux visent à le faire taire et à corrompre les idées que M.Chouard porte, ils appliquent une stratégie Maccarthyste pour défendre l’ordre établi, et ça c’est une pratique fascisante d’"extrême-droite". A noter que le Maccarthysme à l’époque de la guerre froide a été appliqué de façon similaire par les 2 camps qui était finalement aussi totalitaire l’un que l’autre, on s’en rend bien mieux compte maintenant que le camp de gauche a disparu. :)


  • "menacer de mort à coups de pelle,"

    quelle bande de crapules, hein tu ne tueras point.

    c’est ça le progrès on tue à coup de pelle et non plus à main nue ? oui c’est ça l’intermédiation de l’ouil permet de tuer plus ...


  • "chez les Catholiques, un péché peut être pardonné. Toujours."

    Eux, ne pardonne rien. Jamais. Ils sont d’une cruauté sans nom de toute façon...

    Etienne Chouard a l’air d’un homme honnête et bon. Cela se dégage de sa personne, lorsqu’il s’exprime aussi. Il a toujours l’air calme, posé, raisonné. C’est un plaisir d’écouter ses analyses. Et en plus, nous pouvons tous aujourd’hui témoigner de son sens de l’honneur.

    Tout leur cirque, leur malfaisance ne changeront donc rien pour moi. Je continuerai au contraire à suivre Monsieur Chouard de plus belle !

    Courage à vous.


  • Ce n’est pas que M. Etienne Chouard ne soit pas préparé, c’est qu’il est sans protection, il n’est pas une organisation, n’a pas de garde du corps, il est homme simple et c’est évidemment dangereux pour lui d’être sous les projecteurs des infamants.

    Ce qui est triste dans cette affaire c’est qu’il n’avait aucune raison de s’excuser et que la novlangue fait tellement des dégâts qu’il s’est senti obligé de le faire.

    Encore une fois, les anti-haineux on provoqué la haine.. Mais il faut garder l’esprit déperlant de toutes ces calomnies..

    Etienne Chouard tient beaucoup à son image et a celle de son combat, il s’est toujours débrouillé pour n’apporter que respect et amour, mais quand on est contre les infâmes de ce monde, il faut s’attendre à être éclaboussé par leur haine. Mais Etienne, ce n’est pas pour autant qu’on est sale.. Mais tant pis les excuses sont faites à ceux qui n’en méritaient pas.

    Maintenant je pense qu’il est dangereux pour ses opposants que quelque chose lui arrive, car Etienne chouard apporte tellement de valeurs, que je ne doute pas que la population le vengera..


  • Il arrive très souvent que les hommes brillants comme Étienne Chouard dans son domaine sur l’économie, les rouages de nos institutions, le mythe de la démocratie le deviennent au détriment d’une connaissance sur l’humain et pour certains de sa nature très perverse. Ce qui vient de lui arriver, et je le craignais, est une attaque, une campagne de calomnie du GODF : il a été approché par Mélenchon, cette langue de serpent lui a servi le beau discours de la gauche sociale, lui qui connaît parfaitement l’humain, intellectuellement honnête et donc accessible car confiant et émotionnellement faible donc hameçonnable. Comme tout frangin de la truelle, cette vipère n’est pas à sa première trahison, c’est son fond de commerce.
    Courage Monsieur Chouard, il y a des gens de gauche qui vous écoutent ici, j’en fais parti et je connais tout particulièrement ces frangins du plus haut grade, des affairistes qui se font passer pour de grands érudits.


  • Etienne Chouard est pour moi le Gandhi français. Pour moi s’’il y a bien une chose que je déteste, c’est le fait de se donner des idôles. Mais lui, il faut bien reconnaître qu’il est au-dessus du lot.


  • Chouard devrait écouter les sages paroles de Sacha Guitry :
    "N’être jamais parmi ceux qui haïssent. Tâcher d’être plutôt parmi ceux que l’on hait - on y est en meilleure compagnie."


  • Très chère Marion,
    Merci pour ce fabuleux article.
    Je tiens juste à souligner quelque chose :
    "Le travail de Mr Chouard porte ses fruits !!"
    Le fait que ce dernier se fasse attaquer de la sorte prouve que cela dérange les ploutocrates en place !!
    La violence de leurs attaques et les médias utilisés qui sont l’avant garde de leur machine de propagande prouve que les idées de Mr Chouard dérangent vraiment à très au niveau et quelles font peur dans les rangs du camp adverse.
    Je suis navré que Mr Chouard ait cru bon de se justifier car cela l’as rendu vulnérable, je pense au contraire qu’il aurait du confirmé ses opinions.
    On ne peut pas plaire à tous le monde et on peut même si l’on est pas aimé, être respecté.
    Je pense donc que le fait qu’il se soit justifié renvoie le message que leurs intimidations fonctionnent et de ce fait elles amplifieront !!!
    Mr Chouard merci pour ce que vous faite, ne laisser personne vous influencer, le combat que vous mener ne peu se faire sans prendre des coups (qui seront de plus en plus vicieux) adopté s’il vous plait l’attitude de Mr Soral qui malgré les coups garde le message intacte !!
    Bon courage à toute la dissidence !!! Nous vaincrons ou mourons mais cela se feras dans la dignité !!!


  • J’ai pas lu l’article. Les dégueulis des gauchistes, on les connait, c’est toujours la même mythologie de haters qui nient le réel y compris leur propre nature en se revêtant d’atours héroïques pour mieux manipuler les gros cons, eux y compris. C’est une question psychopathologique avant d’être politique.

    Quelqu’un qui a passé sa vie à gauche ne peut qu’être de mauvais goût ou d’un manque total de la décence la plus élémentaire et de l’honnêteté intellectuelle la plus fondamentale (oui car les sophismes c’est pas honnête, m’voyez), même si son travail est d’une extrême pertinence. C’est pourquoi je suis assez consterné par le parcours de Sigaut, mais c’est hors-sujet.

    Le vieil hibou transgénique, le trans-hibou, n’a pas supporté la résistance, même molle, de chouard face à lui chez taddei alors il a missionné une pigiste aussi bas de gamme que bas du front, obsédée par le viol et l’affaire du « gang des barbares » (elle a même sorti un « livre » sur le sujet), pour taper en-dessous de la ceinture de l’ingénu de service et le salir. Pigiste membre de la kommunauté ou suna goy (ou je sais plus comment on dit ça), peu importe. On ne lève pas la main face à un sioniste, même si c’est pour se défendre, c’est comme ça. Ce débat m’a rappelé la scène de la chèvre dans jurassic park.
    On va voir si chouard va continuer à prôner une espèce de pacifisme à la con après s’être fait pareillement outrager.

    Nous savions tous que l’hi-beurk avait gagné la joute verbale contre Chouard, mais attention ! ça ne suffisait pas, car même vaincu, ignominieusement, le Chouard restait sympathique. Le retors était passé pour ce qu’il est, ce qu’il ne fallait surtout pas (façon gauchiste, si vous suivez). Pour légitimer l’ordure du Kapital apatride, il faut agiter des épouvantails devant le peuple. Le kapital a tous les droits pourvus qu’en face il y ait l’extremdrouate, à l’extrême-de-la-drwate, la-drouate-de-tous-les-extraimes, blablabla. Car l’extrême c’est pas bien et le consensus c’est très très bien, comme tout le monde le sait, surtout pour les mâchoires du kapitalisme pourrissant avancent par la fameuse stratégie des tranches de saucisson, step-by-step comme dirait l’autre.
    Le doute profite au Système.

    Bref, il fallait bien grimer ce pierrot de Chouard en fâché salaud, en « facho » quoi, pour que la victoire d’hib-bozo paraisse légitime. Le faux sauveur, qui rêvait d’être sauveur à la place du Sauveur, gagne face à la menace plébéienne rouge, brun, noir, vert, etc.


  • ... Et pourtant. Elle tourne...


  • Le cas d’Étienne Chouard est tragique, en ce sens que cet homme bon, idéaliste et bien au-dessus de la moyenne s’est laissé prendre au culte d’une idole que nous chérîmes tous, celui d’Athènes "berceau de la démocratie". J’avais il y a trente ans très exactement les mêmes idées que lui, entre autres la désignation des magistrats par tirage à la roulette plutôt que par scrutin de liste, système auquel je donnai le nom de Montécarlisme, en me fondant sur l’exemple trop mal connu d’Athènes.

    Des recherches subséquentes m’ont fait abandonner le modèle. Les forces occultes obscures (que vénéraient les Athéniens entre autres sous la figure emblématique de l’oiseau rapace de nuit) existent et le tirage au sort se manipule à distance par la force gravitationnelle de l’argent mieux encore que les électorats ensorcelés par les médias, selon la même méthode des "curseurs" dénoncée justement par Chouard. Babylone aussi utilisa beaucoup le tirage au sort pour les postes honorifiques autant que pour la loterie proprement dite.

    Le but de la "démocratie" athénienne était non pas le triomphe du peuple mais le maintien dans l’ombre des vrais processus de décision. Demos ne voulait pas dire peuple mais collège, club, et nul ne pouvait y être admis qu’au terme d’une initiation à caractère pédophile (paidagôgeia, paiderasteia, synonymes rigoureux) donnée par un mentor lui-même initié à plus haut niveau au moyen de crimes rituels assez semblables à celui du fameux ordre Skulls and Bones. C’était un système de contrôle mental collectif total qui assurait le consensus absolu. Les services "pédogogiques" de ces fameux mentors étaient chers, non à la portée des familles ordinaires, si bien que les archéologues ont dû reviser bien à la baisse l’estimation du nombre des citoyens.

    Athéna elle-même n’était pas la déesse de la sagesse et des arts, ainsi qu’on traduit tendancieusement, mais de la ruse hypocrite (mêtis) et des astuces (technê), de guerre ou de commerce. Une femme contemporaine s’illustra en l’invoquant explicitement dans le cadre du néo-paganisme anglais à bien l’incarner : Margaret Thatcher. Ce n’est sans doute pas un hasard que le malheur qui vient de tomber sur la Grèce survint précisément quand son temple fut assez bien restauré pour servir de nouveau de cadre à des célébrations de son culte reconstitué.

    Marion, il vous reste à faire pour Athènes "berceau de la démocratie" ce que vous avez fait pour Voltaire "apôtre de la tolérance".


Afficher les commentaires suivants