Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’OTAN admet que 70 % des Syriens soutiennent Bachar el-Assad

La presse anglo-saxonne rapporte un rapport interne de l’OTAN (daté juin 2013) qui évalue les positions de la population syrienne [1].

Le document fait état de 70 % des Syriens soutenant le président Bachar el-Assad ; 20 % sans opinion et 10 % soutenant les « rebelles ».

Ces chiffres sont présentés comme reflétant une évolution des mentalités. La population étant lassée des excès et des divisions de l’opposition armée. Il ne s’agirait donc pas d’une évolution du point de vue de l’OTAN à la vieille de la tenue de la conférence de paix de « Genève 2 ».

Depuis deux ans, les événements en Syrie sont présentés par la presse atlantiste et du CCG [2] comme une révolution pacifique cruellement réprimée par un tyran. Au contraire, la presse syrienne et anti-impérialiste les relate comme une attaque étrangère, armée et financée à coup de milliards de dollars.

Sur les « printemps arabes », chez Kontre Kulture :

Notes

[1] « NATO data : Assad winning the war for Syrians’ hearts and minds », World Tribune, 31 mai 2013.

[2] Probablement le Conseil de coopération du Golfe – ndlr E&R.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bien sur cette information ne sera jamais diffusée dans les merdias...
    NB : Ce week end j’ai "eveillé" 10 personnes sur la Syrie, à chacun de faire son travail.


  • Normal quand on voit ça :
    http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orien...

    Mais le Fabius c’est ce qu’il veut.


  • En 2014 il a toutes les chances de se faire réélire dans un fauteuil... Raison pour laquelle, à mon humble avis, les cancrelats sionistes vont tout faire pour essayer de l’assassiner d’ici là.


  • Les sources ? Un lien ?

     

    • regarder dans les notes ...



    • Les sources ? Un Lien ?




      Et les notes en bas de page mister Caron ?


    • Les notes de bas de page n’indiquent pas la source réelle, elles renvoient dans un premier temps à voltairenet.org qui désigne de manière floue "la presse anglosaxonne", en l’occurence le site worldtribune.com.

      Le site worldtribune.com lui ne cite... rien. Or on est en droit de s’attendre à un document émanant directement de l’OTAN car les deux articles (plus la reprise ici) présentent cette étude comme un constat admis par l’OTAN.

      En dehors d’une source originelle, nous devons nous pencher sur la seule ayant diffusée l’info à la base : worldtribune.com.

      Sur le site, on trouve la fiche de l’éditeur (rédac-chef en anglais) :
      http://www.worldtribune.com/editori...

      On voit sur celle-ci que ce dernier à longtemps travaillé au Washington Times, voici sa fiche pour info :
      http://en.wikipedia.org/wiki/The_Wa...

      Ce site est référencé depuis longtemps comme pourvoyeur d’intox... pire, son rédacteur chef en chef est en lien avec l’Église de l’Unification, plus connue en France sous le nom de secte Moon.

      Je réitère : pas de source, pas d’info - vous ne devriez pas relayer une info dont la seule source est un site dont la crédibilité peut plausiblement être questionnée. Cela fait également partie de la qualité d’une démarche de compréhension des évènements.

      Jusqu’à apport d’une source OTAN confirme : pas de source = pas d’info.


    • @ Mike Tyson
      AH-AH
      Les sources sont élémentaires pour nous, notre crédibilité en dépend !


  • ha... il faut le dire aux rebelles terroristes de l’ASL, fou, inculte et payé par les sionistes, que le peuple Syrie vous HAIE !!!

    Sioniste, tu as beau lire le coran et les hadiths pour contrer la donne, mais rien à faire tu paieras pour tes crimes, dans un future trés proches !!!
    c’est ALLAH qui te le dis...


  • Pas de source = pas d’info (ni projetvoltaire.net, ni worldtribune ne citent leur source)

    Jusqu’à source officielle émanant de l’OTAN, car cette info est présentée comme un "aveu" de la part de l’OTAN, ce billet ne relate aucune info sourcée, donc réelle.

    Ce travail sur les sources fait le propre de toute bonne information sans laquelle il n’est de compréhension possible des évènements.

    Wait and see

     

    • Commentaire risible.
      On voit tant de journalopes et d’élites pro-système balancer à la télé des tas de chiffres avec aplomb et sans citer de sources. J’espère que vous avez laissé des messages de ce type à TF1, BMFTV, ou la 2 par exemple. Je vous conseille aussi de réclamer auprès de Caroline Fourest ou Mélanchon.


    • Je n’évoque pas de chiffre.

      Cette news se base sur un rapport de l’OTAN. Où est ce rapport ?


    • @ dubitatif
      L’info est tellement énorme que j’ai du mal à le croire, d’habitude sur ce site je ne regarde pas les sources quand ça me semble logique mais là c’est pas le cas ...


    • A "dubitatif "

      Sur l’article, il y a écrit "un rapport interne ". (vous avez oublié d’écrire le mot ’interne ’)
      Évidemment, rien ne prouve qu’il existe (l’inverse est aussi vrai). Mais combien de fois la presse ’officielle’ a évoqué des "rapports internes " sans jamais prouver leur existences ? Combien de fois la presse ’officielle’ a évoqué des "sources anonymes" sans jamais prouver leur existences ?

      A propos, vous écrivez : "Ce site est référencé depuis longtemps comme pourvoyeur d’intox"

      Référencé par qui ? Caroline Fabius ? Laurent Fourest ?
      Vos sources s’il vous plait ?


  • 70% -c’est un minimum- ça voudrait dire que même les sunnites soutiennent en majorité Bachar El Assad...
    On attend avec impatience la démission de Laurent Fabius qui dans un élan de sionisme inavoué à oser demander la liquidation de Bachar El Assad, Président en exercice d’un pays membre de l’ONU.

     

    • 70% -c’est un minimum- ça voudrait dire que même les sunnites soutiennent en majorité Bachar El Assad...

      Contrairement à nous ici comme la plupart des musulmans (à travers le monde) ressentant un conflit chiite/sunnite, ces gens, eux, ont goûté aux résultat de la division ethnico-confessionnelle tout comme les libanais en ont fait les frais il y à quelques années, au bout de près de 2 ans de guerre civile, je pense qu’il sont les mieux placé pour comprendre que la division rime avec soumission (au projet sioniste) et ça devrait nous servir de leçon à nous ici, car la façon dont les sionistes ont instrumentalisé le conflit sunnite/chiite au moyen-orient est en tout point comparable au "choc de civilisation qu’on nous prépare en Europe.... la seule alternative est l’unité, sinon c’est l’auto-destruction.... à méditer !!!


  • Parfaite dissymétrie si je puis dire ! Ici c’est 70% (estimation basse) des Français qui ne supportent déjà plus leur parangon so democratic de "président" du pays (bas lui aussi, pour le coup).
    Une intervention de l’otan-en-emporte-le-vent est prévue ? Sommes-nous terroristes ou résistants si on en appelle à la guerre ? Nicolas domenach sera-t-il un fer-de-lance de l’éveil des consciences ? Laurent ruquier l’héroïque défenseur de la Justice, de l’Egalité et de la Tolérance ? Yann barthès le Jean Moulin nouveau ?
    Sans doute, bhl est déjà philosophe...


  • Bachar al Assad en Syrie : 70%
    François Hollande en France : 35%


  • La " population syrienne " , en l’occurence, elle ne compte pas . Ce qui compte dans une guerre "civile", ce sont les armes : si Bachar dispose des meilleures, des plus performantes et sophistiquées, il sera le gagnant, sinon, ce seront les prétendus "rebelles" .

     

    • Pas tout à fait faux ce que tu dis dans le sens que ce ne sont pas les élections (même s’il les gagne) qui maintiendront Assad en place.

      Mais la population a quand même un choix déterminant voire surdéterminant car si une grosse partie décide de se battre pour défendre leur opinion, ça sera difficile de faire tomber la Syrie.

      En revanche ton analyse sur les armes bien qu’elle ne soit pas totalement fausse, c’est quand même pas tout à fait ça. On a vu de nombreux cas, surtout au Moyen Orient où la détermination du peuple (malgré des armes moins sophistiquées et moins nombreuses) ont fait échouer tous les objectifs de guerre de l’axe américano-soiniste (Beyrouth 1985, Liban 2006, Gaza 2009...). Et ils n’ont pas réussi à faire tomber le pouvoir qu’ils voulaient renverser.


  • Que ce rapport de l’OTAN soit vrai ou pas, la rébellion syrienne va bientôt s’éteindre à petit feu. Mais le bourbier va continuer pendant plusieurs années. Il n’y aura aucune intervention militaire internationale. Tout ce qu’on a réussi à faire, c’est d’exploser la société syrienne comme on l’a fait en Irak ou dans les Balkans. Les cicatrices sont présentes et il sera dur de les refermer. La guerre civile du Liban a duré de 1975 à 1990 et encore, le pays connaît aujourd’hui toujours des tensions (plus ou moins fortes).

     

    • @ Mike
      Tout ce qu’on a réussi à faire, c’est d’exploser la société syrienne comme on l’a fait en Irak ou dans les Balkans. Totalement faux et tous les syriens le disent. La conscience qu’ont les syriens des enjeux a resserré leurs liens. La "guerre civile", qui n’existe pas en Syrie, est un produit manufacturé par l’alliance atlanto-sioniste. La différence fondamentale entre la Syrie et l’Irak est qu’en Syrie le mythe de la communauté Alaouite au dessus des autres communautés est le storytelling des "frères hypocrites" qu’ils ont vendu aux atlantistes, aux musulmans et au monde arabe. Cette guerre les a mis à nu puisque aujourd’hui, leur connivence avec les milieux atlantistes et "Israël" n’est un secret pour personne. En Irak, Saddam Hussein se méfiait tellement des élites chiites qu’il les a renforcés en provoquant lui-même une certaine fracture par la liquidation d’un certain nombre d’entre eux.


  • 70% " quand meme "..

    le ministre du sang contaminé israélien peut aller dormir !


Afficher les commentaires suivants