Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La CIA impliquée dans l’arrestation de Mandela ?

Les révélations d’un ancien agent américain, deux semaines avant de mourir

Un ancien agent de la CIA a affirmé au réalisateur britannique John Irvin avoir joué un rôle-clé dans l’arrestation en 1962 de Nelson Mandela en communiquant à la police sud-africaine des détails sur ses déplacements, rapporte dimanche le Sunday Times.

 

Donald Rickard, cet ancien agent américain, était à l’époque le vice-consul américain à Durban et aurait travaillé pour la CIA jusqu’en 1978.

Selon le journal dominical britannique, il a fait ces révélations en mars, deux semaines avant de mourir, au réalisateur britannique qui les a enregistrées alors qu’il travaillait sur son film Mandela’s Gun.

Ce film, qui traite des derniers mois de liberté de l’icône anti-apartheid avant son arrestation et son incarcération pendant 27 ans, doit être présenté cette semaine à Cannes où se déroule le Festival du film.

Un article de James Sanders, qui dit que John Irvin lui a demandé d’enquêter sur ces éléments, rapporte que le réalisateur s’est rendu aux États-Unis en début d’année pour interviewer Donald Rickard.

L’ex-agent a alors expliqué au réalisateur la façon dont Nelson Mandela a été arrêté alors qu’il avait quitté Johannesbourg pour se rendre à Durban, sans préciser comment il était au courant de ses déplacements.

« J’ai découvert quand il descendait (à Durban : NDLR) et comment il s’y rendait... c’est sur ce point que j’ai été impliqué et c’est là où Mandela a été attrapé », a déclaré Donald Rickard selon une citation publiée dans le journal qui lui est attribuée.

Il a ajouté, selon le journal, que Nelson Mandela était « complètement sous le contrôle de l’Union soviétique ».

« Il aurait pu provoquer une guerre en Afrique du Sud, les États-Unis aurait dû s’y impliquer à contrecœur et les choses auraient pu mal tourner », ajoutait Donald Rickard selon le journal.

« Nous étions au bord du gouffre et il fallait que ça cesse, ce qui signifiait que Mandela devait être arrêté. J’ai mis un terme à cela ».

Nelson Mandela dirigeait la branche militaire du Congrès National Africain (ANC). Ce parti anti-apartheid est au pouvoir en Afrique du Sud depuis les premières élections post-apartheid en 1994. Nelson Mandela a été arrêté le 5 août 1962 et condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité. Il a été libéré de prison en 1990 et est ensuite devenu le président d’Afrique du Sud entre 1994 et 1999. M. Mandela est décédé en 2013 à l’âge de 95 ans.

Interrogé dimanche par l’AFP, l’actuel porte-parole de l’ANC, Zizi Kodwa, a qualifié d’« accusation grave » les allégations de Donald Rickard, tout en affirmant qu’il n’y voyait rien de nouveau.

« Nous avons toujours su que certains pays occidentaux collaboraient avec le régime de l’apartheid », a déclaré M. Kodwa. Selon le porte-parole, bien que cet incident ait eu lieu des années auparavant, la CIA interfère toujours dans les affaires politiques de l’Afrique du Sud, a-t-il accusé.

« Nous avons récemment noté qu’on tente toujours de faire du tort au gouvernement de l’ANC, élu démocratiquement », a affirmé le porte-parole. « Cela se produit encore de nos jours ; la CIA collabore toujours avec ceux qui veulent un changement de régime », a encore accusé le politicien.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1467143

    Satan se cache derriere chaque mauvais odeur ...prenez le comme une regle de base ...de l’assasinat de Chavez au coup d’état du bresil plus recemment ...et bien bien d’autre ....


  • #1467169

    Cet agent de la CIA est parti pour le grand voyage ,s’il est vrai qu’il y a une justice dans l’au delà ,il doit avoir les pieds qui commencent à chauffer


  • #1467502

    Rien d’ étonnant à cela, quand on sait qu’ il était soutenu par l’ ex URSS et encore il a eu la vie sauve et est devenu président.... ce n’ est pas le cas d’ un certain Ernesto Guevara, tué sur ordre de la CIA... notamment...


  • #1467591

    On le sait depuis un bail. Sa bio sur Wikipedia en parle aussi, je crois.

    Jetez un œil aux archives de la CIA consultables en ligne.


  • #1468009

    La CIA, comme la franc-maçonnerie impose à ses membres un secret strict quant aux intrigues et aux crimes qu’ils ont pu commettre. Quelquefois tout de même le voile du secret se lève quand un membre de ces sociétés sent la mort approcher. Comme il ne peut pas faire un bilan de sa vie sans être pris de panique par rapport à ce qu’il a fait, il éprouve quelquefois le besoin de parler.Mais il n’est pas dit que le réalisateur John Irving soit la bonne personne pour lui donner l’absolution !