Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Londres supervise la communication de l’opposition syrienne

La "guerre de propagande" selon David Cameron

Le Royaume-Uni dépense des millions de livres pour financer les opérations médiatiques des soi-disant « groupes rebelles modérés » dans le cadre de ce que David Cameron qualifie de « guerre de propagande » contre l’État islamique, rapporte le Guardian.

 

Le service de presse est supervisé par le ministère de la Défense du Royaume-Uni. Il s’attache à produire des vidéos, des photos, des rapports militaires, des émissions de radio, et des posts sur les réseaux sociaux avec le logo des groupes d’opposition dans le but d’améliorer l’image des factions rebelles que le gouvernement britannique considère comme « l’opposition armée modérée ».

À cet effet, Londres a mis en place un fonds dédié à la sécurité, la stabilité du conflit, par le biais duquel quelque 2,4 millions de livres, soit environ 3 millions d’euros, sont dépensés pour fournir un « soutien aux opérations médiatiques et de communications stratégiques à l’opération syrienne armée modérée », rapporte le Guardian qui a pu consulter les documents relatifs au projet.

L’opération médiatique du Royaume-Uni en Syrie au service des groupes d’opposition modérée a débuté après que le gouvernement britannique a échoué à convaincre le Parlement de soutenir les actions militaires contre le régime du président syrien, Bachar el-Assad. Ainsi, à l’automne 2013, le Royaume-Uni a décidé d’agir derrière le rideau afin d’influencer le cours de la guerre en Syrie, notamment en façonnant les perceptions relatives au groupes d’opposition.

Cette opération de communication s’applique aux groupes Harakat Hazm et Jaysh al-Islam, lesquels sont suspectés recevoir un soutien militaire et financier des États-Unis et de l’Arabie saoudite. En revanche, la Russie, qui a toujours demandé une clarification du terme « opposition modérée », a inscrit ces groupes dans sa liste des organisations terroristes.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.