Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les Vikings ont-ils découvert l’Amérique en premier ?

Révisionnisme nordique (et légal)

La découverte au Canada de ce qui pourrait constituer le deuxième site viking en Amérique relance les spéculations sur leur parcours dans le Nouveau Monde.

 

 

Christophe Colomb est-il véritablement le premier découvreur de l’Amérique ? Une équipe d’archéologues dirigée par l’Américaine Sarah Parcak a mis au jour au sud-ouest de l’île canadienne de Terre-Neuve des vestiges qui pourraient bien avoir été un bâtiment érigé par les navigateurs scandinaves, ont-ils annoncé vendredi. Soit 500 ans avant Colomb.

Jusqu’à présent, la présence Viking en Amérique n’avait été confirmée qu’à l’extrême nord de Terre-Neuve, à l’anse aux Meadows. Les fondations de huit bâtiments, ainsi que des artefacts, avaient été découverts dans les années 1960 à l’emplacement de ce qui, selon les archéologues, avait constitué un village habité par ces Européens entre 900 et 1050.

À l’aide de relevés satellites, Sarah Parcak a identifié le site de Pointe Rosée, à 500 km au sud de l’anse aux Meadows, puis y a mené deux semaines de fouilles en juin dernier. Outre un foyer destiné à une forge, les fouilles ont permis de découvrir des traces de charbon de bois et neuf kilogrammes de scories, c’est-à-dire des résidus de fer transformé à partir de tourbe, un procédé bien connu des Vikings, qui n’étaient pas de grands mineurs.

 

 

Un lieu fréquenté entre 800 et 1300

En utilisant la datation au carbone 14, l’équipe de Sarah Parcak a conclu que le lieu découvert a été fréquenté entre 800 et 1300, soit lorsque les navigateurs scandinaves sillonnaient l’Atlantique Nord. « C’est très excitant, on savait que l’anse aux Meadows, ça leur servait à faire une escale pour explorer plus loin. Cette découverte donne espoir de trouver un site occupé plus longtemps et de manière plus significative », a indiqué Karyn Bellamy-Dagneau, une historienne canadienne spécialiste du Moyen-Âge scandinave.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

L’étonnant parcours des Vikings a laissé peu de traces, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ben c’est la saga d’Erik le rouge ! Qu’ils sont candides ces nord-américains !!!


  • #1434518

    C’est pas bientôt fini ce genre de connerie... ? Ce sont ses premiers habitants qui ont "découvert" l’Amérique... les "Indiens" probablement d’origine asiatique, et probablement en passant par le nord (détroit de Béring) et en s’arrêtant en Patagonie... !

     

    • Ou les cro-magnons par cabotage le long de la calotte glacière environ 12.000 ans av jc : voir l’homme de Kennewick et les pointes clovis découvertes dans l’ouest des EUA.


    • #1434873

      Vous jouez sur les mots, quant on dit "découvert l’Amérique", nous parlons des premiers occidentaux à l’avoir foulé du pied. Il va sans dire que l’Amérique était peuplé d’autre individus présent bien antérieurement.


  • Il conviendrait mieux de dire : "Quels sont les premiers "Européens" à avoir "découvert" l’Amérique... ?

     

    • La réponse est simple, dans la zone caribéenne ce sont les marchands méditerranéens antiques, ces derniers faisaient semble-t-il du commerce avec les peuplades, à l’échelle internationale les Asiatiques doués en navigation et en cartographie faisait aussi l’aller retour aisément, données que Colomb a dû réutiliser pour son périple...
      Pour ce qui est du nord des Amériques les Nordiques étaient en effet présents depuis longtemps, l’on parle aussi de ce roi africain qui lança une flotte, nul doute qu’ils ont dû découvrir à leur tour la caraïbe portés par les courants et vents, certains restants sur place on dû se mixer avec les peuplades quant à ceux voulant faire le voyage retour, point de survie.
      Malheureusement tout le monde cherche à avoir la prime de la découverte, l’exclusivité revient tout de même aux natifs y ayant fait souche, c’est le moindre respect qu’on leur doit !


    • Bonjour, Bonsoir,
      Précisément. Et pour faire avancer l’idée, ce sont les chinois début du 15ème siècle qui ont tout découvert. De fait, les cartes de Colomb provenait d’Henri la navigateur, prince du Portugal. Un des marins portugais avait voyagé jusqu’en Chine, et s’était débrouillé pour avoir une copie desdites cartes.
      Colomb n’a JAMAIS cru atteindre la Chine par l’Ouest, il savait où il allait.
      En outre, j’ai entendu dire que les égyptiens et les mayas avaient eu des contacts : p’tèt ben que oui, MAIS p’tèt ben non.
      Cordialement
      Geoffrey, communiste belge


    • Il se pourrait que des navigateurs/militaires originaires de Carthage soient parvenus à traverser l’Atlantique, embarqués sur des Vénètes qui sait, accompagnés de Celtes prisés pour leur art au combat, afin d’échapper aux guerres punitives de Rome. Courageux mais pas téméraires, face à l’Empire qui cumule les victoires, et qui va finir par tout raser. Provisions, direction l’horizon, en route vers ces grands là-bas. L’historien grec Diodore de Sicile en a fait mention dans ses écrits (Ier S. avant notre ère) à savoir que les ’Carthaginois connaissaient des terres mystérieuses loin à l’ouest de l’Atlantique’.

      Des archéologues ont mené des recherches et ont trouvé des corrélations, notamment au Nord du Pérou, sur les traces d’un peuple disparu au XVIe S., les Chachapoyas, ’le Peuple des Nuages’. Les Incas et les Espagnols disaient d’eux qu’ils avaient la peau très blanche et les cheveux clairs. Il serait même question de liens génétiques avec les Puniques (Arte a diffusé un doc sur ce thème).

      En supposant que des expéditions aient eu lieu, quid du voyage jusqu’au Pérou ? Depuis l’arrivée sur les terres bordant l’Atlantique, Cap Horn hors concours. La traversée de la forêt amazonienne, etc c’est pas évident d’atteindre les hauteurs péruviennes ! Peur que Rome débarque ?

      Alors peut-être cela s’étale sur des siècles et des siècles, ou durant les guerres territoriales contre les Incas, puis l’arrivée des nouveaux colons, c’était pas déjà assez difficile comme ça (en outre il ne semble pas qu’ils aient pu être contemporains des Olmèques). Ayant perdu bien des territoires, les derniers bastions se regroupent haut dans les montagnes, fortifications avec vue imprenable sur les potentielles invasions ennemies.

      A noter également d’anciennes cartes énigmatiques montrant les continents avec détails, dont les côtes de l’Antarctique dépourvues de glaces. Comme la carte de l’amiral ottoman Piri Reis (1513) lequel a écrit s’être inspiré de multiples cartes datant de l’époque de la Bilbliothèque d’Alexandrie, cartes copiées et échangées entre navigateurs au fil des siècles, incendie ou non. A l’Antiquité, l’existence de grandes terres de l’autre côté de l’Atlantique n’était peut-être pas qu’une supposition entre marins, au prix d’un long voyage.


    • Le documentaire ’Les soldats oubliés de Carthage’ : https://youtube.com/watch?v=6AxbdZIi9d8

      A propos de navigateurs, ceux qui ont accosté les ’premiers’ sur les côtes de Rapa Nui, quelle que soit l’origine, polynésienne ou autres, avec pas une seule terre dans un rayon de plusieurs milliers km, ont été comme qui dirait chanceux, ils ont visé pile poil, une balle de golf qui tombe dans le seul trou à des dizaines km à la ronde.

      En aparté j’invite les curieux à étudier les similitudes entre les caractères d’écriture du Rongo-rongo (Île de Pâques) et les caractères d’écriture trouvés en Inde sur le site de Mohenjo Daro (-12000 ans). Si quelqu’un a une explication ?


  • Qui a véritablement découvert le continent Américain

    Je pense que l’on pourrait parler du peuple des Hopis qui à l’époque sont passés par l’antarctique bien avant la venue de Jésus sur la terre

    De la même manière de qui a fabriqué les pyramides, est-ce tousencamion, ramses12 ou BHL ?

    Je pense que l’histoire doit être révisée complètement de ce qu’a écrit Fernand Nathan

    Les Huns ont emmerdé les autres et à ce jour nous sommes tous dans la merde à cause des Américains depuis 2 siècles


  • Plus personne ne croit au fait que Colomb soit le premier découvreur des Amériques du moins je l’espère sinon c’est grave

     

    • Effectivement l’article me surprend car il est connu depuis pas mal de temps maintenant que ce sont les peuples Scandinaves Vikings notamment qui ont découvert en premier le continent américain.
      Cela dit le continent était déjà habité auparavant, mais Chistophe Colomb découvrant l’Amérique c’est l’image d’epinal standart, l’Histoire est toute autre.


  • Où quand le Point qui n"a rien d’autre à raconter tente lamentablement de faire du neuf avec de l’ancien. le Point à l’avant garde ?....pitoyable !

     

  • Pour certains amérindiens, de l’est du Canada, il est évidents qu’ils commerçaient déjà avec des européens venu pêcher au large avant l’arrivée de Colomb.

    Le problème est qu’il n’y a aucun écrit à se sujet de la part des amérindiens. Et vu le climat merdique, enfin la composition du sol ,la temperature humidité, et le peux de fouille, c’est plutôt difficile à prouver.


  • Selon Erdogan c’est un marchand musulman qui aurait découvert l’Amérique le premier.
    Je ne plaisante pas, car il avait dit ça devant beaucoup de gens.

    Cordialement.


  • A moins de penser que l’humanité s’est développée à deux endroits différents en même temps, les humains ont peuplés l’Amérique avant qu’elle ne soit redécouverte par "le vieux continent". Car quand Colomb y a foulé le pied, les "Indiens d’Amériques" les attendais ainsi que les incas Mayas etc et c’était des humains à se qu’il me semble.

    Ou alors on considère que les Africains ont découvert L’Europe, L’Asie etc

     

    • Le niveau de compréhension de la langue française et de ses subtilités baisse de nos jours ! Le verbe découvrir est à prendre dans le contexte géographique européen ici. C’est comme si quelqu’un s’exclamait "Hier j’ai découvert les échecs ! Génial ce jeu !", on comprendra que la personne ne veut pas dire qu’elle est la première personne au monde à avoir découvert, inventer, les échecs...donc quand on dit que Christophe Colomb ou les Vikings ont découvert l’Amérique on veut dire qu’ils sont les premiers dans leur contexte historico-géographique européo-centré...si l’on veut dire premiers humains à avoir découvert et mis les pieds sur le continent américain c’est effectivement et probablement des peuplades asiatiques d’origine sibérienne ou des peuples polynésiens...


  • Une chose que je ne comprends pas avec la "découverte" du continent américain :
    De la pointe extrême orientale de la Russie aux côtes Est de l’Alaska il y a 80km environ (avec une île au milieu).. ces terres étaient-elles vierges avant nos temps modernes ? Ou bien la mer est-elle impraticable à cet endroit ?
    Si quelqu’un peut m’éclairer..merci

     

    • Ben, faut compter avec la dérive des continents, déjà. A une époque trèstrèstrès lointaine, il n’y avait qu’un seul continent. Ensuite crac, ça s’est séparé mais l’Amérique et l’Asie sont restés reliées par une bande de terre pendant un sacré bout de temps.
      Beaucoup de tribus humaines et d’animaux ont circulé par le nord à cet endroit. D’où la théorie que les indiens découvert par les vikings et plus tard Colomb sont des descendants de tribus asiatiques type mongols, etc.
      Ca me paraît pas dénué de sens du tout, même si je te résume le truc grossièrement.


    • #1434678

      Dans les détroits les courants marins sont tumultueux et imprévisibles. Le vent est souvent très fort aussi, et à l’époque les voiles et les mats n’étaient pas très solides.
      Je n’ai jamais navigué à cet endroit, mais je suppose que ce doit être très complexe en voilier.


    • La plupart des peuples vivant des ces coins de l’Asie sont traditionnellement des nomades, souvent éleveurs de rennes (pour des raisons évidentes liées au climat et aux saisons), j’imagine qu’ils n’ont tout simplement jamais dévié de leur trajet de transhumance. Par contre les populations inuits chevauchent les deux continents. Néanmoins pour répondre à ton interrogation, il y a une théorie supposant qu’il y aurait eu trois grandes vagues de migrations venues d’Asie : la deuxième serait celle des peuples de langues na-déné en Amérique du Nord-Ouest ; la troisième celle justement des Inuits ; et la première concernerait tous les autres peuples du Nord et du Sud.


  • Mes ancêtres vikings et plus récemment pêcheurs d’Islande passaient les 3/4 de leur vie en mer, il ne serait donc pas étonnant que quelques uns aient pu aller plus loin depuis le temps.
    En tout cas, ça me fait rêver.


  • Il y a forçément des traces écrites ,de la littérature ou bien les journaux de bords de ces marins .On ne voyage pas longtemps et loin sans consigner ses aventures dans un journal .

     

    • Journaux de bord bof hein, déjà les vikings gardaient peu de traces écrites, leur tradition était essentiellement orale, et puis bon, on parle d’une époque quand même assez reculée. En 1100 et des bananes, je doute que le journal de bord soit entré dans les habitudes de type qui voguaient à bord de vaisseaux avec rames et voiles, et uniquement une tente et des couvertures pour se protéger du vent. C’est pas que les mecs étaient pas organisés hein, mais je pense qu’ils auraient même pas vu l’intérêt si on leur avait proposé. Ils avaient des bardes pour raconter leur aventure.
      Cela dit certains chefs de l’époque ont gardé des traces écrites de ces passages, c’est pas vraiment un secret.


    • on est en l’an 1000, pas en 1500. Qui savait écrire chez les vikings, en l’an 1000, surtout lorsqu’ils n’étaient pas convertis au christianisme ?
      Grand trafiquant d’esclaves, les vikings n’ont pas dû faire ce qu’il fallait, pour se faire apprécier des amérindiens .


    • tu sais Soralien , les témoignages écrits, comme aujourd’hui les images n’ont pas que des avantages : ils empêchent de broder des légendes glorifiant les heros.


  • Toujours eu la bougeotte ces gens-là... Autre chose que leurs « descendants ». Bien que la théorie anti-darwinienne de Nietzsche fait remarquer que les aristocraties guerrières, donc la typologie la plus forte, sont anéanties par leurs propres conditions de vie : aventure, guerre. Ils succombent par la rapide diminution du nombre. Les faibles, quant à eux, prudents et grégaires comme les pingouins, ont donc tout pour se régénérer, pour faire triompher leur typologie. C’est cette dernière, qui est à l’origine de la théorie de la liberté, que la haine atteint des degrés préoccupants. Toujours dirigée contre la typologie citée plus haut... Voyez les jeux populaires comme Koh Lanta : on élimine d’abord, dans une belle démocratie moderne, celui qui est le plus fort, qui risque de gagner. Ou encore des émissions bien parisiennes présidées par des « Apollon locaux » : ils aiment se moquer des gens en relevant leurs défauts. Pour se rassurer : car « eux, ils sont beaux, nobles, naïfs, généreux, courageux, ouverts, grands, exceptionnels,... »

    Ces vikings, d’une naïveté déconcertante pour nous - à qui la faute ?! -, prenaient les musulmans pour des gens stupides et inconscients : ils enterrent les guerriers qu’ils aiment. Faisant subir à ceux-ci les attaques des vers et autres vermines. Alors qu’en les brûlant, ils arriveraient plus rapidement au Valhalla !

    Au sujet de leur appartenance ethnique ou racialo-typologique :

    http://www.tuxboard.com/photos/2012...

    Hitler n’était pas si loin avec ses indo-germains... Mais qu’est-ce qu’ils sont devenus cons sur le continent européen ! Mais là, c’est encore une constante de l’espèce. Découvrir le continent américain occupé déjà par des hommes n’appartient pas à l’Histoire, mais à l’historiographie occidentale.


  • Alain, voir les vickings par "les inconnus"


  • #1434632

    qui découvert l’europe en premier ?

     

    • Le Néanderthal, ancêtre le plus proche de l’homme blanc, est originaire d’Europe. N’en déplaisent aux bien pensants qui croient qu’on descend du singe ou des noirs de mésopotamie.


    • Et le neanderthal descent du singe.


    • Et le Neanderthal descend de qui ? Certains devraient arreter de jouer les anthropologues du dimanche et ouvrir des ouvragres serieux d’anthropologie..et non empreint d’ideologie...l’homne blanc comme vous dites n’est que le descendants d’Homme tout court..par adaptation au climat...il est admis par ex que Cromagnon est le descendant de Grimaldi..homme venu d’Afrique et s’etant adapté au climat aprés la derniere glaciation..Quant aux Vicking, ce ne sont pas evidemment pas les premiers a avoir decouvert lamerique on suppose (marqueur genetique) que les dits Indiens sont un metissage entre des Blancs venu d’europe au nord bien avant les Vickings et des Noirs venu d’Afrique au sud ..en France on est vraiment en retard dans la vulgarisation d’Evidences..


    • #1434846

      Néanderthal n’est pas à proprement parler " l’ancêtre " des européens, mais l’un de ces ancêtres. Les nord-asiatiques possèdent également de l’ADN de Néanderthal, en plus grande quantité encore ( de l’ordre de 5 % si ma mémoire est bonne ). Certains chercheurs évoquent en catimini, terrorisme antiraciste oblige, une corrélation évidente entre cet ADN et le quotient intellectuel plus élevé que la moyenne humaine constaté chez ces groupes humains.


  • J’avais lu que c’était Erik Le Rouge, alors en exil, qui avait découvert l’Amérique du nord. Ils avaient laissés une petite colonie sur la côte canadienne qui n’a pas duré faute de moyens et de nouveaux arrivants.
    Je croyais que c’était une vérité acquise par tout le monde, le titre de l’article m’a fait tomber de ma chaise. "Et si la Terre n’était pas plate ?", C’est un peu l’effet que ça m’a fait.
    En tous cas, ces vikings étaient bien les meilleurs marins de leur époque, personne ne leur tenait le menton dans leur domaine.
    Mettre au point un navire avec un tirant d’eau pareil, aussi bien bâti pour la navigation fluviale que maritime, fallait pas avoir une moitié de pied marin..

     

    • En effet, c’est même une vérité en Europe du nord. Demandez à un scandinave qui a découvert l’Amérique, ils vous répondront tous Erik Le Rouge ou alors les vikings.


    • Oui absolument. On fait semblant de redécouvrir encore et encore les mêmes choses, avec l’apparence de la nouveauté. Il n’y a qu’à regarder les reportages sur les OVNI ou le surnaturel : identiques à ce qu’ils étaient il y a quarante ans.
      Dans "America BC", Barry Fell fait une synthèse de ce qui a été découvert aux Etats-Unis. Tout le monde y est allé : grecs, romains, gaulois, phéniciens, égyptiens, etc. Toutes ces civilisations connaissaient l’Amérique. Colomb utilisait des cartes portugaises de l’Amérique.


  • #1434666

    Je suis désolé pour vous mais ce sont les arabes,bien avant christophe collom qui ont découvert l’amérique... Pour le coup vous avez franchement faux sur toute la ligne.

     

    • #1434834

      Ha ha ha sans blague ? Les mêmes que les européens doivent aller secourir à 10 lieues des côtes du levant sur leurs radeaux en perdition ?


    • Il faudrait envoyer quelques preuves de la présence des Arabes en Amérique avant l’arrivée des Normans plutôt que de balancer des sentences comme ça "faux sur toute la ligne" sinon ça vaut rien. Parce que tu vois, des runes païennes nordiques sur des pierres et des rochers, on en trouve jusqu’en Amérique centrale au Mexique, on a trouvé aussi une galère romaine ancienne de 2200 ans au fond de la mer à quelques km des côtes du Brésil à l’embouchure du fleuve amazone, alors que des inscriptions en arabe, des cimeterre (sabres) ou des anciennes mosquées, il y en a pas à ma connaissance et il me semble que les marins Arabes n’aimaient pas trop s’aventurer sur l’océan et préféraient généralement se cantonner à la Mediterranée et le Golfe persique, même s’ils savaient naviguer


    • Je suis désolé pour vous mais les lybiens, les hébreux, les Grecs, les Romains et les celtes et gaulois notamment y ont laissé des traces avant les arabes et les vikings. Lissez la découverte des Amériques avant Colomb, livre conseillé en bas de l’article, un chef d’oeuvre historique et géologique.


  • les basques et les bretons aussi certainement....les morutiers en général


  • Ouais enfin bon, quand on voit ce qu’elle est devenue, l’Amérique, on se dit qu’il aurait mieux valu la laisser dans son coin !!

     

    • Parce que vous croyez que les choses arrivent par hasard ?
      Lire toutes ces joutes verbales pour savoir qui a découvert le premier le continent américain est bien européen et stupide. Les premiers découvreurs de l’Amérique sont ses premiers habitants tout simplement. Les descendants de colons européens qui peuplent se continent aujourd’hui ne s’acharnent qu’à faire oublier qu’ils ont volé ces terres à leurs légitimes occupants.
      Toutefois, la date de 1492, avec C.Colomb, n’est pas sans importance. C’est la période de début des échanges réguliers et de la rencontre "de masse" de deux civilisations : l’amérindienne et l’européenne. La première s’était endormie dans ces croyances aux esprits et avait sombré dans la léthargie spirituelle tout en ayant, cependant conservé un lien étroit avec la nature ; la seconde avait commencé sont avancée vers l’industrialisation matérialiste la conduisant à l’oubli et à la destruction de la nature. Leur rencontre devait amener les uns et les autres à retrouver l’essor spirituel de l’humanité vers la Lumière. Les amérindien devaient réapprendre l’écoute et le respect de la nature aux européens et ces derniers devaient relancer l’éveil spirituel des indiens. Mais les européens ont envoyés les pires parmi les leurs : les missionnaires et les matérialistes. Les premiers, avec leur enseignement falsifié des évangiles et les seconds avec leur avidité insatiable, ont réduit à néant cette rencontre qui se devait d’être salutaire pour les deux peuples. Ce sont les envahisseurs européens qui ont fait de l’Amérique ce qu’elle est aujourd’hui.
      L’humanité sombra un peu plus dans les ténèbres. Alors qui fut le premier sur ce continent, franchement, c’est un détail de l’histoire qui n’intéresse que ceux qui ont du temps à perdre. Et le temps est précieux ! Mais qui veut le voir aujourd’hui ?
      Toutatis


  • On sait depuis bien longtemps par les sagas Vikings et les fouilles effectuées au Canada que les Vikings ont essayé de s’installer à Terre Neuve au X°s, mais en ont été chassés par les Amérindiens qu’ils appelaient les "Skraelings"...

    On sait aussi que les premiers hommes à découvrir l’Amérique le firent pendant la Préhistoire et la peuplèrent. La plus importante vague vint d’Asie, il y a 14000 ans, par le détroit de Béring, mais des découvertes récentes de pointes de flèches typiquement solutréennes semblent prouver que des gens ont pu longer la banquise du Golfe de Gascogne à l’Amérique du Nord il y a 16000 ans. Ce seraient les ancêtres de certains amérindiens de l’est des USA et du Canada...

    On sait encore qu’à la fin du Moyen Âge les pêcheurs de morue basques et bretons avaient connaissance de terres à l’ouest.

    On a même postulé qu’une expédition chinoise aurait touché le Nouveau Monde par la côte pacifique...

    Quoi qu’il en soit, le rôle de Christophe Colomb est tout autre : c’est son expédition qui fait sortir l’existence de l’Amérique de la confidentialité en la révélant officiellement au reste du monde.


  • Oui ! Certainement ! Mais avant eux les solutréens il y a 20.000 ans avant JC originaires d’Aquitaine et d’Ile de France partis vers l’ouest en cabotant le long de la banquise qui s’étendait alors depuis l’Aquitaine jusqu’à l’Amérique du Nord.


  • Voir les ouvrages de Jacques de Mahieu.


  • C’est vider l’évènement de son sens ; ceux qui sont en recherche du sens chercheront à :

    - grandes découvertes, essor des sciences et des techniques, navigation hauturière et navigation côtière, commerce maritime, route des indes, blocage des détroits etc.


  • Oui les vikings étaient là avant Colomb

    Non ils n’ont rien ’découvert’ les amérindiens étaient là bien avant eux.

     

    • Peut être que les Viking étaient là avant Collomb, mais Collomb avait un jocker qu’ils n’avaient pas !


    • Ni les Vikings ni Colomb n’ont jamais prétendu avoir posé en premier le pied sur ce continent, ils avaient parfaitement conscience qu’il existait des autochtones, ils étaient mieux placé que vous pour le savoir. Par "découverte de l’Amérique", la plupart des gens (sauf les pénibles qui se croient pertinents en jouant sur les mots) entendent généralement une civilisation extérieure qui découvre une terre et un peuple coupée du reste de l’humanité depuis des millénaires. Et que les anti-occidentaux sachent que les récentes trouvailles archéologiques et génétiques laissent sérieusement penser que des Caucasiens ont trouvé ce continent les premiers quand l’Atlantique nord était gelé bien avant que les Mongoloïdes n’arrivent de l’autre coté en traversant le détroit de Bering


  • Désolé, vous avez tous faux. Ce sont les indiens qui ont découverts l amérique.


  • Au vu des commentaires :
    - ce sont les arabes qui ont découvert l’Amérique,
    - ce sont les européens qui ont découvert l’Amérique,
    - ce sont les asiatiques qui ont découvert l’Amérique,
    - ce sont les africains qui ont découvert l’Amérique,
    - ce sont les extra-terrestres qui ont découvert l’Amérique...
    Ce qui est sûr, c’est qu’on sait qui a découvert la connerie !


  • Comment un endroit déjà peuplé par des être humains, peut il être une "découverte" ?

     

    • #1435216

      Tout à fait d’accord, tu viens de tapper dans la matrice, et posons nous la questions aussi de savoir qui a découvert l’Europe et qui a découvert l’Europe et qui a découvert l’Asie ? Fernand Nathan doit commencer à s’inquiéter lol !


  • Sans surprise, il y a toute une tripotée d’esprits contradicteurs qui viennent contredire ce fait historique en occultant certains aspect du sujet, à savoir, la découverte du nouveau monde à une époque où ce continent n’entretient aucun contact avec le reste du monde.

    Ce sont bien les européens qui ont fait connaitre ce continent. Voilà la première chose à reconnaitre (ce que la mauvaise foi de certains commentaires occulte bien volontiers).

    L’autre témoignage de mauvaise foi consiste à blâmer les européens pour les mauvais côtés de la colonisation et nier complètement les bienfaits apportés à l’ensemble de l’humanité.

    En conclusion, cette démonstration de nihilisme sert à briser notre capacité à raconter notre propre histoire, collectivement sous notre propre angle de vue (endogène blanc), pour laisser place à une entreprise de culpabilisation permanente, de manière à créer des dettes (morales et matérielles) dont les européens doivent s’aquitter...
    Plus simplement, il s’agit d’une manoeuvre de harcèlement et de chantage dans le but d’effacer (ou salir) le monde blanc.

     


    • L’autre témoignage de mauvaise foi consiste à blâmer les européens pour les mauvais côtés de la colonisation et nier complètement les bienfaits apportés à l’ensemble de l’humanité



      Sans aller jusqu’à blâmer les ’Européens’ (l’élite bien sûr) peut-être auraient-ils pu éviter bien des massacres, des génocides, tortures, destructions de monuments, codex, les soldats et la soif de l’or... en somme une attitude en adéquation avec les messages christiques ? (voir le film ’La Controverse de Valladolid’, avec Marielle, Trintignant et Carmet). Ce n’est pas une ’légende’, des dizaines de millions d’êtres humains ont été tués, blessés, déportés, mis en esclavage, convertis de force, ... c’est pourtant préférable quand ça se passe dans l’harmonie, la rencontre cordiale, l’échange équitable, le respect mutuel, ... mais laissons ça au monde des bisounours (même si les Français semblent avoir été plus ’humains’ et respectueux envers les Amérindiens).

      Car il n’y avait pas que la folie de l’or, l’Eglise pour sa part se devait d’effacer toutes traces de croyances ou philosophies potentiellement concurrentes, ou un peu trop subtiles, au fur et à mesure de la conquête des colons. Des milliers de codex ont été perdus voire dissimulés. Des sites archéologiques comme Puma Punku en Bolivie, posent quelques problèmes en terme d’architecture, ou dans la ’Vallée des Esprits’ au Pérou, près du lac Titicaca, à Aramu Muru, cette porte énigmatique de Hayu Marca, la ’Porte des Dieux’, ainsi que les sculptures alentours. Il fallait faire un trait sur tout ça, sur l’ensemble du continent.

      Quant à l’Afrique (ou l’Australie etc etc) j’ai vu passer sur le net il y a peu des photos choquantes certes, mais très parlantes, qui résument les innombrables injustices subies par certains hommes. Les mains et nez coupés du Congo. Quand la Belgique se lançait dans la colonisation et le massacre de 10 millions d’êtres humains. Les plus rebelles esclaves ou prisonniers subissaient le châtiment de la torture, pour être démembrés ou défigurés. Y a bon la colonisation ! Et ça ne passe pas toutes les semaines sur RMC Découvertes, comprendra qui veut.

      Le passé est le passé, nous n’en sommes à présent pas responsables, le problème est que chaque tragédie n’est pas mise sur un pied d’égalité. Et le paysan ou citadin moyen d’antan, prenant soin de sa famille, de son foyer, de son village, n’avait pas non plus grande responsabilité dans toutes ces violentes conquêtes.


    • Effacer et salir. Le pieux "Corso" s’en charge avec une diligence remarquable. Le summum est atteint aves les "10 millions". Comme les 6 millions que chacun connait ?


    • @ Antonyme

      Massacre de masse quasi-oublié dans les limbes de l’Histoire, ça ne passe pas en boucle merdiatique ou chez Fernand Nathan (l’Oscar c’est pas pour demain). 1/3 de la population décimée sous Léopold II, autour de 10 millions en effet, sans parler du reste. Mais la loi n’interdit pas de contester cette tragédie-là, voire ses détails, tu peux donc t’en donner à coeur joie.


    • Si, si, on a parfaitement compris. Effacer et salir. Tout y passe, de l’Eglise aux sales colonisateurs belges. La doxa dans toute sa splendeur.

      On parlait de quoi au début... Des vikings... ??


    • ’on’ est adepte du manichéisme ? Je ne nie pas le fait qu’il y ait eu des bienfaits ! Seulement je répondais à ça (je n’ai pas lancé le sujet) : "L’autre témoignage de mauvaise foi consiste à blâmer les européens pour les mauvais côtés de la colonisation et nier complètement les bienfaits apportés à l’ensemble de l’humanité."

      Comme s’il ne pouvait y avoir de juste milieu, de recul, ´faut choisir un camp c’est ça ? Alors a-t-’on’ le droit de penser qu’il y a eu d’innombrables bienfaits, mais également d’innombrables injustices, saloperies ou boucheries contre des êtres humains, ou bien c’est puni par une charte quelconque ? Ces évènements font-ils partie de l’Histoire ?

      Tout de suite c’est la doxa ! Il ne s’agit pas d’effacer et salir, faire pleurer dans les chaumières ou blâmer qui que ce soit, rien que l’Histoire qui compte, elle a ses bons et mauvais côtés c’est ainsi (en aparté ça te gêne quand Dieudo aborde le sujet de la famille Hayot ?)

      Concernant l’Eglise, c’est un terme générique ce n’est évidemment pas monolithique, je pensais plutôt à certains jésuites ou à l’ancêtre de la Loge P2, pas aux prêtres de village ou aux missionnaires bons et altruistes. Ce n’est pas s’attaquer au Christ d’aborder la disparition de milliers de codex, richesses archéologiques, ou les (des) conversions forcées. Se demander ce que le Christ lui-même aurait approuvé ou rejeté.

      Quant aux Vikings et au continent Américain, ou à d’autres potentiels candidats prêts à faire le voyage au-delà de l’Atlantique, j’ai proposé une hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut un peu plus haut, si ça t’intéresse... ou pas.


  • Si vous saviez ! La vérité cachée sur nos ancêtres Vikings est immense ! regardez cette vidéo, elle est excellente :
    https://www.youtube.com/watch?v=ADq...


  • #1435246

    Longue référence très détaillée et bien documentée à cette partie de l’Amérique découverte par les vikings ("Vinland") dans l’ouvrage : "Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie" du géographe américain Jared Diamond (2006).


Commentaires suivants