Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Paris inaugure la nouvelle église orthodoxe russe du quai Branly

Bertrand Delanoë "ne portait pas le projet dans son cœur"

L’inauguration aura lieu samedi 19 mars, quai Branly en présence du vice-Premier ministre russe.

 

 

Situé quai Branly, dans l’ancien siège de Météo France et a deux pas de la tour Eiffel, l’édifice comprendra un centre paroissial (avec bureaux et appartements meublés), une école primaire franco-russe, un centre culturel comprenant une librairie, des salles d’exposition et un café.

L’opération, chapeautée par Bouygues Construction, devrait prendre toute la matinée. Selon 20 minutes, l’avenue Rapp sera fermée à la circulation pour l’occasion ce vendredi 18 et ce samedi 19 mars, de la place de la Résistance à la rue de l’Université.

Car ce weekend, en présence du vice-Premier ministre russe, il s’agira de débuter la pose des cinq dômes prévus sur le toit de la future église. Construits par Multiplast, une entreprise vannetaise, et acheminés par convoi exceptionnel à Paris, ces dômes seront constitués de vingt pétales dorés.

Pourtant ce samedi, seul le dôme central sera mis en place. Jean-Michel Wilmotte, l’architecte du projet, en parle comme « un phare urbain dans le paysage parisien ». Lourd de neuf tonnes, il fait en effet 12 mètres de haut et 11 mètres de diamètre.

Depuis 2009, le terrain de 4200 m² est propriété du Kremlin, qui a entrepris d’y construire un centre spirituel et culturel orthodoxe. Mis en vente par l’État, la Russie avait été la première à revendiquer ce terrain, devançant le Canada et l’Arabie Saoudite. D’après Le Monde, le gouvernement russe aurait déboursé la somme de 170 millions d’euros.

Le chemin a néanmoins été semé d’embuches pour en arriver jusque là. L’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, ne portant pas le projet dans son cœur – il a qualifié son architecture de « parodie » – aurait tenté d’empêcher la délivrance d’un permis de construire explique le site d’architecture le Courrier de l’architecte. Le projet aurait aussi coincé sur le plan architectural : la première esquisse de l’architecte espagnol d’origine russe Manuel Nunez Yanowski, qui prévoyait une immense canopée de verre, avait rencontré la nette opposition de Bertrand Delanoë.

En outre, le projet aurait également posé quelques contraintes sur le plan sécuritaire. « L’une des craintes étaient que les services secrets russes se servent du site pour intercepter des communications », explique Nicolas Kazarian, chercheur à l’Iris, cité par 20 minutes. Selon Le Monde, les services du renseignement français auraient obtenu que des systèmes de brouillages soient déployés sur la zone.

Pourtant, le destin du futur centre orthodoxe russe à Paris aurait été scellé dès 2007, lorsque le président Nicolas Sarkozy, fraîchement élu à l’époque, avait rencontré le Patriarche Alexis II (décédé en décembre 2008). Ce dernier avait convaincu le président français de la nécessité de construire un grand centre religieux russe à Paris, le seul lieu de culte orthodoxe russe d’envergure étant la cathédrale Alexandre Nevski dans le 8ème arrondissement.

Pour Moscou, il s’agirait surtout de favoriser le rayonnement de la Russie, explique Nicolas Kazarian, cité par 20 minutes : « Ce nouvel édifice va poser l’église russe comme un acteur majeur dans le paysage orthodoxe français (500 000 fidèles environ) mais devrait aussi contribuer à son rayonnement plus largement en occident. C’est un moyen de promouvoir le soft power russe. »

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On aura pas les bateaux mais on aura les églises ,n’en déplaise à la classe politique Française et médiatique.


  • Un peu de concurrence pour l’église américaine proche.
    Parfait.

    Facile de dénoncer un potentiel espionnage quand tout le monde peut voir une ambassade des usa et surmontée d’une immense tente camouflée
    par une belle architecture, fenêtres, murs... peints.
    Là-dessous, tout ce qu’il faut pour écouter tous les échanges entre l’Elysée, Matignon, les ambassades... du voisinage immédiat.

    Delanoé a dû trouver ça moins moche et tout à fait normal.
    Comme la superbe pyramide de l’autre florentin au milieu du Louvre, une vraie merveille !

     

  • Le président sera surement à l’inauguration.
    "La Russie est, en effet, à tous égards, la puissance principale de la région du monde où elle se trouve située. "


  • 5 croix orthodoxes vont se dresser en plein Paris, les sionistes et autres athées vont crier à la provocation .

     

  • Une belle eglise chrétienne orthodoxe au pays des maçons et de lucifer, c’est un bon début.
    Merci la Russie, je suis sûr que cette église sera bien remplie et bien vivante.

    Côté religion, les Français ne savent plus ou ils habitent. Triste à en pleurer.

    Heureusement , qu’il y a les musulmans et les chrétiens orthodoxe pour célébrer Dieu dans ce pays vendu à Satan


  • Je signale aussi qu’à Nantes, la plus grande mosquée vient d’être construite. C’est sans doute pour çà que les gauchistes manifestaient contre l’aéroport : pour faire diversion !

     

  • Bienvenu à nos amis Russes et/ou orthodoxes :)


  • C’est d’abord et avant tout un moyen comme un autre, après les mosquées, les mac-do, de promouvoir un culte et un bâtiment étranger à la France...surtout au coeur de Paris...

     

    • "...de promouvoir un culte et un bâtiment étranger à la France...surtout au coeur de Paris...

      Il y a un proverbe qui dit : "Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens." ...

      Parmi ces 500 000 Orthodoxes, savez vous combien sont d’origine Française de souche ?

      Une Église orthodoxe se comprend comme une Église chrétienne « des origines », dont toutes les autres Églises sont issues, y compris la catholique romaine.

      Le 25.12. 498 Clovis 1° a été baptisé à Reims. Par le baptême de Clovis, la France devient le BASTION OCCIDENTAL DE L’ORTHODOXIE.

      Le catholicisme est né en 1054. Donc tous les Rois de France avant cette période, tout comme le peuple, et comme les Eglises, étaient orthodoxes.

      L’Occident orthodoxe dura près de 10 siècles et demi. Vos ancêtres, les chrétiens de l’ancienne Gaule et de la France mérovingienne et carolingienne, étaient des orthodoxes.

      Comparer la Premiere Eglise Chrétienne avec un mac-do, franchement, c’est du blaspheme.

      Orthodoxe ou Catholique, le Corps du Christ est indivisible !


    • "Le catholicisme né en 1054, issu de l’orthodoxie"

      Ah ? Auriez-vous des sources à m’indiquer ou des lectures à me conseiller ?


    • Promouvoir le christ est la suite logique de la politique, en France ? Bonne blague. Non pas que je nie le fait que ce bâtiment ne soit pas français mais soyons sérieux, les élites ne voient pas cela d’un bon œil.


    • 1054 est l’année du schisme entre l’Orient et l’Occident. Les évêques occidentaux, après une série d’altérations et de décisions unilatérales, excommunièrent leurs pairs orientaux. En ce sens, on peut dire que c’est la naissance du catholicisme qui s’écarta alors de la Communion en décidant de faire cavalier seul par le désaveu fait à l’Eglise de Constantinople (il faut comprendre cela dans le contexte historique très compliqué de l’époque). Informez-vous et vous trouverez des réponses.


  • L’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, ne portant pas le projet dans son cœur – il a qualifié son architecture de « parodie ».
    Déplacé, surtout venant de la part d’une parodie de maire.

    "(Il) aurait tenté d’empêcher la délivrance d’un permis de construire explique le site d’architecture le Courrier de l’architecte."
    Quelqu’un lui a expliqué que ces goûts en matière d’architecture n’entrait pas en ligne de compte quand il s’agit d’apprécier l’utilité publique d’un projet ?


  • Autrefois les églises étaient belles, proportionnées et élégantes mais aujourd’hui ... !
    Heureusement qu’elles n’auront pas la même pérennité.
    Finalement elles sont à l’image de leurs dogmes.
    Mes préférées ? Les romanes auvergnates : toutes en intériorité, robustesse et sobriété. Mais qui sait encore les lire ? ...
    Aujourd’hui, à part le clinquant et le tape à l’oeil, rien de bien spirituel !
    Toutatis


  • Et dire que cet édifice sombrera sous le souffle de la ceinture explosive d’un kamikaze islamico-sionisto-wahabite,fiché S depuis 1875,amoureux d’Israël et fervent patriote du régime Saoudien.


  • Ca ressemble bien à une église orthodoxe... emballée par Christo !

    Je trouve ça fade, sévère, tcheap et inhospitalier.

    http://www.wilmotte.com/fr/projet/4...


  • Je la trouve très belle cette église, surtout grâce à ses coupoles dorées.


  • La moindre des choses serait d’inviter Poutine à visiter l’édifice lors d’une visite officielle... n’en déplaise à Delanoë.


  • On aurait préféré un institut LGBT couronné de godemichet dorés mais vous ne perdez rien pour attendre.


  • En tant que Catholique, j’aurais préféré avoir une belle église Chrétienne Catholique à la Française mais le nom "Sainte Trinité" me plait bien, pour le coup, ça reste un bon contre pied au "Noachisme" et à sa religion anti-Trinitaire...


  • Bienvenue aux Slaves... enfin, ils auraient quand même pu éviter de pondre ce monument qui ressemble au croisement entre le Taj Mahal et un bunker.


  • Ces mosquées et églises nouvelles générations ressemblent toutes à des bâtiments administratifs, avec l’innovation d’en faire des "centre culturels", le but étant qu’ils ne deviennent plus que ça dans le « nouvel ordre mondial » voulu par l’oligarchie. Pourquoi ces lieux de culte ne deviendraient-ils pas définitivement de simples centres culturels étant donné qu’ils en ont déjà l’allure extérieur et la fonction ? Dans un pays comme la Hollande c’est encore pire, les mosquées et les églises ressemblent à des attractions dysney ou à des HP haute sécurité... Au lieu de financer des projets bien inspirés par notre histoire (reconstruire des édifices en pierres ce n’est pas de l’ordre du mythique, surtout avec les moyens techniques actuels). Mais les « croyants » se contentent de peu de nos jours, certainement l’on hérite de ce que l’on mérite (les lieux sacrés étant des traces de notre passage pour les générations à venir).


  • Construit pour durer ? Je pense qu’avant 2116 il y aura du changement.


  • Dans l’extérieur de ce bâtiment, il n’y a que les dômes qui soient traditionnels ; mais il a fallu se plier à la censure. On aurait pu retirer la canopée de verre du premier projet ; mais on ce serait alors retrouvé avec une église ressemblant à une église, ce qui aurait été une véritable provocation. Idéalement, il aurait fallu que ce bâtiment ressemble à une mosquée, avec un minaret, comme le projet classé troisième par le jury.
    Mais qu’importe le flacon. Pour ceux qui ne connaissent pas l’office orthodoxe, la vraie surprise est dans la force intacte de celui-ci, comme aux premiers siècles du christianisme. Pour s’en rendre compte, il faudra attendre octobre, ou avoir la curiosité d’assister à l’office de la cathédrale du patriarcat de Constantinople, rue Daru.


Commentaires suivants